Partagez | .
 

 Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
GLOBALEMENT INOFFENSIF
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : derrière son ordi, bien en sécurité dans le QG du DLCEM de New-York
messages : 1490
parmi nous depuis le : 01/08/2015

GLOBALEMENT INOFFENSIF

MessageSujet: Re: Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)   Dim 16 Oct - 20:27



Le guide est un élément essentiel.


N
ul doute qu'après une démonstration aussi maladroite, Marvin allait du statut de 'blacklister' à celui de 'super blacklister'... Si une telle liste existait. Peut-être allait-il en inventer une rien que pour lui ! Pour le coup, l'informaticien ne crierait pas à l'injustice si une telle décision était prise. Il espérait seulement ne pas entraîner l'agent Lond dans cette aura de poisse, puisque c'était la présence de cette dernière qui lui avait permis de passer le cerbère de l'accueil. Maintenant qu'il voyait les choses sous cet angle, l'agent de liaison était beaucoup moins prompt à se vanter de son double ricochet.

Sur le coup, il n'avait pas pensé aux conséquences ou à l'aspect dangereux de son tir raté. Jusqu'à présent, sa maladresse n'avait jamais blessé personne. Marvin en était, donc, plus ou moins venu à la conclusion que jamais ces maladresses ne causeraient des dégâts autres que matériels. Comme si ces actions provenant d'un don étrange, ou d'un message, voir carrément d'un commandement cosmique que lui adresserait l'Univers dans le genre : Ton Pc tu ne quitteras point. Peut-être. En tout cas, Tamara ne semblait pas partager la certitude que rien de mal ne pouvait ressortir d'une marvinerie.

Maintenant que le sermon était passé, le geek espérait que la démonstration de la nouvelle recrue allait effacer ce passage gênant de la visite. Il était curieux de voir ce que Maisie valait avec une arme. De toute façon, ça ne pouvait pas être pire que lui ! Tout en remettant son casque sur les oreilles, l'imagination fertile de Marvin se remit à spéculer. S'était-il trompé sur Maisie ? Avait-elle été recruté pour un travail derrière un bureau comme lui ? Malgré le fait qu'elle voit à travers la Brume ? Ce serait tout de même décevant. Impression qui se confirma devant le tir presque parfait de la nouvelle.

Après avoir félicité Maisie avec son enthousiasme habituel, il ne put s'empêcher de demander si c'était son premier essai. Il espérait que non, bien qu'une réponse positive ne l'ait pas vraiment étonné. En une quinzaine d'années, il avait vu défiler des personnes plus jeunes et incroyablement plus doués que lui (pas dans son domaine, heureusement). De quoi confirmer son impression que ceux destinés au terrain étaient des êtres à part, tels les super-héros des comics qu'il admirait presque autant. Que pouvait-il ajouter de plus ? Maisie devait absolument aller sur le terrain et le compliment de l'agent Lond semblait vouloir renforcer cette évidence. En fait, en se trouvant entre l'agent qu'il admirait et potentiellement, une future légende vivante, le geek se sentait presque 'en trop' dans ce débordement de charisme.

Encore dans ces réflexions, Marvin tressaillit légèrement lorsque l'agent Lond mit fin à la rêverie en signalant que la visite était loin d'être finie. "Oh oui, c'est vrai." Commenta-t-il spontanément tandis que l'informaticien se creusait la cervelle pour trouver le prochain aspect du Département qu'il pouvait expliquer. Difficile de faire mieux que cette démonstration. Mentalement, tout en rangeant également son casque sur le comptoir, il pesta contre lui-même, sans doute aurait-il été plus judicieux de garder les essais de tir pour la fin. Non, il n'y avait pas de sans doute possible, c'était ça qu'il aurait dû faire. Quel idiot ! Heureusement, pendant ce temps, Tamara continua les explications, ce qui empêcha un silence gênant de s'installer.

Bien qu'il n'écoutât pas vraiment, le mot 'piscine' le fit écarquiller les yeux. "Euh... C'est vrai, mais... Euh... Enfin... Ça... Ça, elle peut visiter par elle-même... Très certainement." Bredouilla-t-il aussi vivement que son bégaiement nerveux le lui permettait. Sa voix s'était limite cassé durant les deux derniers mots et son 'très certainement' voulait très clairement dire 'par pitié non'. Il avait la certitude que s'il voyait l'agent Lond en maillot de bain, il allait mourir. Son coeur allait lâcher, son visage allait fondre à force de devenir rouge ou il allait perdre tout son sang par le nez comme dans les animés japonais. Au choix. Même au cas où la case maillot ne s'appliquerait qu'à lui et la nouvelle recrue, il mourrait tout aussi certainement... De honte. Non, non, non, il n'était mentalement pas prêt pour cela.

C'était bien la première fois que Marvin essayait de brider son imagination. En tout cas sur le sujet piscine. Le geek suivit le mouvement en gardant les yeux baissés, comme s'il voulait se concentrer sur ces pas. Secrètement, il cherchait une destination où se serait à son tour de briller. Difficile vu que la traque par Internet n'avait rien de captivant pour d'éventuels spectateurs et que son autre travail d'agent de liaison consistait juste à transporter un dossier d'un endroit à un autre. Un petit coup d'oeil en direction de Maisie lui mit une couche d'auto-pression supplémentaire. Elle avait le même regard brillant que celui d'un personne sur le point de déballer son cadeau de noël. À lui d'être à la hauteur concernant ce qu'elle y découvrira. Il osa rendre un sourire timide à la nouvelle recrue.

"Hé bien, il reste le département scientifique, la cafétéria, les archives, la salle de musculation, le sous-sol." Commença-t-il en comptant avec ces doigts chacune de ces propositions. Mon dieu, il restait tellement de choses à voir. Comment choisir ? Il n'y avait que pour une chose qu'il avait un avis tranché. "Le département informatique aussi, mais, je vous préviens, ce n'est pas super impressionnant." Dit-il avec un grimace d'excuse. "Vous avez une préférence ? On pourrait peut-être faire étage par étage et finir par la cafétéria pour débriefer la visite." Avec un temps de retard, il percuta enfin le 'normalement' glisser dans la réponse de Tamara. Il sembla enfin réaliser que techniquement, il avait plus ou moins 'kidnapper' l'agent Lond pour l'aider. "Oh, sauf si l'agent Lond voulait commencer par le département scientifique pour retourner au plus vite à son travail ?" Demanda-t-il en se tournant vers l'agent Lond en joignant les mains dans un signe d'excuse.




