Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 895
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   Lun 14 Sep - 21:16




Intrigue numéro une !

Chapitre premier.


☞ TITRE.

Septembre 2015.
La Grande Maison étendait une ombre timide sur la Colonie quand l'un des sangs-mêlés les plus âgés du camp en jaillit, l'air passablement débraillé et quelque peu épuisé. Le camp restait calme depuis l'attaque mortelle, sans qu'aucune alerte n'ait jamais été donnée. Bien sûr, depuis le massacre, des disparitions qui passaient autrefois pour naturelles devenaient beaucoup plus curieuses et des quêtes étaient régulièrement donnés aux demi-dieux locaux… Mais rien de plus, et rien de sanglant. Une bonne nouvelle semblait même se profiler à l'horizon. Le réfectoire accolé à la Grande Maison se remplit lentement et le sang-mêlé grimpa sur l'estrade. « Demi-dieux et demi-déesses, Grecs et Romains, une nouvelle m'a aujourd'hui été transmise pour monsieur D, le directeur de la Colonie. En raison de la fin prochaine de son affectation ici, il... » « … Organise une immense fête grâce à son talent resplendissant pour les banquets resplendissants ! » Monsieur D sauta sur l'estrade exiguë, poussant en passant le sang-mêlé. « Merci Edwood pour cette annonce tristement plate. » « Edward, c'est Ed... » « Ouais ouais ouais, c'est pareil, pousse-toi mon garçon. » Edward fut chassé d'un vague geste de la main. « Comme Edwood essayait mollement de vous le dire, les mômes, c'est que j'organise une fête pour célébrer mon départ de ce trou ! » Un sourire – assez rare chez monsieur D quand on y repensait – fendit son visage. « Et puis bon, vous avez tous des anniversaires vous autres, je décrète que le mien sera désormais le 15 de chaque mois. » « Mais monsieur, l'anniversaire c'est… » « Silence Élodée. » « Élodie. » « Chut. »

Ainsi, une fête fut organisée à la Colonie des Sangs-mêlés. Une dépêche fut rapidement envoyée au Camp Jupiter par leurs ambassadeurs, conviant chaque demi-dieux, qu'il soit Grec ou Romain, habitant dans un camp ou itinérant, à se joindre aux festivités. La date fut fixée, selon les désirs du directeur, au 15 Septembre 2015 et les préparatifs organisés sans plus tarder.

☞ L'INTRIGUE EN DÉTAIL.


• La fête a donc lieu le 15 Septembre 2015. Chaque demi-dieu du forum est convié à y participer, qu'il soit Grec ou Romain, et ce quelque soit son âge ou son lieu d'habitation. Les sangs-mêlés Itinérants sont donc invités à participer à l'event.

• Le DLCEM n'est pas en reste non plus ! Ayant rapidement été mis au courant des agissements du camp grec par leurs agents doubles, quelques agents sont dépêchés sur place. Malheureusement, en raison d'une baisse du nombre des effectifs et d'un besoin urgent en personnel à San Francisco, les agents restés sur place sont bien peu nombreux et sont donc tous réquisitionnés. Quelque soit votre poste au sein du DLCEM, vous vous retrouverez sur place.

• Les agents du DLCEM sont dans l'immédiat à l'intérieur d'une fourgonnette soigneusement déguisée en voiture de livraison de pizza. Un agent s'active à l'extérieur en faisant semblant de la réparer. (Une ligne de livraison de pizza prend régulièrement cette route menant de New-York à une minuscule ville voisine, visiblement dépourvue de pizzas.)

• Tandis que durant ce premier tour les sangs-mêlés festoient normalement, chaque membre du DLCEM devra lancer un dé.

• La participation à l'event ne requiert aucune inscription. Cela dit, répondre dans les plus brefs délais est souhaité si vous souhaitez ne rater aucun tour. (Un tour durera environ une à deux semaines.)



