Partagez | .
 

 césar × evil spirits in heavenly places.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1604-cesar-x-chroniques-d-un-it
localisation : New-York City.
messages : 123
parmi nous depuis le : 08/05/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: césar × evil spirits in heavenly places.   Jeu 19 Mai - 14:51


evil spirits in heavenly places.
fiche par asi'click


césar a. delange

QUELQUES INFOS.

Indic' pour le DLCEM, par le biais de son frère + le DLCEM le connait sous le pseudonyme de Wyngarde + il n'a utilisé qu'une seule fois son pouvoir de clonage sans le vouloir (et sans en avoir conscience) → son clone a pris sa nouvelle liberté très au sérieux et se fait sa petite vie de son côté à New-York + César ne connait rien des camps et n'y a jamais mis les pieds + il est arrivé à New-York il y a six mois + son Anglais est très correct, avec un accent français à ce qui paraît assez drôle (ou mignon, selon les points de vue).


grec (até) + hétérosexuel + itinérant + 27 ans
(présentation + rps)

NOM •• Delange, le nom de son père, un nom qu'il porte comme un gant. PRÉNOM(S) •• César, choisi principalement par sa grand-mère pour sa signification et sa grandeur, et Azénor histoire d'honorer l'endroit où il a grandi. Là encore, c'est sa grand-mère qui l'a choisi. SURNOM(S) •• Son frère l'appelle C., sa grand-mère Zazar. Cependant, interdiction de l'appeler ainsi pour n'importe quelle autre personne ! Après, difficile de raccourcir encore son prénom : il est déjà plutôt bref. ÂGE •• 27 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE •• Son père l'a ramené en Bretagne un 08 mai 1989 et ses divers certificats affichent Penmarch comme ville de naissance. NATIONALITÉ •• Française uniquement. ORIGINES •• Grecques par la divinité qui l'a apparemment mise au monde, françaises par son père. OCCUPATION •• Il se fond dans l'univers mythologique au quotidien sur les ordres de son cher frère, sinon il travaille aussi dans un cinéma à mi-temps. ORIENTATION SEXUELLE •• A priori César est hétérosexuel même s'il n'est pas contre tester de nouvelles expériences. Mais seules les filles sont capables de faire battre son cœur. STATUT CIVIL •• Son coeur est pris mais il reste célibataire pour autant. PARENT DIVIN •• Até, la déesse de l'illusion, de la toquade, de la folie aveugle, de l'imprudence et de la ruine. On la définit aussi comme la déesse de la faute et de l'égarement. POUVOIR(S) •• Création d'illusions, soit la capacité à créer des illusions, qu'elles soient sonores, visuelles, olfactives ou autre. Au maximum de ses capacités, ce pouvoir laisse trente minutes d'existence à ses illusions, ensuite elles s'évaporent instantanément. Le défaut de ces illusions ? Elles correspondent exactement à ce que César imagine et si un souvenir d'un objet est incomplet, l'illusion le sera aussi. C'est beaucoup plus simple d'imaginer des choses de A à Z pour les matérialiser : aucun défaut, aucun souvenir rattaché à. Cependant, César n'a jamais utilisé ce pouvoir et ne sait même pas qu'il existe. Clonage, ou la capacité à se dédoubler et à contrôler les clones issus de ce doublage. Ce pouvoir serait sans doute très utile pour duper quelqu'un, prouver sa présence à un endroit précis ou autre... D'autant que les souvenirs engrangés par les clones reviennent à César. Mais uniquement s'il le récupère. Si le clone meurt ou disparaît, les souvenirs sont perdus. Là encore, César n'a pas conscience de son pouvoir. Il l'a utilisé une seule fois accidentellement et n'a jamais revu (et ne sait même pas qu'il existe) la doublure qui en est issue. ARME FÉTICHE •• César n'utilise jamais d'arme mais il possède toutefois un pistolet, plus précisément un Beretta 9000 S originaire du DLCEM. DÉFAUT FATAL •• C'est clairement sa loyauté qui le perdra un jour. LIEU DE RÉSIDENCE ACTUEL •• New-York, depuis seulement six mois même s'il a déjà fait de nombreux voyages dans cette ville.

CARACTÈRE.
gentil + loyal + médisant + énergique + calme + peu bavard + discret + rêveur + tête en l'air + acide + peu cultivé + amoureux de la nature + très tourné vers la famille + respectueux + suiveur + assez timide + sociable + courageux + possessif + studieux + passionné (trop) + secret + romantique + attentionné.

