Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 882
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 7 Aoû - 14:36

BLAST OFF; CHAPITRE 02
La mort d'Angelyne Kimmich
21 heures 33.
Dans deux heures, le gâteau serait là. Dans trois heures, Bradley ferait sa demande en mariage à Angelyne, en direct, en public. Et après, il remercierait jusqu'au bout de la nuit tous les demi-dieux ayant fait le déplacement. « Je vais voir où est Angie ! » Bradley acquiesça et laissa filer le fils d'Hécate. Elie Lahm se chargeait de coordonner le premier étage. Bradley lui avait demandé de veiller au grain, histoire que tout se passe comme prévu. La fille d'Arès n'avait pas hésité deux secondes avant d'accepter son rôle. Elle savait qu'un autres fils de Mars avait été convoqué, mais deux valaient mieux qu'un. Pour le moment la soirée se déroulait parfaitement bien. A l'étage elle imaginait déjà le fils d'Apollon se déhancher sur des morceaux de musiques qu'il avait lui même soigneusement choisis. À ce moment là Joshua poussait les portes de la salle de bain. La musique, les rires étaient si forts que personne ne l'entendit hurler. Une fois, deux fois. Le fils d'Hécate avait perdu son sang froid. Parce que c'était bien le corps sans vie de sa chère Angie qui gisait dans sa baignoire, une verre de Malibu brut à la main. La gorge tranchée et les yeux révulsés, la fils d’Éros n'avait jamais semblé si terrifiée. Et pendant ce temps, son fiancé avait entraîné la salle entière dans une danse endiablée. Elie avait reporté son attention sur deux jeunes hommes en grandes discussion, délaissant l'espace d'un instant la femme qui s'était accroché au bar et qui semblait ne plus vouloir aller autre part. Elle espérait qu'Angie passait du bon temps elle aussi. Sa meilleure amie avait bien de la chance d'avoir quelqu'un comme Bradley. « Elie ! » C'était Joshua, son visage était cramoisie. « Oh, le rabat joie de première ! » « Arrête Elie, arrête tout, ferme tout, on arrête la déconne là. » « Tu te fou de moi là ? » « C'est Angie, elle est morte. »
détails pour le groupe.
☞ A la suite de la nouvelle, Elie fait aussitôt condamner toutes les sorties du yatch. Désormais les invités sont cloîtrés dans leur étages respectifs.
☞ Au premier étage Elie s'est emparée du micro pour annoncer la nouvelle. À la suite de l'annonce elle tente de rassurer les gens présents dans son périmètres.
☞ Pour le moment la fête semble s'être arrêté. Plus de musique. DLCEM tout comme demi-dieux la nouvelle a bien entendu répandu un véritable choc. Le tueur étant toujours inconnus, la menace peut venir de partout.
☞ Le but des demi-dieux comme celui du DLCEM est donc de découvrir qui pourrait être le tueur. Pour le moment vous faîtes donc équipe sans le savoir.
☞ Pour recueillir d'éventuels indices sur le tueur vous allez devoir tirer le dé de l'intrigue. Pour obtenir un indice qui viendra sous une forme diverse à chaque fois, chaque groupe va devoir obtenir huit « oui ».
☞ La soirée est loin d’être terminé, les masques sont toujours accrochés aux visages et de nombreux autres bouleversement vous attendent, mortels comme demi-dieux.
☞ Nous vous invitons à découvrir le personnage d'Elie dans le sujet de l’intrigue, des notes à son sujets ont été apporté !
© .ipar haizea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Au fond de ta tête.
messages : 320
parmi nous depuis le : 11/04/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 10 Aoû - 17:39

Il ne sut réellement ce qui l’avait inquiété en premier. Le fait qu’on ferme toutes les « issues » et qu’il se sente pris au piège ou l’annonce qui venait après. Sûrement la suite des événements. Il finit cul-sec son verre de whisky pour mieux faire passer les nouvelles et calmer son palpitant provoqué par son cerveau qui disait à son corps qu’il fallait être en alerte. Il inspira profondément pour ne pas laisser qu’une once de panique l’envahir. Pas tout de suite en tout cas. Il avait vécu pire que ce genre d’annonce pour l’instant. Après tout, des êtres comme eux, avec des pouvoirs ne pouvait qu’entrainer ce genre de malencontreux accident. A être puissant, on finissait souvent par écraser les autres. Voilà comme il voyait les choses.

