Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
avatar
CAPITAINE BEAU GOSSE
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Information non transmise
messages : 1080
parmi nous depuis le : 01/08/2015

CAPITAINE BEAU GOSSE

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Lun 5 Sep - 11:39

Intrigue 3
Blast Off.


L'annonce était tombée telle le couperet d'une guillotine, ne laissant pour ainsi dire, pas la moindre chance à la victime. La panique commençait à se lire sur les visages, la masse festive qui se trémoussait encore, quelques minutes auparavant, sur un son insupportable aux oreilles d'Haytham, avait cessé de se mouvoir. Tout semblait arrêté, au ralenti comme si l'annonce funeste avait suspendu le temps. De fête, nous étions donc passés à une veillée funèbre. En alerte Haytham, avait rejoint son seul véritable allier qui louait paradoxalement ses talents d'informaticien à « l'ennemi »

« -De la subtilité ? Il y a un corps dans l'une des salles de bains, on n'a pas le temps de prendre des pincettes ! » lança-t-il quelque peu tendu. Voyant la réaction de son ami-voisin, le fils de Mars s'excusa aussitôt avant de poser son regard sur l'homme qui se trouvait à ses côtés. Aussitôt et malgré le masque, Hay décréta que cette tête ne lui reviendrait pas et au vu de la crispation de ses mâchoires et de la vaine saillante qui palpitait sur sa tempe, l'homme avait de toute évidence émis le même décret à l'encontre du demi-dieu. Marvin reprit quant à lui la parole pour tenter ( à sa façon) de mettre en doute les accusations à demi-fondées de l'Irlandais qui répondit du tac au tac à son interlocuteur. « -Que j'attende quoi ? Qu'une autre personne se fasse égorger ? Merde ! » Il se tue l'espace d'un instant et se prit la tête. Marvin était dans le vrai, un demi-dieu pouvait être responsable d'une tête abomination. Après tout ça ne serait pas la première fois qu'une telle chose se produisait, l'apparition de l'hydre lors de la dernière attaque du DLCEM en était la preuve. Bien que de prime, la petite demie divinité l'eut créer pour assouvir une « petite » vengeance contre les agents présents, la belle bête ne s'était pas gênée pour tuer quelques demi-dieux. Le fils de Mars préféra chasser ses souvenirs de sa mémoire et tenta de reprendre pied sans attendre.

Ce fut au tour de "l'autre" de faire entendre ses arguments, des arguments qu'Haytham écouta avec moins de patience, surement parce qu'il appréciait moyennement la façon dont le camarade de Marvin s'adressait à lui. Le jeune homme était malgré tout dans le vrai, tentait une attaque en de telle circonstance, s'avérait être un suicide pour les agents qui se retrouveraient avec une horde de demi-dieux déchaînaient prêt à le faire la peau. Haytham songea aussitôt à Tamara qui se trouvait à l'un de deux étages supérieurs. Incapable d'émettre la moindre communication puisque le portable de la belle brune était éteint, le Marsien se laissa davantage gagner par l'inquiétude. Un fait qui se traduisait par une agressivité à peine voilée à l'encontre de Dillon. « - Ne me cherche pas toi où c'est moi qui vais de faire fermer ta gueule compris? » Le poing serré, le demi-dieu devait impérativement se calmer sinon quoi un autre drame serait à déplorer sous peu. L'ouïe en alerte, il put en effet saisir les paroles d'Ariel qui avait eu vent de quelques dires échangés au préalable et en privé avec Marvin dans l'une des salles de bains. La mâchoire serrée, conscient qu'il avait peut-être envenimé la situation sans le vouloir, Hay se rapprocha de Race et d'Ariel afin de rassurer ou du moins d'essayer.