QUELQUES ANECDOTES.
01. César a passé toute son enfance en compagnie de sa grand-mère, là-bas sur la côte bretonne. Il menait une vie un peu solitaire dans cette petite maison au bord de l'océan mais il n'échangerait ces années-là contre rien au monde, elles sont beaucoup trop précieuses à ses yeux. D'ailleurs, encore aujourd'hui, il ne passe pas une semaine sans envoyer des messages via Facebook à sa grand-mère restée en France. Parce que oui, il a une mamaie sacrément moderne qui envoie des textos à tire-larigot (mais Penmarch-New-York, ça fait un peu cher pour communiquer ainsi), qui débute des visioconférence Skype à pas d'heure et... qui envoie aussi des lettres délicatement parfumées et bien écrites à son petit-fils. La meilleure des mamies. 02. Élise Delange a élevé seule son petit-fils, tâche difficile pour une femme déjà âgée et usée par la vie. Pourtant, cette mission lui a redonné une seconde jeunesse et désormais on ne l'arrête plus ! Juste à l'année passée, elle s'était lancée dans le concours de saut d'obstacle avec le vieux cheval du pré derrière chez eux, Nestor. L'arthrose soudaine les a tous deux forcés à abandonner cette activité fort distrayante. Depuis, elle s'est mise au tarot. 03. L'histoire que César connaissait - et que sa grand-mère avait supposé - c'est qu'il était le fruit d'un coup d'une nuit. La femme, mystérieuse personne, n'a jamais voulu assumer le bébé et l'a abandonné dans les bras de François Delange. L'homme ne s'est pas vu élever seul le fruit d'une erreur et l'a confié à sa mère, mamie Élise. Il n'avait alors pas revu sa mère depuis plus de quinze ans mais ça ne l'a pas empêché de venir sonner à sa porte en pleine nuit, un bébé dans les bras. 04. En vérité, François Delange venait juste de fonder une famille à Marseille, où il travaillait comme agent de liaison pour le DLCEM. Il aimait trop sa femme pour lui imposer la présence de César et il a choisi une solution alternative : une double vie. Organisé de nature, il est parvenu à concilier ces deux vies parallèle pendant vingt-deux ans, date à laquelle il a trouvé la mort en mission. Ses deux vies parallèles sont entrées brutalement en collision avec son testament. 05. Deux vies parallèles, deux enfants. César et Timothé. L'enfant venu de nulle part et le fils à son papa. Ils avaient tout pour se haïr, se jalouser, mais ils ont préféré s'allier. À deux, on est plus fort et d'ailleurs, Tim a rapidement soupçonné que son demi-frère pourrait lui être bien utile. Ils s'aiment réellement mais il y a tellement de secrets entre eux... Timothé travaille pour le DLCEM. Son père l'a entraîné avec assiduité dés ses vingt-trois ans pour faire de lui un bon agent. Tim voit à travers la Brume sans aucun problème et même mieux que la plupart des demi-dieux. Elle est incapable de le berner. César, lui, est un sang-mêlé qui s'est longtemps ignoré. Et puis Tim est tombé amoureux de la meilleure amie de son frère, qui n'a accepté de les suivre aux États-Unis que pour cette unique raison... 06. César est amoureux d'une unique fille depuis aussi longtemps qu'il se souvienne. Pourtant, Diana a choisi l'autre, son double plus âgé. 07. Il n'y a eu personne pour lui expliquer son ascendance divine, à César. Il sait simplement ce que son frère a bien voulu lui dire et ce qu'il découvre ensuite par lui-même. Il ne sait même pas qui est sa divine génitrice. Il travaille du coup pour son frère aîné, qui vient de rejoindre la cellule new-yorkaise du DLCEM depuis voilà six mois, comme indic'. En gros, il exécute le travail d'un agent double mais sans avoir réellement conscience de ce qu'il fait. D'après ce que Tim lui a fait comprendre, les personnes un peu spéciales qu'il approche sont généralement dangereuses pour le monde et il importe de les neutraliser au plus vite. Tim ne fait pas partie des services secrets pour rien, n'est-ce pas ? César ignore bien sûr qu'il vend ses semblables à un département du gouvernement certes secret mais au programme peut-être un peu plus extrême que ce que lui a décrit son frère. Entre eux, il y a Diana qui ne sait rien de tout cela mais qui a accepter de les suivre si loin par amour pour Timothé. César reste persuadé qu'elle est venu parce qu'il le lui avait demandé. Les secrets finiront sans doute par les tuer tous les trois... 08. César a les armes en horreur quand il s'agit de s'en servir réellement. Il est pourtant un excellent tireur après plusieurs années passées à s'entraîner à cette discipline. Il n'a cependant jamais tiré que sur des cartons de la salle de tir du quartier. La défense est assurée par son frère et ça lui convient très bien comme ça. 09. À la mort de leur père, César et Timothé ont hérité chacun d'une belle petite fortune. Cependant, si Tim aime s'en servir à tout va, ce n'est pas le cas de César qui conserve la sienne soigneusement sur un compte en banque en France. Il apporte sa part au foyer avec son petit salaire gagné au cinéma. 10. En tant qu'indic', César se cache derrière le pseudonyme de Wyngarde. Le DLCEM sait que les informations que Timothé obtient viennent de Wyngarde, et c'est tout. Ils n'ont aucun autre nom, aucun autre moyen de remonter à leur source. César utilise ce pseudonyme pour beaucoup d'autres choses à côté, notamment lorsqu'il enquête pour Tim. 11. Dans son quotidien, il y a quelques objets qu'il ne quitte jamais : les plaques militaires de Lucas Bridel, son père adoptif, et de François Delange, son père biologique, et sa paire de rangers qu'il possède depuis son entrée à l'éole de police, offertes par Bridel. Ces objets font intégralement partie de son identité et il ne supporterait pas de les perdre.