Dernière édition par L'Oracle le Dim 10 Jan - 17:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GLOBALEMENT INOFFENSIF
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : derrière son ordi, bien en sécurité dans le QG du DLCEM de New-York
messages : 1492
parmi nous depuis le : 01/08/2015

GLOBALEMENT INOFFENSIF

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   Mer 16 Sep - 20:54

INTRIGUE N°1
Ft. Everybody


Une nouvelle page de l'histoire avec un grand H allait s'écrire aujourd'hui et, cette fois, il allait y assister non pas à travers les enregistrements diffusés à travers son écran d'ordinateur, mais en étant sur place. Marvin n'arrivait toujours pas à y croire ! Il croyait que son rôle dans cette nouvelle mission allait se produire exactement comme la première attaque des camps. En fait, il en déprimait déjà d'avance en recoupant les informations reçues en dernière minute. Puis, au dernier briefing regroupant toute la cellule du DLCEM de New-York, son supérieur avait employé les mots magiques : tout le monde était réquisitionné. Immédiatement après que cette phrase fut prononcée, Marvin avait levé la main tel un élève particulièrement zélé.

"Excusez-moi, mais... Quand vous dites 'tous' çà veut dire..." Il laissa sa phrase en suspens, redoutant de s'être fait des idées.

Pour sa plus grande joie, le mot 'tous' signifiait... Hé bien... Tous. C'est-à-dire, lui aussi. Pourtant, il n'avait pu s'empêcher de demander s'il avait bien entendu jusqu'à ce que son interlocuteur lève les yeux au ciel.

"Ok, désolé. C'était juste pour..." Il se racla la gorge dans une tentative d'étouffer sa joie naissante. "Pour être certain."

Devant cette précision, l'informaticien aurait voulu tomber à genoux en levant les bras au ciel et en bénissant le manque d'effectif de San Francisco, mais il craignait que ce genre de manifestation de son enthousiasme débordant ne réduise ses chances d'aller sur le terrain à néant. Il écouta la suite avec une concentration redoublée, se coinçant les mains dans les poches en essayant de ne pas sautiller de joie devant les diverses précisions.

D'accord, il aurait préféré être choisi pour une mission grâce à son travail, ces compétences ou une action qui aurait particulièrement impressionné ces supérieurs. Cela faisait des années qu'il travaillait dans ce sens. Toutefois, il n'allait pas pinailler. Çà serait déjà un miracle qu'on ne change pas d'avis le concernant entre ce moment et l'instant du départ !

Ensuite, ils avaient eu très peu de temps pour se préparer. C'était un véritable combat contre la montre, ce qui rendait cette expérience encore plus excitante. L'avantage d'avoir rêvé d'un instant pareil pendant toute sa vie (bon d'accord, pendant seize années, en réalité) : Marvin fut parmi les premiers agents parés pour le départ. Il se rase en vitesse (merci à son kit de secours) et passa la tenue noire de rigueur que tous les autres agents allaient porter. Lunette anti-brume posé sur son nez et ordinateur personnel bien emballé dans sa sacoche de protection, l'agent de liaison était prêt à affronter les dangers du monde extérieur !

Dans la fourgonnette camouflée, Marvin s'était transformé en un savant mélange de trac et de surexcitation. Il essaya de rester silencieux et de ne surtout pas avouer qu'il avait une soudaine envie de pizza à cause du camouflage choisi. On ne lui avait pas encore donné d'arme. En fait, il avait l'impression que les agents expérimentés attendant le dernier moment pour décider de lui en donner une. Il y avait toujours quelqu'un entre lui et l'endroit où tout les merveilleux gadgets conçus par la DLCEM étaient posés.

Marvin passa outre ce minuscule et insignifiant détail. L'informaticien avait le don d'ignorer les petites choses négatives. Le fait qu'il soit ici par défaut et non grâce à sa valeur ? Déjà oublié ! Il était coincé dans une fourgonnette avec toutes les personnes qu'il admirait le plus. On n'était pas loin de sa conception du paradis. Tellement de charisme rassemblé dans un espace aussi restreint, qu'il ne pouvait s'empêcher de se demander si cela n'allait pas courber la réalité ou la structure de l'Univers. Ensuite, il essaya de se rassurer devant la pression qui montait à mesure que les minutes s'écoulaient. C'était sa première mission officielle. Et tout se passera très bien, contrairement à ces autres expériences sur le terrain plus officieuses comme la fois où l'agent Lond l'a kidnappé pour aller à la poursuite d'un demi-dieu romain ou la fois où il était tombé sur un combat entre un monstre et un sang-mêlé ou encore la fois où il avait grillé sa couverture pour une recharge de PEZ ou ces nombreux échecs aux examens pour passer agent de terrain. Tous ces cas isolés n'étaient pas officiels donc cela ne comptait pas.

