Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 11 Sep - 11:30

Le membre 'Lyllian-Aaron McLochlainn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 899
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 11 Sep - 19:41

Intrigue n°3
Blast Off

11/07/16

Si, lorsqu’elle avait abordé les deux jeunes –Kenan et Orion- la première fois, ils ne l’avaient pas calculée, cette fois-ci, ils y seraient contraints. La présence d’un autre demi-dieu, plus âgé à en juger par le son de sa voix, allait y contribuer. Ce sale type d’ailleurs, qui lui parlait comme à une merde, Tamara l’avait reconnu. Il était venu avec Haytham lors de la mission à Scranton. Ce ton suffisant de connard imbu de sa personne, l’agent de terrain n’aurait pu l’oublier de si tôt. Visiblement il ne l’avait pas reconnue et la prenait vraiment pour une journaliste mortelle. Ah, s’il savait… S’il savait l’envie monumentale qu’elle avait de lui coller une droite en travers de la tronche. Elle se contenta d’afficher un sourire face aux agressions verbales qu’il lui balançait. Elle était obligée d’agir selon une autre personnalité que la sienne, sans quoi Tam lui aurait déjà fait une clé de bras pour ensuite lui briser le poignet et la mâchoire. Elle parla d’une voix un peu plus aigüe histoire qu’il ne la reconnaisse pas.

-Oh, je vois que nous en sommes aux familiarités du tutoiement, OK, ça me va mon chou. Pour tout te dire, il parait que j’ai une plume hors pair, mais ce n’est que l’avis de mes supérieurs du New Yorker après tout… Oh pardon, peut-être que tu ne connais pas, peut-être même que tu ne sais pas lire ? OK, si pour toi c’est plus facile à comprendre, alors oui, faisons une partie de Cluedo, ça nous permettra de finir cette soirée en ayant fait quelque chose de constructif, comme aider à arrêter un meurtrier. C’est quoi ton petit nom déjà ? Lyllian, c’est ça ? C’est pas un nom de fille ?

Elle ponctua cette phrase par un grand sourire en penchant la tête de côté, puis regarda les autres interlocuteurs. Comment faisait Hay pour supporter ce mec sans avoir envie de l’encastrer dans le mur ? C’était quand même incroyable de se montrer aussi désagréable pour rien ! Encore, s’il avait su qui elle était, elle aurait pu comprendre une telle attitude, mais en l’occurrence là, il n’y avait aucune hostilité manifeste contre lui ou ses semblables.

Elle espérait que les jeunes allaient répondre à ses questions : connaissaient-ils bien la victime au point de savoir si quelqu’un pouvait lui en vouloir. Surtout que se faire assassiner ainsi, lors d’une soirée mondaine de fiançailles, il devait forcément y avoir des motivations haineuses, probablement de la jalousie, comme l’avait demandé la petite brune un peu plus tôt. Elle attendit que le jeune à qui s’était adressé Lyllian réponde sur ce qu’il avait eu l’intention de faire un peu plus tôt, avant d’être rejoint par Tam et Chase, et enfin le demi-dieu irascible. Il fallait à tout prix conserver leur couverture, car si les sangs mêlés apprenaient la présence d'agents du DLCEM, ça sentirait le roussi pour leur matricule.
Il fallait à tout prix conserver leur couverture, car si les sang mêlés apprenaient la présence d'agents du DLCEM, ça sentirait le roussi pour leur matricule. Chase aussi devait jouer le jeu, mais comme sa partenaire, il y était entraîné.


acidbrain





OUI = 4

_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.


Dernière édition par Tamara Lond le Lun 3 Oct - 22:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 11 Sep - 19:41

Le membre 'Tamara Lond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 18 Sep - 23:14

Blast Off- {Intrigue 04} - Si Kenan avait eu le don de lire dans les pensées, il aurait été acculé au fond de sa propre tête, entouré des voix d’inconnus et de toutes leurs peines, leur colère, leurs angoisses. Mais au lieu d’une bonne migraine, c’est son cœur qui risquait de lâcher, tambourinant à ses tempes, rendant son avancée difficile. Chaque palpitation le rendait plus nerveux encore. Il était triste, terriblement triste, il n’en pouvait plus de ce sentiment d’injustice qui faisait écho à ce mais pourquoi moi ? qu’il avait toujours demandé sans obtenir de réponse, jamais. Les masques étaient gênants, le romain avait tenté de l’enlever, sans succès, frustré de ne pouvoir afficher clairement qu’il n’était pas un assassin, comme si ce geste symbolique pouvait le laver de tout soupçons. Il devait voir quelqu’un, pour se rendre utile, pour faire en sorte que ce qu’il ne maîtrise pas soit possiblement au service de quelqu’un, pour essayer de faire peser la balance en faveur de sa personne. S’il pouvait faire quelque chose éventuellement, des sentiments positifs en ressortiraient malgré la présence de ces émotions nuisibles à son bon fonctionnement. Il allait perdre le contrôle.

