Partagez | .
 

 (quête solo, californie) l'effet papillon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
à rǝvǝrs.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1456-tj-prends-un-sac-et-on-y-v
localisation : Camp Jupiter.
messages : 271
parmi nous depuis le : 07/03/2016

à rǝvǝrs.

MessageSujet: (quête solo, californie) l'effet papillon.   Dim 8 Mai - 15:30



l'effet papillon.
- quête en solitaire de TJ Johansen -
Dimanche 08 mai 2016, 9h30 – Camp Jupiter.

« À l'adresse de : Tully Johansen, légionnaire de la deuxième cohorte.
De : Robb Niccol, prêteur du Camp Jupiter.

« Mon cher Tully, avant toute chose, sache que ce que je vais te demander est strictement confidentiel. En effet, notre cher deuxième prêteur avec qui je suis censé faire équipe et bien m'entendre ne veut pas entendre raison. Car il s'agit de ma petite sœur, donc d’intérêt personnel et le camp Jupiter a pour coutume de ne pas faire de cas par cas. Or je profite aujourd'hui de ma position de prêteur pour te confier une quête en solitaire qui devra rester entre nous. Si tu réussis bien évidement elle sera reconnu, et je pourrais conserver la place. Dans le cas contraire... Enfin. Il s'agit de ma petite sœur, fille de Mercure elle aussi qui a disparu il y a de ça trois jours. Je n'ai plus de nouvelle. Pourtant elle a la capacité d'envoyer des iris mail, c'est pourquoi je m'inquiète vraiment. Du haut de ses treize ans elle a décidé de partir en "mission" toute seule, après avoir trouvé une mystérieuse carte près des frontière du camp. Elle me l'a fait parvenir, mais a du en faire une copie et se lancer dans une terrible aventure seule, non accompagné. Aujourd'hui je te demande la retrouver et de la ramener saine et sauve. Elle n'a que treize ans, quand à ces dons elle est capable de voler grâce à des basket ailées et détecte les mensonges. Je ne sais pas avec quelles armes elle est partit. Je te donne donc la carte qu'elle m'avait fait parvenir, il semblerait qu'elle ai prit quelque note dessus avec des donnés que nous avions déjà au camp. Je n'ai aucune idée de la personne qui était en possession de cette carte, soit prudent.

Robb Niccol.
»

TJ relut à nouveau le courrier posé sur sa table de nuit avant de le plier soigneusement et de le glisser dans sa poche. Le légionnaire de la deuxième cohorte grimaça en s'étirant. Son épaule, blessée lors du sauvetage de Fanny Lloyd, continuait de le faire souffrir. Il avait reçu des soins mais la blessure mettrait un peu de temps avant de disparaître totalement. La petite sœur du prêteur, TJ l'avait déjà rencontré. Anna était une gamine gentille et douée, prompte à se lancer dans des défis improbables. Pour cela, elle était bien une Romaine : se surpasser, prouver sa valeur… Le fils de Vénus s'était déjà fait le commentaire qu'elle ferait une excellente combattante d'ici quelques années. Avoir passé l'épreuve de Lupa était déjà une bonne chose mais ses capacités viendraient avec la maturité. Sauf si elle venait à disparaître avant. Sur le fond, le courrier de Robb l'étonnait à peine. Imaginer Anna partir dans une quête insensée n'était pas spécialement bizarre, juste inquiétant. Il ne l'aurait pas avoué mais les raisons qui avaient poussé Anna à partir seule hors du camp l'inquiétaient bien plus que la disparition de la fillette. Trouver une carte aux abords du Camp Jupiter ? Aux dernières nouvelles, les cartes ne se matérialisaient pas toutes seules, comme par magie, et elles ne poussaient pas non plus sur les arbres. Si cette carte était là, c'est que quelqu'un l'y avait déposée. Sciemment. Anna n'avait pas dû saisir ce détail et s'était lancée sur la piste de ce qui était tout indiqué comme étant un piège. (Un piège grotesque en plus de ça.) TJ attrapa son sac de voyage, le prépara rapidement. Juste avant de passer la porte, il jeta un coup d’œil au hamac de Jules. Devait-il le prévenir ou… Non, il s'agissait d'une mission secrète, il devait garder le silence. Son coeur se serra d'angoisse : s'il ne revenait pas, seul Robb saurait pourquoi et pour conserver sa place, TJ était à peu près sûr qu'il ne dirait rien. Il serra le poing : il reviendrait. Avec Anna.