Pour l'instant, il devait bien l'avouer, la situation ressemblait beaucoup à la première attaque. De nouveau, il était coincé derrière un des moniteurs à regarder les images de l'extérieur en se mordillant nerveusement l'ongle du pouce gauche. La différence était que, cette fois, il était à un pas de l'action. À UN PAS !!!! En attendant, il essayait d'être le plus silencieux possible. Essayer.

"C'est complètement dément." Le commentaire murmuré sur le ton du fan qui vivait un rêve éveillé tomba comme un cheveu sur la soupe dans l'atmosphère grave et solennel qui régnait dans l'espace clos.

Aussitôt, l'informaticien eut une grimace d'excuse et retourna à sa tentative de se faire tout petit. Non mais, le silence, c'était bien aussi. Marvin craignait qu'un agent ne déclare 'ah, mais Marvin qu'est-ce que tu fiches là ?' ou qu'on le condamne de rester à l'intérieur de la voiture. C'était tellement surréaliste d'être ici. Forcément, il allait arriver quelque chose dans le genre. Raison de plus pour faire profil bas, le regard rivé sur l'écran et en s'intimant l'ordre intérieur de ne pas tout faire rater et autres pensées de motivation dans le style. Le moindre muscle de son corps était crispé, dans l'attente d'un ordre.
Code by AMIANTE

_________________
Je sens que je peux devenir fort, à ma manière, même si, au fond, je sais, que je ne suis qu'un pauvre être humain.
I can make a difference.
I can be this knight !


Spoiler:
 


Dernière édition par Marvin Knight le Mer 16 Sep - 20:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 895
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   Mer 16 Sep - 20:54

Le membre 'Marvin Knight' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DLCEM.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New York pour le moment, mais il bouge souvent pour son travail à la DLCEM.
messages : 581
parmi nous depuis le : 24/08/2015

DLCEM.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   Jeu 17 Sep - 16:47

Au début, il avait cru à une belle blague. Du style, vous pensez aller faire un tour sur le terrain ? Et bah non. En réalité, l'annonce qui leur avait été faite n'avait rien d'une blague. C'était tout ce qu'il y avait de plus sérieux. Isaure ne voulait pas savoir pourquoi on l'avait envoyé lui (en manque d'effectif, cette excuse ne tenait pas la route...) mais il n'avait pas posé de questions, pour une fois. On lui faisait suffisamment confiance pour l'envoyer sur le terrain. Franchement ? C'était une mauvaise idée. Il craignait le pire. Alors certes, il savait se défendre. On lui avait appris. Et les armes qu'ils avaient entre les mains avaient été pour beaucoup, conçues par ses soins et celui de ses collègues. Tout ce dont il avait besoin c'était les fameuses lunettes. Inventé par la DLCEM afin de palier à un éventuel souci de vision. Et Isaure, comme beaucoup, n'avait pas le don de voir à travers la brume.

Dans la fourgonnette, Isaure était calme. Un peu trop d'ailleurs. L'agent en face de lui pouvait croire qu'il dormait les yeux ouverts, mais il n'en était rien. « Je m’ennuie » Mais cette pensée, Isaure eu la gentillesse de la garder pour lui. Il allait faire un effort aujourd'hui pour en pas balancer tout haut ce qu'il pensait tout bas à chaque instant de la mission. Pour plus tard peut-être. Marvin avait été convié. Une bonne chose. Il avait un peu confiance en lui, il le connaissait, c'était un bon gars, bref. Avec lui au moins, il se sentait moins seul au milieu de tout ces types taillé en V. il faisait vraiment tâche. Il avait beau dû enfiler la même tenue de terrain que les autres, on pouvait aisément voir qu'il ne faisait pas partis de ceux qui infiltraient les camps. Dans leur camion à pizza (là aussi, il trouvait la couverture carrément grotesque), il avait l'impression de partir pour un raid en milieu hostile. C'était un peu ça, mais il avait l’impression qu'ils en faisaient trop. Après tout, pourquoi tous ces visages fermés, trop sérieux, trop durs... Ils n'étaient même pas arrivés. Et c'était juste des gamins hyperactifs. Ils les avaient eus une fois. La deuxième n'allait pas poser de soucis. Ils les écraseraient et les tueraient si besoin, comme la toute première fois.

