Partagez | .
 

 « ô grand maitre du PC, tu voudrais bien te pencher sur moi... » (marvin&alaska)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 148
parmi nous depuis le : 15/05/2016


MessageSujet: Re: « ô grand maitre du PC, tu voudrais bien te pencher sur moi... » (marvin&alaska)   Jeu 20 Avr - 22:08

Face to face
Marvin & Alaska

Il lui avait fait tout un discours sur ce qui devait poser problème à son ordinateur. Il lui avait expliquer le soucis en faisant une métaphore qu’Alaska apprécia beaucoup. Elle comprit de suite et ne pu s’empêcher de continuer sur la même image pour parler de son ordinateur. C’était drôle. Puis Marvin reprit de plus belle. Il avait peut-être une solution pour la mal-bouffe que consommait son ordinateur, d’après ce qu’elle disait. Alaska avait hoché la tête, mais rapidement son attention se portait ailleurs. Il y avait un beau livre sur Star Wars et ça attirait fortement son attention. Elle n’était pas plus fan que cela, mais elle aimait bien. L’homme s’était plongé sur l’ordinateur pour faire des miracles. C’est du moins ce qu’elle attendait de lui, car ce qu’il avait parfois sous-entendu sur ses talents en informatiques quand il jouait en vocal.

Encore une fois, il avait réveillé la lionne qui dormait en Alaska à cause d’un fichu magasine. Elle s’était levée, sans lâcher ce qu’il aurait sûrement aimé qu’elle repose puis s’installa dans le canapé. Poussant un peu le blond, elle lui souriait et continuer de feuilleter l’ouvrage. Elle lui avait demandé la permission pour la forme et il avait accepté. Tant mieux, elle comptait pas le reposer. C’est que c’était intéressant ce qu’il y avait là-dedans ! Elle en profita alors pour lui glisser qu’elle avait la tenue d’esclave de la Princesse Leïa. Ce n’était pas totalement innocent, mais son anecdote était véridique. Le pauvre homme avait balbutier d’étonnement et il réussit à arracher un nouveau sourire à la brune qui avait levé les yeux pour le regarder.

Pour ne pas le laisser dans son émoi, elle le rappela à l’ordre avec l’ordinateur. Il avait tellement l’air d’être libéré d’un poids. Et c’est là que je me suis demandé ce que je pouvais lui faire endurer réellement ? Pourtant, il n’avait rien de ces personnes qui restaient cloitrées chez eux et qui ne voyaient personne. Il travaillait et il avait parler de gens à qui il parlait. Ou alors était-ce les filles ? Je ne sais pas. Est-ce qu’il est puceau ? Aaah ça m’énerve, j’aimerai tellement savoir. Pourquoi ? Bah juste parce que je veux savoir. Il lui demandait alors son attention, pour voir ensemble ce qui serait possible d’effacer sur son portable. Alaska le regarda longuement, puis jeta un oeil aux pages du magasine sur Anakin Skywalker. Elle revint sur Marvin longuement et encore rapidement le magasine. Et encore. Et encore. Elle finit par fermer sa bible Star Wars et le déposa délicatement sur le meuble où elle l’avait trouvé. Elle n’avait pas encore envie qu’il la regarde comme un poisson hors de l’eau, la bouche ouverte. Bien sûr, elle ne l’avait pas fait sans exagérer. Elle avait donné l’impression de déplacer de la nitroglycérine. Elle ne pouvait pas s’empêrcher de se moquer un peu.

Elle se replaça et se pencha sur le pc, le coude carrément appuyé sur le genoux de Marvin. Elle n’y avait même pas prêté attention. Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle faisait. Ca aurait pu être un teckel qu’elle se serait appuyé dessus aussi, ou un coussin.  Elle avait simplement jeté son corps et comblait l’espace environnant. « Alooors… » avait-elle commencé en étrécissant les yeux pour mieux voir. Elle joua alors à un nouveau jeu : il posait sa souris sur un programme et elle répondait simplement par « oui » ou « non », voire « je sais pas ce que c’est ». Ca avait duré bien dix bonnes minutes. Puis ensuite, Marvin s’était replongé sur la machine. Alaska surfait sur son téléphone. Il était l’heure du goûté et l’homme était toujours sur la bête. Elle avait commandé des pizza et du soda. Elle en avait pris assez pour deux. Il se fit alors un festin de roi et était prête à forcer Marvin à manger s’il n’osait pas.

