Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 9 Oct - 20:40

Le membre 'Lyllian-Aaron McLochlainn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 899
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 9 Oct - 21:50

Intrigue n°3
Blast Off

11/07/16

Enfin un endroit un peu plus calme. Bon, il y avait encore un demi-dieu de plus dans la fine équipe, et l’agent de terrain commençait à se sentir un peu seule. Elle n’avait qu’une hâte, c’était que l’affaire soit résolue et de pouvoir quitter ce foutu navire avec ses foutus collègues et retrouver son foutu appart. Et son foutu coéquipier se prendrait surement une mandale pour avoir déserté on-ne-savait où alors que la situation était critique. Jouer les cruches en demandant si le nouvel intervenant, Sébastian, savait quelque chose, n’avait pas porté ses fruits. Il se présenta donc avant de serrer la main des autres mecs.

-Sandy, mentit-elle.

C’était le pseudo de journaliste parfait. L’autre se sentit obligé de préciser qu’il était grec, ce qui fit rouler des yeux à Tam, qui alors était camouflée par cet enfoiré de Lyllian-Aaron, qui s’empressa alors de lui tourner le dos pour mieux l’ignorer en accaparant le nouveau protagoniste. L’agent Lond trouvait que la théorie de Sebastian tenait d’avantage la route que celle de ce taré. Elle l’attrapa par l’épaule, trahissant sa poigne, afin de le tirer un peu en arrière et se frayer un passage pour se mettre entre les deux.

-En fait, si tu réfléchis bien, l’analphabète, l’ami Sebastian a raison, il est plus plausible que le tueur soit encore à bord, puisque nous avions déjà quitté la rive lorsque la demoiselle a été aperçue pour la dernière fois. Oui, j’ai laissé trainer mes oreilles en chemin.


Il leur fallait d’autres indices. A ce moment précis, elle regrettait de ne pas avoir d’oreillette pour communiquer avec ses collègues des étages inférieur et supérieur. Peut-être que eux avaient des indices, ou vu quelque chose, ou encore pu parler à des gens qui eux avaient vu quelque chose. Et clairement, si elle passait un appel maintenant, ce ne serait absolument pas discret. Quel bordel cette histoire ! Bon, il fallait se reprendre, rester dans son rôle à la con de journaliste et trouver comment faire avancer le schmilblik.

-C’est clair que des personnes comme eux attisent les jalousies. Vous savez si quelqu’un a des vues sur Bradley ? Est-ce que son ex est encore accro à lui ? Je ne pense pas que ce soit l’œuvre d’un simple fanatique, il aurait eu toutes les peines du monde à se faire inviter, puis être discret dans un lieu aussi bondé relève de l’exploit. C’est surement quelqu’un qu’ils connaissent, ou qui connait au moins Draxler ou Angelyne. La jalousie est souvent le mobile, en effet.

Alors que son regard allait de l’un à l’autre de ses interlocuteurs, celui qu’elle lança à Lyllian était plutôt noir, car elle pressentait qu’il allait encore la contredire, plus dans le but de la faire chier plutôt que de faire avancer leur petite enquête. Pourvu que Sebastian et Kenan se montrent moins cons… Ces demi-dieux étaient imprévisibles, d’ailleurs elle se demandait bien quels étaient leurs pouvoirs. Enfin, ce qu’elle espérait surtout, c’était ne pas se faire griller, parce que si c’était le cas, il y avait fort à parier que les accusations fuseraient en sa direction. Et comment faire entendre raison et défendre sa cause devant des gens qui avaient tant subi à cause du Département ? A leur place, elle serait la première à ne pas accorder le bénéfice du doute.



acidbrain





OUI = 6

HJ: désolée j'avais pas comptabilité mon dernier "oui".