_________________
Je sens que je peux devenir fort, à ma manière, même si, au fond, je sais, que je ne suis qu'un pauvre être humain.
I can make a difference.
I can be this knight !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 907
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)   Mar 18 Oct - 21:03

Le guide est un élément essentiel
Maisie, Marvin & Tamara



La pression était retombée, Marvin avait ENFIN -le mot était faible- pris conscience de sa boulette, quant à Maisie, elle avait montré son talent pour le tir. Ils pouvaient à présent tous passer à autre chose. Après avoir rendu le matériel, Tamara demanda à l’agent de liaison par quoi il souhaitait continuer la visite, étant donné que, officiellement, c’était lui le guide de la nouvelle recrue. L’agent Lond ne put retenir un sourire amusé en voyant le visage du geek se décomposer lorsqu’elle évoqua la piscine de la section entrainement, et qu’il bredouilla une excuse pour ne pas les y emmener.

-Oh je vous en prie, Knight, ne me dites pas que vous ne savez pas nager ? Quoi, vous n’avez jamais mis les pieds à la piscine du QG ? C’est pourtant un entrainement indispensable pour le souffle. Vous qui aimeriez expérimenter d’avantage le terrain, il faudrait vous y mettre.

Si elle le taquinait un peu, ce qu’elle disait était vrai. L’agent de terrain ne comptait plus les fois où son souffle et son aptitude à nager vite lui avaient sauvé la vie. La petite Cooper devait en prendre conscience, il ne fallait rien négliger.

-Il me tarde de voir ce que vous valez au corps à corps, miss Cooper , déclara-t-elle avec un sourire.

L’informaticien énonça donc tous les autres départements qui restaient à voir à la jolie nouvelle. Quelqu'un devait-il la prévenir qu’être une femme et être mignonne allait souvent lui attirer des regards désagréablement plein de sous-entendus de la part de la gente masculine du DLCEM, parfois des remarques déplacées sur son physique, et qu’il ne faudrait rien laisser passer, surtout pas ? Maisie avait l’air d’être une jeune femme débrouillarde et perspicace après tout.
Finalement, le blondinet proposa un itinéraire étage par étage, ce qui semblait être une approche des plus judicieuses. Tam hocha la tête lentement, puis elle remarqua que son collègue s’était aperçu qu’elle les accompagnait alors qu’à la base, elle avait autre chose à faire. Les lèvres de l’agent de terrain s’étirèrent en un sourire un peu ironique.

-Ne vous en faites pas, vous ne m’avez pas empêchée de sauver le monde. Votre idée est parfaite, procédons par étage.


Tam n’avait plus fait de visite guidée du DLCEM depuis des années, depuis celle qu’elle avait faite à Dewei Law, aussi trouvait-elle finalement distrayant de suivre Marvin et surtout, d’entendre ses commentaires. Il était toujours si… original. Voilà donc qui constituerait une petite pause bienvenue. La belle brune en venait à se demander où il allait chercher toutes ses idées parfois saugrenues. Sans spécialement accomplir de grandes actions, outre être un génie dans sa branche de travail, l’agent Knight était devenu une sorte de célébrité locale au Département. Et nul doute qu’après son petit exploit de tout à l’heure au stand de tir,  on parlerait de nouveau de lui dans tout le bâtiment, et chacun irait ensuite de sa petite anecdote, amplifiant certains détails, ou en inventant carrément d’autres. Le principe de la rumeur quoi !

Terminer par la cafétéria, c’était vraiment parfait, ainsi Tamara pourrait prendre son fameux cappuccino à la noisette, sa boisson chaude préférée. Et si en temps normal, l’après-midi, elle avait carrément la flemme de se rendre si loin juste pour ça, au moins là, elle tenait une bonne occasion pour y aller.
La visite put donc reprendre son cours. Ils prirent l’ascenseur  pour visiter l’étage suivant. L’agent Lond laissa à Marvin le soin de jouer son rôle de guide, se contentant pour sa part d’être aussi spectatrice que Maisie. De temps en temps, elle jetait un peil à celle qu’elle ignorait être la fille d’Haytham, pour voir si elle avait des questions à poser. Elle admirait quelque part l’attention et le calme dont elle faisait preuve. Elle semblait avoir beaucoup de patience, et c’était une qualité importante pour être un bon agent de terrain. Les journées sur le terrain pouvaient être longues quand on était en planque. Et puis Tam avait du mal à se demander à qui ce regard lui faisait penser, c’était vraiment une drôle d’impression, chaque fois qu’elle posait son regard sur la nouvelle recrue, elle avait ce sentiment de « déjà vu », dont elle ignorait l’origine, parce qu’elle était absolument sure de n’avoir jamais vu cette fille auparavant. Elle était formelle, l’agent Lond étant très physionomiste, elle avait la certitude que c’était la toute première fois qu’elle rencontrait cette jeune personne. Alors, comment se faisait-il qu’elle avait un air familier qui lui venait d’elle ne savait où ?



acidbrain



_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.


Dernière édition par Tamara Lond le Mar 15 Nov - 1:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LITTLE ASSKICKER
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New York
messages : 147
parmi nous depuis le : 22/04/2016

LITTLE ASSKICKER

MessageSujet: Re: Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)   Jeu 20 Oct - 21:33


Le guide est un élément essentiel.

L'

ouragan Marvin était passé et Maisie avait fait ses preuves à son tour. Elle ne savait pas si elle allait réussir ou non car elle n’avait pas fait de tire depuis cette fameuse journée. Comme quoi, manier les armes à feux c’est un peu comme le vélo, ça ne s’oublie pas. La jeune femme fut enchantée quand Tamara lui dit qu’il y avait une piscine au sein du DLCEM. Elle adorait nager. Ca faisait travailler tous les muscles et c’était excellent pour la santé. Mais elle ne comprenait pourquoi son guide était aussi mal à l’aise au sujet de la visite de la piscine.

« Je suis entièrement d’accord avec l’agent Lond. La piscine est une excellente discipline. Elle fait travailler tous les muscles du corps et c’est excellent pour le dos. Vous qui êtes derrière un ordinateur toute la journée, je suis certaine que ça vous ferait le plus grand bien. »

Maisie espérait ne pas avoir fait une boulette. Car si Marvin ne savait pas nager, elle venait vraiment de faire une énorme boulette. Le pauvre informaticien devait se sentir déjà suffisamment mal à l’aise comme ça avec ce qu’il venait de faire à la séance de tir. Elle se mordit la lèvre afin de se taire.

Elle rendit le sourire à Tamara. « Il me tarde aussi. J’ai aussi hâte de voir ce que vous allez m’apprendre. »

La visite allait encore durer un peu. Maisie avait hâte de découvrir la suite. Lorsqu’elle était arrivée devant le bâtiment, elle ne s’imaginait pas qu’il était aussi immense. Comme quoi, les apparences sont vraiment trompeuses. Pour le moment, elle était à des kilomètres de s’imaginer que les hommes du DLCEM risquaient d’avoir un comportement aussi gamin. Peut-on vraiment leur en vouloir ? Un homme reste un homme après tout non ? Elle allait devoir ‘endurcir mais il fallait bien avoir qu’elle avait déjà un caractère bien trempé.