Une main sur son épaule le rattrapa, Orion. Il frissonna. Ses yeux se fermèrent quelques secondes, ses pas s’étaient freinés. Lorsqu’il les rouvrit, ils étaient humides de larmes qui allaient sans doute rouler s’il ne faisait rien pour les retenir. Il en avait assez de tout garder, d’être le réceptacle de ce torrent de larmes et d’apaisait malgré lui les maux de la plupart des sangs mêlés présents.

De nouveaux ils furent retenus. Bah voyons, il ne manquait plus que lui ! L’irlandais d’origine ne se demanda pas une seule fois si la malchance le poursuivait, persuadé que oui, mais plutôt quelle était la probabilité de voir un tel scénario se produire sur un yacht en pleine mer. Une fille du dieu de l’amour, encore… n’était-ce pas un coup du destin ? C’était quoi, la deuxième ? La troisième ? Il avait la côte avec les enfants d’Eros ou Cupidon. C’est cependant aux émotions de Lyllian qu’il dû faire face, de quoi l’apaiser malgré cette culpabilité naissante et perdu parmi les sentiments qui ne lui appartenaient pas.

Une journaliste, visiblement très bavarde tout à coup, avait profité de leur arrêt pour poser des questions. Kenan n’en croyait pas ses yeux, sur le point d’exploser, il se contenta d’inspirer profondément. La tension palpable entre la journaliste et le psychiatre n’aidaient pas le romain qui pouvait perdre à tout instant la tête et se mettre à hurler qu’il n’en pouvait simplement plus. Se faire accuser à tort serait un peu délicat, bien qu’il détienne des alibis comme le barman, Orion, tout un tas de personnes qui pouvaient attester de sa présence près du bar. Il déglutit, les observant en retirant la main du prétendu docteur de son épaule. « C’est le moment de se foutre sur la gueule vous croyez ? » ses paroles étaient destinés aux deux personnes qui se lançaient des éclairs depuis leurs premiers mots échangés. Le fils De Trivia regarda le ciel à la recherche de réponses, soupirant, avant de jeter un œil à son camarade. Devaient-ils parler ? Partager des informations avec une inconnue… la sécurité aussi pouvait-être dans le coup après tout. Mais il devait se proposer malgré tout. « Comme une majorité, je ne connaissais que leurs réputations » il omit bien sûr de préciser qu’un de ses frères grec était à l’origine de cette mauvaise blague avec les masques. Kenan serra les dents, tremblant légèrement malgré la crispation de tous ses muscles. Sa lance n’avait pas été autorisée, sans doute confisquée dans un coin qu’il ne pourra pas atteindre dans l’immédiat. En aura-t-il besoin ?


OUI = 5


Dernière édition par Kenan Lane le Dim 18 Sep - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 18 Sep - 23:14

Le membre 'Kenan Lane' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 899
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 5 Oct - 23:55

Intrigue n°3
Blast Off

11/07/16

Tandis que Lyllian, dont elle avait reconnu la voix et l’allure malgré le masque, lui avait sorti des « gentillesses » -était-il capable d’autre chose ?- il semblait que le jeune homme, Kenan, dont elle ignorait encore le nom, ait enfin capté sa présence. Ce n’était pas faute d’avoir tenté d’engager la conversation un peu plus tôt. Cela dit, la remarque du jeune demi-dieu était judicieuse, ce n’était carrément pas le moment de se mettre sur la gueule, bien que les poings de Tam la démangeaient et qu’elle en aurait bien volontiers écrasé un sur le nez de Lyllian. Elle se contenta de garder son sourire de couverture, et la voix qui allait avec, hochant la tête pour approuver ses dires.

-Le jeune homme aux jolies fesses a raison.

Bon, apparemment il ne les connaissait pas personnellement. Compliqué de soutirer des informations. Et puis malgré que la musique ait cessé, la foule des personnes présentes à cet étage commençait à s’agiter, les uns paniquaient, les autres, criaient, certains pleuraient (sans doute les plus proches de la victime), il était difficile de s’entendre et se concentrer. L’agent de terrain avait observé les lieux en arrivant et avait repéré à cet étage une galerie d’art. C’était vraiment un truc de riches d’avoir ce genre de pièce sur un bateau. Elle se dit soudain que si son père avait un yacht, c’était probablement le genre d’endroit qu’il aménagerait. Il y mettrait des tonnes de bidules asiatiques… Enfin bref, Tam décida de proposer une idée.

