Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Lun 11 Juil - 17:33

- INTRIGUE NUMÉRO 03 -
GO HARD GO HOME.
04 juillet 2016.
La fête de Bradley Draxler promettait d'être inoubliable. Pour ses trente ans, le jeune homme voyait gros. Soirée sur son yacht de luxe accompagné de sa ravissante fiancée, et son meilleur ami pour prévoir le tout. Au programme, une fête réunissant les gens comme lui, comme eux. C'était risqué, lui avait dit Joshua. Son meilleur ami avait toujours les attaques contres les camps Grecs et Romains en tête. Mais rien ne devait les empêcher de s'amuser, avait aussi rétorqué Angelyne. Les invitations avait été envoyées dans les deux camps. Anciennes connaissances ou à de simples inconnus, il s'en fichait Bradley. Ce qu'il voulait, c'était du monde pour sa fête, du monde pour lui dire qu'il était beau et charmant, qu'il était le plus doué et que sa copine était la plus belle. Il voulait une soirée mémorable entre demi-dieux. Joshua lui avait promis, il organiserait tout ça rien que pour lui. Le fils d'Hécate savait s'y prendre et il lui exposa son idée dans la soirée qui suivit. Un bal masqué. C'était l'idée du siècle, disait-il. Le trio aimait le mystère. Le trio aimait les ambiances démentes. Leur anniversaire allait rester dans les mémoires.

11 juillet 2016.
La Niña avait jeté l'encre au large de Houston, dans les eaux silencieuses du Golfe du Mexique. Les agents étaient là. Tous avait sur le visage leur masques, choisis avec soin. Couleur pourpre, or ou encore vert pour certains. Ce qui comptait c'était le petit trèfle, as, carreau ou encore pique dessiné sur le front. Ils pourraient se repérer en cas de soucis. Bradley Draxler les avait lui même convié. Il avait demandé la présence discrète de quelques journalistes ? Le DLCEM avait appris à se fondre dans la masse et ses agents, à endosser des rôles. Le DLCEM était paré.

11 juillet 2016.
La fête battait son plein. Leur masque sur le visage, les différents invités ne s'attendaient pas à ça. Qu'ils soient sur la terrasse, au premier étage ou au rez-de-chaussée, tous avait été surpris de l'ampleur de la soirée, ils reconnaissaient bien là celui qu'ils avaient connus ou dont ils avaient entendu tant parler. Joshua n'avait lui aussi pas lésiné sur les moyens. Les masques, une fois enfilés, ne pouvaient plus s'enlever. Non, c'était bien plus drôle comme ça. Dans son coin, le fils d'Hécate rigolait bien de sa petite blague. Les masques tomberaient quand il l'aurait décidé, et seulement à ce moment là.

Les détails pour le groupe.

☞ Vous avez embarqué en fin d'après midi, et le bateau est à présent en pleine mer. Votre groupe se situe au premier étage du bateau.

☞ Les masques ne peuvent pas être enlevés, jouez le jeu c'est important ! Vos personnages ne peuvent pas donc être au courant de la présence du DLCEM, eux même étant masqués.

☞ Vous trouverez des informations sur les personnages de Bradley, Angelyne et Joshua dans le topic de l'intrigue. Évidement si vous avez davantage de questions sur les personnages, n'hésitez pas à nous les signaler dans le topic des questions concernant l'intrigue ! Jouez sur le fait que ces personnages sont connus au sein de la Colonie, que vos personnages en ont au moins déjà entendu parler par le biais des médias, à la colonie ou parce qu'il les ont réellement connu ! Vous trouverez aussi une très belle carte du yacht pour éviter les petits soucis de compréhension.

☞ Le premier tour permettra à l'intrigue de se mettre en place. Les invités arrivent petit à petit sur le yacht pour la fête, tous dans un état d'esprit de jeu : ils sont prêts à passer une bonne soirée et enfin connaître un chapitre festif dans leur vie. Les agents du DLCEM arrivent également en se faisant passer pour des invités (ils sont d'ailleurs sur le registre des invités) et se mêlent à la foule avec délicatesse, se glissant bien vite dans leur rôle de journaliste.

☞ Il n'y a pas d'ordre défini ni de tours mis en place : vous postez quand vous le souhaitez. Cependant, privilégiez des réponses brèves et rapides. Plus vous posterez et plus l'intrigue aura un intérêt.

☞ Vous n'êtes pas les seuls invités à bord ! D'autres demi-dieux sont présents (PNJ) et vous êtes libres de les faire intervenir dans vos réponses tant que vous restez cohérents.

☞ Pour le moment, le cadavre de Angelyne n'a pas été découvert. Votre/vos premier(s) post servira/ont de mise en route. L'Oracle passera ensuite dans chaque sujet pour signaler la mort de la fille de Cupidon. Attention, le tueur est encore inconnu.

Nous vous souhaitons du coup un très bon jeu lors de ce troisième chapitre ! Vous retrouverez les liens importants quant à l'intrigue juste ci-dessus.

L'équipe.

☞ Tamara Lond (DLCEM)
☞ Chase Allen (DLCEM)
☞ Kenan Lane (Romain)
☞ Orion Nightshade (Romain)
☞ Vasiliy Wasilewski (Itinérant)
☞ Lyllian-Aaron McLochlainn (Itinérant)
☞ Sebastian A. Johansen (Grec)
☞ Triss Ramsay (Grec)

+ LA CARTE ICI.

