Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   Jeu 28 Avr - 20:58

Le membre 'Jules E. Sand' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Au fond de ta tête.
messages : 318
parmi nous depuis le : 11/04/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   Sam 30 Avr - 11:31

Le plan était tombé à l’eau et tout s’était enchainé. Haytam avait pas réussi à rattraper les soucis de parcours et Lilly non plus. Alors comme ça, je prouvais pas me plaindre.  C’est alors qu’un des demi-dieux était arrivé et intervint rapidement. L’homme ne ressemblait plus qu’à un raisin sec sous les mains du jeune homme à la peau halée. Lilly était resté abasourdi, mais pas à cause de la peur, surtout parce qu’il était fasciné. Il avait porté une main à l’homme inerte. Etait-il mort ? En tout cas ses dons étaient impressionnants. Il jaugea un instant Logan. Il se renseignerait à son propos. « C’était magique » finit-il par souffler alors que déjà les combattants s’activaient et s’organisaient. Ah bah enfin ! Il a fallut un mort pour que ça bouge… Attentif, il écoutait tout ce qui se passait et le rangeait dans un coin de sa tête. La seule demoiselle revêche releva un point important. Finalement ils avaient du potentiel se fit-il la remarque alors que Jules se portait volontaire pour aller voir derrière avec TJ. Le duo disparu au premier coin de la maison.

« Je me sacrifie pour entrer dans le piège à rat. Je suis pas contre une présence avec moi. On sait jamais si j’ai besoin d’un bouclier » finit par lâcher le fils de Némésis avant de donner un violent coup de poing contre le chambranle de la porte. Puis un autre et encore un jusqu’à ce qu’on entende un violent « crac » sans vraiment savoir s’il s’agissait de sa main ou du bois. Un peu des deux, car Lilly retint un grognement de douleur. Il n’avait pas envie d’attendre de se prendre un coup ou une balle pour pouvoir attaquer. Il pénétra alors dans la maison. Il s’arrêta net en passant dans ce qui devait être un salon et vit plusieurs hommes. Deux étaient armés sur quatre. Les renforts étaient là et le reste ne tarderait pas à arriver. Combien étaient-ils en tout ? Ah qu’il aurait aimé être un fils d’Hermès, il aurait pu trouver un moyen de se faufiler discrètement ou de traverser la salle à toute vitesse avec de la chance. Il inspira profondément, et les jaugea. Il claqua subitement des mains en leur direction et une onde de choc se déferla dans la salle...



Oui : il couche tout le monde avec son pouvoir (assommés)
Non : Il n’en touche qu’un avec son pouvoir (pas armé) et reçoit une balle dans l’épaule. Lilly a tout encaissé.

_________________

Ma vie est une éternelle vengeance envers ma condition passée, présente et future.

Pour m’envoyer un mp, merci de passer par hillel. ❤︎


Dernière édition par Lyllian-Aaron McLochlainn le Sam 30 Avr - 14:45, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   Sam 30 Avr - 11:31

Le membre 'Lyllian-Aaron McLochlainn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITAINE BEAU GOSSE
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : entre les couches et les pleurs
messages : 911
parmi nous depuis le : 01/08/2015

CAPITAINE BEAU GOSSE

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   Sam 30 Avr - 18:28

22 avril 2016.