Il posa délicatement son verre et posa une main ferme et à la fois rassurante sur l’épaule de Triss. Il y avait eu du mouvement lorsque la meilleure amie, Elie avait commencé à annoncer des informations peu reluisantes. Il s’était légèrement approché après avoir fait signe à sa partenaire de ce soir, qu’il allait faire un tour. Tout le monde échangeaient soit des râles plein de choc, ou des murmures angoissés, voire plus enigmatique. Lyllian fit alors quelques pas au milieu des invités pour tendre l’oreille. Il tenta de retirer son masque avant de pester. Il avait presque oublié. Quelle bonne idée ce tour de passe-passe, si personne ne pouvait retirer son masque, ils risquaient de ne pas s’en sortir. Il parait que le tueur est toujours sur le bateau. En espérant que mon travail auprès de profiler me sera utile. Je ne pense pas... Je savais que je n’aurais pas du venir à cette soirée. J’aurais du écouter cette petite voix qui me disait d’être plus raisonnable mais non ! Forcément, je fais toujours les mauvais choix.

Pour l’instant, il n’entendait rien d’intéressant, ni même ne pouvait observer de petits détails de comportement traite. Les gens étaient choqués, outrés, apeurés ou énerver. Sans parler des proches d’Angie qui devaient souffrir de sa perte. Il se fit alors la réflexion qu’il devait peut-être avoir l’air plus touché que ça. Mais clairement, j’en avais rien à foutre comme d’habitude. Ou alors est-ce aussi mon travail qui m’a complètement rogné le lobe de mon cerveau qui s’occupe des émotions. Je ne sais pas. Je devrais avoir l’air abattu aussi, ou préoccupé. Je vais essayer de voir si je ne peux pas me barrer de ce navire au lieu d’espérer que de jouer à un Cluedo grandeur nature. Mon dieu, mais ça parle que de ça ! « Il est encore là, je suis sûre ! » ; « Quelqu’un sait ce qu’il s’est passé réellement ? » ; « Qui a pu faire ça ? »… Les gens réfléchissent mal. Ils devraient se dire : « Mais comment je sors de là ? »

Lyllian-Aaron se pencha à une des fenêtres de l’étage dans l’espoir de trouver une barque, ou même un jet-ski pour pouvoir regagner la terre ferme. Quitte à avoir des soucis, il aimerait ne pas se retrouver au milieu de l’eau. Ce n’était pas un élément qu’il appréciait tant que ça pour faire trempette. Surtout ce soir.

Oui = 1

_________________

Ma vie est une éternelle vengeance envers ma condition passée, présente et future.

Pour m’envoyer un mp, merci de passer par hillel. ❤︎


Dernière édition par Lyllian-Aaron McLochlainn le Mer 10 Aoû - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 882
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 10 Aoû - 17:39

Le membre 'Lyllian-Aaron McLochlainn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Lun 15 Aoû - 20:24

Blast Off- {Intrigue 04} -Quelque chose d’étrange planait dans l’air et Kenan ne saurait dire s’il s’agissait de ses propres craintes liées aux affaires précédentes ou si c’était ceux d’une ou d’un autre de ses compères. Il se contenta d’observer, son verre à la main, écoutant la conversation sans trop se mêler. La demoiselle était apparemment contrariée, mais elle faisait bonne figure. Sa colère, il l’absorbait doucement, laissant seule sa mâchoire trahir sa frustration. Pourquoi avait-il accepté ? Oh, il n’en n’était pas mécontent, mais clairement ça n’était pas son univers. Il avait beau apprécier la vie avec les autres demi-dieux, il avait toujours du mal à se familiariser avec ces fêtes typiquement mortelles… c’était ennuyeux pour lui, le presque pro sang mêlé.