Entre deux parts de pizza. « Mais genre ça va prendre encore du temps ? Genre plusieurs jours ? Savoir si je passe par chez moi prendre une culotte de rechange, mon pyjama et une brosse à dent. » sourit-elle tout en mâchant. C’était de l’humour, s’il fallait, elle lui laisserait l’ordinateur. « Enfin juste la culotte et la brosse à dent. Je pourrais dormir à poil que tu l’verrais pas…. Avoue t’avais oublié que j’étais là depuis un quart d’heure non ? Je finis par deviner quand l’ordinateur absorbe ton âme. Y’a un truc dans ton regard et t’as la bouche qui s’ouvre légèrement. Puis quand ça coince, tu mets ta main sur ta bouche. En mode concentration extrême tu vois. » Elle était assise au sol, adossée contre le canapé, son carton de pizza entre ses jambes. Elle fit une pause dans sa part et but une gorgée de cola. Finissant de mâcher tranquillement. « En vrai, je me fais un peu chier. Je pensais qu’on discuterais tout les deux. T’es trop sérieux et j’ai l’impression que t’évite surtout de me parler. De croiser mon regard genre ? J’ai quelque chose qui va pas ? » demanda t-elle en sortant son téléphone. Application photo avec option miroir de poche et elle se mirait pour vérifier. « T’as jamais vu des gens avec deux couleurs différentes sur les cheveux ? Je suis moche pas maquillée alors ? Ou alors c’est interdit de regarder des filles dans ta secte ? ».

Ouaaaais okay, j’étais pas cool. Je me foutais clairement de sa tête. Ma vraie question c’était «  est-ce que je te fais pas un peu peur ? Et encore, il a rien vu. » et Alaska se figea, ouvrant un peu plus grand les yeux. Elle ne pensait pas le dire. Elle lâcha un petit rire idiot. Elle se sentait bête. Ce n’était que de la surprise, car il n’y avait rien de honteux dans sa phrase. Ca lui avait échappé. « Ouais, tu as bien surprise une discussion entre moi et moi. ».

acidbrain



_________________
J’écrirais une phrase d’accroche...
©crack in time

mp hillel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GLOBALEMENT INOFFENSIF
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : derrière son ordi, bien en sécurité dans le QG du DLCEM de New-York
messages : 1491
parmi nous depuis le : 01/08/2015

GLOBALEMENT INOFFENSIF

MessageSujet: Re: « ô grand maitre du PC, tu voudrais bien te pencher sur moi... » (marvin&alaska)   Mer 5 Juil - 18:56

Face to face
Marvin & Alaska

Voilà pourquoi les rendez-vous irl le rendaient aussi nerveux. Il avait lu quelque part qu'amener une situation hasardeuse sur un terrain connu était une excellente stratégie. La personne qui avait pondu cette astuce n'avait jamais rencontré un cas comme Marvin Knight. Le fait que cette conversation ait lieu sur son territoire, chez lui, empirait les choses. Du moins, c'était l'impression qu'il avait. En tout cas, sa nervosité était à son paroxysme tandis que sa visiteuse prenait ces aises en allant même jusqu'à feuilleté une de ces précieuses revues star wars. Il essayait d'être un hôte exemplaire et un peu moins bizarre qu'à son habitude, mais c'était très difficile lorsque votre interlocutrice pouvait s'emporter pour un rien.

Heureusement, dans ce désert d'angoisse intérieur peuplé de souvenirs traumatisants provenant de ces précédentes tentatives avec les membres de la gente féminine, se trouvait une oasis à laquelle il pouvait se raccrocher : l'ordinateur. La seule raison qui l'avait poussé à accepter l'impensable. Marvin n'avait jamais su résister à l'appel d'un ordinateur en détresse. Certains craquaient pour les animaux maltraités, lui, son amour allait à des machines qui pouvaient être tout aussi malmenés par les Humains qu'un animal abandonné sur le bord de la route. Imaginer Alaska en Slave Leia l'avait distrait, mais, maintenant, il était prêt à se consacrer à la tâche. Il était véritablement rassurant de se replonger dans sa bulle de confort sans se soucier de paraître pour un asocial, sans essayer de briser le silence. Juste lui et une armée de zéro et de un. Si cette zone de confort pouvait se prolonger, peut-être survivra-t-il à cette journée !

Le gestionnaire afficha la liste complète des programmes installés sur l'ordinateur. Marvin sentait une pointe de stress menacé de l'envahir à nouveau. Il allait devoir demander son avis à Alaska ! Bien sûr, il aurait pu chercher une alternative et se baser sur l'historique pour juger des programmes les plus utilisés et supprimer tous les autres, sans avoir à entamer une conversation avec l'autre être humain se trouvant dans cet appartement. Sauf que l'informaticien savait qu'une utilisation périodique voir anecdotique d'un programme ne signifiait pas que le dit programme n'était pas vitale pour son utilisateur. Il ne voulait pas commettre une boulette. Du coup, la meilleure solution était de demander son avis à la concerner. Ce qu'il fit. La demoiselle semblait hésité entre accepter cette requête ou continuer sa lecture. Marvin avait l'impression d'être un négociateur dans une prise d'otages. Dans le genre : posé délicatement, ce magazine, nous avons votre ordinateur. Dans sa tête, c'était drôle. Comme il y avait de fortes chances que ce ne soit le cas que dans sa tête, il garda ce parallèle pour lui.