Sans réfléchir et parce que la situation commençait à devenir périlleuse, Haytham tapota sa chevalière et fit apparaître son épée qu’il enfonça dans la poitrine de l’homme qui avait eu l’audace de brandir son arme. La seconde suivante, le demi-dieu bien sentit la cadence de son cœur s’enrayait puis reprendre de plus belle. Sa vision se troubla signe annonciateur de l'émergence de la bête sauvage, qui tapis dans les tréfonds de son âme, de sa tête, de son cœur, attendait sa dose de violence, mais le demi-dieu apprenti pacifiste se refusait à perdre le contrôle pour se noyer dans un flux de violence. Les autres jeunes rejoignirent le groupe et se fut au tour de Logan de nettoyer le terrain en se débarrassant du second homme. Haytham qui était parvenu à faire taire ses envies de violences, observa celui qu’il surnommait affectueusement « pistolet à eau » il fut même impressionné par ce qu’il venait de faire pour neutraliser la menace. « -Peut importe qu’il soit mort ou blessé, tu as bien fait Pistolet à eau et maintenant qu’on est à découvert autant y aller jusqu’au bout donc sans trop savoir de quoi tu parles Logan, jouons là Wolverine ! » Car oui, n’oublions pas que les références de Haytham en terme de pop-culture, sont moindres. Le fils de Mars sourit à Logan, son seul véritable soutien et lui fit comprendre qu’il était déjà pardonné. Mais il ne put se résoudre à le lui dire, car Lilly Rose malgré ce sauvetage impromptu, n’en demeurait pas moins sur les nerfs, bien plus qu’elle ne l’était quelques minutes auparavant. Et devinez qui en était la cause ? « -Quoi ? Mais je ne lui ai rien fait » s’offusqua l’Irlandais plongé en pleine incompréhension, alors qu’une mare de sang commençait à paraître sur le sol, tâchant le paillasson au passage. Au bord des larmes et visiblement ébranlée par ce qu’elle avait découvert en touchant le fils aîné de Mars, la petite blonde réitéra ses questions. « -Quoi ? Ton frère ? Az était ton frère ? » Se fut au tour du vétéran d’être ébranlé par la révélation. L’irlandais avala bruyamment sa salive et revit le visage d’Az lors de la seconde bataille, puis celui de Marvin lorsqu’il dut, en compagnie de Tamara, lui annoncer la mort du jeune demi-dieu. Mais pas le temps pour la culpabilité, le garde avait eu le temps de pousser un dernier cri et de ce fait, il était évident que d’ici quelques secondes, les renforts débarqueraient pour mettre à mal la mission du petit-groupe. Chacun avait ses armes et se tenait prêt à lutter, mais au préalables quelques décisions devaient être prise pour optimiser leurs chances de réussite quitte à être en accord avec Lilly Rose (pour une fois) « -Elle a raison. Le bâtiment comporte surement des passages par le sous-sol et il est fort à parier qu’ils vont essayer de faire sortir « la prisonnière » par-derrière. »Ce fut Jules, en digne fils de Mars qui brisa le silence et proposa un début de solution sous le regard bienveillant de son « grand frère » «- OK aller par derrière tout les deux. Faites attention à vous d’accord ! »

Le jeune homme acquiesça et emporte son ami Tj avec lui. Laissant Lilly Rose, Haytham, Logan et Lyllian, qui se retrouvèrent contraints à la collaboration. « - Personne ne va se sacrifier aujourd’hui. » lança le vétéran à l’autre vétéran, qui restait jusqu’alors dans l’ombre, sortit de sa réserve et donna un violent coup de poing contre le chambranle de la porte. Puis il réitéra l’action non sans grimacer sous la douleur. Le petit groupe put ainsi pénétrer l’intérieur de la maison et plus précisément le salon où plusieurs hommes, quatre pour être précis, les attendaient. Un nombre, qui à n’en pas doutait augmenterait sous peu avec l’arrivée imminente des renforts. Haytham fit à nouveau apparaître l’épée offerte par son père, il était prêt à lutter, comme ses autres camarades. Lyllian prit une grande inspiration avant de claquer des mains provoquant une onde de choc qui toucha l’un des adversaires et sans attendre le demi-dieu s’empara de son arme et visa avec aisance l’épaule d’un autre gars. Mais le destin malveillance et joueur, semblait s'acharner sur le petit groupe. En effet, après coup, une balle vint de se loger dans l’épaule de Lyllian qui encaissa le choc.« Ok, là, c'est vraiment le bordel... faut qu'on bouge » La voix de Tamara remonta jusqu’aux oreilles du demi-dieu qui ne put se concentrer d’avantage puisqu’il devait parrer l’attaque d’un des agents. « -Hey… Ils sont en train de se barrer par le sous-sol avec l’augure. » Il para un autre coup et reprit « -On doit passer en force tant pis pour les dégâts collatéraux » dit-il en lançant un regard à Lyllian. Et avant qu’il ne puisse se résoudre à parer la seconde attaque, une balle traversa son flanc gauche « -AHHHH » deux autres agents armés venaient de pénétrer les lieux pour prêter main forte aux deux collèges encore debout dans cette arène improvisée. Un genou à terre, la main sur la plaie, le fils de Mars se retrouver en grande difficulté. Une fois encore son rythme cardiaque s’emballa et l’adrénaline odieuse et indomptable compagne de misère pulsa dans chacune de ses veines.