Quelques détails supplémentaires sur C.
Iam virtutem ex consuetudine vitae sermonisque nostri interpretemur nec eam, ut quidam docti, verborum magnificentia metiamur virosque bonos eos, qui habentur, numeremus, Paulos, Catones, Galos, Scipiones, Philos; his communis vita contenta est; eos autem omittamus, qui omnino nusquam reperiuntur.
RECHERCHE DE LIENS.

IDÉE DE LIENS •• (lien) description du lien.
IDÉE DE LIENS •• (lien) description du lien.
IDÉE DE LIENS •• (lien) description du lien.
IDÉE DE LIENS •• (lien) description du lien.
IDÉE DE LIENS •• (lien) description du lien.
IDÉE DE LIENS •• (lien) description du lien.
IDÉE DE LIENS •• (lien) description du lien.

_________________
“ Every angel is terrifying. ”
Des images me reviennent, comme le souvenir tendre, une ancienne ritournelle autrefois en décembre. Je me souviens, il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble. Et je retrouve dans un sourire la flamme des souvenirs. #669900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1604-cesar-x-chroniques-d-un-it
localisation : New-York City.
messages : 123
parmi nous depuis le : 08/05/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: césar × evil spirits in heavenly places.   Jeu 19 Mai - 14:51


les liens d'un voyageur.
fiche par ASI'CLICK




loïs i. clinton

elle connaissait le clone ¤ lien

monet l. kaplan

l'harceleur ¤ lien

prénom p² nom

intitulé du lien ¤ lien

prénom p² nom

intitulé du lien ¤ lien

prénom p² nom

intitulé du lien ¤ lien

prénom p² nom

intitulé du lien ¤ lien

prénom p² nom

intitulé du lien ¤ lien

prénom p² nom

intitulé du lien ¤ lien

prénom p² nom

intitulé du lien ¤ lien

_________________
“ Every angel is terrifying. ”
Des images me reviennent, comme le souvenir tendre, une ancienne ritournelle autrefois en décembre. Je me souviens, il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble. Et je retrouve dans un sourire la flamme des souvenirs. #669900


Dernière édition par César A. Delange le Jeu 19 Mai - 17:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1604-cesar-x-chroniques-d-un-it
localisation : New-York City.
messages : 123
parmi nous depuis le : 08/05/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: césar × evil spirits in heavenly places.   Jeu 19 Mai - 14:52

+1 au cas où. À vous ! yeah yeah

_________________
“ Every angel is terrifying. ”
Des images me reviennent, comme le souvenir tendre, une ancienne ritournelle autrefois en décembre. Je me souviens, il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble. Et je retrouve dans un sourire la flamme des souvenirs. #669900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MISS ARC-EN-CIEL
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Actuellement en halte au Camp Jupiter.
messages : 383
parmi nous depuis le : 18/01/2016

MISS ARC-EN-CIEL

MessageSujet: Re: césar × evil spirits in heavenly places.   Jeu 19 Mai - 15:25

Hello toi ! Puisque tu es validé maintenant je viens quémander des liens avec mes petits personnages.