-Il y a un peu trop de brouhaha ici, vous ne trouvez pas ? Et si on se regroupait dans la galerie d’art pour discuter et essayer de trouver un plan d’action ? Je veux dire… avec ce qui vient d’être annoncé, je ne suis pas sure que beaucoup de personnes soient en train d’admirer les Picasso…


Elle se tourna pour capter le regard de son acolyte, mais Chase avait disparu. Où est-ce qu’il était encore passé ce crétin ? Décidément, plus insupportable, tu meurs ! Pourquoi est-ce qu’on lui avait collé cet équipier dans les pattes ? Il faudrait qu’elle touche deux mots à la direction du DLCEM pour clairement dire que si, dans des mesures extrêmes, il fallait vraiment, absolument, irrémédiablement qu’elle se coltine un équipier, autant que ce soit quelqu’un de supportable et de compétent. Bon ok ? Chase savait se montrer compétent, mais pas supportable. Du moins pas aux yeux de Tam.
Elle jeta donc un œil à Lyllian-Aaron, Kenan et son acolyte Orion, dont bien sur elle ignorait les prénoms. Espérant que les mecs la suivraient, elle entreprit de se frayer un passage au milieu de la foule des gens qui commençaient à se regrouper également. Elle ne manqua pas de laisser trainer ses oreilles, histoire d’essayer de glaner quelques informations. L’entreprise fut vaine, outre entendre pleurnicher des filles qui semblaient tristes d’avoir perdu leur modèle de vie, rien de bien intéressant. En arrivant à l’entrée de la petite galerie, un peu trop rapide, elle percuta un homme, Sebastian, qu’elle ne connaissait bien sûr pas non plus.

-Oh, pardon monsieur ! lança-t-elle toujours de sa voix empruntée pour ce personnage de journaliste.

Elle s’empressa de lui lissa sa veste de costard du plat des mains.

-Je suis tellement maladroite… L’émotion sans doute.

Bon en réalité elle n’en avait rien à carrer de cette fille décédée, bien qu’elle ne lui veuille aucun mal non plus.

-Vous avez entendu ce qui vient de se passer, c’est vraiment affreux. Vous avez une idée de qui pourrait avoir de si mauvaises intentions ?

Allez, une petite prière silencieuse, pourvu que ce type en sache un peu plus que les trois autres zigotos.



acidbrain





OUI = 6

_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.


Dernière édition par Tamara Lond le Dim 9 Oct - 21:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 5 Oct - 23:55

Le membre 'Tamara Lond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
monsieur pique-feu.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1529-bastian-x-far-away-libre
localisation : Colonie des Sangs-mêlés.
messages : 213
parmi nous depuis le : 07/04/2016

monsieur pique-feu.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 9 Oct - 12:19

Sebastian admirait les œuvres d'art les unes après les autres, adressant des sourires polis aux autres invités qui avaient investi la galerie. Bradley n'était pas réellement le type de personne qu'il pouvait apprécier mais le fils d'Héphaïstos devait bien admettre qu'il avait un certain goût côté art. Toutes les œuvres exposées étaient splendides, et selon les murs, le style changeait radicalement. L'abstrait côtoyait ainsi sans peine les paysages et les scènes mondaines. Sebastian en était à une représentation d'une corbeille de fruits stylisée lorsque l'annonce se fit. Il entendit la fermeture des portes de l'étage et il vit les visages de ses voisins se crisper, passer d'une tranquille décontraction à des mous inquiètes, voire agacées pour les plus éméchés. Les masques cachaient en grande partie leurs yeux mais Sebastian se doutait qu'ils avaient tous le même regard : un mélange d'incompréhension et d'angoisse, le tout rempli de questions. Angie ? Angelyne ? La fiancée de Bradley ? Morte ? La musique qui émanait jusque là du yacht s'était éteinte pour livrer la place dans un premier temps à un silence glaçant. Puis, toutes les conversations avaient repris en même temps pour s'orienter vers la nouvelle.