Visiter le DLCEM étage par étage étaient en effet une excellente idée. Maisie avait vraiment hâte de découvrir la suite. Elle se demandait depuis combien de temps Tamara et Marvin travaillaient ici. Arrivaient-ils à avoir une vie sociale ? Car ils avaient l’air d’être tous mordu de travail dans cette entreprise. Elle le serait peut-être aussi.

« Oui, cette idée me convient aussi. »
Et puis, elle aimait bien la compagnie de Tamara, même si elle ne la connaissait pas.

Maisie se trouvait quand même relativement chanceuse. Elle aurait pu tomber sur un guide chiant au possible. Le genre très cul cul la praline. Mais heureusement pour elle, elle était tombée sur l’inverse. Il est clair que si Marvin n’existait pas, il faudrait très probablement l’inventé. Mais pour en arriver là, il fallait avoir une imagination relativement débordante. Marvin était vraiment un cas. Plus la visite et les discutions avançaient, plus Maisie le trouvait drôle. Il avait des réactions assez étranges parfois. Comme par exemple, le fait de ne plus trouver ses mots lorsqu’il entendit le mot piscine. La suite de la visite allait très certainement être très constructive ou très comique ou peut-être les deux. Et puis elle avait hâte de pratiquer le sport de combat avec Tamara. Elle était persuadée qu’elle allait beaucoup lui apprendre.

Et la cafétéria. Le lieu idéal pour voir ce que l’on servait à manger. Maisie avait déjà un petit faible pour le capuccino à la noisette. Elle n’en avait jamais bu d’aussi bon. Elle espérait que les repas seraient équilibrés. Mais comme tout le monde avait l’air de faire attention à son physique, elle n’avait probablement pas trop de quoi se faire du souci.

Et la visite continua. Maisie suivait bien gentiment le mouvement. Marvin expliquait vraiment très bien les choses. Il y mettait tout son cœur. Une chose était certaine. Il aimait vraiment ce qu’il faisait. Ce qui était assez rare de nos jours. La plupart des personnes travaillent uniquement pour payer leurs factures. Celles et ceux qui mettent du cœur à l’ouvrage se font vraiment rare. Maisie avait toujours voulu faire une profession dans laquelle elle se sentirait bien et épanouie. C’était pour cette raison qu’elle voulait faire de sa passion une profession. Elle serait ainsi motivée à se lever tous les matins pour aller travailler. Elle sentait parfois le regard de Tamara sur elle. Alors elle se retournait et lui souriait. Elle avait l’impression qu’elle se faisait des idées ou peut-être pas. La jeune femme ignorait encore que l’agent Lond était la meilleure amie et aussi petite amie de son père. Et que Marvin était le voisin de ce dernier. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Il allait donc falloir espérer qu’elles s’entendent et deviennent amies. Enfin, en dehors du DLCEM bien évidemment. Car il ne faut pas montrer que l’on est proche entre agent. Ça peut être dangereux.




_________________

It's not easy to be
a slice of quatre-quarts"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GLOBALEMENT INOFFENSIF
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : derrière son ordi, bien en sécurité dans le QG du DLCEM de New-York
messages : 1490
parmi nous depuis le : 01/08/2015

GLOBALEMENT INOFFENSIF

MessageSujet: Re: Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)   Dim 13 Nov - 20:46



Le guide est un élément essentiel.


M
arvin pensait que le moment le plus embarrassant de la visite était derrière lui. Son double ricochet s'était heureusement bien terminé pour tout le monde, mais avait confirmer la catastrophe ambulante qu'il était loin de son ordinateur et prouver, par la même occasion, qu'il avait été black-lister de l'endroit pour une excellente raison. Il était vraiment désolé pour l'agent Lond qui avait eu la gentillesse de se porter garant pour lui. Il espérait que cette énième maladresse n'allait pas avoir des répercussions sur l'agent de terrain. Depuis la mort accidentelle de son neveu de coeur, les dialogues avec Tamara n'étaient pas simple. Oui, il préférait utiliser le terme dialogue, car le mot 'relation' semblait trop étrange à utiliser face à une personne qu'on admirait.

Puis le mot piscine avait été prononcé, le tirant de son sentiment de culpabilité. D'un coup, le blondinet réalisait que, contrairement à ce qu'il pensait, le moment le plus embarrassant de la visite n'était peut-être derrière lui. Rien que d'imaginer... Non, il ne valait mieux pas imaginer. Bien sûr, il s'embrouilla dans les excuses formulées afin de ne surtout pas poursuivre la visite par la piscine, ce qui rendit sa gêne à peu près aussi visible que le nez au milieu de la figure. Marvin avait l'impression que ces pensées étaient absorbées par un Trou Noir, tandis qu'il semblait visiblement le seul à être contre l'idée de la piscine.

"Oui... Oui ! Voilà, je... Je... Je ne sais pas nager." Dit-il en faisant un geste reconnaissant vers Tamara devant sa proposition. "Et je souffre d'une forme très rare d'Aquaphobie qui fait que je ne peux pas regarder de grosses quantités d'eau contenant une forte dose de chlore sans m'évanouir, ce qui est très gênant." Poursuivit-il dans une improvisation totale qui démontrait pourquoi le terme 'marvinerie' était passer dans le jargon de ces connaissances pour désigner une explication particulièrement fantaisiste. Sérieusement, il n'y avait que lui à voir pourquoi cette idée de piscine était une très mauvaise idée ? "Donc euh... J'apprécierais beaucoup que la suite de la visite se porte sur un autre endroit." Conclut-il d'une voix un peu piteuse. Il culpabilisait tout de même pour son mensonge, surtout que Maisie lui assurait que nager était excellent pour le dos. "Mais je retiendrais pour le dos, merci." Ajouta-t-il tout de même.

L'informaticien étouffa un soupir de soulagement lorsque la conversation se porta sur un autre sujet : un entraînement au corps-à-corps. Voilà au moins une perspective qui ne lui faisait pas monter le rouge aux joues lorsqu'il laissait aller son imagination sur le sujet. Enfin, s'il n'y réfléchissait pas trop.