Avec Jean, bon, puisqu'ils sont itinérants tous les deux ça sera je pense le lien le plus simple à trouver. Ma miss réside comme tu le sais à SF, mais elle a déjà mis les pieds à plusieurs reprises à NY parce qu'elle adore cette ville et qu'elle se tâte pour s'y loger pour de bon. Actuellement elle fait profil bas depuis son histoire avec Aramis (il l'a poursuivis après avoir découvert sa vraie nature) mais Jean étant ce qu'elle est, je la vois bien continuer de bouger comme autrefois. What a Face Bon, puisque je vois pas trop comment ils se seraient rencontré, pourquoi pas au cinéma au César bosse de temps en temps ? Elle est super sociale, donc aller vers les gens et faire connaissance rapidement c'pas vraiment un soucis pour elle ! :mdl: En plus si elle se rend compte que César est un étranger, ça va d'autant plus la titiller, tout ce qui sors de son pays la passionne. A voir si ce jour là elle se rendait au ciné avec son fils (oui elle peut aller voir Terminator avec son môme de moins d'un an elle ne voit aucun soucis à ça Arrow ) ça aurait pu l'interpeller :mdl: Encore plus si les dons du petit se manifeste quelques secondes, mais devant - hélas - les yeux de César.

Avec Jules, là j'avoue que pour le moment je vois pas trop. Parce qu'il réside à l'année au Camp Jupiter donc bon. Je cherche, je cherche ! Par contre avec Julian, on peut peut-être trouver quelque chose de sympa ! Puisqu'il bosse au DLCEM comme le grand frère de César, à voir !

_________________
S'il y a un prix pour manque de jugement, Je crois que j'ai le ticket gagnant ! Nul homme ne vaut de souffrir autant, c'est de l'histoire ancienne, je jette, j'enchaîne !  by milka.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1604-cesar-x-chroniques-d-un-it
localisation : New-York City.
messages : 123
parmi nous depuis le : 08/05/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: césar × evil spirits in heavenly places.   Jeu 19 Mai - 15:42

bril bril

Alors, pour Jean, j'aime beaucoup l'idée de la rencontre au cinéma, d'autant avec le bébé. Si Jean rentre seule pour voir un film, il va juste lui vendre son ticket et éventuellement bavarder si elle lance la conversation. Mais si elle entre dans le cinéma pour aller voir un truc bien brutal (ou même juste Captain America : Cival War hein :mdl:), il va lui dire que bon, c'est peut-être pas très raisonnable. :mdl: Mais i c'est une après-midi bien calme (un mardi après-midi ensoleillé, où personne ne va au cinéma), il est même capable de venir avec elle dans la salle pour continuer à bavarder le temps des publicités. Quitte à rester voir le film ensemble. Et si bébé J.J. flippe comme pas possible devant le film et se met à briller dans le noir, oui, il y a des chances que César s'en aperçoive quand même. :mdl: Là ça va être le bug. What a Face

Pour Jules, je n'ai rien qui me vienne à l'esprit non plus pour le moment sauf si Jules aurait subitement décidé de casser la gueule à César mais c'est peu probable. :mdl: Pour Julian en revanche oui, il y a sans doute de quoi se trouver un bon lien à partir de Timothé ! On a trois solutions de base :

• Soit Julian connait César par l'intermédiaire de Tim, parce que T. et J. sont amis et qu'il est déjà venu traîner dans leur appartement (genre petite soirée entre potes, tout ça). Puisque César et lui ont le même âge, ça passe bien pour sympathiser à ce moment-là (surtout qu'a priori, César n'est qu'un frère mortel et ignorant pour le DLCEM, rien de plus).
• Soit Julian connait César dans son rôle d'indic' pour le DLCEM (donc planqué derrière son pseudonyme, tout ça).
• Soit Julian a vu une enquête passer sur tous les possibles indic' du DLCEM pour savoir lesquels étaient toujours fiables ou je ne sais quoi, auquel cas César est forcément dedans.