« -Salut ! Moi c'est Haytham, fils de Mars ! Écoutez, il ne faut pas ébruiter ce que vous avez entendu. » Il posa son regard sur Marvin et Dillon puis reprit la parole sans attendre « - Sur le coup de la panique, j'ai dit n'importe quoi. Il n'y aura pas d'assaut, en revanche il y a un meurtrier qui se balade. Nous devons le trouver avant qu'il ne recommence. Pour se faire, il faut que l'on fasse équipe pour le débusquer. Vous en êtes ? Et comment va la jeune femme enceinte ? »
made by pandora.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 882
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Lun 5 Sep - 11:39

Le membre 'Haytham Cassidy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GLOBALEMENT INOFFENSIF
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : derrière son ordi, bien en sécurité dans le QG du DLCEM de New-York
messages : 1491
parmi nous depuis le : 01/08/2015

GLOBALEMENT INOFFENSIF

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mer 7 Sep - 16:25

11 juillet 2016. Un combat d’Alpha Mâle et lui se retrouvait en plein milieu à jouer les arbitres. C’est ainsi que l’informaticien interprétait la rencontre entre l’agent Soto et Haytham Cassidy. Au moins, essayer de maintenir un esprit d’équipe dans cette association improvisée permettait de se concentrer sur autre chose que l’horreur de la situation. Une personne était morte. Son assassin était toujours là. Ils étaient coincés, deux pauvres mortels travaillant pour un département anti-mythologique, parmi une centaine de demi-dieux potentiellement hostiles si leurs couvertures de journalistes étaient grillées. C’était à cause de ce dernier point qu’il reprocha à Haytham sont manque de subtilité. En retour, le fils de Mars souligna le fait qu’il pourrait y avoir une prochaine victime. Marvin devait bien avouer qu’il n’avait pas du tout pensé à cette éventualité, sans doute trop occupé à écarter les ninjas de la liste des suspects (ce qui eut l’effet inverse, il en était au mix ninja-zombie-monstre-marin lorsque le demi-dieu avait coupé ces spéculations mentales en rappelant la réalité de la situation).


Puisqu’on passait d’une révélation à une autre, ce fut au tour de l’agent Soto de leur apprendre qu’un des invités avaient une bonne ouïe et devait avoir tout entendu de leur discussion. Malgré la panique que procura ce détail, Marvin essaya de réfléchir, ce qui pouvait se témoigner par un rognage en bonne et du forme de l’ongle de son pouce droit, tandis qu’il tenait toujours son appareil photo dans l’autre main. Il laissa les Alpha Mâle gérer le dialogue en espérant qu’ils pourront continuer la conversation sans tentative de s’égorger. DLCEM. DLCEM. Comment rebondir là-dessus ? Le geek se repassait les déclarations du fils de Mars, les paroles pouvant potentiellement s’être retrouvé à porter d’une oreille surhumaine fouineuse. Trouver une histoire, c’était dans ces cordes. Trouver une histoire cohérente et sans fantaisies que certains collègues qualifiaient de ‘marvinerie’… C’était plus compliqué et demandait toute son attention.

Pendant ce temps, la tension montait entre les deux autres interlocuteurs. Avant que Marvin ne puisse essayer de nouveau de calmer le jeu, l’agent Soto décida de s’éloigner. Après avoir lancé un regard suppliant à Haytham (qui pourrait signifier ‘s’il te plaît, ne tue pas mon collègue’), il suivit le mouvement. Juste à temps pour entendre Ariel paniquer en demander ce que c’était le DLCEM puis en questionnant au sujet d’un assaut. « C’est le nom du futur article sur lequel je travaille. Enfin, c’est un diminutif que j’utilise pour en parler, car le vrai est trop long. C’est : Détailler Le Chaos Environnemental Mondial. » Assura-t-il après que ces deux acolytes eurent chacun rassurés le dénommé Ariel. Il afficha ensuite une brève grimace d’excuse. « Oui, je sais, le titre n’est pas très vendeur, je bosse encore dessus. » Il tapota amicalement l’épaule d’Haytham. « Ce que mon ami voulait dire, c’est que j’en suis encore à la partie documentation alors… Si tu pouvais garder ça pour toi… J’en ai parlé à… Race et Haytham pour avoir leurs avis, mais… Je ne voudrais pas que la concurrence me pique mon idée d’article, tu comprends ? » Continua-t-il en se massant nerveusement la nuque.