© .ipar haizea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 899
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Lun 11 Juil - 23:12

Intrigue n°3
Blast Off

11/07/16
Que de remue-ménage, que de changement dans la vie de Tamara Lond. Son petit ami et amour de toujours, Haytham Cassidy, un fils de Mars, avait emménagé chez elle quelques jours plus tôt, pour sa plus grande joie. Bien entendu, tout ceci était un secret, elle n’était pas suicidaire et en plus, elle avait une réputation à tenir. La dernière mission « officielle » du DLCEM avait laissé un gout amer pour les agents, puisqu’ils avaient perdu l’otage, et que Dewei Law avait été gravement blessé, du moins assez pour ne plus pouvoir aller sur le terrain pendant plusieurs semaines. Tam, elle, s’en était tirée sans une égratignure, tâchant secrètement de préserver la pauvre augure romaine, qui avait été récupérée par ses petits camarades, et avait même pu sauver l’amour de sa vie, lui-même grièvement blessé. Par chance, être un fils de Mars conférait quelques avantages, comme le fait de guérir plus vite que la moyenne.

Depuis, l’agent de terrain avait mené à bien d’autres missions pour le Département, mais sans jamais impliquer des demi-dieux. Elle avait promis à Hay de les épargner, puisqu’elle-même avait compris que tous n’étaient pas des menaces pour l’être humain. Elle s’était contentée de ramener au QG des monstres qui semaient le trouble. Et aussi une quête plus personnelle, celle qui lui permit de ramener sa mère à la raison en retrouvant les pommes d’or. Elle s’était bien sûr gardée d’en toucher mot au DLCEM et avait prétexté un voyage pour une raison familiale.

L’avis de mission était tombé peu après sa reprise : le  11, il faudrait infiltrer une petite fête d’un demi-dieu célèbre dans le monde des humains pour être devenu mannequin, ou acteur, enfin, l’une de ces professions futiles qui rapportent du blé pour peu de travail et qui rend célèbre. Ce n’était pas tant cela qui agaçait Tam, mais plutôt d’avoir vu l’identité de son binôme… Chase Allen ! Ça devait être une blague ! La jolie brune dut relire trois fois le message avant de se laisser tomber sur sa chaise de bureau avec le contrecoup de la nouvelle. Avec le nombre d’agents qu’il y avait au DLCEM, il fallait qu’elle tombe sur lui ! Voyant que quatre autres agents avaient été affectés –un binôme par étage du yacht- elle avait essayé d’intervertir sa place avec quelqu’un d’autre, elle avait notamment vu que Marvin Knight serait de la partie, elle avait donc tenté de se retrouver avec lui, mais il semblait que les ordres étaient formels. Quelqu’un plus haut lui en voulait ou quoi ? Ce n’était un secret pour personne qu’une certaine rivalité existait entre ces deux agents… Bref, tant pis, il faudrait faire avec.

Ils avaient été informés du dress-code. Il s’agissait d’un bal masqué. Pas étonnant de la part d’une bande de demi-dieux jet-setteurs ! Et chose qui relevait de l’exploit pour Tamara Lond : il lui faudrait porter une robe ! Hors de question de faire les magasins pour ça ! La jeune femme opta pour la seule robe qu’elle avait, une que son père lui avait offerte, qui ferait parfaitement l’affaire : une robe hors de prix noire avec des motifs floraux blancs. Ouais, une robe à fleurs quoi… Tout ce que Tam détestait depuis sa plus tendre enfance, mais que ses parents se plaisaient visiblement à vouloir lui faire porter. Ni l’un ni l’autre ne le verrait, mais la belle brune avait donc revêtu cette tenue qui, il fallait bien le reconnaître, mettait son sublime corps en valeur. Elle arriva sur place, accompagné de Chase, lui aussi très élégant pour l’occasion, en début d’après-midi. Des masques leur avaient été fournis par le DLCEM portant chacun un petit signe distinctif, et une fois placés sur leurs visages, à leur grande surprise, il était impossible de les bouger ou de les retirer. « Encore un coup de ces vermines », pensa Tam machinalement. Vieux réflexe que de les appeler comme ça. Le masque de Tamara était doré surmonté d’un petit signe « pique » noir. Perchée sur des escarpins de dix centimètres, une arme attaché à la cuisse et dissimulé sous sa robe, l’agent de terrain ne tarda pas à monter à bord, suivie de près par son non-désiré acolyte, munie d’un carton d’invitation à leurs faux noms pour la soirée. Ils seraient donc deux journalistes d’un célèbre journal new-yorkais.

Le premier étage leur avait été affecté, ils ne tardèrent donc pas à le gagner. C’était parfait, le bar était situé ici, à l’arrière du pont. Il y avait également une galerie d’art, apparemment pas encore ouverte au public, ainsi qu’une salle de billard, et une véranda à l’avant du bateau.

-Je vais prendre une verre, marmonna-t-elle, visiblement prête à tout pour s’éloigner autant que possible de son coéquipier.