Dès:
 










_________________



Ne vous demandez pas pourquoi les gens deviennent fous. Demandez-vous pourquoi ils ne le deviennent pas. Devant tout ce qu’on peut perdre en un jour, en un instant... Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   Sam 30 Avr - 18:28

Le membre 'Haytham Cassidy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Intrigue 01.' :


--------------------------------

#2 'Dé général.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 891
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   Sam 30 Avr - 21:10


22 avril 2016

Dewei avait repéré une potentielle issue depuis le rez-de-chaussée lorsqu’il était allé fumer en attendant sa collègue. Lui, Tam et leur prisonnière dans les vapes longèrent le couloir tournant le dos à l’escalier qui menait au rez-de-chaussée, afin d’atteindre la fameuse fenêtre surélevée qui leur permettrait d’atteindre l’extérieur, en espérant de pas être repérés par les probables demi-dieux venus aider leur jeune camarade. Alors qu’ils avaient atteint le mur du fond, qui était un cul de sac, la fenêtre était bien là, protégée par une grille d’aération. L’agent Law l’avait ouverte, laissant le soin à Tamara de tenir debout à bout de bras d’adolescente, pendant que l’asiatique se hissait par l’ouverture pour s’extraire de la maison. La demi-déesse tenait à peine sur ses jambes, et la petite brune peinait un peu à la maintenir droite. Soudain, elle put sentir une sorte d’onde de choc émanant de l’étage au-dessus –le rez de chaussée- ce qui lui fit machinalement lever les yeux le plafond. C’est là qu’elle entendit un bruit sourd, indiquant qu’une personne, sans doute un membre du Groupe d’Incompétents Zélés que formaient les agents de Scranton, était tombée, pour ne pas dire « s’était lamentablement écroulée au sol ». Puis, des détonations se firent entendre. Des coups de feu partaient, ça tirait, ça courait en direction de la porte d’entrée, bref, à l’étage, ça devait être une vraie boucherie. L’agent Lond avait pu remarquer la déception dans le regard de son collègue lorsque peu avant, le GIZ gardien de porte leur avait intimé l’ordre de rester. Mais les new-yorkais avaient une mission à remplir.

L’asiatique avait enfoncé la grille de la fenêtre et s’était hissé sans difficulté à l’extérieur. Tam luttait pour tenir Fanny qui semblait à bout de forces. Mais que lui avaient-ils fait, à quoi l’avaient-il droguée pour qu’elle soit dans cet état ? En même temps, sept mois avec des agents fous-furieux…

-Allez, un petit effort
, marmonna-t-elle à l’attention de la jeune fille.

Voyant que Dewei s’était retourné, elle s’avança avec la romaine.

-Tiens, attrape-la !

L’agent de terrain passa les bras de la demi-déesse pour que l’agent Law puis la hisser pendant qu’elle la soulevait par les jambes.

-Attention à sa tête, lança-t-elle machinalement alors qu’elle se doutait bien que son collègue n’en avait rien à faire.

Soudain, un nouveau cri provenant de l’étage attira son attention, suite à un nouveau coup de feu. Cette voix lui paraissait familière. Etait-il possible que… Non, voyons, ce serait absurde qu’Haytham soit là. Certes elle lui avait dit où elle était, mais en aucun cas elle n’avait donné l’adresse exacte, et puis ils devaient se retrouver le soir à New York, lui-même était en déplacement ailleurs… Alors pourquoi avait-elle ce drôle de pressentiment que quelque chose allait mal tourner ?

Sans s’en rendre compte, elle avait lâché un des pieds de Fanny Lloyd, et ce fut le bruit de sa chaussure cognant le mur qui la ramena à la réalité. Faire passer la prisonnière par la fenêtre, c’était ça le plan, il fallait le suivre. Et aussi s’assurer qu’elle reste en vie. Bon ça, officiellement ce n’était pas la mission, mais Tam ne voulait plus être responsable de la mort d’innocents. Et clairement, cette jeune fille d’à peine dix-sept ans, grand maximum, ne pouvait en rien être coupable de quelque chose de répréhensible. Elle reprit le pied qu’elle avait laissé échapper pour continuer à essayer de la soulever.