Marvin essaya de se donner un peu de contenance, en mode 'oui c'est moi le guide', et se lança dans des explications sommaires des zones à visiter. Le département scientifique, la cafétéria, les archives, la salle de musculation, le sous-sol, celui de l'informatique aussi, évidemment, même s'il avoua bien vite que ce dernier point n'était pas très intéressant à regarder. Il proposa aussi de faire une visite par étage, histoire d'éviter de faire des aller-retours répétitifs, en finissant par la cafeteria. Cependant, il réalisait que ce plan signifiait 'kidnapper' Tamara pendant toute la durée de la visite. En réalisant cela, le geek s'empressa de demander si cela la dérangeait. Après ce qui venait de se passer, il comprendrait parfaitement que l'agent Lond désire en finir au plus vite avec ce 'babysitting'.

"Génial. Bon bin, on fait ça alors." Dit-il avec un excès d'enthousiasme. Il était tellement rassuré que son idée plaise. Tel un gamin escortant ces parents dans son magasin de jouet préféré, il ouvrit la marche pour poursuivre la visite.

Reprenant très sérieusement son rôle de guide, Marvin fit de son mieux pour présenter chaque étage visité dans les moindres détails. Globalement, il pensait avoir évité de dire toutes les bêtises qui lui passaient par la tête. En vérité, certaines n'avaient pu s'empêcher de franchir ces libres. Par exemple, ce qu'il pensait de la chef des archives, elle qui pensait que les contacts avec les aliens ne pouvaient être que positifs ou que la création des ordinateurs était le premier pas vers un futur à la Terminator. "Tout ça parce qu'elle m'en veut encore d'avoir piraté ces archives." Avait-il commenté en guise de conclusion, lorsqu'ils furent suffisamment éloigné. Ou parler des voitures de James Bond après avoir demandé à Maisie si elle avait le permis de conduire en visitant le sous-sol. Bref, ce genre d'anecdote qu'il pensait importante, mais qui ne l'était pas vraiment, en réalité.

Il n'y eut que pour la visite à la section scientifique qu'il n'y eut aucune anecdote made in Marvin puisqu'il préféra rester docilement dehors tandis que Tamara prenait le relais. "Par mesure de sécurité." Dit-il avec une mine contrite. Le blondinet n'alla pas plus loin dans les détails, estimant que l'accident au stand de tir était assez révélateur sur les raisons qui le poussaient à rester à la porte.




_________________
Je sens que je peux devenir fort, à ma manière, même si, au fond, je sais, que je ne suis qu'un pauvre être humain.
I can make a difference.
I can be this knight !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 907
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)   Mar 15 Nov - 14:22

Le guide est un élément essentiel
Maisie, Marvin & Tamara



L’excuse que Marvin s’était empressé de sortir lorsque Tamara avait hasardé ironiquement que la raison ne pouvait pas être qu’il ne sache pas nager, était tout à fait surréaliste. Une forme très rare d’aquaphobie ? L’agent de terrain afficha un sourire en coin, les mains sur les hanches, en fixant l’informaticien.

-Une forme très rare de marvinerie, oui ! marmonna-t-elle de manière presque inaudible

Pourquoi refuser de manière aussi catégorique d’aller à la piscine ? Après tout, il fallait que Maisie voie tous les endroits intéressants du DLCEM de New York, pas seulement ceux qui intéressaient son guide. Et puis on ne lui aurait pas demandé de dispenser un cours de natation. Clairement pas. Il serait capable de faire exploser le bassin, rien qu’en voulant y tremper un orteil. A partir de maintenant, Tam avait résolu de ne plus jamais sous-estimer la capacité de l’agent Knight à commettre l’impossible. Un sourire en coin se dessina sur les lèvres de l’agent Lond lorsqu’elle vit que la nouvelle recrue entrait dans son jeu pour convaincre le blondinet. Ce dernier semblait vraiment tourmenté à cette idée, et à la vérité, rien n’amusait plus Tamara que de voir son collègue ainsi mal à l’aise. Elle avait l’impression d’être dans une cour de collège devant un garçon intimidé devant les filles les plus populaires. Une époque qu’elle avait détestée, soit dit en passant. Bref, les filles obtempérèrent pour suivre le cheminement que le guide officiel avait proposé.
Maisie se demandait ce que Tamara pourrait lui apprendre. Celle-ci s’étonna de cette demande, après tout, ce n’était pas un prof de combat.

-Je n’aurai pas la prétention de vous apprendre quoi que ce soit en salle d’entrainement, il me semble avoir compris que vous maîtrisiez les sports de combat. Malheureusement, je crois que nous n’aurons pas le droit de voir ça aujourd’hui sans risquer de perdre définitivement notre cher guide, lança-t-elle avec un regard rieur à Marvin. Peut-être demain ?

Les filles suivirent donc l’informaticien dans les différents étages et services qu’il présenta avec application à la petite nouvelle. Application, oui, mais sans oublier sa petite touche personnelle, à croire qu’il ne pouvait pas s’empêcher de ne pas être comme tout le monde. Tam secoua la tête d’un air absent lorsqu’il commenta les dires de la nana qui gérait les archives. L’agent de terrain ne la connaissait pas très bien, après tout, il était rare qu’elle fourre son nez dans les archives. Ce n’était pas son truc.

-Oui, l’agent Knight est un génie de l’informatique. Il peut vous trouver n’importe quoi avec un ordinateur et une connexion. Vous pensez bien qu’il a surement piraté tous les ordinateurs des agents du QG. Vous devez en connaitre, des trucs compromettants sur vos collègues, ajouta-t-elle à l’attention de l’informaticien.

Le tour du sous-sol avec toutes les magnifiques grosses cylindrées qui servaient de voiture de fonction aux agents de terrain. Enfin, ils avaient des modèles puissants et chacun pouvait plus ou moins choisir la coupe. Certains préféraient les grosses voitures tout terrain, Tamara préférait la classe des berlines, ce qui ne l’empêchait pas d’avoir quatre roues motrices et une bagnole qui tenait parfaitement la route dans un désert comme celui du Nevada.
Ils arrivèrent finalement dans la section préférée de Marvin, et aussi celle où il était blacklisté de chez blacklisté. Tam savait parfaitement que sa présence était requise pour ce genre d’endroits. L’agent Lond emmena donc Maisie visiter le département scientifique, où tous les gadgets et surtout les munitions spéciales des agents de terrain étaient conçus. Elle lui présenta brièvement l’équipe, lui fit faire un tour en lui montrant quelques armes et balles que le scientifique n’avait pas eu le courage de refuser à Tam, puis les filles rejoignirent l’agent de liaison dans le couloir.

-John vous salue, Knight, et il demande si votre fessier se remet de la dernière fois. Il a dit que vous comprendriez, ajouta-t-elle avec un clin d’œil.