Tam se dirigea donc vers l'arrière du premier étage en quête d'un petit remontant, attendant avec impatience que la soirée démarre.


acidbrain



_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mar 12 Juil - 21:17

Blast Off- {Intrigue 04} -Angelyne, un prénom qu’il connaissait être l’une des filles de Cupidon. Ce Dieu-là avait bon nombre d’enfants que Kenan affectionnait tout particulièrement. Aujourd’hui, elle se mariait, elle et son compagnon avaient eu la bonne idée d’invité les deux camps de sangs mêlés, chose qui était grandiose et une idée remarquable quand on pensait aux possibilités d’actions, mais qui ne l’était pas pour les motivations du fils d’Apollon. Non, selon Kenan, ce garçon était un peu trop clinquant et sûr de lui, inutile de dire que c’était un trait de caractère commun aux dieux et à leur progéniture et qu’il ne l’avait pas à la bonne celui-là. Fort heureusement il y avait des exceptions et beaucoup étaient là pour s’amuser, rien d’autre. C’était un peu son cas, traîné par une décision prise à deux. Orion, également fils du Dieu de l’amour avait jugé bon qu’ils s’y rendent pour s’éclater et oublier leurs querelles sentimentales. Chose qui était tout à fait impossible pour le fils de Trivia étant donné son don. Il aurait préféré faire usage de la magie, comme celui qui une fois à bord avait scellé leurs masques à tous. Un fils d’Hecate qu’il ne connaissait pas et ce n’était pas tant difficile à croire étant donné le loup solitaire qu’était le Romain.

Kenan n’était pas rassuré le moins du monde, observant son camarade légionnaire, il sentait une certaine crainte, plus effacée que la sienne peut-être. Les derniers évènements l’avaient marqué et il était préparé cette fois à faire un carnage en cas de problème. La haine pouvait être un moteur au même titre que l’amour. Bien qu’il ait promis de ne pas attaquer le premier et de chercher querelle. Mais soit, ce n’était pas le sujet, son angoisse était présente et pour autant il ne se priva pas d’inspecter les lieux du regard, trouvant l’endroit charmant qui plus est. L’eau n’était pas son élément de prédilection, pour autant, il avait un lien spécial, ça lui rappelait toujours son arrivée au camp. « Il a mis les moyens faut croire… tu connaissais ? » son but pour la soirée était d’aller s’asseoir au bar pour s’alcooliser un petit peu et apprécier un peu mieux le moment présent. C’était une façon comme une autre d’apprendre à communiquer et essayer d’atténuer son don.

La foule était impressionnante, il était pénible de se faufiler, surtout pour les deux hommes sans risquer de pousser un peu trop les autres. Quand enfin ils atteignirent le bar, ils constatèrent que pas mal de monde y était déjà, notamment une femme qui avait l’air plus que contrarié. Non, rectification : Kenan le savait, mais ne s’attarda pas plus à la reluquer, il n’était pas là pour ça ni pour absorber les émotions d’autrui, ni pour laisser les autres se pencher sur son épaule. Elle n’avait pas l’air d’être ce genre-là non plus… qu’importe, Kenan, chasse rapidement cette idée de ta tête et contente-toi de boire. « Cet étalage de papier vert c’est pas mon genre, tu crois que c’est payant les boissons ou c’était prévu dans leur budget ? » En quel cas, il se proposerait pour payer, sinon ça lui irait très bien de boire autant qu’il le pouvait. Il serait raisonnable cependant, c’était une question de principe… sa méfiance naturelle ne voulait pas le quitter, lui qui voyait le mal partout ne s’était jamais saoulé. Cela va-t-il changer ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Au fond de ta tête.
messages : 318
parmi nous depuis le : 11/04/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mar 12 Juil - 22:15

Lilly n'était pas déçu. De la musique à en faire trembler tout le navire, des lumières diverse et qui faisaient appel à la fuite du morne quotidien pour connaitre la débauche. Un hédonisme qui pouvait se combler partout par ces visage masqués, l'alcool qui coulait à flot et la nourriture raffiné et pour tout les goûts. Le psychiatre était même persuadé qu'ils y avait quelques produits illicites qui devaient tourner d'une main à l'autre en toute discrétion. Bradley n'avait pas lésiné sur les moyens et il ne s'attendait pas à moins de sa part. Sa réputation depuis la Colonie le précédait. Lyllian l'avait connu et même frequenté à de très rares occasions. C'était surtout ses événements et soirées qu'il connaissait bien. Le fils de Nemesis était bien content d'y avoir été convié même si l'invitation était formelle et qu'il avait invité beaucoup de monde pour se montrer. Or tout le monde ne l'était pas non plus. Et sans se jeter trop de fleur il appréciait car ce genre de soirée grandiose lui ferait du bien. Histoire de s'amuser un petit peu, faire des rencontres. Il n'y avait rien de plus délicieux que des gens sous un masque. Certaines barrières tombait grâce à la magie qu'offrait un visage caché. Un peu comme un écran d’ordinateur.

Bien sûr, il ne comptait pas s’y rendre seul, ce serait mal vu, puis avec qui il allait médire ? O n’était malheureusement pas disponible pour la soirée de la saison – tant pis pour elle… – alors il avait arrondi les angles et été très docile pour demander à Triss si elle comptait s’y rendre lorsqu’elle lui avait rapidement parlé de cette soirée la dernière fois. C’était risqué, comme de jouer avec Ofelia. Il ne savait vraiment pas ce qui allait se passer avec la petite menteuse, mais elle était drôle. Et c’était l’occasion d’essayer de la cerner. Enfin elle ou ma voisine, pour vu qu’elle soit mignonne et pas trop conne, ça m’allait. Et bien habillé. Heureusement, elle a su faire des efforts, pensa t-il avant de la jauger à nouveau alors qu’elle se tenait à son bras. Ils montèrent sur le navire qui promettait un événement qu’on n’oublierait pas de si tôt.