_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Dim 9 Oct - 21:50

Le membre 'Tamara Lond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : camp jupiter
messages : 222
parmi nous depuis le : 21/05/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mar 11 Oct - 17:37

blast off
intrigue #3

11 juillet 2016 ; Il n’avait pas eu le temps d’esquisser un pas qu’il fut retenu par une voix qui les interpelait lui et Kenan. Lorsqu’il se retourna pour observer leur interlocutrice, Orion s’aperçut qu’il s’agissait de la journaliste avec laquelle il avait déjà échangé quelques mots auparavant. Son acolyte l’avait quittée, sans doute à la recherche d’autres proies à cuisiner. Quant à elle, elle s’exprimait d’une voix presque enjouée, limite indécente. Peu semblait lui importer qu’une jeune femme fût retrouvée morte, temps qu’elle pourrait être la première à tremper sa plume dans l’encre pour déformer l’évènement dans la presse à scandale. Il avait soudainement envie de vomir. L’alcool avait cessé de le rendre euphorique et la nouvelle s’insinuait peu à peu au fond de son esprit. Tout avait été si rapide, que, une fois le choc passé, il n’y avait d’abord pas cru. L’image d’Angie était encore trop vivante dans son esprit pour qu’il n’accepte qu’elle ne disparaisse à jamais. Entendre ces commérages et spéculations à propos du meurtre de sa soeur, dans la bouche de cette langue de vipère qui plus est, lui était insupportable. Il s’apprêtait à lui intimer le silence tout en lui faisant connaître le fond de sa pensée, mais quelqu’un le devança. Un homme qui ne devait pas être beaucoup plus âgé que lui - d’après l’allure générale de sa carrure et les quelques traits de son visage qu’il pouvait deviner aux endroits que le masque ne couvrait pas - s’incrusta dans leur groupe en attrapant l’épaule de Kenan. Son ami Romain semblait le connaître, mais pour Orion le nouvel arrivant restait un inconnu. Malgré tout, il le remercia intérieurement d’avoir remis cette bonne femme à sa place, lui-même trop submergé par les vagues de sentiments qui l’assaillaient pour venir appuyer ses propos.

Orion s’était retiré dans son for intérieur, insensible à l’agitation qui se tramait encore autour de lui. De toute manière, les jacassements des groupes adjacents au leur auraient suffi à couvrir les voix de ses compagnons. Si les écouter le rendait malade, il ne pouvait pas s’empêcher de lui-même s’interroger. Depuis combien de temps n’avait-il pas vu Angie ? Plusieurs mois, au moins. Son histoire personnelle avec Lorelei l’avait boulversé, lui avait retiré l’envie de voir quiconque, encore moins de parler. Les présences de Lux et d’Elin lui étaient à peine tolérables, et c’étaient pourtant celles de ses soeurs desquelles il était le plus proche. Son égoïsme lui faisait monter le rouge aux joues. Qu’avait-il bien pu se passer dans la vie d’Angie qui fût susceptible de mener à cet instant terrible ? Il l’avait toujours vue comme une demoiselle enjouée, à qui tout réussit. Comme beaucoup d’enfants du dieu de l’Amour, elle possédait cette aura naturelle qui faisait que les gens l’appréciaient facilement, et, cerise sur le gâteau, elle semblait filer l’amour parfait, celui-là même qui faisait défaut chez nombre de ses frères et soeurs. Si son fiancé faisait souvent parler de lui, elle avait su rester discrète, si bien qu’Orion ne parvenait pas à concevoir une ombre sur ce tableau d’apparence si idyllique, et pourtant…

Sa rêverie fut interrompue par le groupe qui se mettait en marche. Il avait hésité à les suivre, ne se sentant le devoir de rester avec aucune des personnes présentes, mais se raisonna bien vite. Il ne trouverait pas un plus grand intérêt à rester seul puisqu’il ne pouvait quitter le bateau, et même si cela lui coûtait, il lui fallait admettre que l’infâme journaliste avait enfin eu une bonne idée en suggérant qu’il aillent se mettre à l’abris dans la galerie d’art. Évidemment, leur route croisa encore, une fois n’est pas coutume, celle d’un nouvel arrivant. Un vrai moulin à paroles. « - Évidemment qu’il est Grec, il n’y a qu’eux pour décliner leur identité au premier venu alors qu’un meurtrier est dans les parages. » avait-il marmonné en direction de Kenan. Peut-être d’autres l’auraient-ils également entendu, mais il n’en avait que faire. Orion se contentait de suivre le mouvement. Lorsqu’ils arrivèrent enfin dans la galerie, un poids sembla s’envoler de sa poitrine, lui permettant à nouveau de respirer dans cet air moins saturé. La journaliste prenait toujours les choses en main. Allait-elle même en finir avec ses questions à la fin ? « - Vous êtes une pie à commérages ou bien Sherlock Holmes ? » ne put-il s’empêcher de lui répliquer, sur un ton plus abrupt qu’il ne l’avait d’abord souhaité. « - Des gens comme eux ? Qu’est-ce que vous y connaissez au juste ? Angie est adorable, il faudrait être sacrément dérangé pour lui vouloir du mal. » exulta-t-il. Pour la discrétion, c’était raté. Il était parvenu jusqu’ici à rester évasif sur les liens qui l’unissaient à Angie, mais voir à répétition l’image de sa soeur ternie et traînée dans la boue le mettait hors de lui.