Sachant que toutes ces départs peuvent être regroupés, mélangés, tout ça tout ça. hem

_________________
“ Every angel is terrifying. ”
Des images me reviennent, comme le souvenir tendre, une ancienne ritournelle autrefois en décembre. Je me souviens, il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble. Et je retrouve dans un sourire la flamme des souvenirs. #669900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Quelque part à NY.
messages : 1438
parmi nous depuis le : 28/05/2013

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: césar × evil spirits in heavenly places.   Jeu 19 Mai - 16:00

Comme promis me voilà !
Alors alors, comme ma vdd, je pense qu'avec Loïs ça sera plus simple car bon, itinérantes étant basée à New-York oblige ! yeah En voyant tes dons, je me disais que ça serait fun que Loïs croise un clone de César dans un bar où elle bosse lors d'une soirée. What a Face Et tant qu'à faire, je me disais que je pourrais aussi partir de là pour un lien avec Monet mais j'en parlerais plus bas ! Pour Loïs, au début elle va pas trop se poser de questions, mais admettons qu'elle recroise César dans Central Park ou un truc du genre, qu'elle arrive vers lui en lui lançant "Hey, comment ça va depuis l'autre soir ? :DD" Je pense qu'il y a de quoi développer des quiproquo marrants. Pour Monet donc, je voyais bien partir sur la même base avec le même clone (décidément lui i met la merde) 8D Juste une question avant que je me lance dans mon idée, est-ce que les clones de César lui ressemble niveau caractère ou pas du tout ?

_________________
Tout comme il y a deux versions à chaque histoire, il y a deux versions à chaque personne. Une version que nous révélons au monde et l’autre que nous gardons cachée... Chacun de nous a la capacité d’accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1604-cesar-x-chroniques-d-un-it
localisation : New-York City.
messages : 123
parmi nous depuis le : 08/05/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: césar × evil spirits in heavenly places.   Jeu 19 Mai - 16:09

Oh oui, j'aime déjà les idées de base. :mdl:
Alors de toute façon, César ne maîtrise même pas ses pouvoirs et ne sait pas qu'ils existent. Il n'a créé qu'un seul clone à son arrivée à New-York il y a six mois sans le savoir et cet unique clone fait sa vie tout seul dans son coin, comme un grand. Donc Loïs et Monet auront forcément croisé le même. :mdl: Alors de base, je voyais les clones de César comme des parfaites copies de lui-même quand le pouvoir fonctionne bien (donc le caractère aussi) mais je trouverai ça drôle qu'il y ait des ratés, avec des clones déviants, identiques physiquement mais totalement indépendants et très différents de C. sur le plan du caractère. :mdl: Ce mystérieux clone, d'autant plus qu'il s'agit du tout premier, pourrait faire partie de ces clones déviants. Je le vois bien s'inventer toute une vie de son côté, avec son caractère propre (coucou le bazar fait par un unique clone D8) !

Du coup pour Lolo ça me va totalement ! :mdl: Surtout si elle débarque comme tu dis en mode « Ça va depuis l'autre soir ? :D » « L'autre soir ? » « Ouais ! C'était cool non, on s'est bien amusés ! Il faisait super chaud, c'est génial. » « Super chaud ? » Loïs va parler de la température dans le bar mais César va forcément se poser des questions en mode « Argh mais qu'est-ce que j'ai fait l'autre soir ? yerk ». :mdl:

Et j'ai hâte d'entendre tes idées avec Monet du coup.

_________________
“ Every angel is terrifying. ”
Des images me reviennent, comme le souvenir tendre, une ancienne ritournelle autrefois en décembre. Je me souviens, il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble. Et je retrouve dans un sourire la flamme des souvenirs. #669900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Quelque part à NY.
messages : 1438
parmi nous depuis le : 28/05/2013

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: césar × evil spirits in heavenly places.   Jeu 19 Mai - 16:22