Un regard rapide sur le pont et tout ces masques le démotivèrent. Il tapota la main de la rousse au creux de son coude et lui fit un signe vers l’étage avant de monter et s’arrêter devant le bar. Il se commanda un whisky et fixa Triss, qu’elle lui confie alors ses envies pour ce soir. Un signe au serveur et il trinqua avec la jeune demoiselle.
« Vu qu’ils sont tous masqués, je vais pouvoir faire que des blagues sur les grosses, je suis désolé. Je ne saurais faire mieux. Ah si, je peux jouer. Regarde l’homme là, devant la fille au masque vert émeraude. La blonde. Il tourne son alliance pendant qu’ils discutent. C’est pas sa femme. Elle en a pas elle. Donc il veut se le faire. Ou il se la fait… D’après toi ? » avait-il lancé en les désignant d’un rapide geste du doigt. C’est déjà ça pour début de soirée...Puis il balaya de nouveau le pont supérieur avant de sourire en entendant la musique gronder et les cri de joies remonté du Rez-de-Chaussé et remonter rapidement. Il s’était penché pour regarder par-dessus la rambarre. Il n’avait même pas remarqué qu’il y avait des gens qu’ils connaissaient et qu’il n’avait pas forcément envie de voir et ou qui ne voulaient pas le voir.

_________________

Ma vie est une éternelle vengeance envers ma condition passée, présente et future.

Pour m’envoyer un mp, merci de passer par hillel. ❤︎


Dernière édition par Lyllian-Aaron McLochlainn le Sam 16 Juil - 11:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 13 Juil - 23:40

Muni du carton d’invitation qui me permettait de rentrer sans encombre à la soirée, je prenais la direction du premier étage avec ma cavalière du soir, qui était à non point douter très sexy dans sa robe noire, une robe qui mettait en valeur sa silhouette parfaite, un corps que je devinais parfaitement sous ce bout de tissu. Et j’avais beau ne pas supporter cette femme, je ne pouvais pas ignorer ce fait. Un homme reste un homme après tout. Bref, mon esprit s’était quelque peu égaré, mais très vite en arrivant à l’étage auquel nous étions affectés, je redevenais professionnel, du moins c’est ce que je croyais.

J’aimais beaucoup ce genre de mission, et se faire passer pour un journaliste n’était pas aussi dur que ça, en plus si je voulais poser des questions, ou jouer les curieux sur le bateau c’était une excellente couverture, et si on ajoute à cela que le masque sera à l'honneur pour cette soirée, il sera donc plus facile de cacher mon identité, même si l’inconvenant était que cela cachait celle des autres également, heureusement que les agents du DLCEM avaient des signes distinctifs sur les leurs.

Les invités commençaient à affluer et ma coéquipière du soir choisit très rapidement de se rendre au bar, quel manque de professionnalisme. Elle aurait pu attendre au moins un peu ou alors tant qu’à faire, me proposer de boire un verre avec elle. Tout sourire, je me rapprochais d’elle alors qu’elle commandait un verre.


- N’abuse pas de l’alcool, n’oublie pas que nous sommes ici pour travailler.

Je savais parfaitement qu’elle n’oublierait jamais, mais j’aimais bien lui lancer quelques petites piques de temps en temps, et voir ses réactions. je gardais aussi un œil sous mon masque sur les autres invités, dommage qu'on ne puisse pas les reconnaître, mais de toute évidence, avec Tamara comme binôme, tout le monde masqué, et étant sur un yacht, cette soirée s'annonçait des plus intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : camp jupiter
messages : 222
parmi nous depuis le : 21/05/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Ven 15 Juil - 21:36

blast off
intrigue #3

11 juillet 2016 ; C’était lui qui avait insisté pour participer à la fête. Pourtant Orion avait tout d’abord cru à une blague lorsqu’il avait ouvert le carton d’invitation à la soirée en mer de Bradley Draxler, un acteur en vogue qui s’apprêtait apparemment à arroser sa trentaine. S’il le connaissait de nom et de visage, c’était uniquement car il lui était déjà arrivé de passer l’une ou l’autre soirée sur le canapé en compagnie de Lorelei à se moquer des films dans lesquels il apparaissait, faute de posséder l’énergie nécessaire pour pratiquer une activité plus stimulante. En revanche, des lettres dorées gravées sur le carton formaient un autre nom qui, cette fois-ci, attira un peu plus son attention : celui d’Angelyne Kimmich, sa soeur aînée. Il avait beaucoup côtoyé Angie à l’époque où tous deux fréquentaient le camp Jupiter, et même encore après dans le monde des mortels. Bien qu’elle ne fût pas celle de ses soeurs dont il était le plus proche, il appréciait beaucoup cette jeune femme au caractère bien trempé, mais qui vivait néanmoins de manière plus discrète que son petit ami. Dans une fratrie aussi nombreuse que celle des rejetons du dieu de l’amour, il était difficile d’être lié à chacun avec la même intensité. S’il considérait Lux ou Elin comme des membres à part entière de sa famille, il voyait plus Angie comme une bonne amie qu’il n’avait pas vue depuis des lustres et qui lui offrait à présent l’occasion rêvée de remédier à cela. Invitation en main, il avait ainsi arpenté les allées du camp jusqu’à tomber sur Kenan et l’avait ensuite convaincu qu’ils se devaient d’être de la partie. D’ordinaire Orion n’était pas friand de ces soirées énormes, et encore moins si l’on tenait compte de sa ridicule tolérance à l’alcool, mais sa récente virée avec Jules, un de ses amis et camarade de cohorte, l’avait remis sur la piste. S’amuser de la sorte avec son comparse romain l’avait, l’espace d’un court instant, distrait de la morsure de son coeur brisé. La tâche risquait d’être moins aisée pour Kenan, en raison du pouvoir qu’il avait hérité de sa mère, mais il s’était donné pour mission de tenter d’offrir ce petit répit à son ami.