Dimanche 08 mai 2016, 12h37 – Amtrak Thruway, direction Bakersfield.
Assis dans un train, TJ ignorait les paysages qui se déroulaient de l'autre côté de la vitre pour plutôt se concentrer sur la carte que la jeune Anna avait trouvé. Il s'agissait d'un plan d'une région, à grande échelle. TJ y avait reconnu le lac Isabella et avait adapté son itinéraire en fonction. Il avait facilement rejoint Los Angeles grâce au taxis des trois sœurs puis avait choisi d'utiliser des moyens de transport mortels. Il manquait d'argent, le TJ, d'argent mythologique. Il avait ensuite sauté dans le premier train en direction de Bakersfield et attendait à présent l'entrée en gare. La façon dont il allait ensuite rejoindre le lac restait pour l'instant un paramètre inconnu. Il comptait sur ses charmes d'enfant de Vénus pour faire du stop, sinon… ce serait encore un peu de bus. Le fils de Vénus se pencha sur les points notés sur la carte. Les coordonnées n'étaient pas précises mais les dessins en fond restaient détaillés. TJ était à peu près certain d'arriver à trouver. Il se nota des petits numéros à côté de chacun. Le légionnaire commencerait par le nord, par ce qui devait être un auberge, avant de redescendre ensuite vers le sud pour visiter chacune des destinations. Si Anna avait réellement choisi de suivre cette carte, elle devait bien être quelque part. C'était même obligé. TJ ne voulait pas avoir à rentrer les mains vides et annoncer à son prêteur que sa petite sœur avait sans doute bel et bien disparue… de façon définitive. Une annonce résonna dans le wagon, annonçant de l'entrée en gare prochaine du train. TJ rangea soigneusement la carte dans sa poche (il avait appris depuis bien longtemps à ne pas glisser les choses importantes dans un truc qu'il pourrait perdre ou se faire voler, comme son sac) et se leva, rassemblant ses affaires.

Dimanche 08 mai 2016, 15h03. – Rive ouest du Isabella Lake.
« Vraiment, merci beaucoup ! » TJ regarda la voiture s'éloigner dans un petit nuage de poussière le long de Burlando Road. Seul en compagnie de son sac à dos, le légionnaire de la deuxième cohorte balaya les alentours du regard. L'endroit ne devait pas beaucoup connaître les arbres. Il faisait passablement chaud, avec de la poussière et du sable par terre. S'il avait dû décrire le paysage, il l'aurait fait ainsi : sec – en dehors du lac – poussiéreux et de couleur ocre. Un arrêt de bus se tenait à dix mètres de lui. TJ venait presque à regretter que les demi-dieux ne soient pas de grands amis de la technologie : s'ils avaient pu développer des applications genre Google Maps pour le monde mythologique, il était sûr que ça aurait fait fureur. Au lieu de quoi il se retrouvait planté au milieu du nulle part en quête d'un lieu dont il ignorait tout. Il avait cependant passé ses heures de voyage à établir son itinéraire précis et le couple l'ayant accepté dans sa voiture était calé en géographie locale. Si tout allait bien, il n'avait plus qu'à avancer un peu plus au nord et à tourner le long de Terrace Way pour trouver son point de départ. « Bon, première étape TJ, être prudent. » Il posa son sac dans la terre ocre, farfouilla jusqu'à trouver la paire de baskets que Robb lui avait prêté. Il quitta sa vieille paire de Converse (l'usure avait un certain style) pour enfiler les Adidas Superstar ailées prêtées par le prêteur (jeu de mots, je ne crois pas). Ensuite, trouver Terrace Way ne lui prit que quelques minutes. TJ entreprit ensuite de la suivre, guettant le bâtiment représenté dans une bulle à côté de son emplacement, sur la carte. Aux arbres dessinés, il tourna vers le sud, contourna une maison. Le bâtiment était bien là, avec ses murs sales et sa peinture écaillée. À la divine auberge avait des carreaux poussiéreux et quelques tables en plastique sponsorisées par Coca Cola devant. Un parasol défraîchi offrait un minuscule cercle d'ombre sur une unique table Ice Tea. TJ haussa les sourcils mais poussa tout de même la porte.
Codage par Emi Burton

_________________
gossip girl
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

Hey les gars, c'est TJ please. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
à rǝvǝrs.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1456-tj-prends-un-sac-et-on-y-v
localisation : Camp Jupiter.
messages : 271
parmi nous depuis le : 07/03/2016

à rǝvǝrs.

