Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   Dim 4 Sep - 15:44

Le membre 'Julian E. Shatterstar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 250
parmi nous depuis le : 16/07/2015

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   Mer 7 Sep - 0:47

La situation n'était vraiment pas … disons que c'était à prévoir ! Si tout avait pourtant si bien commencé, avec une fête de dingue, une ambiance exceptionnel et de la bonne musique … cela s'était envenimé en un rien de temps. Nous étions tous là, en train de nous éclater, de s'éclabousser dans la piscine, de profiter de la piste de danse quand la nouvelle fut annoncée. À ce moment là j'étais en assez belle compagnie, j'avais tenté une approche mais comme ci on voulait clairement me faire comprendre que ce soir je rentrerais seul … la musique s'étaient arrêté pour alors entendre un sinistre message au micro … Angie, l'une des stars de la soirée, venait de mourir égorgée. Eh merde ! À croire que jamais ô grand jamais nous ne pourrions espérer avoir rien qu'une soirée tranquille à nous amuser … non … il fallait forcément que cela finisse en drame et qu'encore des notre ne perdent la vie. Je serrais le poing … j'étais certain des responsables, pour moi cela ne faisait aucun doute qu'il s'agissait de ces misérable mortel qui tentaient à la moindre occasion de nous éliminer. Nous aurions dû n'autoriser personne d'autre que ceux au sang divin sur ce Yacht … cela dit ça n'aurait fait que déplacer le problème, pire encore, n'ayant plus à se soucier des possibles pertes humaines, vu que pour eux nous n'appartenions pas à cette catégorie, ils auraient très bien pu se contenter de nous torpiller au milieu de l'eau et comme ça voilà ! Une centaine de demi dieux en moins ! Ce qui, en réalité, aurait été suffisant pour nous affaiblir de façon drastique, nous n'étions pas si nombreux que cela quand on faisait le compte et c'était ça qui faisait peur, car en soit nous annihiler était possible, obligeant les dieux à créer une nouvelle génération mais nous tombant dans l'oubli. « Ce tueur est fou … il ne ressortira jamais vivant de ce rafiot et si jamais je l'attrape je jure que je lui arrache la colonne vertébrale et son crâne à main nu. » Et j'en avais la force !

Mais pour le moment il fallait essayer d'en savoir un peu plus … et ici je ne savais pas bien ce que je pouvais apprendre de plus hormis le nom de mon camarade en face de moi mais même si ma libido était parfois exceptionnel draguer était plutôt passé au second plan je devais bien l'avouer. Je n'étais pas vraiment prêt à réaffronter la douleur d'un massacre et cette sensation de me sentir impuissant, non, cette fois j'étais en alerte. Du coup oui, il me fallait trouver d'autres personnes avec qui je pourrais possiblement en apprendre plus que tout seul. Je regardais mon camarade de danse avant de lui lancer « Il faut que j'en sache plus … Il faut que j'aille voir si d'autres auraient pas de quoi m'éclairer là dessus … c'est pas ton cas dis moi ? Enfin bon, je sais que je connais même pas ton nom mais si tu souhaite me suivre t'es le bienvenue, ce serait bien qu'on essaye de s'organiser un peu. » Je fis donc signe au jeune homme de me suivre avant de commencer à avancer, ne faisant pas vraiment attention à si il me suivait effectivement ou non. Après tout c'était sa décision ! Je ne pouvais le forcer à rien ! J'avançais donc, essayant de voir qui donc avait l'air le plus malin mais … déjà que j'étais pas en super confiance au niveau de l'efficacité des autres, avec les masques c'était difficile de juger.