Après une dernière accolade amicale sur l’épaule du fils de la magie, il enfila donc son masque et embarqua à bord du Niña. Il était trop tard pour faire machine arrière à présent. Le yacht leva l’ancre et les deux Romains furent emmenés au large des embruns marins. Mais plus extraordinaire encore que le spectacle des terres qui disparaissaient peu à peu au loin ou du soleil qui entamait sa descente majestueuse vers l’horizon, était le bateau en lui même. Ce Bradley n’avait décidément pas fait les choses à moitié, ici tout baignait dans le luxe et dans le faste. Non pas qu’il ne s’y attendait pas de la part d’un demi-dieu qui avait troqué les entraînements dans l’arène contre le berceau d’Hollywood, mais il ne put s’empêcher de jeter quelques regards impressionnés autour de lui. Son ami semblait du même avis à en juger par ses paroles. « - Je t’avais bien dit qu’on ne pouvait pas louper ça. » répliqua-t-il en affichant presque un sourire au coin des ses lèvres. Presque. Il devait avouer ne pas se sentir tout à fait à sa place dans ce tableau idyllique. Il aperçut quelques invités se balader avec un partenaire à leur bras, se rappela que Bradley lui-même devait se trouver quelque part en compagnie d’Angie, et l’absence de Lorelei se fit cruellement sentir. Malgré tout ce qu’elle avait fait il ne pouvait s’empêcher de regretter qu’elle ne fût pas là pour rire avec lui de certains excès comme la présence sur le yacht d’une bibliothèque au deuxième étage, qu’il avait rapidement visité avant de revenir au premier. Ils se seraient amusés comme des enfants, il n’aurait eu d’yeux que pour elle, la situation aurait été normale. Au lieu de quoi il se contentait de jeter quelques regards dédaigneux à ceux qui semblaient trop amoureux en compagnie d’un homme à l’humeur non moins morose que la sienne. Afin de détendre cette atmosphère il n’existait qu’une seule solution et une fois de plus, Orion était ravi de constater que son ami était sur la même longueur d’onde.

Ce n’est qu’après avoir traversé une galerie d’art et une salle de billard qu’ils tombèrent enfin sur un bar. Evidemment celui-ci se montra à la hauteur de tout ce qu’ils avaient déjà vu sur leur chemin jusque ici. Une quantité astronomique de bouteilles étaient alignées derrière le barmaid et la carte proposait des cocktails dont il n’avait même jamais entendu le nom. Orion opta pour un classique gin tonic qu’il demanda bien corsé. Il n’était pas venu pour découvrir des saveurs exotiques mais bien pour se dégoter un bon remontant, autant faire simple mais efficace. De plus, l’amertume lui collait parfaitement à la peau. Kenan s’offrit lui aussi une boisson et les deux Romains trinquèrent à cette soirée qui n’avait toujours pas véritablement commencé. « - Si ce mec est capable de se payer un tel yacht je doute que quelques boissons soient un problème pour lui. » répondit-il nonchalamment aux interrogations de son ami. Tout en parlant, il avait tenté de soulever son masque pour respirer un peu dans l’air écrasant et se rendit compte que le malicieux résistait à toute tentative. S’il avait été mortel peut-être ce constat l’aurait-il un tant soit peu effrayé, mais, en brave demi-dieu, il se contenta d’un sourire. Son regard vogua alors aux alentours. Il avait pensé que le couvert de l’anonymat rendrait les gens téméraires mais, partout, de petits groupes semblaient déjà formés. Il repéra particulièrement un couple non loin d’eux. Malgré l’élégant masque doré qu’elle portait, Orion remarqua que la femme semblait légèrement contrariée et il en conclut qu’elle ne s’était pas mise sur son trente-et-un avec sa splendide robe noire aux motifs floraux pour l’homme qui l’accompagnait. Cette ironie le fit sourire pour de bon et il s’approcha de cette paire atypique. « - Chouette soirée n’est-ce pas ? » lança-t-il d’un ton pince sans rire. À son plus grand damn, on ne pouvait pas dire qu’il s’était encore beaucoup amusé, et il ne se doutait pas que le pire restait à venir.

acidbrain



_________________
our love story will die with us
i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MORTEL INSOUCIANT.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 113
parmi nous depuis le : 16/09/2015

MORTEL INSOUCIANT.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Lun 18 Juil - 21:37