Le silence règne pour le romain qui n’écoute plus trop, observant autour de lui les émotions qui se chevauchent et sont parfois intenses. Celle qui lui fait le plus de mal et qui prime à ce moment, il ne la connait que trop bien, écarquillant les yeux avant même que la nouvelle soit tombée. Il ne lit pas dans les pensées, mais il s’était bel et bien passé quelque chose. La peine, la colère, l’horreur, l’injustice, tout ça, il le ressent et passe une main sur son visage. « Orion… » peu de temps après… un meurtre. La jeune femme connue comme compagne du trentenaire est une victime. L’irlandais d’origine savait que le monde n’était pas peuplé que d’êtres bons et ne considérait pas ses semblables comme ayant tous un cœur pur. Il était cependant loin d’imaginer un tel scénario et crispa ses doigts sur son verre, si bien qu’il le lâcha pour ne pas qu’il explose. « Retirer nos masques serait une bonne idée, là tout de suite… je n’ai pas envie de me cacher » il était rare que le jeune homme s’exprime si clairement et longuement, mais il ne pouvait pas rester là sans rien faire. Kenan le sentait venir.

Il allait sans doute absorber toutes les émotions de ces gens et il n’avait aucune échappatoire. Son don était incontrôlable, il espérait juste qu’il ne touche qu’une quantité limité de personnes au risque d’atteindre un degré de son don équivalant à la « folie ». L’envie lui vint d’aller s’enfermer dans une des salles de bain, mais rien, pour l’instant ne lui permettait de le faire sans avoir l’air suspect. « Il faut que je trouve quelqu’un de la sécurité » annonça-t-il à son ami, cherchant du regard cette personne à qui il pourrait expliquer la situation. Il pourrait également être utile s’il le fallait, inspectant chaque personne qui ne serait pas affectée par la mort de la fille d’Eros. Cela lui rappelait des souvenirs douloureux qu’il n’aurait jamais voulu revivre. Sa peine faisait écho à celle de la plupart des passagers, du moins des proches de cette pauvre femme.


Oui = 2


Dernière édition par Kenan Lane le Lun 15 Aoû - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 882
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Lun 15 Aoû - 20:24

Le membre 'Kenan Lane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : camp jupiter
messages : 236
parmi nous depuis le : 21/05/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 24 Aoû - 23:04

blast off
intrigue #3

11 juillet 2016 ; Que cela ne lui servît de leçon : la prochaine fois il y réfléchirait à deux fois avant de répondre présent au moindre carton d’invitation. Orion s’était laissé abuser par le nom scintillant de Bradley Draxler, par la démesure du yacht et par les rumeurs excitées qui couraient partout à propos de cette fameuse soirée. Mais il ne s’amusait pas. Un regard en coin en direction de Kenan lui indiqua que son compagnon n’en menait pas plus large. Il tenta d’articuler un « désolé » silencieux. Il s’en voulait de l’avoir entraîné avec lui, mais il avait sincèrement pensé que cette escapade allait leur être bénéfique. Il s’était trompé. C’était bien beau de dire qu’on part, mais si on part pour emmener avec soi ce dont on part… Et il avait emmené Lorelei, ou plutôt l’absence de Lorelei, avec lui. Il ne pouvait s’empêcher de cruellement la ressentir, s’empêchant ainsi lui-même de profiter des prestations d’excellence qui avaient pourtant été mises à disposition des invités. Et son humeur morose ne devait pas aider le fils de Trivia. Il s’apprêtait à l’abandonner un instant pour leur chercher de nouvelles boissons au bar, misant sur l’alcool pour les rendre un petit peu plus joyeux, lorsqu’un nouvel arrivant se joignit à eux. Il s’était naturellement intégré à la conversation, répondant à la remarque qu’avait lancée Orion comme si elle lui avait été destinée. Il ne put s’empêcher de le dévisager un instant - une tâche qui n’était pas des plus aisées avec les masques qui collaient toujours à leur visage - d’un regard inquisiteur, cherchant à déterminer s’il connaissait cet homme dont la voix lui était étrangère. L’inconnu ne se laissa pourtant pas déstabiliser, poursuivit son discours, parla des événements récents, des temps difficiles. De tels propos firent se renfrogner Orion encore un peu plus. Un rappel des « événements récents » figurait en bas de liste des choses dont il avait besoin ce soir. L’image d’une certaine silhouette féminine, un révolver fumant braqué devant elle, était encore trop présente sur sa rétine. Peut-être le nouveau s’était-il rendu compte qu’il venait de jeter un froid, peut-être tentait-il simplement de lui arracher un mot, mais il s’essaya alors au compliment. Orion surprit le regard amusé de Kenan face à cette tentative de flatterie qui lui était destinée : c’était toujours ça de pris, son compagnon aura été distrait de ses idées noires l’espace d’un instant. Un sourire aux lèvres, il répliqua. « - Joli noeud papillon. » Entrer dans ce jeu lui était facile, il tenait ça de son père. « - Que fait un homme charmant seul ici ce soir ? » Mais il n’entendit jamais la réponse.