Héhé, parfait si ça colle avec Loïs alors ! Le gros malentendu, surtout que bon, quand on voit la fille qu'est Loïs c'est d'autant plus drôle :mdl: Pour Monet donc, c'parfait s'il diverge de l'original 8D J'avais donc dans l'idée qu'elle l'aurait croisé un jour complètement au hasard dans une boutique de fringue où elle se serait mis en tête de se trouver une robe de soirée élégante ou quelque chose dans ce goût là. A ce moment là le clone fait son entrée et il peut pas s'empêcher de faire des compliments et ou de donner son avis. Et pendant ce temps Monet réfléchis parce qu'elle est persuadé d'avoir déjà croisé ce visage quelque part (on aura qu'à dire qu'elle connait Tim, et qu'elle l'aura déjà croisé en compagnie de son frangin ?) mais n'arrive pas à mettre un nom dessus. Le clone lui il est trop à fond il s'arrête plus sur ses remarques vestimentaires, Monet qui a la tête ailleurs ces jours ci lui lâche un "oui si vous voulez on en parle tout les deux ailleurs" et lui prend ça comme un super rencard alors que ben, non pas vraiment. Arrow Mais puisqu'elle est polie elle se pointe au rencard, se demandant toujours où elle a bien pu voir ce mystérieux jeune homme. Bon, les jours passe, j'avais dans l'idée que le clone aurait pu continuer de lui envoyer des tonnes de messages à à l'inviter à dîner et tout et tout... Un jour Monet décide de faire une réunion chez elle, après la soirée elle propose à Tim de rester manger s'il le souhaite (on peut dire qu'ils s'entendent bien ?), il lui sort qu'il doit manger un morceau avec son frère alors Monet le convie également. Sauf que, quelque minutes avant que le vrai César déboule le clone arrive, elle ouvre, elle se dit "wtf c'est quoi ce bordel"... en se disant que depuis le départ elle savait qu'elle l'avait déjà vu quelque part. Bon là j'imagine le clone trop à fond qui la couvre de compliments/baisers/câlins, un truc bien comme Monet les aime pas. Et là... Ça sonne encore et le vrai débarque pendant que l'autre est partit au toilette. Et Monet pense qu'elle délire complètement. Bon, voilà je sais pas si c'est très clair, ou si a te va parce que je sais pas si tu souhaite que César croise son clone ou quoi ou si ce dernier en le voyant flippe et se planque je... Je sais pas trop xD Ou si je vais trop loin. (bon en fait ça fait plus idée de rp mais bon Arrow )

_________________
Tout comme il y a deux versions à chaque histoire, il y a deux versions à chaque personne. Une version que nous révélons au monde et l’autre que nous gardons cachée... Chacun de nous a la capacité d’accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1604-cesar-x-chroniques-d-un-it
localisation : New-York City.
messages : 123
parmi nous depuis le : 08/05/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: césar × evil spirits in heavenly places.   Jeu 19 Mai - 16:31

:mdl: :mdl: :mdl: :mdl: :mdl:
Pour à 100% ! :mdl: (Pardon, je ne m'arrête plus de rire en imaginant la scène. Arrow) Donc oui, ça me va tout à fait ! Bon, il faudra juste que le clone s'éclipse en voyant le vrai César entrer (par une fenêtre ou un autre truc bien bizarre, en passant par le balcon puis l'appartement des voisins du dessous par exemple) parce qu'il va vouloir conserver sa petite vie géniale dans son coin, loin de l'original ! Mais c'est juste épique. xD (Oh, et Tim adorerait une fille comme Monet. )

_________________
“ Every angel is terrifying. ”
Des images me reviennent, comme le souvenir tendre, une ancienne ritournelle autrefois en décembre. Je me souviens, il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble. Et je retrouve dans un sourire la flamme des souvenirs. #669900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Quelque part à NY.
messages : 1438
parmi nous depuis le : 28/05/2013

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: césar × evil spirits in heavenly places.   Jeu 19 Mai - 16:34

Oh trop cool ! Je te rajoute au plus vite ! Oui Monet aussi apprécierait un gars comme César, c'est ça le pire, mais elle a croisé le faux en premier quoi Arrow Si tu veux qu'on se fasse ça en rp, fais moi signe ! :mdl:

_________________
Tout comme il y a deux versions à chaque histoire, il y a deux versions à chaque personne. Une version que nous révélons au monde et l’autre que nous gardons cachée... Chacun de nous a la capacité d’accomplir le bien et le mal mais ceux qui sont capables de brouiller la ligne de division morale détiennent le vrai pouvoir.

Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: césar × evil spirits in heavenly places.   

Revenir en haut Aller en bas
 

césar × evil spirits in heavenly places.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» césar × evil spirits in heavenly places.
» Resident Evil 6 s’illustre dans son premier trailer
» monospace compact Citroen. Version 7 places
» Resident Evil - Virus V
» Les VIP / Qui sont-ils vraiment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ GESTION DU PERSONNAGE.  :: à travers la brume. :: nouer des relations.-