Comme il était beau, alors que l'on ne s'y attendais pas, de recevoir une invitation de la part d'un des demi dieux les plus célèbre du petit écran, à venir à sa soirée d'anniversaire, un événement qui s'adressait à tous les demi dieux du continent américain. Un sourire s'était dessiné en lisant cette invitation … car cela voulait dire que ça marchait, que l'illusion prenait un peu plus chaque jour, considéré comme un demi dieu par mes petits jouets du moment, le mot avait tourné à mon propos mais dans le sens que je recherchais, commençant à être contacté en tant que Vaska, le fils d'Athéna. Mes efforts commençaient à être récompensés et bientôt je pourrais me permettre des chasses beaucoup plus intéressantes, très bientôt avec ce genre d'occasion même. Le jour J je m'étais donc rapidement préparé, optant pour une tenue plutôt classe que de type fête alcoolisée étant donné mon propre tempérament, c'est à dire une chemise bleue foncé à poids blancs avec le nœud papillon assortit, une verste de costume bleue rayée, un pantalon beige clair et des chaussures bleue, avec, pour achever le tout comme il l'était demandé, un masque plutôt simple acheté dans un commerce (de qualité cependant, je ne faisais pas dans le bas de gamme) totalement blanc avec juste les bords décorés de quelques sculptures argentées. Après tout mon but n'était pas de me donner un spectacle, une apparence agréable était amplement suffisante.

Sur place, le navire était absolument bondé. Combien étions nous, plusieurs centaines ? C'était fort possible … et je savais d'expérience que cela était rarement bon signe. Une telle concentration de demi dieu en un même endroit, si cela n'attirait pas les monstres, surtout les aquatiques, ce serait le DLCEM qui ne résisterait pas à s'inviter à la fête. À dire vrai j'étais même plutôt certain que ces derniers devait déjà être sur place car, après tout … moi je n'aurais raté cela pour rien au monde et vu que notre objectif n'était si éloigné, pourquoi eux aurait raté une telle occasion ? C'est pour cela que dans le doute j'avais pris avec moi quelques lames, couteau papillon ou de chasse, généralement dans des alliages composites pour pouvoir parer à toute éventualité, ne sachant toujours pas si le DLCEM, depuis ma dernière action contre eux, voulait ma mort ou toujours me recruter, chose qu'il faudrait que je demande à Isaure, ainsi qu'une paire de pistolets, de plus petits calibre que mes habituels, pour pouvoir les cacher plus facilement. Autant le dire clairement  … j'étais totalement sous armé et j'espérais vraiment que je n'aurais pas à faire face à une situation trop insurmontable quand cela commencerait à dégénéré car de mon point de vu c'était certain. Mais pour le moment tout était encore calme et il fallait absolument que j'en tire profit, que j'entre en contact avec de nouvelles têtes et que j'augmente mon réseau et continue de façonner cette fausse image que l'on avait de moi.

Pour cela je décidais donc de me diriger vers le bar. Après tout il s'agissait là sans conteste du lieu où les gens auraient le contact le plus facile. Pourquoi ? Car généralement ceux qui traînaient dans les autres pièces étaient ceux déjà en groupe ou simplement timides ou solitaire tandis que ceux au bar … oh, ils ne l'admettrais sans doute jamais mais c'était ceux qui avaient besoin de parler et donc ceux dont on pouvait tirer des informations les plus facilement en échange d'une simple oreille attentive et de quelques verres. Celui ci semblait d'ailleurs déjà bien fréquenté, tout un tas de personnes dans des tenues pouvant aller des tenues de rave party à soirée de gala en train de se commander à boire en traînant des regards un peu partout à la recherche de quelques compagnons de discussion. Il y avait notamment un trio, formé par une femme à la longue robe noir et deux hommes qui étaient en train d'engager une conversation. Voila qui serait parfait pour commencer, m'approchant, sourire charmeur, surtout étant donné que c'était la seule chose que l'on voyait de mon visage hormis mes yeux, je répondis à la question du dernier jeune homme en date bien qu'elle ne me soit pas adressée directement « Faut dire, avec un Bradley Draxler aux commandes, comment cela aurait pu être autrement ? » Mon sourire s'élargissait « N'empêche, il aura su réunir pas mal de beau monde ! J'espère juste que cela ne va pas nous attirer le mauvais œil. Un peu de détente après tous les événements récents ne serait franchement pas de refus. » Mon regard se tourna alors vers le premier demi dieu à qui j'avais parlé, celui qui avait parlé de la soirée, lançant un « Joli masque. » plein de sous entendu. La flatterie, généralement, était un très bon moyen de commencer un échange que l'on voulait faire durer un moment. Et puis … il n'avait pas l'air moche non plus, je devais bien le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 20 Juil - 0:26

Blast Off- {Intrigue 04} -Louper était un bien grand mot. L’ambiance qui régnait n’était clairement pas la tasse de thé du pauvre Kenan, il faisait beaucoup d’efforts et avait pour projet de noyer son don dans l’alcool, ce qui n’était pas une méthode certaine et qui pourrait, avec le nombre de demi-dieu alcoolisé, augmenter celui des catastrophes non naturelles répertoriées par chercheurs, investigateurs et autres métiers en –eurs que les mortels affectionnaient pour leur sécurité santé ou autre rime en –é. L’alcool était d’ailleurs gratuit pour tous, étant donné ce que venait de dire Orion et Kenan ne comptait pas débourser une seule drachme pour un presque inconnu de toute façon. Les seuls auxquels il s’intéressait vraiment hormis son champ restreint de connaissances et proches étaient la fille de Cupidon et le fils d’Hécate. Et encore ce n’était que de loin. La curiosité était un vilain défaut que l’irlandais d’origine ne pensait pas posséder, et bien il s’était trompé.