« C'est complètement dément. »

Il tourna la tête vers la personne qui venait de parler. Marvin. Cela ne l'étonnait même pas. Ce n'était pas un secret pour grand monde, le fait que Marvin rêve depuis toujours d'aller sur le terrain.

« Oui. »

Et Isaure en bon bavard et en ami lui répondait en un haussement d'épaule. Bon, d'accord, comme ça, ils faisaient vraiment tache. Quand le camion s'arrêta, il poussa un soupir de soulagement. Faire de la route, encore plus entassé avec un tas de gars transpirants pour certains, l'avait toujours rendu malade. Et leur plan passa à la phase suivant. Un agent alla faire mine de repérer le camion, tombé en panne. Et il n'avait plus qu'à attendre. Attendre le signal pour passer à la nouvelle phase.

_________________
ONE DAY MORE
Jamais parmi les animaux la créature née pour être une colombe ne se change en une orfraie. Cela ne se voit que parmi les hommes. Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 895
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   Jeu 17 Sep - 16:47

Le membre 'X. Isaure I. Ilser' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   Sam 26 Sep - 21:26

INTRIGUE 1
“L'homme est une machine si compliquée que parfois on n'y comprend rien, surtout si cet homme est une femme."”
L
es États-Unis, Sacha y était depuis quelques jours et elle ne savait pas quoi penser de ce pays ? C'était tellement différent de la Russie. Ici, elle ne connaissait personne, beaucoup penseraient qu'il n'y aurait pas mieux pour recommencer une vie, mais recommencer quoi . Ce n'est pas comme si Sacha avait fait beaucoup d'erreurs, hormis laisser à l'occasion, remonter ses émotions à la surface. L'image du Satyre ne pouvait quitter son esprit, elle n'avait pas réussi à le sauver et c'était promis de ne plus jamais retourner sur le terrain. Elle ne voulait plus jamais ressentir la détresse qui l'avait submergé. Normalement, elle avait été envoyée à l'organisation de New-York pour servir comme agent de liaison avec son pays, mais surtout pour agir comme agent double. C'était la seule condition qu'elle avait réclamée pour accepter cette affectation, mais avec grande surprise, alors qu'elle pensait recevoir une personne à laquelle se rapprocher, elle apprit qu'elle était envoyée sur le terrain avec d'autres agents. Son visage impassible ne trahissait pas ses sentiments, mais elle était très contrariée. Un ordre était un ordre, elle se prépara donc et alla rejoindre le fourgon de pizza.

Son regard sévère examinait ceux qui l'entouraient, elle reconnut Marvin, l'homme qui l'avait accueilli à l'aéroport. Il n'avait rien d'un agent de terrain, qu'est-ce que les dirigeants américains avaient-ils en tête pour l'envoyer sur le terrain ?! On lui avait enseigné durant ses années d'études, d'avant toute opération, reconnaitre les points faibles et autant Marvin pouvait être excellent derrière son ordi, autant une arme à la main, il pourrait être dangereux pour la mission. De toute façon, ce n'était pas à elle de décider, elle ignorait même ce qu'elle faisait ici. L'organisation allait-elle encore attaquer des enfants ? Était-ce une de leurs marques de service d'agir ainsi ?

