Partagez | .
 

 "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
DLCEM.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 145
parmi nous depuis le : 01/05/2016

DLCEM.

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   Ven 4 Nov - 14:03

avec HelenaIl n'eut pas le temps de répondre à la jeune femme (et d'un côté tant mieux, sa réponse n'aurait sans doute pas été très constructive) car l'homme avait visiblement décidé d'arrêter toute mascarade. Julian avait eut l’occasion de ne croiser que trois monstres depuis qu'il avait quitté les Amish. Le premier était apparu lors de sa première nuit passée à New York, et cela n'avait pas été du au hasard, une demi-déesse traînait dans le coin. Le deuxième il l'avait tout simplement rencontré quand il était encore marié et père d'un petit garçon qui était en réalité un fils d'Hermès. Évidement il avait fait en sorte de faire déménager sa famille le temps d'un weekend pour que la situation s'apaise et avait envoyé l'enfant à la colonie trois jours plus tard. Et l'autre fois, nul demi-dieux aux alentours, il avait juste aperçus un monstre dans les ruelles de New York qui n'avait pas pris la peine de se camoufler, visible alors aux yeux de tout ceux pouvant voir au travers de la brume. Il savait que ce n'était pas les mortels qui attiraient les monstres, quand bien même il voyait à travers ce qu'on appelait la « brume », comme lui. Non, c'était les demi-dieux qui était de véritables aimants à monstres. Parce qu'il avait une odeur particulières. Alors où Julian avait trop traîné avec des demi-dieux ses dernières années pour son boulot ou bien, hypothèse la plus probable... Mila... « Non, c'est trop gros. Tu viens juste de la rencontrer, c'est une fille sympa elle ne peut pas être... »

Ses pensées furent interrompu par un craquement douteux, puis un bruit de déchirement. L'homme avait à présent une toute autre allure et Julian déglutit. Non. Pas maintenant. Ça ne pouvait pas être vrai pas... Il n'avait pas d'arme sur lui (enfin, il n'avait pas jugé utile d’en balader une avec lui pour aller boire un café mais visiblement, il avait eu tort) et... Où était passé son ami ? Il se retourna deux secondes pour voir ce dernier de l'autre côté de la ruelle. Ok. Ils les avaient encerclé, bien joué.

« Dites moi que je rêve c'est pas possible... c'est quoi ça... »

Il devait la jouer fine. Vis-à-vis des monstres, qui ne l'attaqueraient sans doute pas en premier et vis-à-vis de Mila. Il était mortel, il voyait à travers la brume. Mais il était aussi agent double de la DLCEM et son travail l'avait poussé plusieurs à fois à se renseigner sur le monde mythologique. Et s'il se souvenait des livres qu'il avait lu, les créatures qui leur faisaient face était de Harpies. Et il savait que les Harpies étaient aussi connu pour leur intelligence qui frôlait le zéro. Un point pour eux. Mais ces deux là avaient l'air affamé. L'autre n'en était qu'au début de sa métamorphose. Un passant dans la rue allait bien voir que quelque chose n'allait pa,s non ? Quoi que, depuis le temps il avait appris que les mortels ignoraient tellement de chose qui se passaient juste sous leur yeux, il n’espérait donc pas grand chose de leur part.

« Tu... »

Il n'eut pas le temps de finir qu'un des monstres fondit sur eux.
© 2981 12289 0

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
I was the one who had it all, i was the master of my fate. I never needed anybody in my life, i learned the truth too late.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
κόρη Αθηνάς
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : A la colonie des Sang-Mêlés
messages : 348
parmi nous depuis le : 18/09/2016

κόρη Αθηνάς

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   Sam 5 Nov - 6:55

S'il est impossible de ne pas penser à quelque chose, il reste encore possible de penser à autre chose. #L.Carroll
Helena Subasic & Julian E. Shatterstar
Il est trop tard pour faire demi-tour à présent que l'homme blessé se transforme. Je demande à Jake s'il voit la même chose que moi et il ne répond pas exactement à ma question. Bon je saurais sûrement plus tard s'il est mortel qui voit à travers la Brume et à quel degré bien que je n'ai pas vraiment envie de prendre le risque de me servir de ma bague et que Jake la perçoive comme elle est : une lance. Par les dieux, que puis-je bien faire ? Le monstre n'a pas encore terminé sa transformation alors j'en profite pour regarder les alentours et mes yeux s'arrêtent un instant sur l'homme barbu qui nous barre désormais le passage.

- Je ne sais pas ce que c'est mais ça ne m'inspire pas confiance, dis-je avant mettant un brin d'appréhension dans ma voix même si je sais parfaitement de quoi il s'agit et pourquoi ça se passe.