Autre fait intéressant, parmi les sangs mêlés présents, il dénotait quelques tension par-ci, par-là et la demoiselle abordée par son ami faisait partie de ces rares personnes aussi peu à l’aise que lui. Pour des raisons différentes, il imaginait bien. Il s’était approché à son tour, laissant cependant Orion guider la conversation tout en levant son verre. Un nouvel arrivant s’était greffé, plus enjoué mais plus calme… presque comme lui, mais en pire. Ce don commençait à lui taper sur le système à savoir qu’il ressentait la joie en très grande partie et l’avait absorbé, l’excitation qui était presque ex aequo. C’était troublant comme les émotions étaient variées et pourtant se mêlaient les unes aux autres…

Le fils de Cupidon avait apparemment la côte, ce qui fit légèrement sourire Kenan qui échangea un léger regard avec lui. Tout ce qu’il ne souhaitait pas, et pourtant, d’une certaine façon l’espoir les avait poussé tous les deux sur le bateau. Kenan n’avait aucune envie de se présenter, en bon sauvage qu’il était, il laissa une nouvelle fois le soin à ses confrères de le faire en premier et ne révèlerait son nom que s’il en voyait l’utilité. Se défiler ? Lui ? Mais non, voyons, il rendait la tâche un peu plus difficile à son ami, rien de plus qu’une taquinerie à laquelle il s’empresserait de répondre. Son regard se posa sur la femme. Oh oui, elle était en colère. S’il ne savait pas pourquoi, il savait en revanche que c’était la faute de cet homme non loin. Pour une raison obscur, il se sentait concerné. Parce que lui aussi vivait cet amour compliqué… voir tous ses amours d’ailleurs. S’il pouvait aujourd’hui affirmer se sentir mieux, il n’en était rien en présence de la belle Angel. Mais il ne la voyait pas et c’était un soulagement quelque part de souhaiter qu’elle soit sur la terre ferme. Sa mère avait beau partager un lien très fort avec les masses d’eau, il n’était tout de même pas dans un élément qui le satisfaisait. Sa lampe torche de poche qui se transformait si besoin en une lance de bronze céleste en partie était toujours dans sa poche. Rien ne présageait qu’une ombre se poserait au-dessus de leur tête. Il avait simplement cette crainte avec autant de monde provenant de la mythologie et des légendes sur un même et unique lieu. C’était un plat de choix pour les monstres et pour tous ceux susceptibles de connaitre leur secret et de ne pas être en mesure d’en comprendre le sens. Les mortels étaient toujours ainsi… mais que voulez-vous, Kenan se méfiait toujours pour deux. Il soupira, leva son verre pour boire une nouvelle fois avant de le reposer et de poser un de ses coudes sur le comptoir. « Ça promet d’être long » chuchota-t-il plus pour lui-même et son acolyte que pour le groupe formé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
monsieur pique-feu.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1529-bastian-x-far-away-libre
localisation : Colonie des Sangs-mêlés.
messages : 213
parmi nous depuis le : 07/04/2016

monsieur pique-feu.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Jeu 28 Juil - 21:42

Sebastian s'était retrouvé tout seul. Il était à l'origine venu en compagnie de quelques camarades de la Colonie des Sangs-mêlés mais ils s'étaient bien vite perdu de vue dans la foule qui se pressait à chaque étage du yacht. Comment Sebastian s'était retrouvé invité à un tel événement, il n'en avait pas la moindre idée mais il était plutôt heureux de sortir un peu de l'enceinte de la Colonie pour profiter de la vie. Il adorait la Colonie, les demi-dieux, Monsieur D et Chiron mais rester là-bas finissait par l'éloigner de la vraie vie. La dernière fois qu'il était sortie de la Colonie… devait remonter à la mission qu'il avait fait en compagnie de Lionel et Alaska, deux autres sangs-mêlées grecques. Voilà. Et à présent il se retrouvait planté au milieu de la foule, un verre d'alcool (un cocktail quelconque dont il ne connaissait pas le nom) à la main et un masque plaqué sur le visage sans qu'il ne puisse rien en faire. Il sondait ceux qui l'entouraient du regard sans parvenir à en reconnaître un seul. Ça paraissait bête comme ça mais les masques jouaient sacrément bien leur boulot, les rendant tous anonyme et méconnaissables. Comment savoir si cette fille brune qui buvait une boisson claire là-bas n'était-elle pas son amie de chez les Aphrodite ? Et si ce blondinet n'était pas un de ses camarades de chez Héphaïstos ? Peut-être, mais il n'y avait rien de sûr lorsqu'on ne pouvait pas discerner la moitié du visage… Il fallait faire confiance à son instinct.