Contrairement à d'autres agents, elle n'avait pas besoin de lunette pour voir à travers la brume, mais elle portait la tenue de terrain. Le couteau de son père était camouflé dans sa botte, et tandis que le fourgon roulait dans la nuit, elle s'était mise à vérifier chacune de ses autres armes, pour être certaine d'un bon fonctionnement. Une des principales règles de son école de Cadettes, ne jamais être prise au dépourvu. Sacha, malgré une divergence d'opinions bien dissimulée, restait un agent pointilleux et obéissant et elle le prouverait ce soir. Elle avait beau être la petite nouvelle et surement paraître bien jeune, mais elle savait ce qu'elle faisait. Concentrée sur le pistolet qu'elle tenait dans sa main, la voix de Marvin la fit lever les yeux vers lui.

« C'est complètement dément. »

Pire qu'un gamin qui découvrait une nouvelle console de jeux. Sacha ne fit aucun commentaire, de toute façon avec son visage sévère et son regard froid, elle n'avait pas besoin de parler pour faire comprendre qu'elle était différente de Marvin...


« Oui. »

...et de celui-ci. Est-ce qu'au moins ses hommes savaient se servir d'une arme ? Ou au moins avaient-ils déjà pris une vie ? Découvrir les stratégies américaines, la laissait perplexe, mais ils avaient réussi leur première mission d'infiltration des camps des demi-dieux, c'est qu'ils devaient tout de même être assez bons.

Le fourgon s'arrêta, tandis qu'elle rangea son pistolet. Laissant cogner sa tête contre la paroi du véhicule, elle avait réellement envie de sortir de cet endroit. Et même si le terrain ne lui manquait pas, au moins elle se sentirait plus utile qu'enfermée dans ce camion.
© Starseed


Dernière édition par Sacha Petrov le Sam 26 Sep - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 895
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   Sam 26 Sep - 21:26

Le membre 'Sacha Petrov' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   Dim 27 Sep - 10:50



Intrigue 1


"A quoi tu danses?"




Melia s’étonna de découvrir une route aussi vide à seulement quelques kilomètres de New-York. A part quelques voitures, elle n’avait vu personne depuis 20 minutes. Certes, c’était plutôt agréable de marcher seule et d’entendre distinctement le bruit que faisaient ses conserves sur le bitume du bord de la route, mais elle commençait à penser que le sang-mêlé de New-York lui avait menti ; il lui semblait étrange qu’une communauté puisse vivre aussi isolée. Même si New-York n’était pas loin, un seul bus faisait le trajet jusqu’à la petite ville au bout de la route mais d’après l’adresse griffonnée sur le papier qu’elle tenait, la colonie se trouvait pile entre cette ville et le départ du bus situé à New-York. Et le trajet était direct. Bref, elle était vraiment au milieu de nulle-part. Et certainement complètement paumée. Face à ce constat, Melia s’arrêta quelques secondes et soupira. A part son sac à dos, elle avait tout laissé à New-York dans un espace de stockage qu’elle louait. Cette fois elle ne supporterait pas un nouvel échec, d’autant plus qu’elle ne trouverait plus une source aussi renseignée que celle-là, avant un certain temps.  Elle cherchait un camp de sang-mêlé, ses infos venaient d’un sang-mêlé qui de surcroît y avait vécu. Elle pesta. Evidemment qu’il avait dû lui donner une fausse adresse, personne ne lui avait jamais fait confiance, les sang-mêlé comme les autres. Difficile de croire une fille qui parait folle. Et puis il y avait eu les attaques. Elle n’avait assisté qu’à celle du camp romain mais il lui avait révélé qu’un assaut similaire avait eu lieu à la colonie. Ils étaient tous beaucoup plus prudents depuis.

Cependant elle hésitait à faire demi-tour. Le sang-mêlé avait quand même l’air sincère et elle venait de l’aider à se défaire d’un cyclope un peu collant quand il lui avait livré l’adresse de la colonie. Après un instant de réflexion, elle décida donc de continuer un peu, au moins pour arriver à l’endroit indiqué par le demi-dieu. Ce serait bête d’abandonner si près du but. Et puis l’occasion d’observer enfin un camp était trop belle : une fête en l’honneur du départ du directeur de la colonie était le meilleur moyen pour Melia de se glisser anonymement parmi les invités.  Elle continua donc sa route.