Il espérait que son excuse d’article fonctionnerait. Au cas où, il pourra certainement improviser pour renforcer son bobard. Cependant, idéalement, il espérait que le sujet était clos, comme il n’aimait pas être au centre de l’attention. Il lâcha rapidement l’épaule du fils de Mars, pour tenir de nouveau son précieux appareil photo à deux mains. Puisque l’agent Soto et Haytham parlaient de débusquer le coupable (facile à dire quand on était un agent de terrain surentraîné et un fils d’une divinité guerrière !), Marvin chercha ce que pourrait être son rôle dans cette macabre histoire. « J’ai fait des photos depuis le début. » Signala-t-il timidement avant de proposer : « Peut-être qu’il y aurait un indice sur l’une d’entre elle. »


_________________
Je sens que je peux devenir fort, à ma manière, même si, au fond, je sais, que je ne suis qu'un pauvre être humain.
I can make a difference.
I can be this knight !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 882
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mer 7 Sep - 16:25

Le membre 'Marvin Knight' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CAPITAINE BEAU GOSSE
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Information non transmise
messages : 1080
parmi nous depuis le : 01/08/2015

CAPITAINE BEAU GOSSE

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Lun 3 Oct - 22:40

Intrigue 3
Blast Off.


La pression, la colère, la peur saupoudrée d'une impatience à venir. Voilà donc les ingrédients du nouveau cocktail à la mode sur le yacht où quelques minutes auparavant, on s'amusait, l'on se déhanchait sur la piste de danse, le cœur léger, le sourire aux lèvres, incapable d'imaginer que le pire allait arriver mettant un terme définitif à la soirée. Le sang coulait à présent et dans la salle de bains et sur les mains du coupable, qui à n'en pas douter, était encore là parmi les invités. Les dés jetés laissaient à présent place à l'avancée d'une enquête aussi palpitante que celle d'un Cluedo. Malheureusement pour les protagonistes, il n'était plus question de fiction, mais d'une bien triste réalité dont il fallait passer outre au plus vite pour avancer. De son côté, Haytham devait lutter contre ses plus bas instincts pour éviter au second agent accompagnant Marvin, de se prendre un poing en pleine poire. Le regard sombre, les mots absents, notre demi-dieu étaient aux portes de la déraison, le poing serré contre sa jambe, fourmillait déjà rien qu'à l'idée d'aller s'écraser contre la gueule de ce qui lui semblait être un connard de première. Par chance, Marvin aussi inoffensif soit-il, était parvenu à désamorcer (à sa façon) les tensions. Malheureusement pour Hay, si ses poings n'avaient su s'exprimer, sa verve acide avait au préalable laissé quelques informations s'échappaient de si, de là. Des informations qui n'étaient de toute évidence, pas tomber dans l'oreille d'un sourd en témoignaient les dires du petit groupe de jeunes demi-dieux qui se trouvait non loin de là.

Dillon s'éloigna pour vaquer à d'autres occupations moins périlleuses qu'une conversation avec le fils de Mars, ce dernier prit quant à lui l'initiative de converser avec le groupe d'Ariel pour, « démêler le faux du vrai » à sa façon. Ce qui en soit, n'était pas une bonne nouvelle. « -Donc comme je vous l'ai dit je suis un fils de Mars. Une fois encore, je vous exhorte à ne pas accorder de crédit à ce que je viens de dire. Vous savez, je suis juste stressé. Excessivement stressé, parce que ma petite amie est ici, au premier étage, je n'arrive pas à communiquer avec elle. Comme nous sommes bloqués ici, j'imagine tout un tas de scénarios. Je suis désolé, vraiment désolé » Fallait-il décerner un oscar à Haytham ? Ô ça oui ! Bien sûr, il était stressé pour Tam, mais la connaissant, il savait mieux que quiconque, qu'elle serait capable de se défendre contre l'ennemi et de protéger ceux et celles mit en danger. L'excuse de la petite amie n'en demeurait pas moins plausible, pour perdre les pétales et de ce fait justifier l'évocation d'un assaut. Pour le reste, une paire de rames ne serait pas de trop ou alors un ami pourvu d'une imagination débordante. Tel le chevalier blanc, mais sans armure et sans cheval, Marvin s'extirpa du malaise verbal qui avait opposé deux mâles alpha et s'approcha du petit groupe pour offrir un complément, disons-le, édulcoré, du récit de son camarade et complice. Si Marvin n'était pas un agent de terrain pourvu des qualités inhérentes à ce statut, à savoir l'endurance, la force, l'art de combattre même les yeux fermés, il n'en demeurait pas moins un être pourvu d'une grande intelligence, mais plus encore un gars qui avec ce surplus d'imagination à revendre, pouvait se targuer de faire de la concurrence aux quelques scénaristes employés sur ses films favoris. D'ailleurs à plusieurs reprises, Hay s'était demandé pourquoi son ami et voisin de palier n'avait pas pensé à cette voie, au lieu de se terrer dans un bureau. Une évidence qui refaisait une fois encore surface, et tel un spectateur prit devant une scène d'anthologie, Hay ne perdait pas une miette des propos de son maître « jedi » geek et approuvait chacun de ses dires, comme l'on approuve une parole « sainte »