Il faisait volte-face dans l'idée de rejoindre la véranda, voire le bar, pour savoir ce qu'il en était vraiment mais il percuta plutôt une femme aux cheveux noire qui s'empressa de s'excuser. « Non non pardon, enfin ne vous excusez pas… ! » bredouilla-t-il. À croire qu'il était toujours un peu sous le choc de l'annonce. Elle lui lissa cependant sa veste et Sebastian recula en rougissant. « Ça va, ça va, ne vous inquiétez pas. » À la dégaine et le ton de la femme, Bastian aurait opté pour journaliste. Il y en avait quelques uns sur le bateau à ce qu'il paraissait. Il en avait croisé deux un peu plus tôt, lorsqu'il avait visité la terrasse, et d'autres aux rez-de-chaussé. Ils avaient vraiment investi tous les recoins du bateau. « Je suis un peu là par hasard en fait. J'ai été invité mais je ne connais pas du tout Bradley Draxler, sa copine et compagnie. » Il ne connaissait personne d'aussi riche et renommé, bien qu'il les ait croisé à l'époque où il vivait encore à la Colonie. « Enfin je les connais de vue, de quand ils étaient plus jeunes mais ça s'arrête là. » Il ignorait l'âge des hôtes mais ça devait approcher le sien et il n'était donc pas encore professeur à la Colonie à l'époque où ils s'y trouvait. « Enfin on peut peut-être enquêter un peu pour savoir ce qu'il en est ? Vous savez, avec des célébrités, il doit y avoir pas mal d'histoires qui tournent autour d'eux, plus ou moins bonnes... » Et probablement des tonnes de raisons de leur en vouloir, à commencer par la jalousie ? « Ce qui est sûr, c'est que le tueur se trouve toujours à bord. » Sebastian énonçait une évidence mais c'était bien d'en revenir aux fondamentaux parfois. « Euh, je m'appelle Sebastian au fait. » Il tendit une main polie aux deux hommes qui accompagnait la femme. « Et je suis Grec. » Histoire de poser les bases.

_________________
Les liens se font et se défont. L'un reste et l'autre part, sans que l'on sache toujours pourquoi. Je ne peux pas tout donner à l'autre avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. Je ne veux pas bâtir ma vie sur les sentiments, parce que les sentiments changent. Ils sont fragiles et incertains. Tu les crois profonds et ils sont soumis à une jupe qui passe, à un sourire enjôleur. Des gens qui s'aiment pour la vie... moi j'en connais pas.
(c) acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 9 Oct - 12:19

Le membre 'Sebastian A. Johansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Au fond de ta tête.
messages : 318
parmi nous depuis le : 11/04/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 9 Oct - 20:40

Lyllian fixa longuement la femme avec qu’une envie, lui foutre une gifle, se casser ou lui dire de la fermer. Les trois en même temps ! Je la gifle, je lui dis de se taire et je me casse... Il se retint, la main sur l’épaule de Kenan et alors que la femme crachait son venin, comme si elle cherchait à le sortir de ses gonds – chose qui aurait été facile ce soir puisque O’ n’avait pas voulu l'accompagner. C'est alors qu’il n’allait pas se laisser faire et en rajouter une couche mais non. Tout s’essouffla. Ses mauvais sentiments venaient de disparaitre, happée par le jeune grec qu’il tenait toujours à l’épaule. Il l’avait rapidement deviné en voyant l’expression de visage de Kenan ou encore sentit son corps se raidir sous sa main. Il lui envoya un rictus et un regard entendu et lui tapota le dos. « Je te permets pas… » lui avait-il grommeler avant de secouer la tête las.

La seule femme et pourtant, elle l’énervait déjà avait décidé d’aller tous chercher quelque chose. Des indices ou des informations… Sûrement croustillante pour son vulgaire blog ou bout de papier… Ils rencontrent alors tous un autre homme en route. Tamara le bombarda de question. Pour ne pas changer… et soudain d’entendre la voix du jeune homme plutôt introverti, il se concentra sur lui. Il la connaissait cette voix. Puis son attitude aussi et son allure lui disait quelque chose. Et enfin, il se présenta. Bien sûr ! Bastian ! Il se pencha vers lui pour lui serrer la main. Il tira vivement sur son bras pour lui murmurer à l’oreille « C’est Lilly. De la Colonie. Lyllian-Aaron. » et se recula lentement lui lâchant la main. Il croisa alors les bras et toisa la journaliste.

« Et qui te dit qu’il s’est t’être pas barré le tueur ? Tu l’as vu toi Angie à part en début-début de soirée. Si on était pas loin du bord, il est peut-être parti. » avait-il lancé à l’attention de Bastian, comme si ils avait trainé ensemble à la Colonie hier encore. Il tournait carrément le dos à Tamara pour bien lui faire comprendre qu’elle n’était pas invité à participer à la discussion.

Oui = 5

_________________

Ma vie est une éternelle vengeance envers ma condition passée, présente et future.

Pour m’envoyer un mp, merci de passer par hillel. ❤︎
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - INSCRIPTIONS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ AUTRES DIMENSIONS.  :: le reste du monde.-