-C’est bon là ? Grouille-toi ! Ils vont pas tarder à rappliquer.





Spoiler:
 

_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   Sam 30 Avr - 21:10

Le membre 'Tamara Lond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PETIT SCARABÉE.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Voyage d'une mission à une autre
messages : 372
parmi nous depuis le : 30/12/2015

PETIT SCARABÉE.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   Sam 30 Avr - 22:55

22 avril 2016 - Dewei avait beau détester cette vermine mythologique, il savait mettre de côté son ressentiment lorsqu'il fallait choisir entre sa vengeance et l'intérêt de la mission. Du moins, c'est ce qu'il avait toujours pensé. Jamais il n'aurait imaginé que donner priorité à la mission signifiait partir comme un lâche pendant un combat. Sa déception était visible. Pourtant, il n'émit aucune protestation. Disons que la perspective d'imaginer les agents locaux galérer avec les ennemis l'aidaient beaucoup à mettre de l'eau dans son vin. Une petite vengeance mesquine après les affres de la bureaucratie subies.

Toutefois, il ne fallait pas crier victoire trop vite. La fuite, aussi honteuse soit-elle, n'allait pas être aussi aisée qu'on aurait pu l'imaginer. La demi-déesse assommée représentait un sacré poids mort. Même en étant deux pour la transporter, leur champ d'action se retrouvait limiter. Cette pensée se confirma en trouvant la fenêtre menant vers l'extérieur. Bien sûr, rien ne pouvait être simple, n'est-ce pas ? L'agent Law fit part rapidement du seul plan qui s'offrait à eux. Il allait monter d'abord puis hisser à deux le corps inanimé de l'augure et ensuite seulement aider Tamara à monter. Pendant cette manœuvre, ils seront à la merci d'éventuels adversaires. Si Dewei avait été du genre croyant, il aurait peut-être formulé une prière pour que le groupe de sauvetage ne se soit pas divisé en deux équipes. Sachant que les divinités éventuelles à l'écoute des prières des mortels jouent contre eux, il valait mieux ne pas tenter le diable.

L'ancien flic put ouvrir cette issue de sortie providentielle sans problème. Arme à main, il jeta un rapide coup d'œil aux environs avant de, presque à regret, ranger son arme pour avoir les deux mains libres. Comme sa partenaire du jour, il fut distrait par les bruits qu'on pouvait entendre. "Ils ont l'air de bien s'amuser là-haut." Commenta-t-il avec ironie.

Dewei se força à se concentrer sur ce qu'il faisait plutôt que de regretter éternellement de ne pas avoir rejoint les agents locaux. Qu'ils se débrouillent, ces accros au protocole, puisqu'ils ne voulaient pas de renfort ! Devinant que portée la prisonnière à bout de bras ne devait pas être de tout repos, l'Asiatique ne lâcha aucun 'dépêche' ou autre commentaire non-constructif dans le genre. Après avoir assuré un poids d'appui en se calant contre l'ouverture, il se pencha un maximum pour saisir la dénommée Fanny par les bras afin de l'extirper de là. L'agent de terrain essaya d'éviter de penser qu'il devait faire une cible parfaite en ce moment si certain demi-dieux avaient décidé de faire le tour.

"Je l'ai." Annonça-t-il lorsqu'il referma sa prise sur les avant-bras de la demoiselle assommée. Ensuite, il tira de toutes ces forces, conjointement avec les efforts de sa partenaire, pour faire passer la demi-déesse par la fenêtre. "C'est bon, tu me prends pour qui ?" Grommela-t-il sous l'effort lorsque Tamara lui rappela de faire attention à la tête.

