Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar
CAPITAINE BEAU GOSSE
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Information non transmise
messages : 951
parmi nous depuis le : 01/08/2015

CAPITAINE BEAU GOSSE

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Dim 24 Juil - 0:56

Intrigue 3
Blast Off.
« Nous sommes en temps de guerre. (…) Personne n'est à l'abri, tout le monde est en danger. (…) Je crains pour ma vie, pour nous tous. (…) Les demi-dieux sont dans le viseur. » Autant de paroles prononcées par divers demi-dieux avec qui Haytham avait eu l'occasion d'échanger. Mais ce soir, de toute évidence la peur n'était pas au rendez-vous. Tout le monde s'amusait, enclin à la fête. Malgré tout et puisqu'il n'était pas là en vadrouille, le fils de Mars continuait à jouer son rôle, toujours masqué comme toutes les personnes présentes. Invisible aux yeux des concernés, il se faufila à travers la foule, prenant le temps d'observer tout le monde. Les hauts parleurs continuaient à hurler leur infâme musique et les projecteurs se braquaient sur tous les danseurs massés sur la piste. Hay dut fermer les yeux à plusieurs reprises pour s'éviter d'être étourdi par la lumière. L'homme aux platines braya à nouveau au grand dam du Marsien qui lui lança un regard noir. Hormis un choix musical contestable, rien n'était à signaler, il s'exfiltra donc et rejoignit un coin un peu moins exposé à l'attentat auditif. Il remarqua la présence d'une jolie blonde au bar, puis une femme pourvue d'une robe sombre qui semblait se masser le ventre. Plus loin, son regard se posa sur un jeune Rouquin qui malgré le masque, ne lui était pas inconnu. « -Un fils de Dionysos » murmura-t-il après l'avoir vu s'enfiler son cocktail. En d’autres termes, il n'y avait rien à signaler pour le moment.

« -Excusez-moi ! » lança-t-il au serveur qui passait près de lui avec un plateau plein de cocktail.

« -Oui ? »

« -Ils sont sans alcool ? »

« -Non ! Allez au bar si vous en voulez un sans alcool ! »

« -Merci »

La gorge sèche, le demi-dieu ne put se résoudre à attendre davantage. Il se faufila à nouveau à travers la foule, avec un peu plus de difficultés et atteignit le bar quelques secondes plus tard. Son regard se posa à nouveau sur la jeune femme blonde qui lorgnait le serveur et qui se délectait de quelques shoots. Le barman s'approcha du fils de Mars et s'enquit de sa commande. Ce à quoi Hay répondit

« -Mettez-moi un cocktail sans alcool. Il faut que j'ai les idées claires pour veiller sur tout le monde »

« - Ah vous êtes à la sécurité ! C'est gratuit alors ! Je vous fais ça de suite ! »

« -Merci ! »

Aussitôt, le barman s'éloigna à l'autre bout du comptoir pour préparer ses commandes, Hay en profita pour s'accouder davantage, il sortit ensuite son portable. D'un geste du pouce, il déverrouilla son écran, laissant apparaître une magnifique photo de lui et Tamara tout sourire. Sans nouvelle de sa petite amie, il se permit de lui en donner. « Instant guimauverie. Tu me manques, je t'aime » il pressa la touche « envoyez » et rangea à nouveau son portable et remercia le serveur qui venait de lui apportait un cocktail mangue-fruit de la passion. Satisfait, Hay prit le verre en main et le délesta d'une gorgée. Puis, comme si l'accalmie n'était pas destinée à perdurer, une voix familière remonta jusqu'aux oreilles de notre demi-dieu qui tenta de se concentrer pour mieux écouter cette voix au combien familière. « -Marvin ! » La mâchoire serrée, il posa son verre, tourna le visage, son regard se posa aussitôt sur une silhouette qu'il put identifier sans encombre. L'informaticien n'était pas seul, une constatation qui ne plaisait pas à l'agent de sécurité d'un soir, qui récupéra aussitôt son verre et s'approcha des deux agents. Arrivé à bon port, il s'approcha davantage de Marvin et fit mine de renverser maladroitement son verre sur lui. « -Ah merde ! Je suis désolé, un si beau costume ! Je crois que les toilettes ne sont pas loin, laissez-moi vous y conduire pour me faire pardonner. » Tout sourire, Hay prit l'informaticien et le conduisit comme promis jusqu'aux toilettes. Une fois la porte refermée il poussa Marvin contre le mur « -Mais qu'est-ce que tu fous là ?  L'autre, c'était un agent aussi je suppose ? Pitié dis-moi que ni ma fille, ni ma petite amie sont sur bateau ? » Mâchoire et poings serrés, il espérait vivement entendre de la bouche de Marvin, une réponse négative à sa question. Mais le regard, malgré le masque, du blondinet laissait présager que la réponse était positive, au grand dam de Haytham.
made by pandora.

_________________


Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Nouvelle Rome.
messages : 203
parmi nous depuis le : 07/04/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Dim 24 Juil - 15:44

Génial merci, souffla t-elle en engouffrant dans la pièce.