Evidemment, tout le département avait entendu parler de cette fois où Knight avait plus ou moins servi de cobaye… Certains disaient que ça avait été la condition sinequanone pour qu’il ait l’autorisation d’entrer. A cette pensée, Tamara secoua la tête, se disant qu’un jour il faudrait qu’elle apprenne à son collègue à ne pas se laisser faire. Peut-être que si elle l’entraînait à cogner avec un punching-ball, il aurait plus d’assurance ? Bref, elle sortit de ces rêvasseries en se disant que maintenant, Cooper avait vous tout ce qu’il y avait à voir. Finalement, avoir deux guides avait été une plutôt bonne idée.

-On va se le prendre, ce café ?

Oui, son dernier remontait à une bonne heure, il fallait remettre du carburant ! Elle les devança pour appeler l’ascenseur afin de rejoindre l’étage de la cafétéria. Une fois sur place, elle commanda son traditionnel cappuccino à la noisette et attendit que ses camarades aient leur boisson avant d’aller s’asseoir avec eux.

-Alors, miss Cooper, vous avez des questions peut-être ?

Accoudée à la table, son gobelet encerclé par ses deux mains, l’agent de terrain regardait dans les yeux la petite nouvelle, ne pouvant s’empêcher encore une fois de se demander à qui lui faisaient penser ses yeux. Ce n’était pas la couleur, mais quelque chose dans l’expression du regard, cette manière qu’elle avait de cligner des paupières. Elle se décida à rompre ce contact visuel pour ne pas avoir l'air de la dévisager, pour jeter un oeil à son cappuccino avant d'y tremper ses lèvres. Cette boisson était délicieuse, sans aucun doute sa préférée. Si elle pouvait, elle se ferait installer le distributeur dans son bureau. . Égoïstement.  Très égoïstement. Après tout, avec tous les risques qu’elle prenait, elle pouvait bien avoir droit à quelques privilèges non ? Bon il était clair que tous les agents de terrain ou presque prenaient les mêmes risques, alors s’il fallait une machine à café dans le bureau de chacun, le Département devrait bientôt investir plus dans ces distributeurs que dans les équipements. Cette idée lui tira un petit sourire qu’elle masqua bien vite en reprenant une gorgée, attendant que ses interlocuteurs ne prennent la parole.



acidbrain



_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LITTLE ASSKICKER
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New York
messages : 147
parmi nous depuis le : 22/04/2016

LITTLE ASSKICKER

MessageSujet: Re: Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)   Mer 30 Nov - 20:12


Le guide est un élément essentiel.

S


ur le moment, Maisie ne savait pas trop de quelle manière elle devait réagir. Est-ce qu’il était sérieux ou non ? Elle trouva ça risible mais il ne fallait pas se moquer des phobies des autres. L’informaticien avait quand même changé de couleur. Donc si ça se trouvait, il avait vraiment peur de l’eau. Elle n’entendit pas ce que Tamara répondit.  Mais elle ne préféra rien dire. Elle ne voulait pas non plus être responsable d’une Marvinerie à son tour.

Maisie était un peu déçue. En tant que sportive de haut niveau, elle savait qu’elle serait très souvent à la piscine. Elle adorait nager, l’eau était son deuxième éléments. Elle était curieuse de voir à quoi ressemblait la piscine mais à priori, ce ne serait pas pour cette fois. Avec un peu de chance elle retournerait voir la piscine avec l’agent Lond.  Elle ne voulait pas enfoncer son guide en lui disant que la piscine était une excellente discipline, mais c’était purement la vérité. Qui sait, s’il en avait vraiment peur, il pourrait peut-être essayer de vaincre cette dernière avec l’aide de Maisie. Mais ils n’en étaient pas encore là. Il fallait tout d’abord qu’ils terminent la visite avant toute chose.  Marvin proposa un itinéraire et les deux femmes acquiescèrent. La future agent de terrain se demanda ce qu’elle allait bien encore pouvoir découvrir. Elle espérait qu’il n’y aurait pas d’incident cette fois-ci. Car ce qui s’était passé au stand de tir, aurait pu faire des victimes ou pire encore. Il valait mieux ne pas y penser. Et vint le sujet du sport de combat. Maisie ne savait pas trop pourquoi, mais elle ressentait le fait que Tamara devait être relativement balaise dans ce domaine. Et son sixième sens la trompait rarement sur ce point-là.

« Ne faîtes pas votre fausse modeste, je suis certaine que vous auriez un certain nombre de choses à m’apprendre avec l’expérience que vous avez. Oui, je suis une passionnée des sports de combat. C’est pour cette raison que j’ai envie de vivre de ça. Mais je ne sais pas pourquoi, je suis certaine que vous seriez une adversaire redoutable. Et j’ai besoin d’adversaire de votre genre afin d’en apprendre d’avantage et d’améliorer mes techniques. Ah non, je ne veux pas avoir de mort sur la conscience. Va pour demain dans ce cas. »

Le principal souci avec Marvin, c’est soit on l’aime, soit on ne l’aime pas. Maisie le trouvait drôle, du moins au début. Mais plus la visite avançait, plus elle avait hâte que ça se termine. Elle ne connaissait pas la plupart des références dont il faisait allusion afin de mettre une touche ‘’d’humour’’ à la visite. Et puis au bout d’un moment, ça devenait franchement gonflant. Et puis vint le tour des archives, en quoi cette pièce était importante ? C’était bien qu’il la montre, mais il n’était pas obligé de s’y attarder pendant une heure.

« Et moi qui pensait que ce genre de trucs ne se passait que dans les films policiers. En ce qui me concerne, je trouve ça impressionnant et effrayant à la fois. On ne peut donc plus avoir de vie privée car n’importe qui, d’aussi doué que vous Marvin, peut arriver à pirater votre ordinateur et voler certaines de vos données comme par exemple les chiffres de votre compte bancaire ou votre code de carte bleue. »

Vint ensuite le tour des voitures de fonction. Là, Maisie se sentait vraiment comme une petite fille devant un sapin de Noel ! Sa deuxième passion était l’automobile, elle avait toujours adoré ça. Quand elle était petite, elle traînait toujours avec son grand-père qui passait son temps à réparer et bichonner sa voiture.  La jeune femme se voyait déjà au volant de l’une de ces merveilles. Elle devait avoir de sacrés chevaux sous le capot. Elle regarda un agent après l’autre. « Quelles voitures vous appartiennent ? »

Ils arrivèrent dans le domaine scientifique. Marvin n’avait pas le droit d’y mettre ne serait-ce qu’un ongle de pied. Il avait dû faire des sacrés conneries pour être black-lister dans cet endroit. Maisie se demandait ce qu’il avait bien pu faire pour en arriver là. Elle ne put s’empêcher de poser la question à l’agent Lond tout en marchant à ses côtés. « Je ne voudrai pas me montrer indiscrète, mais pourquoi l’agent Knight est-il interdit de domaine scientifique ? » Elle ne savait pas si elle allait regretter d’avoir posé la question, mais il est vrai que sur ce coup-là, elle avait vraiment été curieuse.