La musique s’était soudain arrêtée. Il ne l’avait d’abord même pas remarqué. Seules ses oreilles s’étaient senties soulagées par la diminution du chahut ambiant, mais ensuite, les conversations commencèrent elles aussi à se faire silencieuses. La question de la journaliste qui discutait avec Kenan resta en suspens. Orion ne lui prêtait plus aucune attention, ses yeux étaient attirés par deux personnes qui se faisaient des messes basses dans un coin de l’étage. Leur discussion semblait animée et leur air était grave. Tout de suite après les portes et fenêtres du yacht furent condamnées. Sa première réaction fut de se laisser submerger par la panique, avant même de réfléchir. Sans être claustrophobe, Orion supportait difficilement les espaces clos. Il était éprouvant de se sentir enfermé lorsqu’on avait connu l’infinité du ciel. Après quelques secondes, il s’efforça néanmoins de retrouver son calme et d’analyser la situation. Malgré ce qu’il avait aperçu de Bradley ce soir, il doutait que ce ne fût qu’une mise en scène, qu’une autre surprise grandiose qu’il aurait soigneusement préparée pour distraire ses invités et graver sa soirée à jamais dans leur mémoire. Quelque chose avait du se produire. Quelque chose de grave. L’inconnu leur avait attiré le mauvais oeil, comme il disait. Son coeur battait à tout rompre, encore une fois il ne pouvait s’empêcher de penser à Lorelei, et d’espérer que, cette fois-ci, elle n’était pas liée à ce qui allait leur tomber dessus.

L’une des deux personnes qu’il avait aperçues en train de converser monta sur une petite estrade et s’empara d’un micro. Il s’agissait d’une femme d’une trentaine d’années qu’il ne connaissait pas. Son visage était blême et sa voix tremblante, pleine d’émotion à mesure qu’elle tentait d’assembler les mots pour délivrer son lourd message. Le verre vide qu’Orion avait gardé en main alla s’écraser sur le sol, répandant des débris de verre autour de lui. Hormis son entourage proche, personne n’y prêta attention tant la nouvelle qui venait d’être annoncée avait troublé l’assemblée. Angie avait été retrouvée morte. Angie, qu’il se faisait une joie de retrouver ce soir. Angie, qui aurait du rendre sa soirée plus belle. Angie, enfin, qui restait sa soeur même s’ils se considéraient plus comme des amis que comme une véritable famille. Le coup fut difficile à encaisser. Il perdait peu à peu perception du monde qui l’entourait, suffoquant sous ce masque qu’il rêvait d’arracher de son visage. Il entendit vaguement Kenan faire une réflexion à ce propos et l’approuva intérieurement. Il tenta d’attraper son masque, de tirer dessus, mais rien n’y fit : celui-ci semblait le narguer en restant irrémédiablement en place sur son visage. Sa colère et sa frustration n’en furent qu’augmentées. « - Si je retrouve le salaud qui… » Mais il ne termina pas sa phrase. Il fallait revenir à lui, retrouver son sang froid ou son éclat allait finir par trop attirer l’attention sur lui. Il tenta de se focaliser sur son ami Romain qui voulait partir à la recherche d’un membre de la sécurité. « - Je t’accompagne. » lui répondit-il aussitôt, plaçant une main rassurante sur son épaule. Il semblait éprouvé, preuve que son don devait faire des siennes. Orion tenta alors de maîtriser ses propres émotions pour ne pas en mettre trop sur le dos de Kenan qu’il ne voulait pas voir s’éloigner sans lui. En effet, c’était l’unique personne à laquelle il pouvait se fier au milieu de cette marée d’inconnus. Et il était décidé à rendre justice à sa soeur.