A proximité du lieu, elle songea à ce qu’elle ne devrait pas faire si elle parvenait à se retrouver au milieu des festivités ; ne parler à personne ou très peu, rester éloignée des gens, se contenter  d’observer et si quelqu’un décidait tout de même de l’approcher, prétendre être une demi-déesse. En effet, après y avoir longuement réfléchi, ce dernier point était selon elle le meilleur moyen de ne pas attirer l’attention : une mortelle éveillerait trop de soupçons.  Le reste n’était que des précautions qu’elle tentait de prendre depuis qu’elle avait fui sa maison il y a 21 ans. Plus les gens s’approchaient d’elle, plus ils se rendaient rapidement compte qu’elle était folle. Mania n’était jamais loin et y veillait.

Perdue dans ses pensées, elle remarqua à peine le camion de livraison de Pizzas sur le bord de la route, et le livreur qui semblait affairé à le réparer. Pas plus qu’elle ne vit ledit « livreur» lui jeter un regard pénétrant. Et elle vit encore moins le défaut sur la chaussée qui la fit tombée et éjecta un objet brillant de son sac à dos. Par contre elle entendit assez distinctement le tintement qu’il fit sur le sol et le reflet doré qu’il créa. Son couteau en or impérial gisait par terre à la vue de tous (même si «tous » se réduisait à un camion de livraison et son livreur). Elle s’empressa de le ramasser et jeta un coup d’œil aux alentours pour vérifier que personne ne l’avait  vu. RAS. Le livreur continuait ses bidouillages. Elle ne lui prêta donc plus aucune attention pour se concentre sur son chemin, et oublia l’incident.

D’après le plan sur son papier, le camp était droit devant elle, derrière les arbres. Elle sortit de la route sans hésiter et se fit prudente parmi les fourrées. Comme l’avait prévenu le sang-mêlé de New-York, il fallait marcher un peu avant d’atterrir au bon endroit. Et même si elle trouvait la colonie, il lui restait une épreuve à passer : allait-elle pouvoir entrer malgré son statut de mortelle ? Elle y avait longuement réfléchie et estimait que c’était possible ; après tout, elle était maudite et accompagnée par la déesse de la folie, elle espérait donc que cette dernière fasse quelque chose. En priant très fort pour qu’elle soit dans un bon jour et qu’elle trouve drôle de laisser Melia y aller.

Au bout de 5 minutes à marcher dans une forêt très clairsemée sur une sorte de petit chemin, elle recommença à douter : « En fait ce mec m’a envoyé dans un guet-apens parce qu’il pense que je fais partie des attaquants de l’autre jour… ou alors il a juste dit une adresse au hasard… non impossible il connait forcément l’endroit… il m’envoie peut être dans le nid d’un monstre… ou alors-… »

Mais se questions se perdirent dans sa tête. Elle venait d’arriver en haut d’une pente. Devant elle s’étendait une vallée avec en son centre une grande maison et une foule bruyante amassée autour. Sans parvenir à y croire, Melia fit un pas, puis deux et finit par dévaler la colline  en courant. Aucune barrière magique ne pouvait l’arrêter et ce n’était plus le moment de penser à la discrétion. Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu’elle sentait le vent sur son visage. Finalement la journée n’était pas ratée.



fiche par century sex.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   Sam 3 Oct - 15:06