Il y avait juste cette tête que je semblais reconnaître … Enfin je ne la connaissais pas vraiment mais j'étais quasiment sûr et certain que cette fille venait de la colonie et pour le moment cela me suffisait. Car je ne pouvais pas faire confiance à quelqu'un d'extérieur, demi dieu ou non et puis même … un visage familier valait toujours mieux que moi. Je m'approchais donc de la brunette, qui semblait être en grande discussion avec deux mec tandis que je lançais un « Hey toi ! T'es bien de la colo... héhé ! » me stoppais-je en me rendant compte que les deux mecs avaient plus des airs de journaliste dans leurs tenues qu'à des demi-dieux « Enfin de New York quoi ! T'as un nom qui ressemble à un pays non ? Un truc à la con style … Norvège ou Alabama, non ? Ah non je sais, Nebraska ! » Non en vrai je n'en avais aucune idée, je savais juste que c'était un nom à la con, le genre à coucher dehors et à se demander ce que les parents pouvaient bien avoir contre nous. Enfin ce n'était pas important, ce n'était pas le sujet même si je me serais sans doute fait un plaisir de me moquer un peu plus. J'entrais donc dans le vif du sujet « Vous avez entendu du coup ? Angie … putain de merde ! Vous savez pas si quelqu'un serait au courant de quoi que ce soit ? » Je me tournais alors vers les deux possiblement mortels. Si vraiment ils étaient journalistes, avec un peu de chance ils avaient été plutôt attentif à ce qui se passait durant la soirée. Il y aurait peut être moyen qu'ils aient glanés quelques informations intéressantes qui pourrait nous éclairer ? Enfin … si la brume ne leur avait pas totalement retourné la cervelle « Et vous deux là, Dupont et Dupond, vous êtes journaliste non ? Vous devez avoir entendu des choses depuis que vous êtes monté à bord ? Vous auriez pas une idée ? Allez … faites travailler vos méninges, cela vous ferait à la fois un chouette papier et surtout sans ça aucun de nous risque de reposer un pied à terre voir même carrément pas vivant si le tueur est toujours parmi nous. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   Mer 7 Sep - 0:47

Le membre 'Lethario Lovel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'AS DE CŒUR.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 1273
parmi nous depuis le : 28/09/2015

L'AS DE CŒUR.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   Jeu 8 Sep - 21:46

La nana furieuse leur balança ses chaussures avant de s'éloigner, sans doute dans l'objectif de boire un nouveau verre ou de poursuivre ses danses erratiques. L'alcool, Mercedes y avait goûté une fois avant de se jurer que plus jamais il ne se laisserait avoir. De cette soirée de test, il ne gardait aucun souvenir. Il savait juste que sa colocataire était finalement venu le chercher avant de lui passer le savon de sa vie le lendemain. Charmant de se faire engueuler par une fille du même âge que lui mais enfin… Il avait retenu la leçon : l'alcool rendait con. Et l'alcool était sournois, privant du contrôle que l'on pouvait avoir sur soi sans que l'on s'en rende compte, plongeant l'esprit dans un confortable coton… jusqu'à s'oublier. Plus jamais.

Mercedes voyait encore la fêtarde appuyée contre le bastinguage, non loin d'Isaure et lui lorsque les portes s'étaient refermées les unes après les autres et que l'annonce de la mort d'Angelyne s'était faite. Mercedes ne résista pas à l'idée de glisser une pique – peu subtile et un peu bête – à la fille. « T'as entendu ? T'fais comment pour courir si quelqu'un s'en prend à toi dans ton état ? » Au fond, elle le peinait. Et puis c'était juste histoire de parler, de faire quelque chose pour faire redescendre la tension qui s'était brutalement emparée de la pièce. Mercedes n'avait pas spécialement peur mais il sentait bien que personne n'était serein autour de lui. Et l'idée d'être enfermé suffisait à faire battre son cœur beaucoup plus vite. Ils étaient bloqués. À bord d'un bateau. Sur l'océan. Sur des vagues, sur de l'eau. Le meurtrier en soi de l'effrayait pas : Mercedes et Isaure se trouvaient au milieu d'une grande foule, et l'autre avait été tuée dans une salle de bain, à l'écart donc. Mais si par quelques moyens que ce soit il coulait le navire, ce serait autre chose. Il ne connaissait pas cette Angie (rien d'autre que son dossier) mais il savait qu'elle n'était pas le genre de fille qui lui aurait plu. Toute cette fête, toute cette mascarade… Ça en mettait plein les yeux mais il n'y avait pas grand-chose derrière au final. Maintenant elle était morte. Ça lui faisait presque penser aux séries policières que sa colocataire adorait regarder le soir quand ils mangeaient. Un type apparut subitement dans le champ de vision de l'Écossais pour s'adresser à la fille toujours assise pour débiter une liste de pays et d'états. Mercedes haussa les sourcils devant l'attitude totalement loufoque du type. « Dupont et Dupond sont au courant de rien et Dupont et Dupond te signalent qu'tu peux aussi mettre en marche tes propres neurones, professeur Tournesol. » Cela dit… Aucun des agents à bord du navire n'aurait outrepassé une consigne venant tout droit du Département et leur objectif était clair : ils n'étaient là que pour observer, relever des noms, des identités, des parents divins, des planques… Bref, tout ce qui permettait de correctement consigner un maximum d'informations sur l'univers mythologique. Il n'y avait eu aucune consigne allant dans le sens d'une quelconque violence envers les demi-dieux. D'ailleurs, il aurait été quasiment suicidaire d'attaquer un bateau en pleine mer rempli de demi-dieux, le tout à sept ou huit agents tout au plus dont bon nombre qui n'étaient en temps normal même pas agents de terrain et certainement pas rompus aux techniques de combat. « Cela dit… Le type qui a fait l'annonce là, Bradley… Il est parti vers la bibliothèque. On peut sans doute aller lui d'mander plus de détails. » Mercedes avisa leur troisième collègue à proximité, en compagnie d'une fille aux cheveux roux. « Hey… » Il avait oublié le nom de code de son troisième collègue et hésita un instant, manquant de l'appeler par son vrai nom. « Hey mec, t'as entendu ? » Se la jouer journaliste en toute urgence. « On d'vrait aller parler à ce Bradley dans la bibliothèque. » C'était une aubaine pour eux trois. Mercedes jeta un coup d’œil à l'autre énergumène, au gars au loup bleu qui l'accompagnait, à celle toujours assise par terre et ajouta à mi-voix. « Ah ouais, moi c'est Tom, lui Matt. » Il désigna Isaure du pouce. Tom et Matt, ou les noms que tous oublieraient bien vite.