Rapidement elle se mouilla les bras et le cou. Le garçon avait l'air aussi à l'aise qu'elle, ce qui la fit sourire d'amusement. Il la complimenta, se présentant par la suite. Ariel, prénom original comme tout, qu'elle trouvait tout à fait à son goût. Pour elle, c'était le prénom de la sirène d'Andersen, qu'elle aimait terriblement étant enfant. Pas le conte qui lui était tout bonnement effrayant, mais le films de Walt Disney avait su développer son goût pour la chanson, au grand malheur de ses parents. Il n'avait pas été rare depuis de l'entendre chantonner des air de « sous l'océan » et d'entraîner ainsi sans s'en rendre compte sa mère à cause de son don.

Héloïse, enchanté ! Très beau masque pour toi ! Tu cherche aussi à fuir un peu toute cette agitation ? Je suis plutôt friande de fête normalement, mais bon, mon état ne me permet pas de m'amuser comme tout le monde ce soir...

Elle reposa la gant de toilette là où elle l'avait pris, l’écartant des piles de gants secs. Rien à dire, Bradley et sa copine avaient un yacht terriblement bien entretenu. C'était tout juste si toute les surface ne brillaient pas de propreté. De manière général, de ce qu'elle avait pu voir de l'endroit, tout était à l'image du propriétaire, impeccable. À croire que ce gars n'avait aucun défaut. Elle aurait bien aimé voir Angie, elle l'avait déjà croisé au Camp Jupiter, elle était une jeune femme plutôt agréable. Elle passa une main sur son ventre arrondis et se redressa. La soirée allait être longue, elle le sentait. Pourtant elle ne regrettait pas encore d'avoir répondu oui à l'invitation lancée par Bradley. Elle prit une profonde inspiration et se tourna vers le jeune homme, souriante. Il y avait un petit quelque chose chez lui qui clochait. Pas dans le mauvais sens du terme, bien au contraire, c'était plus quelque chose qui sonnait original. Mais elle n'arrivait pas encore à mettre le doigt dessus.

On y retourne ensemble ?

Elle n'avait pas envie d'être seule. Pas de ce soir, et ce garçon avait l'air gentil. Au moins, elle pourrait tenter d'enfin entamer la discussion avec quelqu'un ici. Elle n'avait reconnu personne pour le moment.

Ils font des cocktails originaux au bar...

Évidement elle n'en prendrait pas, elle l'avait promis à son fiancé. Par une goutte de boisson alcoolisée. Elle serait raisonnable, plus que d'habitude. Plus que quand elle était allé se perdre dans des marécages dangereux avec un illustre inconnu. Il fallait dire que ce jour là, elle n'avait pas tout à fait compris ce qu'elle fichait là. Elle regrettait bien à ce moment précis de ne pouvoir ôter son masque. Il fallait dire qu'elle mourrait d'envie de s'éponger le visage et de voir la bouille du dénommé Ariel. Elle n'avait jamais autant maudit le fils d'Hécate, ce Reus de malheur que quand il avait jeté son sort. Si elle le voyait dans la soirée, gare à lui !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
à rǝvǝrs.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1456-tj-prends-un-sac-et-on-y-v
localisation : Camp Jupiter.
messages : 250
parmi nous depuis le : 07/03/2016

à rǝvǝrs.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Jeu 28 Juil - 21:23

TJ se trouvait au rez-de-chaussé d'un yacht splendide. Il n'avait jamais eu l'occasion de monter sur un bateau avant (du moins pas sur quelque chose de lus gros qu'une barque, et certainement pas pour partir sur l'océan) et voir la cote s'éloigner aussi vite lui avait donné un curieux sentiment d'inquiétude. Réunir des dizaines de sangs-mêlés au même endroit était déjà risqué, mais alors en s'éloignant en mer et en coupant ainsi toute porte de sortie… Disons que lorsque le yacht avait quitté le port pour voguer sur des eaux de plus en plus sombre, le fils de Vénus s'était sérieusement demandé ce qui lui était venu à l'esprit pour répondre présent ce soir-là. Maintenant, face à l'ambiance qui commençait à naître parmi les invités et la splendeur de l'endroit, le demi-dieu se détendait enfin. Pour cette soirée, il s'était contenté de ses habits habituels sans trop en faire. Il savait qu'il s'habillait plus que correctement au quotidien et il n'était pas très tenues de soirée comme les costumes et compagnie. Son plus beau t-shirt agrémenté d'un jean bien taillé suffirait largement pour les quelques heures qu'il passerait sur ce navire. Et de toute façon… n'étaient-ils pas tous masqués ? Peu importe ce qui se disait ou se ferait ce soir-là, ça resterait dans le secret du plus pur anonymat. Et c'est peut-être ça qui avait dans un premier temps poussé TJ à venir ce soir : pouvoir s'amuser, boire s'il le voulait, faire le con et des conneries sans que personne ne puisse jamais associer tout ça à sa petite personne. Des conneries anonymes, c'était bien non ? Au pire ça lui permettrait de se détendre (et il en avait sacrément besoin, le garçon). Avec tous ce stress lié aux mortels agressifs, le sauvetage de Fanny Lloyd qui avait failli tourner au désastre pour beaucoup d'entre eux, dont lui-même qui s'était pris une balle, et l'histoire encore plus catastrophique de l'autre groupe (l'otage était morte en explosant, cruelle fin et tragédie pour ses sauveteurs)… Oui, TJ avait besoin de lâcher prise au moins quelques heures, de s'éloigner du Camp Jupiter pour ne plus penser à tout cela. Certes il restait ce soir dans son élément puisqu'il était toujours entouré de sangs-mêlés mais c'était un contexte nettement différent de celui de la Nouvelle Rome et du Camp Jupiter, toujours trop bien cadrés. Et puis ce soir, il y avait des Grecs, et mine de rien, TJ adorait les Grecs et leur façon de vivre si relax, paisible, brouillonne…