Je me recule jusqu'à être juste à côté de Jake, il va falloir avoir un bon plan pour nous sortir de là parce que je ne peux pas me permettre de mettre mon ami encore plus en danger qu'il ne l'est déjà. Il s'apprête à me dire quelque chose lorsque la Harpie fond sur nous et là je prends une décision. Je pousse Jake de toute mes forces hors de la trajectoire de cette saleté qui hurle et je décide de ma servir de ma lance le temps que mon ami reprenne ses esprits. Je n'ai pas le droit à l'erreur, je dois viser le cœur. La harpie me percute et au même moment je l'accueille en lui plantant ma lance dans l'abdomen. Je tombe au sol avec le poids de la femme au corps d'oiseau et je m'empresse de faire revenir ma lance à son état de bague. La harpie pousse un râle qui me donne des frissons puis explose en poussière. Mon cœur bat la chamade sous l'effet de l'adrénaline, mine de rien c'est toujours plaisant de tuer (même temporairement) un monstre. Je place rapidement mes bras en position de défense, au moment où Jake se relève et je ferme les yeux en adoptant une mine effrayée. Je sais que je n'ai pas le temps avec la deuxième harpie qui a bientôt terminé sa transformation mais je dois sauver les apparences et en aucun cas laisser penser à Jake que je ne suis pas un mortelle. Je rouvre les yeux et voyant qu'aucun monstre ne s'est jeté sur moi je dis à mon ami en faisant couler une petite larme de peur qui n'est pas de la peur vu que j'ai vu bien pire  :

- Mais qu'est-ce qu'il s'est passé ? C'est réel ou non ?

Bien sûr il faut que la seconde harpie commence à crier de colère pour la perte de sa camarade.



Lancé de dé :
1 à 2 : La Harpie sous l'effet de la faim se précipite tellement qu'elle en rate son décollage et s'étale pas terre.
3 à 4 : Helena utilise sa lance pour assommer Jake et combattre les monstres tranquillement.

5 à 6 : Helena pousse Jake hors de la trajectoire du premier monstre, peut importe qu'il se prenne de plein fouet le mur d'à côté.

_________________
Helena Subasic
«La connaissance parle mais la sagesse écoute» Jimi Hendrix ~by lizzou.



Dernière édition par Helena Subasic le Sam 5 Nov - 9:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 895
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   Sam 5 Nov - 6:55

Le membre 'Helena Subasic' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé général.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DLCEM.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 145
parmi nous depuis le : 01/05/2016

DLCEM.

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   Sam 5 Nov - 17:22

avec HelenaBam. Bon, bam ne fut pas exactement le bruit que fit sa tête et tout le reste de son corps en heurtant le mur mais presque. La jeune femme l'avait poussé avec une telle force et si vite que pour une fois, il n'avait rien vu venir. Si bien qu'il fut sonner pendant une bonne dizaine de secondes.Voire une vingtaine... à vrai dire il avait perdu le fil, trop occupé à se masser le crâne. Heureusement pour elle, il avait toujours été du style bagarreur, des coups, ils s'en étaient pris très, très souvent. Encore chancelant il se redressa, se tourna vers la jeune femme. Le monstre avait... disparu. À la place, un tas de poussière se tenait là, bientôt éparpillé par le vent. Mila avait l'air secoué.

« Je ne... je ne comprends pas. »

Alors où Mila était du genre très rapide pour se battre (ce dont il ne doutait pas, si elle était ce qu'il pensait, elle devait avoir un bon entraînement vu son âge) ou bien elle faisait preuve d'une chance extraordinaire. Cependant l'autre monstre n'avait pas dis son dernier mot. Mais tant pis. Dans un élan d'héroïsme, il attrapa la jeune femme par le bras et la tira en avant. Il avait dix secondes grand maximum avant que le monstre ne termine sa métamorphose. Dix secondes pendant lesquels ils avaient tous les deux une chance de quitter le cul de sac. Une fois dans la rue il en s'arrêta pas de courir pour autant. Son instinct lui soufflait de ne pas encore s'arrêter.

« Il faut se planquer, et vite ! »

Faute d'avoir son pistolet ses balles en bronze, il ne pouvait rien faire conte ce monstre. Et étrangement, puisqu'il n'était pas officiellement en mission, il n'avait pas envie de savoir la vérité sur elle. Parce qu’il savait très bien ce que cela voudrait dire. Non, il était le Julian civil, pas le Julian agent. Sans réfléchir il entra dans la première boutique venue dans la rue d'en face. Chez un disquaire. Il se retourna une fraction de second,e le temps pour lui de voir le monstre enfin changé dans son intégralité. Il lâcha la main de Mila et , derrière une étagère remplie de vinyles de toutes les époques, tenta de reprendre son souffle.