_________________

L'enfer c'était hier, ce soir nos rêves sont durs comme fer. #336699

Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   Jeu 8 Sep - 21:46

Le membre 'B. Mercedes Weathley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 148
parmi nous depuis le : 15/05/2016

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   Dim 11 Sep - 11:03

Alaska s’était alors un petit peu éloignée de la foule, après avoir erré et appris la nouvelle. Elle s’était isolée dans un petit coin contre le bastingage, ayant trouvé une bouteille comme compagnie le temps de se remettre de ses émotions. Le fond de tequila serré contre elle tel un doudou, la demoiselle se perdait dans ses pensées. A propos de Angie, de où étaient les gens qui étaient venus avec elle, que les dauphins n’étaient pas ce qu’ils paraissaient être. Ils violaient en groupe ! Et pourquoi j’ai plus mes chaussures déjà ? Je les ai posé où encore ?

C’est alors que le binôme avec qui elle était tout à l’heure, celui avec lequel elle eut un échange quelque peu véhément n’était pas loin d’elle. Le plus acerbe des deux était revenu à la charge. Elle s’était accroupie contre la balustrade et levait un regard mauvais et un peu hagard au brun. « Je suis bourrée et pas sourde j’te ferais dire ! Oui, j’ai entendu et j’ai pas envie de ré-entendre… » puis elle marqua une pause en regardant ailleurs. La question de l’homme était bonne. Comment elle allait faire ? Elle venait surtout de réaliser qu’il y avait un risque qu’ils leur arrivent quelque chose et malgré le monde sur le bateau le pourcentage de risque d’être touchée était plus grand. C’était un endroit fermé et pas si peuplé que ça quand on sait ce qui venait de se passer. Le jeune-homme ne l’ébranla que d’un peu plus d’angoisse. Elle but une gorgée de tequila avant de grimacer puis répliqua : « C’est simple, je mords. A défaut de pouvoir courir, je me défend… » esquissa t-elle un sourire mauvais et insolent au brun.

Un autre gars arriva alors qu’elle s’agrippait au bord du bateau pour se redresser. Dans ses acrobaties, elle se renversa un peu de sa bouteille sur sa blouse déjà trempée. Un autre jeune homme dont elle n’avait pas encore croisé le masque de la soirée lui arriva dessus en balançant des mots les uns après les autres. Elle loucha d’abord pour essayer de le suivre. Puis elle fronça lentement les sourcils d’agacement. Elle n’avait pêché que les mots « colo » et encore l’élucubration non exhaustive des surnoms possibles qu’on pouvait lui donner. « Alabama et Nebraska des grands classiques… soupira t-elle. T’es pas trop loin. Laisse, va pas te faire mal. Appelle moi pas du tout, c’mieux.[/color] » prit-elle appui sur lui alors qu’elle tenta de faire un pas. J’espère que je mords assez fort, car je peux clairement pas courir… Elle retrouva son équilibre et observait ensuite les trois jeunes qui discutaient. Ils parlaient de « Dupont et Dupond » et lorsqu’elle comprit de quoi ils parlaient, elle se disait qu’elle aurait plutôt dit « Chip and Dale »