Bref, TJ avait donc choisi un masque lui aussi, un loup gris foncé relevé par une touche d'argent plus clair. C'était simple, basique même, mais il aimait bien. Il avait eu tôt fait de noter qu'il ne pouvait pas le retirer et loin de l'inquiétait, ce détail l'apaisa. Personne ne reconnaîtrait personne ce soir, il était officiellement tranquille. Après avoir visité le bateau de fond en comble, zyeutant chaque étage avec attention (trois étages sur ce yacht, trois!), il échoua finalement au rez-de-chaussé et contempla le grand salon. Il en était là de son exploration lorsqu'il ouvrit la porte sur ce qui devait être une salle de bain pour tomber nez-à-nez avec une fille (d'après ses cheveux et sa tenue) et un mec. TJ rougit dans un premier temps, persuadé d'être tombé à un moment assez gênant… Mais non, tout le monde était encore habillé, c'était déjà ça. « Oups, pardon... » Puis il nota le ventre plutôt rond de la fille et ses cheveux qui dépassait du masque. C'était trop gros pour… « Mmh, tu ne serais pas… Héloïse ? » Dans le pire des cas elle le remballait. Mais il la connaissait trop bien pour se tromper. TJ jeta un nouveau coup d’œil au type et s'effaça un bref instant pour les laisser sortir de la salle de bain.

_________________
gossip girl
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois, et qui à nouveau vous brisent le cœur.

Hey les gars, c'est TJ please. ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GLOBALEMENT INOFFENSIF
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : derrière son ordi, bien en sécurité dans le QG du DLCEM de New-York
messages : 1488
parmi nous depuis le : 01/08/2015

GLOBALEMENT INOFFENSIF

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mar 2 Aoû - 21:45

11 juillet 2016.La foule, il connaissait. Quelqu'un ayant déjà affronté le comicon ne devrait pas avoir à craindre une quelconque fête. Une foule d'ados passablement saoul serré comme des sardines sur une piste de danse ? Du pipi de chat en comparaison avec une horde de geeks se ruant pour les dédicaces ! Du moins, Marvin essayait de s'en convaincre tout en se concentrant sur ces photos. Rapidement prit à ce petit jeu, la boule de stress dans son ventre ne refit surface que lorsqu'il s’aperçut avoir semé son coéquipier. Heureusement, il retrouva vite sa trace. Ce bref soulagement fit rapidement place à une certaine gêne. Les moments où Marvin avait été sur le terrain pouvaient se compter sur le doigt d'une main. Il n'avait encore jamais travaillé officiellement avec l'agent Soto. Il y avait eu des échanges de petits défis lorsqu'il était question de chercher des informations et c'est tout. Ce n'était pas comme avec l'agent Lond où l'informaticien savait quelle limite à ne pas franchir. Par exemple, avec Tamara, il aurait su comment elle aurait réagi face à sa proposition de se nommer 'Clarke Lang' et 'Lana Kent' pour leur couverture de journaliste. Ici, il avait gardé cette suggestion pour lui. Surtout que cette inversion des noms ne fonctionnait pas avec deux hommes... Ou alors faire une inversion avec le nom de Jimmy Olsen, ce qui donnerait Clarke Olsen et Jimmy Kent... Oui, cela méritait qu'on creuse encore un peu l'idée.

Pour l'instant, la mission consistait à garder les yeux et les oreilles ouverts en attendant les instructions plus précises. Cela ne l'aidait pas vraiment à se sentir plus à l'aise. Il avait l'impression de devoir rester perpétuellement sur le qui-vive, prêt à bondir dans l'action dès les instructions. Marvin espérait que son masque cachait cette tension qui le traversait. Lui qui citait souvent James Bond ou Mission impossible se retrouvait dans une situation qui pouvait sembler tirer d'un film d'espionnage, il devrait être ravi au lieu d'être aussi tendu ! Prendre un peu exemple sur son coéquipier qui semblait dans son élément. La main posée sur son épaule l'arracha de ces pensées. "O...Ok." Bredouilla-t-il tandis que son interlocuteur essaya de l'aider à se détendre. En bon petit élève prêt à suivre n'importe quel conseil, le blondinet desserra sa cravate. Il allait ensuite proposer de se mettre d'accord sur les petits détails de leur couverture, comme le nom du journal pour lequel ils étaient censés travaillés. Marvin en avait retenu quelques-uns et aucune de ces propositions ne faisaient référence à des comics ou des vieux films. Miracle. Seulement, voilà, il fut rapidement plus préoccupé par le fait de ne pas perdre de nouveau l'agent Soto dans la foule que d'essayer de vaincre sa nervosité pour placer un commentaire qui ne finirait pas en bégaiement. Essayant malgré tout de trouver une occasion de recentrer la conversation sur la mission, il fut pris par surprise devant la question qui lui fit poser. "Bin... Euh... Je vais à des bars où il y a le wifi gratuit, ou au dernier cyber-café encore ouvert de New-York, a des concours de jeux vidéos, des conventions quand il y a des invités intéressants, à des librairies, parfois au cinéma quand il y a un film qui vaut le coup de braver la dangerosité du monde... Ce genre de chose." Hasarda-t-il comme si soudainement, il avait des doutes sur ces activités hors du travail ou qu'il était lui-même surpris d'en avoir autant.