MessageSujet: Re: (quête solo, californie) l'effet papillon.   Dim 8 Mai - 16:26



l'effet papillon.
- quête en solitaire de TJ Johansen -
Dimanche 08 mai 2016, 15h16 – À la divine auberge.
L'intérieur ne valait guère mieux, si ce n'est que c'était relativement propre. Il n'y avait aucun troupeaux de moutons sous les meubles ou dans les coins, et aucune toile d'araignée de venait squatter le plafond. Cependant, la pièce principale aurait bien eu besoin d'un petit rafraîchissement, peut-être en commençant par un coup de peinture sur les murs jusque là assortis à la porte d'entrée : fade et écaillé. Les tables en bois étaient couvertes de marques de verres, voire d'autres traces guère engageantes. TJ n'avait eu qu'une seule fois l'occasion de passer dans un bar réservé aux sangs-mêlés, aux dieux et à l'univers mythologiques et il en avait gardé un meilleur souvenir. Mais d'un autre côté, il se trouvait actuellement… au milieu de nulle part. D'ailleurs l'auberge était quasiment vide s'il faisait exception du petit cyclope assis dans un coin, occupé à tirer avec assiduité sur une cigarette démesurément longue. À la vue du monstre, TJ se figea un instant. Il lui fallut rassembler tout son courage et faire taire tous ses instincts pour se hasarder à faire un pas dans la pièce et tourner le dos à la créature. Quand on était un sang-mêlé, on devenait naturellement méfiant à la vue de la moindre chose n'étant pas parfaitement, merveilleusement semi-divine ou mortelle. Un œil en moins, une jambe d'âne et paf, on était sur le qui-vive, prêt à se défendre. Le fils de Vénus esquissa quelques pas vers le comptoir derrière lequel venait d'apparaître un type. Le gars devait avoir la trentaine, était plutôt gringalet et portait un blouson en cuir malgré la chaleur qui régnait dans la pièce. « J'te sers un truc ? Bière bien fraîche ? Whisky ? Ou p't-être même un peu de nectar qui sait ? On est pas à la divine auberge pour rien après tout. » Le gérant se fendit d'un sourire bizarre, un peu penché, et lorgna TJ avec attention. Celui-ci répondit par un léger hochement de tête : pas dur de piger que son interlocuteur cherchait à savoir s'il en était ou non. « Rien pour le moment, merci. Je cherche juste un endroit où passer la nuit. » TJ se pencha par-dessus le comptoir avec un air de connivence et le gérant l'imita. « Tu viens chasser le monstre, gamin ? Y a pas grand-chose d'autre dans le coin. » « Je suis en quête. Pour le Camp Jupiter. » « Aaah, c'est un p'tit légionnaire qu'voilà. J'en vois souvent des Romanus dans le coin. Toujours à se bastonner au milieu de mes belles tables. » Belles, belles, fallait voir à pas exagérer : elles étaient dans un état lamentables, ses tables. « Alors comme ça t'es en quête ? Et qu'est-ce tu fabriques chez moi alors ? » « Je... » TJ jeta un coup d'oeil à sa vieille montre. Quinze heures et des brouettes, la nuit n'allait pas tomber tout de suite. « Je cherche une fille. Une gamine de treize ans du prénom d'Anna. Romaine elle aussi, mais fille de Mercure. Elle ne serait pas passée par là par hasard ? » Les yeux du gérant brillèrent bizarrement mais il esquissa un léger mouvement de recul qui n'échappa pas au fils de Vénus. À cet instant, la porte s'ouvrit violemment et trois types entrèrent au pas de charge, lourdement armés. TJ n'était pas un professionnel des armes à feu mais il savait reconnaître des fusils d'assaut quand il en voyait, notamment depuis le chapitre Scranton. Deux des types cagoulés portaient un M16 tout droit braqués sur eux, le troisième était plus légèrement armé, tenant un pistolet lambda à deux mains. Aucun ne semblait avoir envie de plaisanter.