acidbrain




oui = 7

_________________
our love story will die with us
i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. the ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.


Dernière édition par Orion Nightshade le Mar 11 Oct - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mar 11 Oct - 17:37

Le membre 'Orion Nightshade' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
monsieur pique-feu.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1529-bastian-x-far-away-libre
localisation : Colonie des Sangs-mêlés.
messages : 213
parmi nous depuis le : 07/04/2016

monsieur pique-feu.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 12 Oct - 9:58

Sebastian regarda successivement les deux hommes qui accompagnaient la journaliste tandis qu'il leur tendait une main polie. L'un se pencha vers lui et Sebastian reconnut instantanément. Il ne pouvait pas oublier Lyllian-Aaron, ça avait été l'un de ses plus proches camarades pendant ses jeunes années à la Colonie. Lilly, c'était le genre de mec qui avait sa petite troupe avec lui, un prince entouré de sa cour. Et Sebastian avait appartenu à cet ensemble qui gravitait autour du fils de Némésis. Savoir qu'il était présent à bord de ce bateau, qu'il était juste là, instantanément ça rassurant le forgeron. Il ne l'avait pas vu depuis longtemps, et son départ lui avait toujours laissé une légère amertume, mais il se sentait heureux de voir que leur relation n'avait pas changé. En revanche, l'autre type l'énervait déjà. « Et évidemment que t'es Romain toi, vu comment tu parles des Grecs. T'es tout aussi malin que moi, dis donc. » Sebastian croisa les bras, agacé par la pique de l'autre. Il ne voyait pas franchement ce que son identité pouvait bien faire en ce moment-là : qu'il soit Grec ou Romain, quelle importance ? C'était Angie, la femme du jour, qui avait été retrouvée morte. Personne n'avait de raison de tuer Sebastian, qui était ici un illustre inconnu pour la plupart des convives. Sauf si… « Le tueur est peut-être parti, en effet. On ne sait pas quand c'est qu'elle est morte. Cependant, les salles de bain étaient toutes ouvertes en début de soire et ça m'étonnerait que personne n'y soit rentré depuis le début de la fête. Quand Angie a été retrouvée, ça ne devait pas faire longtemps qu'elle avait été tuée. » Il jeta un coup d'oeil à sa montre. « Soit vers vingt-et-une heures trente, quelque chose comme ça. Et on était déjà assez loin en mer à ce moment-là. » Donc soit le tueur était toujours à bord, soit il disposait de bons moyens pour quitter le yacht. « Bon toi si tu n'as pas envie de réfléchir, personne ne te retient ici. » Sebastian était hyper gentil de nature mais ce mec commençait sérieusement à l'agacer. C'était peut-être parce qu'il l'avait critiqué dés leur rencontre, ou parce qu'il passait sa vie à prendre la mouche mais c'était insupportable. « Personne n'a jamais rien dit contre Angelyne que je sache, on a simplement dit que les gens riches et qui ont bien réussi dans la vie attisent la jalousie. C'est même plutôt un compliment pour elle. » Il se retint d'ajouter pauvre cruche à la fin de sa phrase mais ce fut de justesse. « Bref, soit le tueur est toujours sur le bateau, soit il s'est barré. « Mais puisque tu sembles si bien la connaître, monsieur la défense, tu n'as qu'à répondre aux questions de la journaliste. Quelqu'un pourrait être jaloux d'elle ? Ou de son copain ? Il me semble qu'il est plus important de trouver qui l'a tuée, ça sera plus utile que de chercher à savoir si c'était une gentille fille ou pas. » Et puis il y avait plus important. « Et puis ça peut être un demi-dieu jaloux qui l'a tué… Ou un de ces mortels ? Ceux qui tuent, là. Bon je ne vois pas pourquoi il aurait uniquement tué Angelyne, je les imagine plutôt faire exploser le navire tout court, mais peut-être qu'ils veulent créer des dissensions ? » Il jeta un coup d’œil au troisième larron. « Entre Grecs et Romains, par exemple ? »