« -Mince j'ai parlé du DCEM ? Merde, je ne m'en suis vraiment pas rendu compte. Je suis vraiment désolé vieux, je ne voulais pas griller le sujet de ton super article. Voilà, je suis tellement perdu que je mélange tout et je mets à mal ton boulot. » Il se tue et s'adressa à ses jeunes interlocuteurs pour appuyer les dires de son camarade d'infortune « - Ce type est un génie, mais il se complique la vie inutilement en plaçant des sigles partout. Toujours est-il qu'il y a un coupable parmi nous et qu'il va falloir le débusquer. De vous à moi, quand j'étais gamin, j'adorais jouer à Cluedo »Marvin continuait à se masser nerveusement la nuque, Haytham lui était d'un calme olympien, ne laissant rien le perturber, mais au fond de lui, il priait pour que le mensonge soit gobé afin de changer de sujet au plus vite. Par chance, c'est Marvin, qui une fois encore détourna l'iceberg du trajet. Aussitôt, le fils de Mars prit une fois encore son ami à parti et le conduisit à l'écart du groupe, aspirant de ce fait, à un peu plus de calme. « -Tu as eu un éclair de génie et tu as en conséquence bien fait ton travail de « journaliste » en prenant des photos. Montre-moi ce que tu as, peut-être que j'arriverai à voir quelque chose. En espérant bien sûr que tes clichés soient de bonnes qualités. » Hay prit gentiment l'appareil de Marvin et commença à faire défiler les photos espérant ainsi trouver ne serait-ce que l'ombre d'un indice. « -Il faut qu'on trouve quelque chose. Mais plus encore, il faut qu'on arrive à se tirer d'ici. Peut-être que Tam a vu quelque chose, peut-être même que le tueur ou la tueuse est déjà au premier étage. Non, je préfère éviter cette hypothèse. Je suis tellement à cran, que j'ai l'impression que chaque verre d'alcool disposé sur le bar, m'appelle. J'ai même failli boire un verre de whisky coca. Certes, il y avait du coca, mais il y avait surtout du Whisky. Enfin bref, il faut que j'arrête de dire des conneries. Bon, retournons à tes photos ! »
made by pandora.


Oui = 6

_________________



Dernière édition par Haytham Cassidy le Lun 3 Oct - 22:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 882
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Lun 3 Oct - 22:40

Le membre 'Haytham Cassidy' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Nouvelle Rome.
messages : 255
parmi nous depuis le : 07/04/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mer 5 Oct - 20:37

Atour d'elle les gens s'étaient déjà lancé dans de multiple conclusion sur l'affaire du meurtre. Et tandis qu'un homme aux gros bras tentait de ramener le calme (ou du moins de prendre le contrôle de la situation pour calmer tout le monde), d'autres gémissaient dans leur coin, d'autres gueulait toujours plus fort pour se faire entendre. Héloïse s'était rapproché du petit groupe. Elle voyait aussi Joshua, sonné de son côté. Elle se sentait mal. Son ventre était douloureux, son bas du dos aussi si bien qu'elle fut forcé de desserrer sa robe. Elle tenta de reprendre sa respiration et en suivant les conseils d'un homme proche d'elle s'affala sur la première chose qu'elle trouva. Son regards se porta tour à tour sur le Marsien, puis sur l'homme au lunettes, puis sur le garçon qu'elle avait trouvé aux toilettes, l'homme qui lui avait conseillé de s'asseoir et enfin, TJ. Son masque la grattait, et elle sentait déjà les hormones faire leur sale job. Elle agrippa le bras de l'homme à sa droite (qui veut ici!) et s'exclama.