Sebastian se trouvait précisément au premier étage. Il avait achevé sa visite du bateau en tombant net sur la véranda puis la galerie d'art personnelle de Bradley Draxler. Qu'un demi-dieu ait aussi bien réussi dans le monde mortel n'était pas rare, le plus dur pour ceux-là étaient de rester en vie suffisamment long sans qu'il ne leur arrive des bricoles. Les monstres n'étaient pas bêtes et certains regardaient la télévision ou lisaient les journaux… pistant ainsi les sangs-mêlés qui réussissaient un peu trop bien dans la vie. Bradley et ses potes ne devaient donc pas être trop nuls côté combat non plus. De toute façon, son nom n'était pas inconnu à Sebastian : qui ne connaissait pas Bradley Draxler, même uniquement de nom, à la Colonie des Sangs-mêlés ? C'était impensable. Seuls les plus jeunes ou ceux qui venaient vraiment d'arriver n'en avait jamais entendu parler… Pour les autres, si tel était le cas, c'est qu'ils devaient vivre enfermés dans une grotte loin de toutes les conversations du réfectoires ou des salles de bain. Les potins allaient bon train dans l'enceinte de la Colonie et il n'était pas rare d'y entendre mentionné le nom de Bradley Draxler ou même de ses amis. Déjà il était beau. Et célèbre. Et riche. La preuve, il organisait une fête d'anniversaire privée monumentale sur son yacht personnel. Qui pouvait faire ça en dehors de Bradley ? Personne, voilà, c'était dit. Et en attendant, Sebastian visitait la galerie d'art personnelle. Personne n'avait de galerie d'art personnelle sur son yacht. Personne sauf Bradley Draxler, encore une fois.

_________________
Les liens se font et se défont. L'un reste et l'autre part, sans que l'on sache toujours pourquoi. Je ne peux pas tout donner à l'autre avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. Je ne veux pas bâtir ma vie sur les sentiments, parce que les sentiments changent. Ils sont fragiles et incertains. Tu les crois profonds et ils sont soumis à une jupe qui passe, à un sourire enjôleur. Des gens qui s'aiment pour la vie... moi j'en connais pas.
(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 899
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Ven 29 Juil - 17:03

Intrigue n°3
Blast Off

11/07/16
Chase avait visiblement décidé d’être casse-pied… Enfin, par là, comprenez, plus qu’à l’ordinaire. L’agent Lond en venait à se demander si, au cas où ils se faisaient attaquer par une bestiole mythologique, elle ne préfèrerait pas sauver un illustre inconnu plutôt que ce partenaire qu’on lui avait assigné d’office. Elle se retenait déjà de soupirer tout le long du trajet, puisqu’il avait fallu qu’ils viennent ensemble, mais là, c’était la remarque de trop. Ne pas abuser de l’alcool parce qu’on est ici pour travailler.

-Petit con ! lâcha-t-elle en marmonnant, mais assez fort pour qu’il l’entende.

C’était elle qui l’avait accueilli et former, si quelqu’un pouvait se permettre de donner des conseils à l’autre, ce n’était certainement pas lui. Le serveur lui tendit une coupe de champagne tandis que l’agent Allen s’était rapproché. Il jouait les rabats-joie et allait lui-même s’en commander un ? Tam ne put réprimer un sourire en coin. Elle avait aussi cru reconnaitre des voix familières, comme celle de Lyllian. Mais avec tout ce monde qui commençait à s’amasser vers le bar, sans compter les masques, il lui était difficile de reconnaitre avec certitude un demi-dieu qu’elle n’avait vu qu’une seule fois. Sa flute de champagne en main, elle remercia le serveur et se retourna, adossée au comptoir pour contempler un peu la foule, voir qui semblait connaitre qui. Elle entendit le bip de son téléphone lui indiquer un SMS. Elle le sortit de sa petite pochette de soirée et découvrit un message d’Haytham. Il ignorait bien sûr qu’elle était au même endroit que lui, tout comme elle ignorait qu’il se trouvait également ici. Elle lui avait dit qu’elle rentrerait tard parce qu’elle avait une petite mission à accomplir, sans entrer dans les détails. Inutile de l’inquiéter, et puis ce soir, le but n’était que d’obtenir des renseignements après tout. Elle sourit en voyant son petit mot plein de tendresse et s’empressa de répondre à son petit ami. « Je t’aime aussi ma guimauve. Tu me manques, à plus tard. Je coupe le téléphone. Sois sage. ». Elle appuya sur la touche « envoyer », et mit le mode « avion » avant de ranger le cellulaire sans son sac. Trempant ses lèvres dans le champagne, qui à n’en pas douter devait couter une véritable fortune, elle entendit l’un des invités qui semblait visiblement aussi enthousiaste qu’elle, marmonner que la soirée promettait d’être longue. Elle tourna la tête vers lui pour lui répondre, même si elle savait que cette réflexion ne lui était pas adressée.

-A qui le dites-vous !

Après tout, il fallait se mettre dans le rôle de la journaliste, et ce genre de personnes avaient tendance à se mêler de ce qui ne les regardait pas. Affichant un sourire aussi faux que son métier de couverture, elle continua, remarquant que ce jeune homme semblait en accompagner un autre.

-Alors, vous êtes des amis de Bradley Draxler ?

Autant glaner des informations en commençant par le B-A BA. Elle jeta un œil à Chase qui était de son autre côté afin qu’il entre dans le jeu lui aussi… ou pas en fait, il pouvait bien faire ce qu’il voulait, tant qu’il ne se faisait pas choper, ça irait à Tam.

-Vous êtes souvent invités à ce genre de soirées ? Bradley a vu les choses en grand, mais c’est vrai qu’on n’a pas trente ans tous les jours ! lança-t-elle avec un petit rire de bécasse totalement joué pour aller avec son rôle de journaliste.


acidbrain



_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - INSCRIPTIONS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ AUTRES DIMENSIONS.  :: le reste du monde.-