Tout en marchant sur l'herbe bien verte de la Colonie des Sang-Mêlés, Sixtine lisait les plis de sa robe d'un geste distrait. Elle avait beau être romaine, elle se disait que les paysages des grecs étaient vraiment pas mal du tout, qu'ils seraient agréables à reproduire sur le papier. Mais elle n'était pas là pour ça, non, comme tous les demis-dieux du pays la jeune femme avait été invité au pot de départ de Monsieur D., le gérant de la colonie. A ses yeux, le Dieu n'était qu'un ivrogne et peu importe quelle forme il adoptait, alors elle se demandait ce qu'il avait bien pu leur réserver. Si elle s'était rendue en territoire anciennement ennemi, c'était par curiosité bien sûr mais aussi à cause de son goût pour les festivités, c'était de son âge d'aller faire la fête, de danser au rythme des musiques qui défilent selon une playlist inconnue des invités. Ce genre d'événement lui permet d'être beaucoup plus accessible par les autres, sans doute parce qu'elle donne moins l'air d'avoir envie de rester dans son coin. Elle n'était pas certaine que c'était ce à quoi elle était habituée qui les attendait et dans l'attente de savoir, elle restait assez perplexe. Néanmoins, la jeune femme avait déjà prévu un plan B pour se consoler si jamais la fête n'était pas à la hauteur de ses espérances, normalement les Dieux ne ratent au moins pas leurs festins et si jamais elle ne pouvait pas se déhancher sur la piste et lancés des clins d'oeils à droite et à gauche, son estomac trouverait sûrement de quoi se contenter pour ne pas la faire regretter d'avoir quitter ses crayons.

Avec la date limite du rendu pour une possible exposition, c'était un miracle qu'elle se soit laissée convaincre et en même temps, avec les récents assassinats dans les deux camps, elle avait besoin de se changer les idées, de passer un bon moment en compagnie de gens qui aspirent – elle espère – à la même chose qu'elle. Sa main s'attaqua non plus à sa tenue de soirée mais à sa chaîne rouillée au poignet. Normalement il ne devrait pas y avoir d'attaque, pas maintenant, ça serait trop pour une simple coïncidence. Pourtant, en dépit de son objectif de la soirée, elle ne pouvait ne pas rester méfiante, parce que contrairement à ce qu'on leur avait toujours dit, les demis-dieux n'étaient plus mieux protégés ici qu'ailleurs. Elle devenait légèrement parano, étais-ce à cause de son père et son désir d'entrer dans la bataille où les gênes de sa folle de mère ? Sixtine ne savait pas trop quoi en penser, au final elle ne connaissait pas grand chose au sujet de ses parents et ce n'était pas faute de ne pas avoir essayé, elle avait ce quelque chose qui faisait qu'on ne voulait pas d'elle... Encore, avec son père, elle comprenait que cela prenne du temps, en revanche elle n'était pas prête de pardonner à sa génitrice à qui elle avait eu la merveilleuse idée de cacher le fait que ce qu'elle lui avait raconté tant de fois dans ses berceuses était vraie, en quelque sorte. Peut-être que sa mère délirait, mais Mars en serait à l'origine. Savait-elle qui il était vraiment au moment de concevoir leur bébé ? C'était un mystère qui demeurerait encore longtemps vu la situation actuelle des choses.

Sixtine secoua la tête, ce n'était pas le moment de se torturer l'esprit avec toutes ses choses pas très productives ni utile pour cette soirée. Ses doigts abandonnèrent l'idée de faire tourner dans tous les sens le pendentif doré de son bracelet pour l'aider à se frayer un chemin dans la foule. L'idée était d'aller chercher un verre pour bien commencer la soirée, oui parce qu'avec un Dieu comme Bacchus – Dyonosos ici – c'était difficile de penser que le banquet ne comporterait pas un seul alcool. Bon, principalement du vin, c'était prévisible et aussi sur quoi la rouquine mit la main. A défaut de pouvoir se déplacer avec aisance près des tables, elle jugea préférable de ne pas commencer à faire de chichis, elle qui n'avait jamais spécialement été tentée par le vin allait enfin essayer. Elle se recula jusque dans une zone plus libre de mouvement pour pouvoir boire sans craindre que l'inattention de quelqu'un fasse renverser le contenu de son verre sur elle. Ce n'était pas qu'elle serait déçue de ne pouvoir continuer à boire, après tout son verre lui avait arraché une grimace mais ce serait bête d'être ridicule et de gâcher de suite toutes ses chances de s'amuser ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   Lun 5 Oct - 18:05

Intrigue 1
Ft everyone
And All the things I didn't say, wrecking balls inside my brain. I will scream them loud tonight. Can you hear my voice this time ? ▬ Rachel Platten