OUI = 7.

_________________
Les liens se font et se défont. L'un reste et l'autre part, sans que l'on sache toujours pourquoi. Je ne peux pas tout donner à l'autre avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. Je ne veux pas bâtir ma vie sur les sentiments, parce que les sentiments changent. Ils sont fragiles et incertains. Tu les crois profonds et ils sont soumis à une jupe qui passe, à un sourire enjôleur. Des gens qui s'aiment pour la vie... moi j'en connais pas.
(c) acidbrain


Dernière édition par Sebastian A. Johansen le Mer 12 Oct - 9:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 12 Oct - 9:58

Le membre 'Sebastian A. Johansen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
COLONEL BADASS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : En exil à la Nouvelle-Orléans
messages : 899
parmi nous depuis le : 11/01/2016

COLONEL BADASS

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 12 Oct - 10:58

Intrigue n°3
Blast Off

11/07/16

EH bien il n’y avait pas à dire, le fait d’avoir voulu isoler ceux qui avaient encore les esprits assez clairs pour essayer de réfléchir et enquêter sur la mort de la « star » de la soirée avait créé un sacrée ambiance… Grosse ambiance même ! Tout le monde se mettait sur la gueule verbalement ! Tam fut grandement amusée par la petite guégerre entre grecs et romains, mais se contenta de manifester un petit sourire en coin en les laissant jouer les gros durs, en mode « c’est mon camp qu’est l’meilleur ! ». Orion, dont elle ignorait le nom, semblait grave sur la défensive dès qu’on prononçait le prénom de la fameuse Angelyne, il était donc clair qu’il la connaissait, et pourtant, Tamara n’avait rien dit de mal sur elle, elle n’avait fait qu’énoncer des hypothétiques mobiles. Elle leva ses mains devant elle en signe de paix .

-EH, du calme mon canard, personne ne critique cette fille, ok ? On essaie juste de faire avancer les choses. Et si tu commençais par te présenter, au lieu de nous aboyer dessus ?

Elle tourna la tête vers l’insupportable Lyllian et prit une voix moins agréable, mais toujours travaillée pour être différente de sa vraie voix.

-Et toi aussi, l’analphabète.

Le fait de savoir à qui l’on s’adressait était toujours plus plaisant et ça mettait en confiance. La fausse journaliste sortit un petit calepin et un stylo de son sac et commença à prendre des notes.

-Sebastian marque un point, les salles de bains sont toujours des lieux très fréquentés, et comme Angie a été retrouvée vers 21h30, cela signifie qu’elle a été assassinée très peu de temps avant.

Elle nota « 21h30 » et regarda Lyllian, pour bien lui faire comprendre qu’il avait ouvert sa gueule pour rien. Sebastian semblait comprendre que les questions qu’elle posait n’étaient pas là pour les emmerder mais bien pour cerner une liste de suspects. Par contre, il souligna le fait que selon lui, le groupe de mortels, à savoir le DLCEM, pouvait être impliqué.


-Les mortels qui s’attaquent aux demi-dieux ? Mais, c’est pas trop leur genre de tuer une cible isolée, non ? La subtilité, ça n’a pas trop l’air d’être leur ligne de conduite, d’après ce que j’ai entendu…


Ouais, il fallait quand même couvrir ses arrières, et se disculper au cas où plus tard elle se ferait griller. Si déjà dans leur tête le Département n’était pas coupable, ça pourrait lui sauver la vie. Elle traça une ligne verticale, séparant en deux la petite page de son carnet, avant d’écrire de part et d’autre « demi-dieux » et « mortels », histoire de faire comme si la proposition de Sebastian comptait.