Le meurtrier... Il est peut-être parmi nous. Il ets là... je le sens !

Fille de Phébus ou pas, personne n'était tout blanc ici et cela se ressentait. Beaucoup pourraient dire que la jeune femme délirait. Après tout elle avait les mains plaqué contre son ventre rebondit, commençait à transpirer et n'importe quelle personne pouvait mettre sa réaction sur le dos de ses hormones.

Il va peut-être en tuer un autre... Peut-être que c'est toi ! - elle désigna le garçon en face d'elle – ou toi !

Sa voix était partit dans les aigus, elle ne contrôlait plus rien. Joshua semblait s'être à nouveau intéressé à la discussion. Des chuchotements autour d'eux se firent entendre.

On est pas en sécurité, on est pas en sécurité, murmura t-elle à elle même.

Elle chopa le premier verre de jus de fruit qu'elle avait à sa portée avant de le descendre d'une traite. Elle ne voulait pas finir comme cette fille. Elle avait encore de trop de chose à vivre. Comme finir cette fête, avoir ce môme, retourner au camp Jupiter, découvrir la vérité à propos des attaques... Étrangement elle sentait qu'elle pouvait avoir confiance en l'homme aux gros bras. Peut-être parce  qu'il était romain, mais surtout parce qu'il avait la tête du protecteur idéal. Si la soirée devait dégénérer, elle se mettrait derrière lui. Sa mains agrippa un peu plus le bras du pauvre homme et elle se mordilla la lèvres en songeant aux autres. Comment tout ça se déroulait-il au dessus de leur tête . Savaient-il ? Étaient-ils dans le même état ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 882
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mer 5 Oct - 20:37

Le membre 'Héloïse Miller' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GLOBALEMENT INOFFENSIF
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : derrière son ordi, bien en sécurité dans le QG du DLCEM de New-York
messages : 1491
parmi nous depuis le : 01/08/2015

GLOBALEMENT INOFFENSIF

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mer 12 Oct - 22:22

11 juillet 2016. On pouvait situer Marvin dans l'oeil du cyclone de l'angoisse. Il avait conscience d'être entouré par plein de petit détail hyper flippant. Par exemple, le fait d'être un pauvre mortel travaillant pour une organisation anti-mythologie se retrouvant coincé sur un bateau rempli de demi-dieux qui ne seront pas prompts à favoriser l'option du dialogue serein si son manque de sang semi-divin dans les veines venait à être découvert. (D'ailleurs est-ce qu'invoquer un pourparler marcherait en cas de tension ?) Ensuite, il y avait le coupable, le vrai, qui ne s'arrêtera peut-être pas à une victime. Sans oublier le fait de n'avoir aucun contact avec les autres agents qui seraient un million de fois plus compétent que lui dans ce genre de situation.
Bref, il avait plein de raison de paniquer. MAIS, pour l'instant, tout allait relativement bien. L'informaticien s'accrochait à cette pensée. Pour l'instant, il n'était pas découvert, pour l'instant, il n'y avait qu'un seul mort. Il récitait mentalement ces détails rassurant comme s'il s'agissait d'un mantra.

Puis le mot DLCEM avait été lâché et ce fut la fin de sa petite navigation dans l'océan de la quiétude. Son imagination se remit en branle, à la recherche d'une explication plausible. Le résultat fut... Et bien, c'était une explication, ça oui. Crédible ? Il allait bientôt le savoir. Tandis qu'Haytham appuyait ces explications, une part de Marvin se sentait reboosté par cette improvisation. Une part de lui se disait : C'est ça que les agents travaillant sur le terrain ressentent tous les jours en mission, réagir vite, rattraper les faux pas, avoir la crainte d'être démasqué d'un instant à l'autre. Au fond, c'était comme du théâtre d'improvisation... Sauf que si on jouait mal, on risquait d'être tué, et pas uniquement blessé dans son orgueil par une critique acide. Non, là, ça serait plutôt par du vrai acide... D'ailleurs, est-ce que ça existait un demi-dieu qui pouvait avoir un pouvoir lié à l'acide ? Le geek se força à rester concentrer.