Ce fut un réflexe instinctif qui poussa TJ à sauter par-dessus le comptoir. Et ce fut ce même réflexe qui lui sauva probablement la vie. « Bah tu vois quand tu veux, Silas. » La voix… était féminine. TJ fonça à quatre pattes le long du comptoir, pestant intérieurement contre le poids de son sac à dos, pourtant assez peu chargé. Il avait compris à ces quelques paroles que Silas devait être le gérant (ou le cyclope ?) et qu'un des deux n'était pas son ami. Ses soupçons commençaient aussi à peser sur l'identité des types (ou femmes) armés : encore ces mortels ? La quête avait commencé le matin même et il se trouvait déjà face à eux, perdus au milieu de nulle part. Ils étaient donc partout ? TJ atteignait l'extrémité du comptoir, fonçant comme jamais, quand le gérant se dressa face à lui. Clairement, Silas, c'était lui. Et ça n'était pas son ami.



Que va trouver TJ dans cette auberge ?
1 - TJ s'apprêtait à demander quelque chose au gérant quand une bande de mortels, l'ayant suivi, entrent. Ils sont lourdement armés.
2 - Le gérant, un fils de Mars bien informé, a bien vu passer Anna : elle se dirigeait vers le sud, de l'autre coté de la Kern River.
3 - Anna dort à l'étage, en sale état. D'après le gérant, elle se cache ici depuis trois jours.
4 - Le gérant sait parfaitement où se trouve Anna mais curieusement, il se montre agressif et refuse de la lui dire. Il a en fait un marché avec les mortels DLCEM du coin : leur offrir de jeunes demi-dieux de temps à autre.
5 - Le cyclope se mêle de la conversation : il sait où se trouve la gamine mais il exige en échange quelque chose de TJ.
6 - Absolument rien, mais il peut au moins y passer la nuit. Attention aux piqûres de puces !
Codage par Emi Burton

_________________
gossip girl
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

Hey les gars, c'est TJ please. ♥


Dernière édition par Tully « TJ » Johansen le Jeu 19 Mai - 12:01, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 895
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (quête solo, californie) l'effet papillon.   Dim 8 Mai - 16:26

Le membre 'Tully « TJ » Johansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé général.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
à rǝvǝrs.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1456-tj-prends-un-sac-et-on-y-v
localisation : Camp Jupiter.
messages : 271
parmi nous depuis le : 07/03/2016

à rǝvǝrs.

MessageSujet: Re: (quête solo, californie) l'effet papillon.   Mer 23 Nov - 10:07



l'effet papillon.
- quête en solitaire de TJ Johansen -
Dimanche 08 mai 2016, 15h34e – À la divine auberge.
Bloqué à l'extrémité du comptoir, TJ n'osa pas jeter un coup d’œil par dessus pour voir où se trouvaient les mortels. Il était fichu, fini, alors que la quête n'avait même pas encore commencé. En face de lui, Silas se tenait lui aussi accroupi, un demi-sourire navré sur le visage. TJ lui montra clairement qu'à l'occasion, il le saignait. Couic, mon gars, couic couic! Les demi-dieux n'avaient pas le droit de s'entretuer, ils étaient tous ensemble, tous unis normalement. Bien sûr, il savait que c'était du vent ces histoires de tous liés face au monde entier, mais c'était toujours beau de rêver.