La visite avait vraiment été géniale ! Maisie ne regrettait pas une seul seconde d’y être allée. Les gadgets qui s’y trouvaient, étaient vraiment impressionnant. Certains devaient vraiment faire mal niveau explosion. Il ne fallait pas se fier aux apparences et c’est ça qui était super cool ! Maisie vit un rouge à lèvre explosif ! De la crème pour les mains qui retirent toutes trace d’ADN et encore, la liste serait longue. Elle ressortit de là avec des étoiles plein les yeux. Elle ne put s’empêcher de relever ce que venait de dire Tamara à Marvin. Qu’est-ce qu’il s’était encore passé ? Ce pauvre garçon n’avait vraiment pas de chance. Maisie avait l’impression qu’il était un peu la tête de turque du DLCEM. Car même si parfois il était un peu lourd, il était très gentil et il avait d’incroyable connaissance.

« C’est une excellente idée ! Je crois bien que je suis devenue accro au cappuccino noisette. »

Tout le petit groupe suivit l’agent Lond qui, sur le coup, avait vraiment eu une excellente idée avec son café. Maisie avait bien besoin d’une pause. Enfin, son cerveau surtout. Etant donné tout ce qu’elle avait assimilé depuis qu’elle était arrivée au département. Car elle avait vraiment eu beaucoup d’infos d’un seul coup et en peu de temps. Heureusement pour elle, elle avait une bonne mémoire.

« Pour l’instant non. Vous avez tous les deux été parfaitement clair dans tout ce que vous m’avez montré. »

Maisie but aussi une gorgée de son cappuccino. Tout en avalant sa gorgée, elle essayait de rassembler toutes les informations qu’on lui avait données afin de voir si elle n’avait pas des questions. Mais pour le moment, non.  Rien ne lui venait en tête. Elle avait hâte d’aller s’entraîner avec Tamara. Elle voulait aussi demander depuis combien de temps elle et Marvin travaillaient au DLCEM. Mais elle ne voulait pas se montrer indiscrète. Après tout, c’est elle qui venait d’arriver et les questions, s’étaient à eux de les poser.  Elle espérait que le niveau de sport n’était pas trop élevé. Il fallait qu’elle soit à la hauteur après tout. Et puis si on lui avait demandé de venir ici, ça ne devait très certainement pas être par hasard.  La petite pause-café faisait vraiment du bien.  Ce serait son nouveau rituel matinal, boire un cappuccino noisette avant de commencer la journée.  Elle ne fit pas attention que Tamara la fixait avec insistance. Elle se serait sans doute posé quelques questions.  Elle ne put s’empêcher de se demander si elle aussi pourrait avoir droit à une voiture de fonction et si oui, quand ?



_________________

It's not easy to be
a slice of quatre-quarts"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GLOBALEMENT INOFFENSIF
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : derrière son ordi, bien en sécurité dans le QG du DLCEM de New-York
messages : 1490
parmi nous depuis le : 01/08/2015

GLOBALEMENT INOFFENSIF

MessageSujet: Re: Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)   Mer 7 Déc - 0:10



Le guide est un élément essentiel.


D
epuis le temps, il devrait le savoir qu'il n'était pas bon dans l'improvisation. D'un autre côté, est-ce que dire la vérité était véritablement mieux ? Allait-il vraiment dire à la personne qu'il admirait et devant une nouvelle recrue qu'il ne voulait pas aller à la piscine parce que, premièrement, le voir en maillot de bain était un spectacle que PERSONNE ne voulait voir et qu'en plus, euh, les voir, elles, en maillot de bain, euh, il n'était pas contre, mais, euh, voilà, mieux valait que non. Il valait mieux sortir une Marvinerie, comme le marmonna l'agent Lond. Devant ce commentaire très juste, il offrit un petit sourire piteux. "Désolé." Murmura-t-il, sincèrement, en se retenant de se masser la nuque avec gêne.

Malgré le soulagement ressenti, Marvin ne put s'empêcher d'avoir un pincement au coeur lorsque Maisie sembla déçu. En tant que guide, il devait faire le maximum pour que la visite plaise à la nouvelle arrivante. Sauf que, là, non, il ne pouvait pas. Il en était vraiment désolé, mais, à choisir entre deux maux, il préférait décevoir que l'humiliation. Déjà que sa prestation au stand de tir allait certainement alimenté les bruits de couloir pendant des mois, il ne voulait pas rajouter celle racontant comment il avait fait une anémie en saignant par le nez parce qu'il avait suivi deux beautés à la piscine du Département.

Bref, heureusement, le débat ne s'éternisa pas et ils purent se remettre en route. Son plan avait trop bien fonctionné puisque Tamara laissa également tomber la partie salle de sport de la visite. "Ah... Mais... La salle de sport, ça va, hein, c'est juste la piscine parce que... Que... À cause de mon aquaphobie... Quoi... Bref..." Acheva-t-il platement en ayant parfaitement conscience de s'enfoncer à chaque mots prononcés. D'ailleurs, il se tut brusquement avec un raclement de gorge tout en baissant les yeux avec un regard coupable. Il aurait bien aimé voir l'agent Lond en pleine action dans un combat d'entraînement. Apparemment, passer à côté de cette occasion était le prix à payer pour échapper à l'humiliation de la visite piscine. L'informaticien devait se retenir de pousser un soupir de déception. Son imagination débordante s'était déjà lancée à la recherche d'une excuse pour être dans les environs de la salle de sport, le lendemain, sans que cela ne paraisse suspect. Un sacré challenge ! Surtout quand on ne savait pas l'heure du rendez-vous.

Ces spéculations et élaborations d'excuses plausibles ne l'empêchèrent pas de continuer la visite en essayant de donner un maximum d'informations. Hélas pour lui, le trois-quarts de ces informations pouvaient sembler inutile. On pouvait presque dire qu'il s'agissait de son super pouvoir : s'enfoncer encore plus tout en sachant pertinemment qu'il ne disait que des détails peu intéressants sur des sujets potentiellement ennuyant. À la réflexion, peut-être qu'il avait trop insisté sur les archives. Lui trouvait cela super intéressant, (si ce n'était pas le cas, il ne les aurait pas piraté), mais, il était logique que cet avis ne soit pas partagé. D'ailleurs, le geek n'avait pu s'empêcher de dire cette anecdote à voix haute.