« Ok... ok, on se calme. C'était quoi ça ? Est-ce que je suis le seul à avoir vu des... - il baissa d'un ton – des trucs étranges dehors ? »

Et il se ferait un plaisir d'informer le bureau que des Harpies avaient actuellement élu domicile dans ce quartier de New York. Pour eux cela voulait dire que de nouveau cas de demi-dieux venait d’apparaître.

« On a peut-être un peu de temps avant qu'il nous voit... ou peut-être qu'il va partir... »

Mauvaise réponse. Le monstre en question semblait avoir sentit l'odeur de son déjeuné. Et encore un mythe après sur les banc de l'école qui s'écroulait lamentablement, ces créatures là n'avait pas de mauvais flair. À présent il s’avançait vers le petit disquaire.
© 2981 12289 0


oui, le monstre les sent et vient vers eux.
non, le monstre ne voit rien et commence un tour dans le quartier

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
I was the one who had it all, i was the master of my fate. I never needed anybody in my life, i learned the truth too late.


Dernière édition par Julian E. Shatterstar le Sam 5 Nov - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 895
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   Sam 5 Nov - 17:22

Le membre 'Julian E. Shatterstar' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
κόρη Αθηνάς
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : A la colonie des Sang-Mêlés
messages : 348
parmi nous depuis le : 18/09/2016

κόρη Αθηνάς

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   Sam 5 Nov - 22:16

S'il est impossible de ne pas penser à quelque chose, il reste encore possible de penser à autre chose. #L.Carroll
Helena Subasic & Julian E. Shatterstar
J'ignore si ma ruse à l'encontre de mon ami mortel fonctionne ou non mais en tout cas il ne dit pas grande chose à propos de la rapidité avec laquelle la harpie à disparue. Il nous reste peu de temps avant que la comparse soit opérationnelle et mon ami le sait car il m'attrape prestement par le bras pour me relever. Une fois sur mes pieds je me fais entraîner hors de la ruelle et nous courrons tous les deux, esquivant tant bien que mal les passant sur le trottoir pour tenter de semer la harpie. Je suis Jake qui me fais traverser la rue mais je sais pertinemment que c'est inutile parce que ce type de monstre est capable de flairer un demi-dieux à des kilomètres à la ronde.

Oui Jake on doit se cacher, mais si tu savais tu irais te cacher dans un endroit qui sent mauvais. Je préfère qu'on aille se cacher le temps que je trouve une solution à notre problème parce que je veux éviter de devoir faire à nouveau usage de ma bague et de prendre le risque qu'il la voit sous sa forme véritable étant donné qu'il semble avoir la capacité de voir à travers la Brume. Nous arrivons rapidement de l'autre côté de la rue, un hurlement de la part du monstre qui nous poursuit et nous allons nous réfugier chez un disquaire. La porte s'ouvre en grand, peut-être un peu trop brusquement car tous les mortels présents se retournent pour nous dévisager. En même temps un homme et une femme qui entrent en courant dans une boutique cela à de quoi créer des suspicions chez n'importe qui de censé. Jake m'emmène vers le fond de la boutique et nous voici à présent sommairement caché dans un rayon rempli de vinyles d'époques différentes. Même abrités, je, pardon, nous pouvons entendre les cris de la harpie légèrement énervée que j'ai tuée sa copine et qui me veux toujours comme en-cas. Mon camarade d'infortune me demande ce qu'il vient de se passer, s'il est le seul à voir ce qu'il à vu. J'essaye de reprendre une respiration égale puis je prends le temps de lui répondre avec sincère mêlée à de l'inquiétude.

- Je ... je ne sais pas ! Mais c'est pas la première fois que je vois des trucs bizarres dans ce genre et j'ai toujours pensé que j'étais la seule à voir ces trucs parce que mes parents m'emmenaient chez un médecin qui me donnait des médocs, murmurais-je sur un ton d'aveux. Mais au moins je suis fixée : Jake peut voir à travers la Brume.

C'est tout même beau qu'il espère que la harpie nous laisse tranquilles, elles sont stupides mais tenaces quand elles ont faim et qu'un demi-dieux est à leur disposition. Je tournent mes yeux vers la vitrine qui me laisse le champ libre pour voir la harpie voler au-dessus de la route, venant tout droit vers nous. Il faut faire vite, regarde alors les alentours élaborant un plan pour sauver ma peau et celle de Jake. Une porte attire mon regard où il y a un panneau interdisant quelque chose -sûrement l'accès à quelqu'un d'autre qu'un employé-, c'est très probablement notre ticket de sortie si cela signifie bien salle de repos et de stock et au passage accès vers une sortie de secours. Ni une ni deux j'attrape Jake par le bras, lui indique la porte et dit :

- Je ne sais pas ce que c'est mais on devrait sortir par là !