-Quelqu’un sait comment elle a été tuée ? Vous avez entendu quelque chose ? Ca peut avoir son importance je crois. En général, on peut plus facilement identifier un tueur grâce à son mode d’action.


Tout le monde savait ce genre de choses, qui n’avait jamais vu un épisode de Colombo ou un truc du genre ? Cependant, en de telles circonstances, pas tout le monde y pensait. Et là, il fallait revoir chaque détail, si possible.


acidbrain





OUI = 7

_________________
"I have nothing, nothing, nothing
If I don't have you."

♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 12 Oct - 10:58

Le membre 'Tamara Lond' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Au fond de ta tête.
messages : 318
parmi nous depuis le : 11/04/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   Mer 12 Oct - 18:52

Sebastian avait l’air de l’avoir reconnu malgré le masque. Tant mieux, ça lui faisait un repère pour la soirée. Ne connaitre personne n’aidait pas à se rassurer. On ne pouvait pas prévoir la réaction des personnes en face. Une chose que n’aimait pas trop Lyllian. L’autre plus ou moins blond qui accompagnait Kenan, Orion et qu’il ne connaissait pas avait commencé à casser du sucre sur le dos des grecques. Cela lui arracha un sourire. Il était marrant… Et il avait raison ! Putain la réputation qu’on se paie…

Il en profita alors pour discuter avec Sebastian pour faire marcher leur méninge. Lilly ne pensait pas que le tueur était parti, mais c’était une possibilité. Il fallait l’avancer. Puis le forgeron finit par démontrer pas mal de point qui réfutait son hypothèse. Cela affinait les indices et savoir si oui ou non, il fallait rester sur ses gardes. Bien sûr que oui. Même s’il n’était plus sur le bateau. C’est un principe. Toujours être sur ses gardes. Et pendant qu’ils avançaient leurs arguments, Orion cracha son venin à la journaliste. Encore une fois, il avait sourit, écoutant les échanges d’une oreille.

C’est alors que Bastian s’offusqua et répondit à l’autre plus ou moins blond. Lilly les observa et tomba des nues en entendant Bastian. Il lui attrapa vivement et fermement le bras, serrant fort : « Tu veux bien fermer un peu ta gueule… » lui murmura t-il les dents serré en lui un regard meurtrier avant de faire un coup de tête démonstratif vers la femme. Et pourquoi pas aller se jeter en mer et espérer qu’un monstre le dévore. Qu’il se tire une balle dans le pied, s’il voulait mais qu’il ne faisait pas plonger Lyllian. Il avait d’autre chat à fouetter que de se sortir de ses maladresses. Surtout dernièrement où il était assez paranoïaque vu le genre de rencontre qu’il avait fait face à un mortel tueur de demi-dieu. Un asiatique qui risquait pas de la lâcher tant qu’il ne lui aurait pas coupé la tête.

« On n’a rien à te dire. » siffla t-il à Tamara alors qu’elle leur avait demandé de décliné leur identité.    Puis elle s’adressa à Sebastian. Lyllian roulait des yeux. Elle avait une attitude, il n’avait qu’une envie la claquer. Mais tellement fort que la marque de main reste gravé sur sa tronche… « Vous avez l’air bien au courant des choses » s’approcha t-il d’elle avant de lui arracher son carnet et de le balancer par-dessus bord via un hublot ouvert. Il l’avait fait, juste parce qu’elle l’énervait à tout noter. Il était persuadé qu’elle n’attendait que ça : quelque chose de croustillant à immortaliser. Il ne soupçonnait toujours pas qui elle pouvait bien être, mais elle avait l’air d’être qu’une sacrée fouineuse.

Oui = 7

_________________

Ma vie est une éternelle vengeance envers ma condition passée, présente et future.

Pour m’envoyer un mp, merci de passer par hillel. ❤︎


Dernière édition par Lyllian-Aaron McLochlainn le Mer 12 Oct - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - INSCRIPTIONS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ AUTRES DIMENSIONS.  :: le reste du monde.-