La journée avait été épuisante. Le bungalow 7 avait préparé tout ce qu'il fallait pour que la fête de ce soir soit une totale réussite. Il était hors de question de passer pour des amateurs face aux romains. Question de fierté. Certes, eux avaient leurs orgies, mais les grecques étaient beaucoup plus raffinés enfin, c'était ce que disait son chef de bungalow. Ils avaient reçu de l'aide venant de tous les autres bungalows bien évidemment. Les enfants de Déméter avec ceux d'Aphrodite s'étaient occupés de la décoration, ceux du bungalow 6 avaient arrangé l'éclairage ainsi que la sono. Bien évidemment, les enfants de Mr D. avaient arrangée de quoi boire et manger et avaient fait une énorme commande de pizza, ceux dont tout le monde se réjouissait. Les habitants du Bungalow 11 avait été d'une aide précieuse lorsqu'il s'agissait d'aller trouver des objets mortels. A croire qu'ils sortaient tous les jours de la Colonie pour aller voler des choses au Walmart le plus proche. En réalité, ceux qui avaient les moins efficaces avaient été les enfants d'Arès, mais pour motiver tout le monde, pour ça ils étaient les meilleurs. Au final, Althéa était contente du résultat, mais elle était si fatiguée qu'elle ne pensait pas pouvoir tenir jusqu'à l'arriver des invités. Heureusement, il y eu tournée générale d'Ambroisie et tout le monde était remis sur ses pieds.
Maintenant, alors qu'elle se tenait à côté de la table des boissons, Althéa voyait les romains et autres demi-dieux itinérants arriver du haut de la colline. Elle pouvait à peine rester sur place tant elle était excitée à l'idée de recevoir tant de personnes. La musique avait déjà commencée à être jouée et d'ici deux heures ça sera son tour de monter sur les planches qui ont été mises en place spécifiquement pour cette occasion. Elle n'avait pas peur, elle était complètement effrayée de rater de faire honte à son père. Pour retrouver du courage, elle prit un verre de Coca et le descendis d'une traite. Elle entendit l'un des fils de Mr D. lui dire de ne pas tout vider dès le début, mais elle ne fit guère attention. Elle regardait plutôt le flot de personne arriver en haut de la colline. Tant de monde simplement pour fêter le départ de ce bon vieux directeur. Personne à la Colonie ne le regrettera, à part peut-être ses enfants...
Althéa se déplaça sur le rythme de la musique, son gobelet toujours en main. Elle devait se libérer l'esprit, ce soir était un soir de fête et de réjouissance. Sa sœur jouait divinement bien et la jeune fille était heureuse que ce soit elle qui ouvre les festivités, la première impression doit toujours être bonne. Et le ciel dégagé laissait place au spectacle des étoiles. La tête en haut, Althéa reconnut plusieurs constellations : Orion le Chasseur, le Cygne, mais aussi la Chasseresse dont tout le monde à la colonie connaissait l'histoire.  Il y avait aussi la Lyre, qu'appréciait énormément la jeune  demoiselle. Althéa ferma les yeux pour savourer le moment quand elle percuta quelqu'un. « Oh pardon je suis désolée. » s'excusa-t-elle en se retournant. La fille en face d'elle lui disait vaguement quelque chose. Rousse, avec un très joli nez. Et ce bracelet… elle était probablement romaine. « On se connait non ? » demanda-t-elle, incertaine. Elle était sûre de l'avoir vu avant, mais la dernière fois qu'elle avait vu une romaine cela remontait à la bataille contre Gaïa. Où elle avait aidée une rousse hors de la zone du combat. Mais oui bien, sûr, maintenant, ça lui revenait « Sixtine, c'est bien ça ? » elle inclina la tête sur la droite et souriait gentiment. Althéa avait peut-être 3 ou 4 ans de moins qu'elle mais il fallait absolument faire bonne impression. La réputation de la colonie était en jeux.



© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?
» j'ai deux question qui m'intrigue
» Décalage rvb = Décale quoi ?
» Festival de Danses et Music country le 27 & 28 Août 2011
» La Maison de la Nuit-->Ecole de Vampires, intrigue et meurtres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LA COLONIE DES SANGS-MÊLÉS.  :: le camp.-