Partagez | .
 

 Par le pouvoir de la biquette arc-en-ciel ! (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 250
parmi nous depuis le : 16/07/2015

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: Par le pouvoir de la biquette arc-en-ciel ! (terminé)   Mar 11 Avr - 18:44

Cette chasse à la biquette devenait véritablement casse couille... bien qu'à ce moment là je ne me doutais pas d'à quel point j'allais avoir raison. Nous qui voulions simplement nous défouler, se mettre sur la gueule comme on savait si bien le faire, cela faisait déjà bien trop de temps perdu ou notre dignité avait été mise à mal afin d'aider un foutu faune à retrouver un troupeau dont la description et l'enlèvement ressemblait à une mauvaise blague... cela dit l'on fut bien obligé d'admettre la véracité de la chose quand ont eut enfin trouvé une d'entre elle, mais c'était alors nous forcer à chercher les autres alors qu'on aurait pu juste retourner vers le faune et lui dire que l'on était rentré bredouille. Mais ça allait, oui ça allait car au final on avait réussit à trouver un moyen de pister ces merdeuses de biquettes en laissant celle en notre possession retourner gentiment vers le reste de son troupeau, troupeau qui n'était autre que caché derrière un bâtiment. Sérieusement comment avait-on pu rater cela ? Puis même le bruit quoi ou l'odeur aurait dû nous alerter ! Je soupirais finalement avant de lâcher un « Ouai, complètement stupide... même si, de mon avis, les deux plus gros pigeons de cette histoire c'est nous pour avoir dit oui à cette quête absurde. »

Venait alors la question de la capture... il est vrai que jusqu'à maintenant on ne s'était pas réellement attardé sur ce détail, détail qui était pourtant crucial mais... nop ! Rien ! Bordel, Jules et moi n'étions vraiment que des bourrins, tout juste bon à tout défoncer, sans un mec un minimum réfléchit nous étions fini. Enfin du coup on essayait de se débrouiller comme on pouvait et pour le coup mon camarade eut une idée pas trop conne : Les enfermer dans l’entrepôt qui se trouvait là. En soit l'idée était simple, basique, efficace, elle devrait pouvoir tenir la route et il n'y aurait normalement pas le moindre risque de voir ces dites biquettes « s'envoler » de nouveau pour aller se cacher on ne sait où. D'ailleurs c'étaient-elles réellement envolées la première fois ? J'avais toujours du mal à croire et me faisait me demander à quoi les faunes tournaient car ça devait être sacrément puissant, même si les années passées dans ce camps me disaient de ne pas être trop sceptique vis à vis de ce genre d'histoires. Quoi qu'il en soit, on passa à l'exécution de ce plan, me faisant comprendre, encore une fois, que nous n'étions que de triste demeurés... comment les convaincre de rentrer là dedans ? Nous n'avions pas de chien de berger, pas de bouffe et je ne pouvais même pas utiliser mon pouvoir du sang pour créer un équivalent de chien de chasse sous forme de pique à bétail contrôlés à distance. En gros soit nous nous mettions à courir, au risque de les faire aller dans la mauvaise direction, soit on adoptait la méthode Jules... c'est à dire faire du bruit comme un teubé puis faire un duel de regard avec une biquette qui clairement était plus expérimentée que lui, lui fonçant dessus, lui saccageant ses petits sachets de thés et l'envoyant valser à l'intérieur de l'entrepôt qui vit sa porte claquée d'un coup de sabot.