Marvin refusa poliment avec un geste l'invitation à boire. "J'ai une tolérance proche de zéro avec l'alcool." Avoua-t-il avec gêne. "Alors je préfère éviter." La dernière fois qu'il avait testé un cocktail... En fait, il n'en avait plus aucun souvenir pour vraiment l'affirmer, mais cela avait certainement dû être catastrophique. Chassant cette pensée, l'informaticien se jeta sur la perche tendue au sujet de Suicid Squad. En un instant, il semblait être devenu beaucoup plus détendu. "Je suis assez partagé pour l'instant. Surtout par rapport au Joker, il faut dire que les précédentes incarnations de ce personnage ont mis la barre tellement haute, que cela semble quasiment impossible d'être à la hauteur. Et puis il y a eu deux bandes-annonces dans des tons totalement différents, du coup, je ne sais pas quoi pensé du film et j'ai l'impression que personne ne le sait, en fait." Répondit-il sur un ton passionné. "Mais j'ai tellement envie que ce soit un bon film ! Juste parce que je préfère DC Comics à Marvel." Continua-t-il sur le ton que quelqu'un emploierait par exemple si on le forçait à manger des épinards, ce qui résumait parfaitement son ressenti.

Il ne put aller plus loin dans le débat puisque quelqu'un s'invita dans la conversation. Marvin ouvrit la bouche pour dire que non, il n'y avait rien de renverser sur son costume. Sur le moment, il n'avait pas reconnu Haytham. Le temps de le réaliser, il s'était fait entraîner dans les toilettes. "Haytham ?!" Réalisa-t-il enfin lorsque le demi-dieu lui demanda ce qu'il foutait là. "Qu'est-ce que TOI tu fous là ?" Questionna-t-il en pointant un doigt interrogateur. "Tu sais, c'est plutôt vexant ton allusion, il m'arrive d'avoir une vie en dehors du travail. D'ailleurs, je parie que tu ne sais pas qu'on est proche du point de départ de la plus grande marée noire qu'il y a eu du siècle, une histoire très mystérieuse." On avait plutôt l'impression qu'il essayait de s'en convaincre lui-même, comme le prouva le soupir qui suivit. "Très bien, c'est faux. Pour la vie en dehors du boulot, pas pour la catastrophe pétrolière, mais cela reste vexant." Continua-t-il en croisant les bras, pour la forme. Malgré ces tentatives, il ne pouvait reporter éternellement sa réponse, surtout que son attitude parlait pour lui. "Non et oui." Répondit-il finalement. "On nous a interdit de communiquer entre les équipes donc je n'en sais pas plus." Souffla-t-il pour n'être entendu que d'Haytham. Voyant l'état de stress du fils de Mars, Marvin se permit une petite tape à l'épaule amicale (qu'il regretta aussitôt puisque avait l'impression d'avoir frôlé une surface en béton). "Ne t'inquiète pas, tout va bien se passer. C'est juste une histoire de photo et d'interview, rien de plus." Argumenta-t-il avec un sourire rassurant et en montrant son appareil photo pour appuyer sa réponse. Il n'osait en dire plus, ne voulant pas se trahir auprès d'éventuelles oreilles à l'écoute. Le blondinet espérait qu'Haytham saurait lire entre les lignes. Si Marvin avait été envoyé en mission, c'est que ce n'était pas une mission prévoyant de l'action et des tueries. En tout cas, il l'espérait. Ce n'était qu'une banale mission de collecte d'informations. Comme toujours quand il avait une mauvaise nouvelle à annoncer, il se massa nerveusement la nuque. "Écoute, euuhhhh, il faut vite que je rejoigne la personne avec qui je discutais, sinon il va se poser des questions." En bon ami, il attendit tout de même la réaction de son interlocuteur, au cas où il faudrait remettre une couche d'argument pour le rassurer.


_________________
Je sens que je peux devenir fort, à ma manière, même si, au fond, je sais, que je ne suis qu'un pauvre être humain.
I can make a difference.
I can be this knight !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mer 3 Aoû - 0:15