Il n'aurait jamais imaginé que ce détail aboutisse sur un compliment sur ces compétences. "Oh, mais je n'ai pas parlé de cela pour me vanter." Assura-t-il maladroitement en manquant de peu de recommencer à bégayer. "Et je n'ai pas piraté TOUS les ordinateurs... Seulement... Ceux de... Certaines sections... Parce qu'ils n'étaient pas assez protégés..." Nouveau raclement de gorge dans une tentative de changer le sujet.

Ce n'était pas sa faute, piraté était le seul moyen de savoir l'avancer des prototypes de la section scientifique maintenant qu'il en était blacklister. Il ne pouvait pas compter sans arrêt sur Isaure qui avait besoin d'un traducteur ou/et d'un cobaye pour avoir un passe-droit. Un jour, peut-être, il arrivera à tenir une conversation sans que celle-ci n'aborde un moment gênant de son existence. En attendant, Maisie vola sans le savoir à son secours en évoquant les dangers du pillage de donnée.

"Oh, la défense parfaite est impossible, mais, il y a une série d'astuces pour se prémunir des plus gros risques d'attaques virtuelles, si ça peut vous intéressez." Proposa-t-il, soulager d'aborder un aspect de son travail qu'il maîtrisait.

La visite se poursuivit par un rapide tour du sous-sol et son impressionnante collection de voitures de fonction. Bien qu'il avait le permis de conduire, Marvin n'avait jamais eu l'occasion de conduire un des véhicules du Département. Il s'était retrouvé sur le siège passager lorsque Tamara l'avait entraîné dans une mission non-officielle, mais, sur le moment, il n'avait pu se pencher sur une des questions qu'il s'était toujours posée : est-ce qu'il y avait des gadgets comme dans les voitures de James Bond ? Interrogation qu'il gardait pour lui, bien sûr. D'ailleurs, de peur qu'un commentaire y faisant référence ne franchisse les lèvres, il se contenta d'afficher un sourire qui pourrait signifier un 'plutôt cool hein ?' muet, en réponse à la réaction de Maisie qui concurrençait les yeux brillants des enfants ouvrant leurs cadeaux d'anniversaire.

Dans un premier temps, il crut que la question de la nouvelle recrue ne s'adressa qu'à Tamara, alors il fut surpris qu'on attente sa réponse. "Moi ? Aucune. Ces petits bijoux sont pour les agents de terrain." Répondit-il. "J'ai mon permis." Ne put-il s'empêcher d'ajouter. "Mais quand on sait qu'on foule de nos pieds une déesse endormie qui a failli causer l'apocalypse numéro 2 en se réveillant... Cela fait réfléchir, niveau pollution et tout, du coup, je préfère les transports en commun pour venir au travail." Résuma-t-il à l'extrême, de nouveau conscient de sortir une explication peu captivante, mais ne pouvant s'empêcher d'aller jusqu'au bout.

Le temps qu'il finisse ces explications tirées par les cheveux, ils étaient arrivés à la section scientifique. Marvin attendit docilement que Tamara prenne la relève concernant cette section à laquelle il n'avait plus accès. Mains dans les poches, l'informaticien attendit le retour des demoiselles, en restant sage comme une image.

Il sentit le rouge lui monté aux joues lorsque Tamara évoqua John. "Ou...Ouais." Tenta-t-il de répondre. "Ils ont pu corriger l'arme ? Isaure n'avait pas été satisfait du résultat pendant les essais." Demanda-t-il, parce qu'il restait d'une curiosité maladive et puis qu'il estimait que cela en valait la peine si cette expérience avait permis à rendre un nouveau gadget opérationnel.

Avant qu'il ne s'embarrasse à nouveau tout seul, le sujet du café tomba à pic. Marvin acquiesça avec enthousiasme, se disant que la cafétéria était un endroit 'safe' ou même sa légendaire maladresse ne pourrait pas faire de dégâts. Du moins, en théorie. Pas de trop gros dégâts, c'était quasiment certain. En tout cas, il l'espérait. Au pire, il pouvait faire une tache sur sa chemise... Oh non, pourquoi avait-il pensé à ça ?

Focus, Marvin, focus. Par miracle, surement, il réussit à commander sans qu'un de ces scénarios catastrophes ne se réalisent. Lui s'était contenté d'un café classique, avec du lait et du sucre. Viser simple pour limites les risques. Les risques de quoi ? Bonne question ! Si seulement, il savait. En tout cas, ils étaient tous installés pour le débriefing sans que Marvin ne se soit à nouveau démarqué du lot avec ces gaffes, ce qui était un grand soulagement pour le principal intéressé.

"Oui, si vous avez la moindre question, il ne faut pas hésiter. Aucune question n'est stupide." Enchaîna-t-il à la suite de la demande de Tamara. "Si vous hésitez, dites-vous que cela ne pourra pas être pire que les questions que MOI j'ai posé pendant mon premier jour." Ajouta-t-il ensuite sur le ton de la plaisanterie dans une tentative maladroite mais sincère de détendre l'atmosphère.




_________________
Je sens que je peux devenir fort, à ma manière, même si, au fond, je sais, que je ne suis qu'un pauvre être humain.
I can make a difference.
I can be this knight !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 907
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)   Lun 12 Déc - 16:58

Le guide est un élément essentiel
Maisie, Marvin & Tamara



Ils avançaient, la visite guidée progressait somme toute assez vite. Arrivés au sous-sol où étaient garées les voitures des agents, Maisie demanda lesquelles étaient les leurs. Marvin répondit qu’il ne possédait pas de voiture de fonction et se sentit obligé d’argumenter, ce qui fit sourire Tamara qui secoua la tête.

-La mienne est là-bas, dit-elle en désignant une grosse berline Audi noire.

Le tour du quartier général était terminé, Marvin et Tamara avaient servi de guide pour la nouvelle recrue. Lorsque l’agent Knight dut laisser les filles aller seules au département scientifique, miss Cooper interrogea l’agent de terrain sur le pourquoi du comment du blacklistage de l’informaticien, et pour toute réponse, la belle brune s’était contentée d’un sourire en coin. Maisie ne tarderait pas à cerner un peu plus la personnalité du geek et à comprendre un peu mieux pourquoi il en agaçait certains, si ce n’était déjà fait. Et puis les collègues scientifiques ne se gêneraient pas pour y aller de leur petit avis lorsque la nouvelle donnerait l’identité de son guide officiel. Elles en étaient ressorties et l’agent Lond n’avait pu s’empêcher de glisser une petite pique au blondinet concernant la petite anecdote avec le prototype. Marvin bredouilla et demanda si la correction avait été effectuée. Elle haussa les épaules.

-Je n’ai pas la réponse, mais n’hésitez pas à les appeler, je suis sure que ça leur fera plaisir.