Alors forcément, devant un tel spectacle, impossible de ne pas être totalement hilare. Je riais tellement que j'en avais mal au bide, cette situation était tellement irréelle qu'on ne pouvait rien faire d'autre que rire. Du moins moi je ne pouvais rien faire d'autre car Jules lui... bien entendu il pestait et quand il pestait, son premier réflexe c'était d'hurler mon nom d'un air autoritaire. Riant toujours je titubais vers la porte, tentant d'ouvrir cette dernière et me rendant compte que celle ci était verrouillée « Ah ouai nan quand même, t'as fait fort là ! Hahaha ! Attend je vais te libérer mon bichon. » D'un coup un peu violent, je faisais sauter le verrou de la porte et libérais mon camarade à  la virilité plus trop certaine « Oh... pauvre bichon... t'as mal ? Hahaha, ne t'en fais pas, je t'appliquerais de la pommade et tu verras après ça que mon toucher peut être agréable. » Oui, je l'avouais, je prenais un peu trop de plaisir face à cette situation. Mais en même temps... c'était tellement beau ! Et vu son état je me doutais de le voir me courir après pour me casser la gueule. Je lui tendais la main pour l'aider à se relever avant de m'approcher d'un tas de corde... une idée me vint... elle était absurde mais c'était mieux que rien « Dis moi, t'es doué en lasso ? Bon, ça va être du lancé de lasso mythique mais avec notre force, ça devrait allé, non ? » Je prenais alors un des tas de corde, en passant un autre à Jules avant de me diriger vers l'extérieur. Malheureusement vu l'état de la porte... pour les enfermer ce serait plus chiant, mais on pourrait toujours barricadé une fois qu'on aurait le troupeau « Bon, on va garder ton idée, on va les amener là dedans. Je vais commencer et, si jamais je me rate ou que certaines tente de s'enfuir c'est à toi de jouer. » Je fis alors tourner le lasso dans ma tête, un lasso dont la taille était gigantesque car dans ma folie je voulais essayer d'en attraper beaucoup d'un coup et user de mon don pour les tirer très vite dedans avant qu'elle ne se rendent compte de ce qui se passait. Je le fis tourner encore un peu avant de finalement le lancer, c'était le moment de vérité... et malheureusement un véritable échec, j'avais vu trop grand, la corde retomba trop mollement et le troupeau commença à s'agiter « Merde... à toi de jouer Jules ! »


Dernière édition par Lethario Lovel le Mar 11 Avr - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: Par le pouvoir de la biquette arc-en-ciel ! (terminé)   Mar 11 Avr - 18:44

Le membre 'Lethario Lovel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IULIUS DIVINUS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Camp Jupiter.
messages : 292
parmi nous depuis le : 06/03/2016

IULIUS DIVINUS

MessageSujet: Re: Par le pouvoir de la biquette arc-en-ciel ! (terminé)   Jeu 20 Avr - 11:20

Il était d'accord là dessus son camarade romain n'avait pas tord, pourquoi avait-il dit oui déjà ? Pour la gloire ? Non, même pas parce que le fils de Mars le savait, cette mission ne lui rapporterais rien de glorieux. Bon sang, il était né pour combattre des monstres et parcourir des contrée éloigné, dangereuses et méconnues lui ! Pas pour pourchasser des chèvres ! C'était honteux, tout simplement honteux et il allait s'en plaindre une fois toute cette histoire terminée. Et quand il se retrouva enfermé... L'autre éclata de rire. C'était prévisible et même s'il e pouvait pas l'en blâmer car il aurait fais exactement la même chose il avait quand même envie de lui coller son poing dans la figure. D'ailleurs, si cette petite merde continuait de le surnommer bichon, il allait lui refaire le portait vite fait et bien fait, et plus aucun mec ne voudrait le toucher. Berk. Écœurant. La porte s'ouvrit et Jules poussa un long soupire.

« Si tu me touches, t'es mort, pigé ? Je plaisante pas avec ça. »

A trop vouloir jouer avec le feu, Lethario allait finir par se brûler. Il lui proposa l'initiative du lasso qu'il ne trouva pas mauvaise. Il regarda le romain débuter la partie d’attrape biquette et se prépara à son tour. L'avantage était qu'elles avaient l'air vraiment fatigué de courir partout. Son premier essai échoua, mais Jules n'avait pas dis son dernier mot. Ils allaient toutes les avoir et les refourguer là-dedans. Ensuite, ils pourraient aller gentiment se plaindre auprès du faune et du conseil si ce dernier continuait à se moquer d'eux. Il se lança à son tour. C'était une première pour lui parce que oui, ce n'était pas parce qu'on venait du Kensas qu'on avait appris l'art du lasso sous toutes ces coutures. Il le savait, au fond, son grand père maternelle serait fier de lui s'il voyait son exploit. Lui qui avait toujours dis à sa mère qu'elle n'éduquait pas son fils aux bonnes choses... Il n'avait jamais été très proche de lui, mais cette victoire était pour lui. Une biquette se fit avoir et Jules tira sans ménagement son lasso. La biquette s'étranglait à moitié mais il n'en avait que faire, cette vil créature ne méritait rien de bon venant de lui. Il se fichait pas mal de les rendre mal en point, de toute façon ce maudit faune ne méritait pas ça.

« Et de une ! En avant ! Hop hop ! »

1à2 - réussite, une biquette.
3à4 - réussite, deux biquettes pour le prix d'une.
5à6 - échec, aucune biquette ne vient.

_________________
Un meilleur ami est comme un trèfle à quatre feuilles; difficile à trouver et chanceux de l’avoir. Nous sommes des monstres magnifiques.
& découvre jules.