"C'est pas grave. De toute façon, DLCEM, ça craint comme nom de code pour mon projet, je trouverais surement quelque chose de mieux. Mais quand se serait fait, je compte sur ta discrétion." Commenta-t-il sur un ton détaché tandis que le fils de Mars s'excusait.

Pour son plus grand soulagement, la conversation dévia sur une histoire de Cluedo. Marvin se massa nerveusement la nuque lorsque son voisin le qualifia de 'génie'. Il n'était jamais à l'aise avec les compliments, surtout quand on était entouré par des personnes un million de fois plus cool au travail. Plutôt que d'attendre le verdict de cet auditoire improvisé, le photographe amateur qu'il était fini de clore le sujet en signalant qu'il avait fait des photographies pendant toute la soirée. Il ne savait pas trop si des indices s'y cachaient, mais, au moins, regarder des photos devraient aider à faire tomber la tension, non ?

Le blondinet en sursauta presque devant l'enthousiasme d'Haytham devant sa proposition et surtout par le fait d'être de nouveau emmené à l'écart. Il aurait voulu dire qu'il essayait de ne pas paraître louche et que cela était très difficile quand on était sans arrêt kidnappé par un fils de mars, mais le commentaire d'Haytham lui fit revoir ces priorités. "Bin, euh, oui, je fais mon travail avec sérieux, qu'est-ce que tu crois." Déclara-t-il avec l'orgueil de celui qui aimait le boulot bien fait. "Mes photos sont tellement de bonnes qualités qu'on pourrait compter les bulles dans le verre de champagne. Tiens, regarde." Assura-t-il avec fierté (comme si on pouvait être fier de ce genre de détail) en joignant le geste à la parole.

La nervosité de Marvin semblait vouloir jouer au montagne russe. Elle monta de nouveau lorsque son ami se saisit de l'appareil. Ce n'était pas qu'il n'avait pas confiance... Mais... Il n'était pas pleinement rassuré, voilà. Avec inquiétude, il expliquait par bride comment accéder et faire défiler les photos, même si Haytham semblait très bien se débrouiller sans son aide.

"Je suis sûr que tout se passe très bien pour elle." Souffla-t-il pour rassurer Haytham qui exprimait a voix haute ces inquiétudes et son envie de whisky. "Si j'étais..." Il s'interrompit lorsqu'il fut sur le point de prononcer les mots 'agent lond', ce qui n'était pas prudent. "Si j'étais... Tam..." Il savourait presque d'avoir appelé l'agent Lond par ce diminutif. "Déjà, je m'étranglerais pour avoir dit ça et puis, enfin, tu vois, elle sauverait la situation. Non, laisse tomber, ce que je dis est stupide, j'essaye juste de te rassurer, mais comme je ne le suis pas moi-même, c'est plutôt nul."

En parlant, de panique. Une demoiselle commençait clairement à paniquer, en disant qu'elle sentait quelque chose (comme il était concentré sur son bobard, Marvin n'avait pas vraiment fait attention aux mots exacts) et que le tueur allait encore tuer. Bref, un discours que l'informaticien ne connaissait que trop bien puisqu'il était proche de celui que son subconscient lui criait depuis le début. Pour le coup, ce qui l'inquiétait le plus, c'était le ventre rebondi de la demoiselle. Dans les films, c'était dans ce genre de situation qu'il y avait toujours un accouchement en catastrophe à gérer en plus de l'action. Pour une fois, Marvin était ravi de penser qu'on n'était pas dans un film.

L'informaticien lança un petit coup d'oeil d'appel à l'aide à son voisin. A part proposer de l'eau chaude, ce qui était certainement hors de propos, il ne savait pas trop quoi faire. Le coup des photos était sa seule idée lumineuse. Dès que cela touchait le social non-virtuel, il était largué.


_________________
Je sens que je peux devenir fort, à ma manière, même si, au fond, je sais, que je ne suis qu'un pauvre être humain.
I can make a difference.
I can be this knight !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 882
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   Mer 12 Oct - 22:22

Le membre 'Marvin Knight' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Premier Étage - Golf du Mexique)
» j'ai deux question qui m'intrigue
» La Maison de la Nuit-->Ecole de Vampires, intrigue et meurtres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ AUTRES DIMENSIONS.  :: le reste du monde.-