Blast Off- {Intrigue 04} -Il faisait une telle chaleur que Dillon maudissait ces tenues conventionnelles et presque obligatoire pour passer inaperçu. Il avait l’air d’un de ces journalistes qu’il ne pouvait de toute façon pas voir en peinture. Le seul point positif était que sa patience, mise à rude épreuves, entretenait cette couverture autant que son costume. Marvin était assez tendu, mais les deux jeunes hommes se mirent à parler pour être un peu plus à l’aise ensemble. Chance quand tu nous tiens, se dit l’agent. Ils n’avaient pas les mêmes centres d’intérêts. Est-ce que c’était gênant ? Pas du tout. « C’est pas trop mal, pas mon univers du tout, mais à nous deux on en couvre pas mal je pense » C’était sans doute pour cette raison qu’ils avaient été mis ensemble sur la mission. Quand à l’alcool… le bouclé grimaça presque, ça aussi il s’en serait douté. « Dommage, je boirais seul alors, ou peut-être avec une belle brune… ou une rousse… qui sait ? » Le clin d’œil qui suivit était plutôt destiné à dissiper le malaise qu’à réellement exposer un plan drague, ils n’étaient pas là pour ça et pour quoi que ça puisse être, Dillon devait être prêt. De ce fait, il promit « je serais sage. À ce propos, vu que j’ai clairement pas la carrure et le profil du journaliste, on va simplement dire que je me fais passer pour l’un deux juste pour monter sur le yacht avec toi. C’est plus simple et plus crédible que je te donne un coup de main maladroit, plutôt que de passer pour un incompétent et d’être le suspect numéro un s’il se passe quoi que ce soit » Les informations donnée, il changea de nouveau le sujet de conversation pour se concentrer sur quelque chose de plus… dans l’univers de Marvin. Son co-équipier su apprécier puisque sa réponse était passionnée et plus que complète. Dillon n’en aurait pas attendu tant. Il sourit tout en acquiesçant. « Je m’y connais pas tellement, mais j’avoue qu’ils envoient du lourd les premiers. En tout cas dès qu’on l’aura vu faudra qu’on se voit, ou alors le plus pratique c’est encore d’aller le voir ensemble si ça te dit » une proposition qu’il faisait comme ça, parce qu’il était détendu, et parce que Marvin était intéressant. Ce domaine il ne le côtoyait d’ordinaire pas. Pourquoi pas bousculer ses habitudes, hm ?

Son partenaire venait de rencontrer un verre, visiblement, l’homme qui l’avait aspergé ne l’avait pas fait exprès et à en juger par sa tenue n’était pas sur ce yacht pour s’amuser. Un vigile. Les avait-il grillés ? Impossible, à moins d’en avoir le pouvoir, et lequel serait-ce de toute façon, puisqu’ils étaient journaliste, rien de plus, rien de moins ? Le soldat était assez suspicieux pour récupérer une coupe qui passait par là sur un plateau de serveur et en vida de moitié le contenu. Quelques minutes été passées où il avait observé son entourage en dansant et en faisant connaissance avec ceux qui voulaient bien lui confier des informations. Il les notait de sorte à avoir des avis, comme s’il était réellement ce qu’il prétendrait être. Malheureusement, à l’intérieur de sa tête ça donnait plutôt quelque chose du genre : c’est barbant. Pourquoi ? Parce que c’est une occasion dont il ne pourra pas profiter pleinement. Il avait beau être dans son élément et se relaxer, il n’en était pas moins sur ses gardes.

En effet, s’inquiétant un peu trop de ce nettoyage de costume un peu trop long, il se dirigea vers les salles de bain pour rejoindre son acolyte. Je vais finir par croire qu’il a plus la côte que moi, c’est possible au moins ? Blague de mauvais goût, sans doute, c’est bien pour cette raison qu’elle était restée coincée dans sa tête. Au passage, il vit d’autres invité, un garçon qui reprenait une teinte normale, un autre en compagnie d’une magnifique créature qui était de toute évidence prise et pour terminer, aucune trace de son co-équipier. Il ne fit pas plus attention, expirant lentement. Il aurait aimé lever son masque également, mais il n’y avait rien à faire. Après avoir récupéré l’intellectuel, la seule chose qu’il avait envie de faire serait d’aller au bar.

En attendant, il était sur le point de toquer pour savoir si oui ou non il devait s’inquiéter des agissements de ce garde du corps. En aucun cas Marvin ne présentait une menace à l’heure actuelle. Le Philippin se retourna, après réflexion pour demander renseignements. « Excusez-moi, vous n’auriez pas vu un type… euh… avec un costume un peu comme le mien par hasard ? » Sur lui, il n’avait aucune arme apparente en cas de problème, mais en venir aux mains sur un yacht revenait à une mission suicide, d’où cette proposition à Marvin, plutôt adéquate à la situation… si tel était le cas. Espérons que non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITAINE BEAU GOSSE
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Information non transmise
messages : 951
parmi nous depuis le : 01/08/2015

CAPITAINE BEAU GOSSE

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mer 3 Aoû - 22:31

Intrigue 3
Blast Off.
Boire de l’alcool étant tentant encore plus lorsque vos sens se laissent charmer par la délicieuse odeur d’une liqueur fruitée et que la dizaine de petits serveurs s’activent, plateau en main pour combler la soif des invités. Haytham qui avait, non sans mal, rejoint le bar, prit une grande inspiration, chassant de ses pensées ses envies d’effluves alcooliques. Le petit joueur qu’il était à présent, optant pour le cocktail sans alcool. L’excuse était vite trouvée, il était en service et de ce fait, devait avoir les idées claires. Par chance le barman se montra concilient et lui offrit même le verre. La playlist du dj débuta un autre cycle, les corps continuaient malgré tout à s’étreindre, à s’enlacer. Sensualité et chaleur cohabitaient joyeusement tandis que le fils de Mars, accoudait au bar, observait ses petits camarades. Les masques ne rendaient pas la tâche facile, mais il fallait s’y coller, après tout il était payé pour assurer la sécurité, et bien payé qui plus est. Passé la plainte intérieure et le petit texto envoyé à Tam, le demi-dieu rangea son portable et reprit la surveillance, espérant qu’on ne lui en demanderait pas plus ce soir. Son portable vibra lui indiqua l’arrivée d’un nouveau message qu’il s’empressa de lire. Tam venait de lui répondre. Nul besoin de grand discours, quelques petits suffisaient à égayer le visage du demi-dieu, qui comprenant que sa dulcinée ne pourrait répondre de suite, coupa à son tour son portable.