Alaska se rapprocha. Très près. Beaucoup trop près. Genre près au point d'avoir son coude posé sur le genou du geek. C'était logique puisqu'elle devait jeter un oeil sur la liste des programmes, mais Marvin n'avait pas réalisé cette conséquence à sa demande. Il se figea totalement, comme si une Gorgone était passée par là tandis que la demi-déesse plissait les yeux en inspectant l'écran. Il ne revint à la vie que lorsqu'il réalisa qu'il pourrait se replonger dans son travail, montrant les programmes un à un et les classant sous les trois catégories de : oui, non, inconnu. Mieux valait garder les inconnus. Dix minutes plus tard, l'informaticien avait une idée des programmes qu'il pouvait supprimer. Dix minutes pour passer en revue tout ce qui était installé ! Pas étonnant que l'ordinateur galérât, en manque d'espace. Le classement fait, le blondinet put se concentrer sur l'élimination des programmes inutiles. Cela prenait du temps, car, en perfectionniste qu'il était, il vérifiait ensuite dans le disque dur si tout avait été bien effacé. Parfois certains fichiers liés aux programmes restaient dans des dossiers isolés, même si le programme en question était supprimé. Cela ne bouffait pas beaucoup d'espace, cela dit. Seulement, l'ordinateur d'Alaska ne pouvait se permettre de garder ce genre de surprise, il devait disposer du moindre Mo pouvant être libéré.

Marvin avait vaguement conscience que le 'spectacle' devait être ennuyeux pour une novice, mais il était trop concentré sur sa mission de sauvetage pour tenter de divertir sa visiteuse. En fait, il était tellement concentré qu'il découvrit la livraison de pizza lorsqu'Alaska lui mit sa part sous le nez. "Oh... Euh... Merci." Il s'éloigna un peu de l'ordinateur pour ne pas risquer de faire tomber du fromage fondu dessus. "Alors, c'est la partie la plus rapide. J'ignore combien de temps prendra l'inspection de l'anti-bot... Limite, je peux le lancer et tu rentres avec ton ordinateur en le laissant travailler dans son coin. Ou j'installe tout et tu démarres les analyses chez toi. C'est... Euh... Comme tu préfères." Argumenta-t-il lorsqu'il fut question du temps à consacrer sur la remise à neuf de la bête. Il n'avait jamais eu de sauvetage informatique qui dure plus d'une journée, c'était, en quelque sorte, sa fierté personnelle. D'un autre côté, il n'avait jamais vu d'ordinateur aussi négligé par son utilisateur. Il essaya de fixer sa concentration sur autre chose que les mots nus et culotte qui avait jailli, il ne savait trop comment, dans la conversation. "Je... Crois que je le remarquerais quand même." Hasarda-t-il avec la prudence d'un missionnaire avançant en terrain miné. En fait, il ne le savait pas. Il avait vu une vidéo se déroulant dans un championnat de gaming en Russie où l'organisateur avait engagé des gogo danseuses pour déconcentrer les joueurs. Aucun n'avait jeté un regard aux charmantes demoiselles. Donc, c'était tout à fait possible qu'il ne remarque rien. Le geek ne tenait pas vraiment à le vérifier.

"Non, non, non." Réagit-il avec empressement. "C'est juste que, je suis concentré sur mon travail. Hum, quand je parle d'autres choses, j'ai tendance à dériver, alors, je m'en voudrais de supprimer un fichier qu'il ne fallait pas, juste parce que je tente de maintenir une conversation. Je suis désolé, ce n'est pas passionnant à regarder." Avoua-t-il un peu piteusement. Il cherchait tellement désespérément une solution pouvant satisfaire les deux parties, qu'il ne réalisa pas le coup de 'conversation avec soi-même' que venait de faire Alaska. Le blondinet avait levé la tête lorsque la demoiselle avait ri et avait froncer les sourcils devant le commentaire. Puis, il avait rembobiné la scène à l'envers dans sa tête et compris avec un temps de retard. "Oh. Hum, oui, alors pour répondre à ton autre toi, oui, tu me fais un peu peur, mais ce n'est pas vraiment, toi, en particulier qui me fais peur. Je lis des comics, donc, niveau couleurs de cheveux, j'ai vu tout ce que l'univers créatif pouvait offrir. Ce n'est pas toi, vraiment. Je ne suis juste pas doué, c'est tout avec les humains. À travers un ordinateur, je suis plus à l'aise, c'est tout." Il baissa la tête pour regarder sa canette vide et sa part à moitié manger, ne sachant quoi ajouter.

acidbrain




hrp : mon dieu pardon pour ce retard

_________________
Je sens que je peux devenir fort, à ma manière, même si, au fond, je sais, que je ne suis qu'un pauvre être humain.
I can make a difference.
I can be this knight !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

« ô grand maitre du PC, tu voudrais bien te pencher sur moi... » (marvin&alaska)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ HISTOIRE DE SE DÉTENDRE.  :: Emportés par le Léthé. :: Archives des RP.-