A présent installés à la cafétéria en sirotant une délicieuse boisson chaude, les trois protagonistes débriefaient. Tam demanda si Maisie avait des questions suite à ce petit tour « express » du Département. Marvin insista, clamant qu’il ne fallait pas hésiter à demander si quelque chose ne paraissait pas clair. Comme à l’école, il n’y avait pas de question bête. L’agent de terrain ne put alors s’empêcher de laisser son imagination divaguer, imaginant les questions que Marvin aurait pu poser lors de son premier jour, puisque lui-même venait de déclarer que rien ne pouvait être pire que ce que lui avait demandé. Un petit sourire amusé, difficilement contenu, se dessina sur les lèvres de Tamara lorsqu’elle l’imagina alors, une quinzaine d’années auparavant, demander si des agents de terrain avaient déjà affronté des zombies, s’ils avaient vu des aliens dans la zone 51, si des tortues mutantes pratiquant les arts martiaux avaient été capturées et encore d’autres marvineries dont lui seul avait le secret. Elle reprit néanmoins rapidement son sérieux. Malgré tout, l’heure avait tourné et elle avait encore des choses à faire.

-Bien, lança-t-elle après sa dernière gorgée de cappuccino à la noisette. Je vais vous laisser régler les derniers détails concernant les questions. Je dois retourner préparer ma prochaine mission.

Elle se leva et adressa un sourire à Maisie.

-Si le cœur vous en dit, demain, la salle de sport, 7h30.

Elle regarda ensuite l’informaticien tout en lissant sa veste de tailleur après s’être mise debout, avant d’attraper son gobelet vide.

-Agent Knight, le salua-t-elle.

Puis, Tamara s’éloigna, jetant son gobelet de café dans une poubelle ouverte à quelques mètres, avant de regagner l’ascenseur. Elle espérait intérieurement que la nouvelle recrue viendrait s’entraîner avec elle, histoire de voir ce qu’elle valait. La curiosité, encore et toujours. Mais après tout, elle n'avait que peu de partenaires d'entrainement, et par peu, entendez " un seul ", Dewei Law. Alors si l'éventualité d'en avoir une autre pouvait se concrétiser, l'agent Lond ne dirait pas non, d'autant qu'entraîner les autres semblait être le domaine de prédilection de la nouvelle. Ainsi, tout le monde serait satisfait. Autant en profiter.



acidbrain



_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
LITTLE ASSKICKER
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New York
messages : 147
parmi nous depuis le : 22/04/2016

LITTLE ASSKICKER

MessageSujet: Re: Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)   Lun 26 Déc - 16:07


Le guide est un élément essentiel.

M


aisie en avait vraiment le souffle coupé, elle avait l’impression de visiter un garage de voiture de Luxe. Elle avait dû mal à croire que ces voitures étaient en réalité des voitures de fonction. Une chose était certaine, le département traitait vraiment bien ses agents de terrain. Ce qui n’était pas étonnant vu les risques qu’ils prenaient.

La jeune femme fit le tour de la voiture de Tamara. "Sacrée voiture il faut l’admettre."

La future agent de terrain avait fait son maximum pour retenir le plus d’information qu’elle pouvait. Ce qui n’était pas facile car dans tous les premiers jours, on a droit au incontournable bourrage de crâne. Mais Maisie avait, plus ou moins, toujours été une élève attentive quand elle était intéressée par le sujet. Durant la visite qu’elle fit en duo avec Tamara, Maisie ne tarda pas à comprendre pour qu’elle raison Marvin avait été blacklister. Elle ne put s’empêcher d’éclater de rire rie qu’en imaginant la scène. Notre cher Dieu avait vraiment dû être sous opium le jour où il décida de créer Marvin. Car il est clair que deux comme lui on en fait pas. En tout cas, on ne s’ennuyait vraiment pas avec lui. Quelque part, ça lui faisait quand même de la peine car elle savait que ce dernier ne faisait pas exprès. Elle avait trouvé certaines réflexions méchantes de la part de certains agents de terrain.

Mine de rien, Maisie était contente de se poser à la cafétéria. Elle était aussi heureuse de pouvoir se reprendre un cappuccino à la noisette. Celui qui avait inventé cette boisson, avait vraiment eu la meilleure idée du monde. La jeune femme avait à présent, trouvé sa nouvelle drogue matinale. Elle ne pourrait pas commencer une bonne journée sans cette boisson magique. La jeune femme se posait une question qui n’avait aucun rapport avec la visite. Elle se demandait qui avait été le guide de Marvin. Car la personne en question avait probablement dû s’arracher les cheveux durant la visite. Elle ne put s’empêcher de sourire en imaginant la scène. Elle reprit son sérieux et elle tacha de repasser en revue tout ce qu’elle avait vu et tout ce qui avait été dit. Une question lui traversa l’esprit. « Oui, j’ai une question maintenant que j’y pense. Est-ce que vous savez qui a fondé le département ? » Elle était curieuse de savoir qui était cette personne et surtout qu’est-ce qui l’avait poussé à faire ça. Elle avait hâte d’entendre la réponse. Mais elle ne savait pas si cette dernière lui serait donnée tout de suite ou non car le temps avait filé à une vitesse incroyable.

« Merci d’avoir participé à ma première visite agent Lond. C’est très gentil à vous d’avoir sacrifié de votre temps. Je me doute que vous devez être très prise. »

Maisie la regarda se lever et lui rendit son sourire.

« Ce serait avec plaisir. Je serais donc présente demain à 7h30. »


Pendant que Tamara saluait Marvin, Maisie se leva elle pour aller jeter son gobelet. Elle retourna ensuite s’assoir sagement.

La visite était terminée. Maisie avait hâte d’être au lendemain. Elle savait qu’elle venait de trouver une adversaire de taille. Mais ce que Tamara ignorait, c’est que Maisie était vraiment douée pour le sport de combat. Mais même si la visite était terminée, la journée ne l’était peut-être pas ? Pour tout dire, Maisie avait hâte de rentrer chez elle. Mais seul Marvin avait le pouvoir de lui dire si la journée était terminée ou non. Elle espérait que oui car elle avait pas mal de choses à faire une fois qu’elle serait rentrée chez elle. Comme appeler sa meilleure amie.






_________________

It's not easy to be
a slice of quatre-quarts"
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le guide est un élément essentiel. (marvin&tamara, terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» [Résolu] Elément PUPS
» Un scanneur de malwares en complément : PrevX SCI
» Comodo Cleaning Essentials, l'essentiel pour supprimer les indésirables
» Otenir le nom d'un élément d'un listView [Résolut !]
» Type de véhicule en supplément sur la carte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LES ÉTATS-UNIS.  :: new york city. :: quartier général du d.l.c.e.m.-