Mais l’agent de sécurité d’un soir ne peut se repaître des quelques efforts déjà accomplit. Il lui fallait à nouveau braver les quelques jeunes se mouvant comme des épileptiques au son des derniers titres à la mode. Son ouïe, fidèle alliée dans les situations complexes, l’avait amené à quitter le bar pour s’approcher de deux hommes en pleine conversation. Après quelques secondes d’observation, l’Irlandais se délesta du moindre doute et embarqua l’informaticien après l’avoir « accidentellement » arrosé de champagne jusque dans l’une des deux salles de bains attelée au rez de chaussée. Ne prenant aucune pincette, le demi-dieu poussa son voisin contre le mur « - Arrête de feindre la surprise, bien sûr que c’est moi ! » lança-t-il sur les nerfs. La présence de Marvin n’était pas anodine. Après tout il était fort peu probable que notre geek ait quelques demi-dieux bien cotés sur l’échelle de la célébrité dans son carnet d’adresse. Marvin encore sous l’effet de la surprise ne manqua pas de retourner la question à son interlocuteur qui répondit instantanément. « -Ce que je fais là ? Mon boulot. On m’a engagé pour assurer la sécurité. Et loin de moi l’idée de te vexer, tu n’as rien à faire ici. Hum ça sent la mission sous couverture à plein nez et ton histoire de marée noire c’est du bidon. » Bien évidemment que c’était une histoire inventée, Marvin étant un piètre menteur, malgré tout pourvu d’une imagination fertile, il était cependant facile de déceler le vrai du faux. « -Bon arrête de me mener en bateau avec tes réponses à côtés de la plaque. Ce n’est pas cette croisière qui va accentuer le réchauffement climatique si ? Donc j’attends ! » A son tour il croisa les bras sur sa poitrine espérant avoir des réponses un peu plus complètes que les précédentes. « -Oui c’est un autre agent et non ma petite amie et ma fille ne sont pas là ? C’est bref comme réponse, trop pour que je ne m’en contente. » Il marqua un temps d’arrête et buter sur un terme « -Comment ça entre les équipes ? Vous êtes combien bordel ?! » La panique commençait à se lire dans le regard noisette de l’Irlandais, Marvin qui voulait se montrait amical au vu de la situation, se permet une petite tape amicale sur l’épaule du demi-dieu qui continuait à cogiter par réflexe il sortit son portable pour envoyer un texto à Tamara mais se ravisa aussitôt se rappelant qu’elle lui avait fait savoir lors de leur dernier échange, qu’elle couperait son cellulaire. « -Que je ne m’inquiète pas ? A chaque fois que des agents sont présents ça finit en effusion de sang, tu le sais mieux que quiconque. Fais chié ! » lâcha-t-il alors que le blondinet lui faisait à présent savoir qu’il devait retrouver au plus vite son collège de peur d’éveiller les soupçons. « -Ok, vas donc le rejoindre. Sache que je vous garde à l’œil. » Il lui ouvrir la porte le laissant passer en premier. Ils tombèrent face à la jeune femme à la robe sombre, qui quittait l’autre salle de bains avec un autre demi-dieu. Marvin s’éloigna sous le regard d’Haytham qui crut reconnaître l’un des jeunes demi-dieux qui l’avaient accompagné lors de la mission sauvetage à Scranton. Le son de sa voix mit un terme aux doutes de l’Irlandais qui préféra ne rien dire et se contenta de saluer les jeunes gens de la tête et s’en alla à, son tour pour retrouver le cœur même de la fête.

made by pandora.

_________________


Have you ever met someone that you would change your entire world for? Someone whose eyes you just knew you were born to gaze into
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Dim 7 Aoû - 1:45

Tout cela commençait à devenir assez difficile à suivre. Enfin pas au départ. Au départ j'étais juste en train de faire ma petite crise de panique, normal et tranquille et, une fois que c'était passé, j'étais aller me débarbouiller un peu dans la salle de bain histoire de ne pas ressembler à un cadavre masqué. Qu'on se le dise, cela n'avait ni la classe ni n'était rassurant et je n'avais pas besoin d'être normal pour le savoir. Et alors que je pensais juste faire ça en vitesse avant de me mêler de nouveau à la foule en espérant ne pas vomir sur quelqu'un alors que je n'avais encore rien bu j'avais finalement été coupé pour tomber sur une jeune femme au ventre bien rond avec qui j'avais décidé de commencer à discuter, me présentant et tout. Elle fit alors un petit compliment à mon masque, m'arrachant un sourire, ayant bien besoin qu'on me redonne un peu de confiance, avant de me demander sur j'avais tenté de fuir cette agitation. Un petit rire nerveux, une main qui passait derrière ma tête pour me frotter cette dernière. « Bingo ! Enfin c'est pas tant que … enfin je veux dire que … » Foutus mots ! Je n'étais pas en train de bafouiller car stresser, j'arrivais juste pas à sortir cette putain de phrase « J'ai l'habitude des fêtes. » Trop l'habitude et ma naïveté ne m'avait pas fait acquérir la meilleure des réputation, mais j'aimais les ambiances festives. « Mais j'avoue que j'ai un peu paniqué … c'est la soirée de Bradley Draxler quand même ! Je suis … comment on dit déjà ? Ah ouai, intimidé. » un immense sourire se dessina alors sur mes lèvres « C'était le grand frère auquel je voulais ressembler. » lâchais-je alors simplement, ne faisant pas attention à si j'avais vraiment une demi déesse en face de moi ou non, bien que de mon point de vu hormis les journaliste peut être nous étions tous de sang semi divin.