Et elle vit une partie du groupe s’éloigner légèrement. Les deux inconnus, donc ceux que le grec avait qualifié de journalistes s’étaient approchés d’un autre homme. Un roux putain ! bweeerk ! Elle s’agrippa alors par réflexe au bras du demi-dieu qui l’avait abordé sans avoir pu prononcer correctement son prénom et ne le quittait pas pour le moment. Dans l’autre bras, elle avait coincé sa précieuse bouteille et elle regarda à droite à gauche. « Pourquoi on doit aller à la bibliothèque ? On peut aussi sauter dans l’eau et espérer qu’on est assez endurant pour rentrer à la nage. »



Oui = 0

_________________
If I am just a piece of cake, then, you're just a piece of meat to me.
« Tout ce qui constitue la féminité, dans notre culture, dans nos traditions, est fait d'interdits, d'éléments négatifs. On nous enseigne à ne pas faire beaucoup plus qu'à faire. »
E. JONG

Pour m’envoyer un mp, merci de passer par hillel. ❤︎


Dernière édition par Alaska J. Matthews le Sam 29 Oct - 10:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   Dim 11 Sep - 11:03

Le membre 'Alaska J. Matthews' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : colonie des sangs-mêlés
messages : 529
parmi nous depuis le : 08/04/2016

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   Lun 12 Sep - 16:17

blast off
intrigue #3

11/07/16 ; C’est avec un large sourire aux lèvres qu’elle laissa son cavalier mener leurs pas sur la piste de danse. Si elle avait avalé un verre de moins peut-être se serait-elle rendu compte que celui-ci manquait parfois le rythme ou s’embrouillait un peu en faisant bouger ses pieds, mais dans l’état actuel des choses, elle ne s’en formalisa pas. Le temps filait si vite qu’elle percevait à peine les chansons s’enchaîner et aurait sans doute été capable d’en voir venir mille de plus. Lily-Rose passait une bonne soirée pour la première fois depuis des lustres. Ses soucis s’étaient égarés dans un coin reculé de son esprit et même la cicatrice au flanc, dont elle avait écopé lors de sa précédente mission, avait cessé de la faire souffrir. Tout se passait à merveille en somme. Elle qui avait d’abord craint de regretter son choix d’être venue seule à cette soirée semblait à présent s’en féliciter. Le couvert de son masque lui donnait l’assurance nécessaire pour soutenir le regard bleu acier de son charmant inconnu. Convaincue de ne jamais l’avoir croisé par le passé, elle s’apprêtait à ponctuer leur danse de petites questions personnelles mais se ravisa au dernier moment. Ce qu’il y avait de plus excitant dans cette rencontre, c’était le sentiment de ne faire qu’effleurer l’autre sans jamais le connaître, la certitude que leurs chemins ne se croisaient juste avant de se séparer à jamais. En apprendre plus sur son inconnu aurait rompu le charme, en quelque sorte.

Ils poursuivirent ainsi leur danse dans le silence, se délectant simplement de l’instant présent, jusqu’au moment où le jeune homme l’attira à l’écart, lui proposant une boisson. À présent qu’elle s’éloignait un peu de l’atmosphère étouffante de la piste de danse, elle réalisait que sa tête lui tournait, qu’elle avait chaud et qu’elle était sans doute déshydratée. « - Un rafraîchissement ne serait pas de refus, merci. » s’empressa-t-elle alors d’acquiescer. Puisque le bar ne se trouvait pas à cet étage, Bradley avait engagé des serveurs qui patrouillaient chargés de plateaux emplis de boissons afin de ne pas trop incommoder ses invités par trop d’allers retours. Son compagnon avisa l’un d’eux et revint vers elle, deux vers à la main. Il lui en tendit un et elle trinqua avec lui avant de tremper ses lèvres dans le délicieux breuvage. À présent qu’ils ne dansaient plus, la conversation semblait de mise. « - Oh non, je ne connais pas Bradley au-delà des rôles douteux dont on l’affuble à la télévision. » commença-t-elle en réponse à la question que son partenaire lui avait posée. « - Son ami, celui qui l’a aidé à préparer la soirée en revanche… » Elle laissa ses paroles en suspens, soudain plus très sûre de la ligne de conduite à suivre. Devait-elle lui révéler que Joshua était son frère au risque de lui donner un gros indice s’il souhaitait retrouver sa véritable identité ou était-il préférable de subtilement faire glisser la situation en lui retournant l’interrogation. Elle avait opté pour la seconde option et s’apprêtait à ouvrir la bouche lorsque, soudain, la folie commença.