Dernière édition par Jules E. Sand le Jeu 20 Avr - 11:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: Par le pouvoir de la biquette arc-en-ciel ! (terminé)   Jeu 20 Avr - 11:20

Le membre 'Jules E. Sand' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 250
parmi nous depuis le : 16/07/2015

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: Par le pouvoir de la biquette arc-en-ciel ! (terminé)   Sam 13 Mai - 13:24

Il était plus que temps de mettre fin à cette mascarade. Si un faune venait de nouveau me voir après ça ? Je lui casserais la gueule... bon ok, c'était pas cool, je le ferais sans doute pas, mais au mins il aurait droit au bon doigt d'honneur tandis que je partirais dans la direction opposée. Il était plus que hors de question que je me retrouve de nouveau embarqué dans un truc pareil... bordel de merde ! Et d'ailleurs il était hors de question que l'on reparle un jour de cette mission et j'étais certain que Jules serait d'accord avec moi... enfin hors de question... juste entre nous peut être, histoire de le faire chier en lui rappelant son moment de gloire avec la biquette l'ayant enfermé, héhéhé, au moins cela aurait le mérite de changer un peu de registre car les sous entendus gay ça commençait à faire pas mal redondant. Mais bon, avant cela il fallait déjà que l'on termine ça au moins, du moins qu'on essaye un minimum, après tout elles étaient sous nos yeux alors... et je tentais de me rassurer en me disant que cela nous ferait un bel entraînement après tout car, mine de rien, on était pas à l'abri de quêtes officielles de ce genre ! … en vrai si cela devait arriver je pense que je partirais en Asie... après tout ce n'était pas l'Europe que l'on nous interdisait, avec un peu de chance je pourrais vraiment être tranquille là bas !

Enfin bref, plutôt que de raconter de la merde il fallait surtout se mettre au boulot et pour ça il fallait donc... attraper ces merdeuses ! À défaut d'une meilleur idée je m'étais mi en tête que, ouai, peut être, le lasso pourrait être une bonne idée ! Je m'étais aussi mis en tête que je pourrais attraper plusieurs biquettes d'un coup vu ma force... grossière erreur ! Les putes m'avaient limite ris au nez sans même s'en soucier plus que cela. Jules, qui était encore bougon de mes si charmantes remarques, me faisant me demander d'ailleurs si il était vraiment si homophobe que ça et si il serait vraiment capable de tant de violence gratuite juste pour ça... bref Jules avait eut plus de chance, arrivant à chopper une première biquette. Après cela, petit à petit, l'ont réussit à en récupérer un certain nombre non sans difficulté. Mais mon premier coup manqué les avait rendu folle et du coup le troupeau avait fini par se dispersé. De tout le troupeau en question nous n'avions réussit à en chopper que la moitié environ. Alors au bout d'un moment je posais simplement ma main sur l'épaule de mon camarade avant de lui dire « C'est bon, laisse courir, il y en a marre là... on va pas passer la journée à courir après des putain de biquette à travers le camp. On a déjà réussit à en récupérer pas mal, faudra qu'il se contente de ça, là prochaine fois il aura qu'à pas les perdre... » ce n'était pas vraiment un comportement très... je ne savais plus le mot, mais ce n'était pas des masses sympa. Cela dit au bout d'un moment je commençais à être saoulé alors il ne fallait pas trop compter sur ma générosité. Vérifiant que la porte du bâtiment, fixé comme on pouvait après sa destruction pour faire sortir Jules, tenait bien, je me tournais alors vers ce dernier afin d'ajouter « C'est bon, allons chercher l'autre Faune, pour le reste il se débrouillera. Avec un peu de chance il nous restera au moins un peu de temps pour aller en ville boire un peu à défaut de se foutre sur la gueule comme prévu... je payerais la première tournée. Mais là franchement j'ai besoin de me bourrer la gueule... » Je soupirais, fatigué par tout ça, avant d'inviter Jules à me suivre. Plus jamais... plus jamais aider un faune dans le besoin !
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Par le pouvoir de la biquette arc-en-ciel ! (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Par le pouvoir de la biquette arc-en-ciel ! (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Cliquer sur un bouton et ne plus pouvoir cliquer dessus...
» Passation pouvoir fondateur sans modifier les comptes
» [Permissions] Pouvoir valider les commentaires de profil
» [Publicité] Pouvoir retirer les pubs que pour les invités
» [Administration] Pouvoir personnaliser tous les emails : notifications, inscription, désinscription...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LE CAMP JUPITER.  :: le camp.-