Et puis le comptoir explosa. Les mortels jusque là silencieusement firent feu brutalement, défonçant le comptoir à grands coups de fusils d'assaut. Les balles firent exploser le bois, éclatèrent les bouteilles, martelèrent le mur du fond. Un cri bizarre monta du coin de la salle : la cyclope était mort lui aussi, clope au bec. TJ filait de nouveau à quatre pattes, littéralement ventre à terre, quand un pied lui écrasa le dos. « Bouge pas toi, tu m'sers d'impôt ! » Sous le poids du fils de Mars, TJ s'écroula dans la poussière. « Mais ça va pas oui ! » Et les mortels qui faisaient le tour du comptoir défoncé… TJ s'empara d'un tesson de bouteille, la main tremblante. « Mais lâche ça toi ! » Paf, le pied du fils de Mars s''écrasa sur sa main, le forçant à lâcher son arme de fortune. « Mais laisse-moi partir ! » « C'est toi ou moi ! » TJ tenta le tout pour le tout Il ne faisait pas vraiment confiance aux chaussures prêtées par Robb mais il n'avait plus vraiment le choix. « Chaussures magiques je vous en prie, rendez-moi invisible je vous en supplie ! » « Que… ? » TJ disparut, accompagné par ses vêtements et son sac à dos. Merci Chaussures. Robb lui avait dit qu'il pourrait les conserver s'il faisait tout pour ramener Anna. Perturbé par la disparition soudaine de sa proie, Silas cria d'agacement et plongea en avant. TJ s'élança, esquiva de justesse un magnifique lancer de bouteille. « Où il est, Silas ! Où il est passé ! » La nana mortelle chargée d'un énorme fusil d'assaut s'excitait. TJ contourna doucement le bar, le coeur battant à tout rompre. Ce qu'il n'avait pas prévu ? Que Silas se jetterait sur lui en hurlant, un immense tesson de bouteille à la main. Les deux, TJ invisible et Silas déchaîné, passèrent par dessus le comptoir sous le choc. En percutant le sol, TJ sentit la pointe aiguë du tesson se planter dans son épaule. Il cria à son tour,, de douleur, et repoussa le tavernier à moitié sonné. Il se précipita vers les escaliers qui menaient à l'étage, complètement invisible mais laissant des gouttes de sang sur son sillage. Ses pas résonnaient bruyamment sur les marches en bois.

TJ débarqua dans la première pièce venue, une des chambres à louer, et son regard se posa aussitôt sur une peluche sur un lit. À côté, un sac avec quelques affaires de gamine, des brassières, un t-shirt, un short… Mais surtout un t-shirt violet, orné d'un aigle du Camp Jupiter. Anna était passée par là. TJ récupéra le lapin en peluche et se précipita vers la fenêtre. Des pas résonnaient dans les escaliers derrière lui. Plus le temps. Il ouvrit les battants, regarda l'arbre qui s'étendaient juste devant avec angoisse. Sauter, ne pas sauter ? La porte explosa derrière lui. TJ sauta, se rattrapa comme il put à une branche pour se laisser couler en bas. De toute façon, son épaule n'aurait pas tenue pour grimper ou se retenir ou quoi que ce soit d'autre. Il s'crasa en bas, les larmes aux yeux et toujours invisible, et sprinta comme jamais. Il était toujours invisible mais il lui semblait qu'il oscillait un peu entre les deux modes. Foutus baskets agaçantes. Des balles le talonnaient, faisant voler la poussière juste derrière lui. Il se jeta dans l'angle du premier bâtiment qu'il trouva, complètement essoufflé, et se laissa tomber par terre. « Gentilles baskets ailées, laissez-moi me reposer ! » Aimables (si peu…) les baskets le gardèrent invisible. Il entendait toujours des cris à quelques centaines de mètres. Lorsqu'ils se turent, un seul bruit de balle perça le silence. TJ supposa que Silas était mort et au fond de lui-même, il en était plutôt satisfait : un traître ne méritait que ça, qu'il s'agisse d'un demi-frère de Jules ou pas.



Comment TJ s'enfuit-il ?
1-2 - TJ utilise un tesson de bouteille pour se débarrasser de Silas puis se sert des baskets pour devenir invisible.
3-4 - Il devient invisible pour s'échapper mais il s'échappe pas à une blessure par Silas, avec un tesson de bouteille.
5-6 - Seul moyen : monter à l'étage de l'auberge et passer par la fenêtre pour s'enfuir. L'un des mortels lui tire dessus avec un pistolet.

TJ découvre-t-il au moins quelque chose d'intéressant ?
Oui/oui - Il récupère un objet magique, un bouclier appartenant très probablement à Silas.
Oui/non - Il découvre une petite peluche. Anna est sans doute passée par ici !
Non/non - Rien de nouveau à trouver, hélas.
Codage par Emi Burton

_________________
gossip girl
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

Hey les gars, c'est TJ please. ♥


Dernière édition par Tully « TJ » Johansen le Mer 23 Nov - 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 895
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (quête solo, californie) l'effet papillon.   Mer 23 Nov - 10:07

Le membre 'Tully « TJ » Johansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé général.' :


--------------------------------

#2 'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: (quête solo, californie) l'effet papillon.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(quête solo, californie) l'effet papillon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» C'est l'effet Papillon ♥.
» L'effet Papillon
» aide pour un effet sur image !
» Tutoriel effet jet d'eau
» Effet d'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LES ÉTATS-UNIS.  :: le reste des états-unis.-