acidbrain



_________________
our love story will die with us
i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 882
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 24 Aoû - 23:04

Le membre 'Orion Nightshade' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 927
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Sam 27 Aoû - 18:27

Intrigue n°3
Blast Off

11/07/16

Alors qu’elle essayait de commencer à récupérer quelques info auprès des invités présents autour du bar, Tam vu surprise que la musique soit tout à coup coupée et qu’une annonce soit faite au micro. Machinalement, elle se tourna vers la jeune femme qui parlait, s’accoudant au comptoir du bar, son verre à la main. Alors que la dénommée Elie annonçait la tragique nouvelle, l’agent de terrain entendit les issues se refermer : ils étaient donc bloqués au premier étage du yacht ! Qu’allait-il se passer ? Elle serra la mâchoire, jetant un œil à son détestable coéquipier, Chase, pour sonder son regard, malgré le masque, et tenter d’y déceler une réponse qu’il aurait éventuellement pu glaner de son côté.
Une chose était sure, ça allait être le bordel ! Si les demi-dieux se mettaient en tête, et l’agent de terrain était certaine que ça arriverait, de trouver le coupable du meurtre, et que chacun y allait de sa petite théorie en accusant le premier venu, ou encore une personne non appréciée, ça risquait vraiment de partir en cacahuète, surtout si les vermines s’amusaient à faire des démonstrations de leurs pouvoirs. La jeune femme pinça les lèvres en se demandant s’il était plus raisonnable de tenter de fuir, ou de continuer à essayer de se fondre dans la masse. S’ils étaient découverts, il était clair que les agents du DLCEM seraient les premiers à être sur la liste des suspects. Et bien entendu, leur parole seule ne suffirait pas à les innocenter. Si Tam et Chase savaient se défendre et étaient armés pour, Marvin, à l’étage au-dessus, n’était pas apte au combat, et même s’il faisait équipe avec Dilon, un autre agent de terrain, il était quasiment impossible qu’il s’en sorte.
Tamara attrapa le bras de son co-équipier et s’approcha de son oreille.

-Il faut qu’on trouve qui c’est… marmonna-t-elle.

Plus tôt ils trouveraient le coupable, plus tôt ils pourraient se tirer de cette soirée qui, de toute façon, ne pourrait plus se terminer aussi joyeusement que prévu. La belle brune relâcha l’étreinte sur son collègue, et machinalement essaya de nouveau de retirer son masque. Impossible. Vraiment, celui qui avait eu cette idée était un petit plaisantin qui avait fort mauvais gout en matière de blagues. C’est nul à chier et bien inconfortable. D’ailleurs, peut-être même que la personne qui avait eu cette idée était à l’origine du meurtre : quoi de mieux que d’assassiner quelqu’un en étant masqué, surtout si tout le monde l’est ?

-Il faut se rapprocher de ceux qui l’ont trouvée…

L'agent Lond entendit alors deux jeunes hommes s'offusquer et eux aussi souhaitant retrouver les coupables.