Mais nous n'allions pas nous éterniser dans ces toilettes tout de même. Imaginons que quelqu'un ait envie de faire pipi ? Ce serait triste tout de même que l'on bloque son seul moyen de se soulager juste pour pouvoir discuter au calme et aussi très égoïste. Quoi que … j'espérais tout de même que personne ne prendrait le jacuzzi dont j'avais entendu parler et la piscine pour des WC géant, je l'avais déjà vu faire dans des soirées alcoolisées … et ce n'était franchement pas charmant … donc quand elle proposa d'aller retourner se mêler aux autres je fis un hochement de la tête pour lui dire que j'étais d'accord « Moi tant qu'il y a de belles décorations sur le verre ça me va ! » Ouai, quand je le voulais j'étais un gosse ! Mais aussi, ce genre de cocktails très colorés et agrémentés d'accessoires comme de toutes petites ombrelles étaient aussi souvent signe d'alcool peu fort et c'était ce que je préférais, car j'aimais m'enivrer mais je n'aimais pas le faire avec des alcools forts. Sauf que voilà, l'on eut pas même le temps de commencer à se déplacer que quelqu'un ouvrait la porte, semblant particulièrement gêné sur le coup et s'excusant. Un petit rire s'échappa de mes lèvres. Le voilà le premier à qui nous étions en train de voler le privilège de pisser ! Mais après une petite seconde, ce garçon au masque gris et argenté sembla reconnaître ma partenaire du moment. N'étant pas vraiment concerné, je me contentais alors de simplement faire un petit coucou de la main. N'empêche … il était beau ! Et ça faisait du bien de voir encore une personne de plus avec une tenue plus décontractée. Après tout … peut être une soirée de riche mais c'était une soirée Yacht, piscine et musique electro ! Donc le décontracté me paraissait tout de même plus de mise pour se défouler qu'un costume trois pièces.

Et ce fut une nouvelle interruption ! Décidément nous n'allions pas en sortir de cette salle de bain mais … tant pis ! Pour le coup j'étais heureux de voir un petit groupe se former. Cela sonnait certes très sans amis mais … j'étais un peu un sans amis justement donc forcément ! Enfin bref, cette dernière personne, qui était encore un garçon, ne semblait pas vraiment faire attention à nous en premier lieu, vu les regards qu'il lançait il avait plutôt l'air à la recherche de quelqu'un. Ce fut d'ailleurs vite confirmé par sa question et là … là quelque chose fit clic dans ma tête. Cette voix … cette voix je la connaissais même si sur le coup elle ne me revint pas de suite « Hum … non désolé, personne d'autre à part nous. » me triturant les méninge, je tentais de retrouver à qui cette voix était associée et je ne comptais pas lâcher le morceau, parole d'un fils d'Apollon ayant des dons liés aux sons et capable de voir ces dis sons en couleur à la façon d'une empreinte digitale. Puis d'un coup cela me vint comme un éclair ! « Race ? T'es journaliste maintenant ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Dim 7 Aoû - 14:36