Un cri avait retenti, la coupant dans son élan. Il fut suivi d’autres qui lui répondirent comme un échos. Lily-Rose ne comprit d’abord pas le drame qui commençait à se jouer sous ses yeux, jusqu’au moment de l’annonce fatale. Bradley avait pris le micro, il semblait tendu, s’exprimait d’une voix tremblante. Tout de suite après, les portes et fenêtres du yacht se refermèrent, laissant la foule prise au piège. Un meurtre avait été commis et la fiancée de Bradley en avait fait les frais. Une vague de panique submergea Lily-Rose. D’un coup, toute l’horreur des mois précédents lui revint à la figure, plus violente que jamais. Elle se souvint des attaques au camp, de la dernière mission qui avait failli lui coûter la vie et ne put s’empêcher de tressaillir. Un assassin se cachait parmi leurs rangs. Ou plusieurs. Elle s’efforçait de garder son sang froid, de ne pas penser aux mortels sans pitié qu’elle avait déjà croisés de trop près. Avaient-ils eu vent de cette soirée ? Le contraire eût été étonnant, et l’anonymat général leur fournissait un parfait alibi. Elle avait été si stupide de penser que tout se déroulerait sans incident….

Elle fut ramenée à la réalité par la voix de son compagnon qui retentit près d’elle. Dans son angoisse, elle l’avait presque oublié. Ne pas connaître son identité l’amusait moins à présent. Elle ne pouvait s’empêcher de ne pas se sentir en sécurité. Pourtant elle avait passé la soirée en sa compagnie, à rire, à danser. Les chances pour qu’il ne fût ne serait-ce que de loin lié à cette affaire étaient minimes. Après une profonde inspiration elle se recomposa et prit calmement la parole. « - Toutes les issues ont été condamnées, nous sommes coincés ici et un meurtrier se promène sur le bateau. » Cette constatation la fit encore tressaillir. « - Pas nécessairement à notre étage. » ajouta-t-elle plus pour elle-même et se donner du courage que pour son interlocuteur. « - Plus vite le coupable sera débusqué, plus vite nous serons libres. » Elle omit volontairement d’évoquer le fait que le criminel pût récidiver, elle n’en menait déjà pas large. « - Vous connaissiez la victime ? » tenta-t-elle d’interroger son compagnon, même si elle se doutait déjà que la réponse serait négative. Celui-ci s’apprêtait à lui répondre lorsqu’un groupe de personnes fondit sur eux. Deux hommes s’adressèrent à l’inconnu, annonçant qu’ils comptaient chercher plus d’informations auprès de Bradley dans la bibliothèque. « - Je vous accompagne. » dit-elle d’une petite voix lorsqu’elle reconnut une demoiselle qui les accompagnait. Alaska était accrochée au bras d’un troisième homme, plus jeune semblait-il, l’air complètement perdue. « - C’est toi qui l’a fait boire comme ça ? » demanda-t-elle avec un regard noir pour ce nouvel inconnu. Elle n’attendit néanmoins pas sa réponse avant de s’intéresser à Alaska, passant un bras sous son autre épaule, essayant d’ignorer l’odeur nauséabonde d’alcool qui se dégageait d’elle. Constater qu’elle ne portait plus de chaussures ne l’étonna même pas. « - On va aller chercher des informations à la bibliothèque pour rentrer le plus vite possible, ça te va ? » lui demanda-t-elle ? Dans un cas comme dans l’autre, elle s’en fichait pas mal et se mit en mouvement, entraînant Alaska avec elle, afin de ne pas perdre la trace de son compagnon de danse et de ses acolytes.

acidbrain



_________________

be a freak like me too

now here i go again I see a crystal vision, i keep my visions to myself. it's only me who wants to wrap around your dreams. have you any dreams you'd like to sell? dreams of loneliness acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   Lun 12 Sep - 16:17

Le membre 'Lily-Rose Liebherz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   Lun 19 Sep - 19:32


them between us



Viens bébé et laisse tomber ça,
Frotte le sol et nettoie-le simplement. Montre à ces gangsters comme tu déchires. J'me fous de ce que t'as dans tes poches. Je kiffe ta façon de danser, remue-moi ce thang thang et t'arrête pas. Pendant qu'je juste bang bang et que j'explose ça, alors qu'le club blindé te matte juste, sers-toi. David Guetta – Play Hard
Intrigue 3