-Eh vous! leur lança-t-elle. Vous la connaissiez bien, la victime ? Vous savez qui aurait pu lui en vouloir? Une histoire de jalousie peut-être ? Si vous avez des info, il faut les partager.

Allaient-ils comprendre qu'il était dans l'intérêt de tous de s'entraider pour débusquer le meurtrier?

-On ne sera pas trop de quatre pour essayer de tirer cette histoire au clair.

Elle regarda autour d'elle, les autres passagers étaient en proie à la panique, ou au stress, clairement, peu étaient ceux qui avaient les idées claires.


acidbrain





OUI = 3

_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.


Dernière édition par Tamara Lond le Sam 27 Aoû - 18:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 882
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Sam 27 Aoû - 18:27

Le membre 'Tamara Lond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Au fond de ta tête.
messages : 320
parmi nous depuis le : 11/04/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 11 Sep - 11:30

Lilly continuait de se déplacer au milieu des convives, tendant l’oreille ici et là. Ils disaient tous la même chose. Ils étaient inquiets, révulsés, paniqués, ou encore trop éméchés pour réellement comprendre ce qui arrivait. L’un d’eux avait posé trois fois la question « mais qu’est-ce qui se passe ?! » et on lui avait répondu trois fois : « y’a une nana qu’est morte ! ». Le psychiatre roula des yeux avant de rebrousser chemin afin de retrouver Triss sa partenaire de ce soir. Il n’était pas encore arrivé à sa hauteur, qu’une voix le fit tilter. Il s’arrêta net pour observer deux jeune-hommes à la couleur de cheveux pas vraiment éloigné. Mais l’un des deux attira plus son attention. Il connaissait cette voix, puis cette façon de se tenir droit et les épaules légèrement en avant comme renfermer sur lui-même. Il hésita puis sourit.

Il posa alors une lourde main sur l’épaule de Kenan qui avait décidé de partir chercher des informations, passant juste à côté de Lyllian. Il l’arrêta dans son élan : « Mais comme on se retrouve. Quel plaisir. C’est moi, Lyllian. » esquissa t-il un sourire carnassier. Une femme intervint alors, interpellant les deux jeunes aussi. Jeunes hommes que l’irlandais avait intercepté le premier – dont un qu’il avait complètement ignoré (Orion). Pour qui elle se prenait. Elle ne pouvait pas attendre son tour. Lyllian la regarda froidement sans lui répondre. Ne voyant pas son visage et n’ayant pas réellement parler ou passer du temps avec elle, il était incapable de reconnaitre Tamara qu’il avait croisé quelques mois plus tôt. Il n’avait pas retiré sa main de l’épaule de Kenan, comme s’il avait peur qu’il lui échappe. Il pencha lentement la tête et dévisagea la brune. « Pourquoi tu veux savoir ? Pour bien étalé sur un article la médiocre merde que t’es capable d’écrire ? »

Il jeta un oeil à sa montre hors de prix et jetait un regard mauvais à la femme qui parlait de rester tout les quatre groupés pour mieux résoudre l’affaire : « Tu t’es cru dans un cluedo ? Ca te fait rire, pour fois que t’auras quelque chose de croustillant à écrire. » ne pouvait-il s’empêcher de lui cracher son venin. Il y avait trop de demi-dieu et la présence de journaliste n’était vraiment pas bonne. Il damnait l’hôte de la soirée et son besoin d’être vu et reconnu pour ses exploits événementiels.

Il se tourna vers Kenan : « Tu comptais faire quoi ? »  

Oui = 3

_________________

Ma vie est une éternelle vengeance envers ma condition passée, présente et future.

Pour m’envoyer un mp, merci de passer par hillel. ❤︎


Dernière édition par Lyllian-Aaron McLochlainn le Dim 11 Sep - 11:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)
» j'ai deux question qui m'intrigue
» La Maison de la Nuit-->Ecole de Vampires, intrigue et meurtres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ AUTRES DIMENSIONS.  :: le reste du monde.-