BLAST OFF; CHAPITRE 02
La mort d'Angelyne Kimmich
21 heures 25.
Dans deux heures, le gâteau serait là. Dans trois heures, Bradley ferait sa demande en mariage à Angelyne, en direct, en public. Et après, il remercierait jusqu'au bout de la nuit tous les demi-dieux ayant fait le déplacement. « Je vais voir où est Angie ! » Bradley acquiesça et laissa filer le fils d'Hécate. Quand le morceau de Wiz Khalifa retentit dans le salon, le fils d'Apollon se lança dans une danse effrénée. À ce moment là Joshua poussait les portes de la salle de bain. La musique, les rires étaient si forts que personne ne l'entendit hurler. Une fois, deux fois. Le fils d'Hécate avait perdu son sang froid. Parce que c'était bien le corps sans vie de sa chère Angie qui gisait dans sa baignoire, une verre de Malibu brut à la main. La gorge tranchée et les yeux révulsés, la fils d’Éros n'avait jamais semblé si terrifiée. « Angie... » Les larmes lui étaient montés aux yeux presque immédiatement. Il était tombé à genoux, avait pris ses mains ensanglantés dans les siennes. Non. C'était impossible. Elle ne pouvait pas... elle ne... Et pendant ce temps, son fiancé avait entraîné la salle entière dans une danse endiablée. Il se redressa, fermant la porte à double tour. L'autre salle de bain semblait occupés. Alors il fonça sur la tersasse. Et la nouvelle se répandit comme une traînée de poudre. Bradley arrêta de danser, il fila en suivant prévenir la terrible Elie qui se chargeait de surveiller l'étage. Elle fit de même. Bientôt un silence de mort se mit à régner au premier étage. Et Joshua redescendit enfin au rez-de-chaussée. Et tandis que les sorties, les fenêtres se verrouillés une à une, il lâcha la terrible nouvelle qui fit l'effet d'une bombe. « Personne ne rentre dans cette salle de bain, c'est bien clair ? Jusqu'à qu'on trouve qui à fait ça et croyez moi, il va payer. » Il avait mit un draps sur le corps sans vie de la belle Angelyne. Impossible pour lui d'oublier ce regard, il resterait gravé à jamais dans sa mémoire.
détails pour le groupe
☞ A la suite de la nouvelle, Joshua fait aussitôt condamner toutes les sorties du yatch. Désormais les invités sont cloîtrés dans leur étages respectifs. La salle de bain où repose le corps d'Angie est difficilement accessible. Joshua s'y trouve actuellement.
☞ Au rez-de-chaussée Joshua s'est emparé du micro pour annoncer la nouvelle. À la suite de l'annonce elle tente de rassurer les gens présents dans son périmètres.
☞ Pour le moment la fête semble s'être arrêté. Plus de musique. DLCEM tout comme demi-dieux la nouvelle a bien entendu répandu un véritable choc. Le tueur étant toujours inconnus, la menace peut venir de partout.
☞ Le but des demi-dieux comme celui du DLCEM est donc de découvrir qui pourrait être le tueur. Pour le moment vous faîtes donc équipe sans le savoir.
☞ Pour recueillir d'éventuels indices sur le tueur vous allez devoir tirer le dé de l'intrigue. Pour obtenir un indice qui viendra sous une forme diverse à chaque fois, chaque groupe va devoir obtenir huit « oui ».
☞ La soirée est loin d’être terminé, les masques sont toujours accrochés aux visages et de nombreux autres bouleversement vous attendent, mortels comme demi-dieux.
☞ Nous vous invitons à découvrir le personnage d'Elie dans le sujet de l’intrigue, des notes à son sujets ont été apporté !
© .ipar haizea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Nouvelle Rome.
messages : 203
parmi nous depuis le : 07/04/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mer 10 Aoû - 10:57

« TJ ! »

Il l'avait reconnu. Évidement. Ils se connaissaient de la Nouvelle-Rome, TJ et elle s'était un peu les deux très bon amis qui pouvaient passer des heures assis sur un banc à parler de tout et de rien. Bon, de ragots le plus souvent, mais elle l'appréciait énormément et lui faisait confiance. De plus, il avait un des premiers à savoir pour sa grossesse. Prenant la man d'Ariel (inutile de préciser à ce moment là que le jeune homme avait du comprendre avoir à faire à une fille terriblement tactile) elle le traîna hors de la salle de bain et colla deux bises sur les joues de TJ.

« J'te présente Ariel, très sympa ! »

C'était son intuition, comme toujours. Elle proposa juste en suivant d'aller se chercher à boire. Voir une connaissance ici, ou plutôt, reconnaître des gens – enfin – lui faisait le plus grand bien. Elle se sentait moins perdu dans cet endroit immense.

« J'aimerais bien trouver Joshua, son truc avec les masques c'est géant... »

Ah une autre époque elle aurait sans nul doute tenté de le coller toute la soirée, de le charmer et de finir la soirée dans sa chambre. Mais ce temps était révolu. Hélas pour elle. Si Héloïse trouvait le coup des masques absolument génial, elle voulait bien croire que ce n'était pas le cas de tous le monde. En effet, elle en avait vu plus d'un râler après cette mauvaise plaisanterie. Mais elle était là pour passer une bonne soirée. Et rien d'autre. Et maintenant qu'elle avait trouvé TJ... tout irait encore mieux.

21 heures 25.

La nouvelle était tombée comme un coup de massue. Elle s'était sentie défaillir et s'était accroché aux bras du fils de Venus, tentant de ne pas tourner de l’œil. Une morte. Dans la salle de bain. Et pas n'importe qui, non, la précieuse Angie de monsieur Draxler. Elle s'était agrippée aux bras de TJ, tout en se demandant si oui ou non ce qu'ils étaient en train de vivre était réel. L'ambiance en avait pris un sacré coup, la musique avait soudain diminué avant de s'éteindre complètement. Autour d'elle les gens chuchotaient à présent tandis que le fils d'Hécate qui écumait presque de rage menaçait déjà le coupable de mort. Elle arrivait presque à percevoir cette douleur dans sa voix, un chagrin qu'il se forçait à refouler tant bien que mal. Tous le rez-de-chaussé semblait en, alerte. La fille de Phébus se surpris déjà à dévisager les convives au travers de le leur masque.

« TJ, on va... mais qui... »

Les mots ne lui venaient pas, tout simplement. Son esprit essayait de ne pas imaginer le corps sans vie de la fille de Cupidon dans un baignoire mais c'était plus fort quelle. Qui avait pu lui faire ça ? Une larme coula sur sa joue, qu'elle s'empressa d'essuyer. Foutues humeurs.

« Ils vont le retrouver rapidement... ils vont le retrouver rapidement... » murmura t-elle comme pour se rassurer que le cauchemar n'était pas en train de recommencer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 861
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mer 10 Aoû - 10:57

Le membre 'Héloïse Miller' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - INSCRIPTIONS.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ AUTRES DIMENSIONS.  :: le reste du monde.-