Pendant un instant, la charge lui parut plus lourde comme si sa partenaire avait lâché en partie sa prise. "Bon sang, tu fous quoi, Lond ?" Protesta-t-il. Est-ce que les demi-dieux avaient fini de s'amuser avec les incapables de l'étage ? Non, çà semblait peu probable. Quoi qu'il se soit passé, Tamara reprit la charge et ensemble, ils purent hisser leur prisonnière à l'extérieur. Dewei poussa l'augure sur le côté pour libérer un maximum leur seul issu de sortie. Après tout çà, cette fameuse Fanny n'avait pas tressailli. Il se demanda pendant un instant ce qu'on lui avait injecté pour qu'elle ait un sommeil aussi lourd.

"C'est bon. À ton tour." Dit-il en se penchant à nouveau pour tendre sa main droite le plus bas possible tandis qu'avec ma gauche, il réaffirmait son appui.


Spoiler:
 

_________________
They think I'm crazy but they don't know the feeling Save me if I become my demons


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   Sam 30 Avr - 22:55

Le membre 'Dewei Law' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Au fond de ta tête.
messages : 318
parmi nous depuis le : 11/04/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   Dim 1 Mai - 9:02

Lilly poussa un hurlement et inspira profondément alors qu’il jaugeait sa blessure. Un insulte claqua dans un murmure. Ca lui fera toujours ça d’emmagasiné pour la prochaine rafale. S’il avait su, il n’aurait peut-être pas sacrifier sa main contre le mur. Ca lui aurait fait gagné du temps et de l’énergie. Il est très épuisant de se faire mal seul et volontairement… Le sang chaud lui coulait le long du bras, et le temps de retrouver ses esprits, il évita de peu des coups qui partaient ici et des balles de l’autre.

Il vit alors Haytam un genoux au sol. Il était à peine blessé. Enfin il avait du voir pire pour une fils de Mars. C’est alors que soudain, le brun se redressa pour se jeter avec rage et frénésie sur deux des agents. Il les mis K.O. ce qui fit sourire Lilly. Haytam finit par se calmer et retrouver un peu d’humanité, moins de bestialité. Le bruit d’un tir éclata encore dans le salon et Lilly par réflexe activa le bouclier de ses Représailles. Il fallait que Haytam se réveille à nouveau. C’était dangereux dans une si petite pièce, mais son compatriote avait finalement approuvé son soucis des pertes humaines.  

« C’est là que j’interviens » chuchota t-il à lui même avant de se précipiter vers le plus vieux et se cacher juste derrière lui. Sa bouche près de son oreille, il lui chuchotait des mots, des situations. Il essayait de faire parler sa vengeance et l’exacerber. Il sentait déjà l’adrénaline monter chez l’homme guerrier et espérait que son petit manège lui permettrait de décuplé sa force plus qu’elle ne l’était déjà. En gros, je voulais le transformer en Hulk…

Des renforts étaient arrivés. Peut-être que c’était tout ce qui leur restait. Trop concentré, il ne vit pas venir l’homme qui lui colla le canon de son fusil d’assaut derrière le dos. Il se retourna brusquement et attrapa l’arme. Oui c’était suicidaire… O’ pourquoi toi t’es jamais là quand j’ai besoin de toi. En peu de temps, il envoya ses Représailles qu’il avait tiré de sa blessure à l’épaule.

_________________________________

Oui : Arrive à exacerber la vengeance de Haytam et lui donne un peu plus de force.
Non : Il n’y arrive pas.

1-2 : Il n’y arrive pas, mais il n’est pas touché par la balle grâce à son bouclier. Malgré tout il est complètement sonné par le choc de la balle comme dans un gilet par-balle. Il titube un moment (de longues secondes) avant de retrouver ses esprits. L’agent essaie d’en profiter alors pour tirer une nouvelle fois.
3-4 : Il détruit juste l'arme
5-6 : Il arrive à envoyer son onde qui explose l’arme et envoie l’agent deux mètres plus loin contre un mur.

Résumé : Total = 6 agents (dont deux pas encore armé). Il y en a 3 inaptes (dont un pas armé).

HRP /!\:
 

_________________

Ma vie est une éternelle vengeance envers ma condition passée, présente et future.

Pour m’envoyer un mp, merci de passer par hillel. ❤︎


Dernière édition par Lyllian-Aaron McLochlainn le Dim 1 Mai - 9:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - INSCRIPTIONS.
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LES ÉTATS-UNIS.  :: le reste des états-unis.-