Quelques minutes plus tôt - Eileen

Du coin de l'œil, je vis au fond une femme masquée dont j'avais la conviction de l'avoir déjà vu quelque part. Mais avant que je ne rappelle le nom de cette femme, elle disparut. Tel un fantôme qui s'était fait absorber par les centaines si ce n'est des milliers de personnes présentes sur le yacht. Elle disparut également de mon esprit quand j'entendis les premières notes d'une de mes chansons favorites. Un grand sourire afficha sur mes lèvres. Que j'aimais cette musique bordel ! Quelques secondes plus tard, les personnes sur la piste de danse partirent dans une danse endiablée. Comme s'ils répétaient les mêmes pas que quelqu'un. Sans doute, l'hôte de la soirée, mais peu importe. La musique de Wiz Khalifa en bande sonore, je me laissais moi aussi embarquée par la musique. Oh que c'était bon. De s'amuser. Je devais remercier Tara pour ça. C'était la meilleure idée qu'elle a eue depuis que je la connais. Elle qui d'habitude si naïve, ni prude avait décidé d'embarquer sur le yacht pour la fête qui s'annonce être la fête du siècle et des siècles à venir. Je devrais sans doute lui laisser les commandes pendant la soirée. Elle voudrait sans doute y participer et revoir la personne avec qui elle est venue à la soirée. Personne que je ne dirais pas non pour connaitre intimement. Mais pas tout de suite. Tara et mes hormones devront attendre. Cette musique passait avant tout le monde.

Vingt-et-une heures et trente-cinq minutes

Me préparant à un nouveau déhanché, le bruit des portes qui se verrouillent me parvinrent à mes oreilles. Métalliques. Forts. Car toutes les personnes qui étaient sur la piste de danse, moi comprise s'était arrêté. Qu'est-ce que c'était ce bordel ? Une nouvelle farce du fils d'Hécate ? Ou bien une nouvelle surprise de l'hôte ? J'eus bien la réponse quand Bradley, l'organisateur de la fête, annonça dans le micro qu'Angie avait été retrouvé morte. Et que par la même occasion, toutes les portes étaient fermées jusqu'à que le coupable soit démasqué. Merde. Si je m'attendais à un meurtre… et vu le sérieux qu'affichait Bradley qui partit en direction d'une bibliothèque ce n'était pas une blague. Sa fiancée était morte. Qui avait fait ça ? Après tous les événements passés aux colonies, voilà que ça tombe sur la soirée de Bradley. Le danger était partout même là. Secouant la tête, je vis des groupes se former pour en parler. Refusant de rester seule et voulant chercher des indices, je partis de la piste de danse. Je du me faire violence pour qu'Angel ou pire Thane m'éjecte quand je laissais le passage d'une femme accompagnée d'un homme qui se dirigeait vers deux hommes. L'un deux avait une femme accrochée à son bras et c'était vers elle que la femme partait. Thane la connaissait très bien. Pas moi. Vu que le groupe s'semblait se former entre eux, je partis les rejoindre. Du moins, j'y comptais. Je basculais un homme qui devait sans doute avoir eu la même idée que moi. Je le reconnus à ses vêtements. Un jean et un blazer bien taillé. L'ami de Tara. Comment il s'appelait déjà ? « Oh, c'est toi beau gosse, comme on se retrouve. Pardon, Tobias. » Ou pas. J'étais persuadé que son prénom commençait par un T. Ah moins qu'il commence par un C. Comme un prénom important dans l'histoire. Me rattrapant comme je le pouvais, j'ajoutai. « Tu as entendu ? Je suis bête, bien sûr que tu as entendu, tout le monde à bord du yacht doivent être au courant qu'Angie a été retrouvé morte. C'est horrible. Qui aurait bien pu faire ça ? Surtout ce soir. » Ouai car ils auraient pu quand même tuer quelqu'un ailleurs qu'ici. Egoïste est ma personnalité. Le regret n'arriva qu'ensuite après avoir formulé dans ma tête cette pensée. Secouant la tête, je fis un geste de la tête vers le groupe qui se formait un peu plus loin. « On devrait aller vers le groupe là-bas. Il semble avoir une piste d'où commencer les recherches. À moins qu'ils suivent Bradley à la bibliothèque ce qui peut être assez logique. » Perdu dans ma réflexion, je regardais de gauche à droite. Perdu comme tout le monde.




Dernière édition par Angel C. Parker le Mer 21 Sep - 13:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - INSCRIPTIONS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ AUTRES DIMENSIONS.  :: le reste du monde.-