_________________
Helena Subasic
«La connaissance parle mais la sagesse écoute» Jimi Hendrix ~by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
DLCEM.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 145
parmi nous depuis le : 01/05/2016

DLCEM.

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   Dim 6 Nov - 16:48

avec HelenaIl la suivit sans faire de réflexions, de toute façon, ils n'avaient pas l'embarras du choix. Ils rentrèrent donc dans ce qui semblait être une salle de repos. Un canapé qui semblait moelleux, une table et trois chaise. Mise à part l'armoire et la machine à café... Ils ne pouvaient décemment pas compter sur les quelques magasines d'automobile posé sur le meuble pour se défendre. Heureusement pour eux, l’intuition de la jeune femme était plutôt bonne, et une sortie de secours avait été aménagé. Ni une ni deux, ils y foncèrent.

« Et maintenant ?! »

Ils pouvaient toujours courir à fond, mais le monstre les rattraperait. Il examina rapidement la rue dans laquelle il venaient d'arriver. Des boutiques, trop de passants c'était...

Tut tut !

Le bruit du klaxon le sortis de sa rêverie. Un taxi venait de s'arrêter sous leur yeux, et l'homme accoudé à sa fenêtre les appella.

« Vous attendez un taxi ? »

Non, pas vraiment (l'homme devait être en quête de clients). Mais il était le bienvenue. Il regarda Mila deux secondes avant de lui ouvrir la portière. Au passage il lui glissa qu'il paierait la course, il n’oubliait pas ses manières pour autant.

« J'vous emmène où ? »
« China Town ! »

Il avait clamé la destination la plus loin d'ici qu'il connaisse. Et pied au moment où la taxi jaune démarra, un grand fracas se fit entendre dans l'arrière boutique. Signe que le montre était toujours bien présent et qu'il n'allait pas tarder à tout démolir avant d'atterrir à son tour dans la rue. Julian serra les dents, regardant Mila avec l'air le pus apeuré qu'il avait en stock.

« Je vous donne plus si vous grillez les prochains feux. Enfin, si vous allez plus vite. Mon... mon amie et moi sommes très pressés. »

Le chauffeur marmonna quelques mots incompréhensible dans sa barbe avant de donner un petit coup d’accélérateur. Il se retourna sur sa banquette et fut ravi de constater que pour le moment, le monstre ne semblait pas courir derrière eux. Pour une première rencontre, il aurait pu faire mieux. Alors oui, c'était pour le moins original. Il aurait des choses à raconter à... A personne en fait, tout cela resterait entre elle et lui. Ils n'avaient même pas payé leur thé !  « Arrête, l'heure est grave, ne pense pas à des choses aussi futiles quand tu es en danger, et sûrement en présence d'une demi-déesse ! » pensa t-il. Le taxi pila et s'arrêta d'un coup. Il ne s'était même pas rendu compte qu'ils étaient déjà arrivés à destination. Il tandis des billets au chauffeur qui pris tout de même le temps de tout compter et descendit du véhicule.

« Bon hé bien... Je suis désolé, j'ai pris la première option qui s'offrait à nous. »

C'était étrange, mais il avait comme une envie de rire. C'était peut-être le stress de la dernière demi-heure qui faisait ça...

« Alors comme ça on voit aussi des monstres, rigola t-il, au moins, j'aurais appris que je ne suis pas le seul type étrange de cette ville ! »
© 2981 12289 0

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
I was the one who had it all, i was the master of my fate. I never needed anybody in my life, i learned the truth too late.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
κόρη Αθηνάς
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : A la colonie des Sang-Mêlés
messages : 348
parmi nous depuis le : 18/09/2016

κόρη Αθηνάς

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   Jeu 10 Nov - 22:09

S'il est impossible de ne pas penser à quelque chose, il reste encore possible de penser à autre chose. #L.Carroll
Helena Subasic & Julian E. Shatterstar
Ai-je raison ou est-ce que j'ai tort concernant la porte ? Je l'ignore. En tout cas Jake ne tergiverse pas quand nous remarquons que la harpie s'approche dangereusement de la boutique alors nous nous pressons pour aller vers l'endroit qui sera notre salut ou un piège mortel. La petite est petite mais il y a assez de place pour y caser un canapé, une table, quelques chaises et une machine café. Peu importe ce n'est pas ça qui m’intéresse mais la seconde porte.  Nous décidons de ne pas nous attarder ici, après une harpie en colère est à nos trousses -et surtout à mes trousses- nous ouvrons l'autre porte et débouchons sur une autre rue passante, je commence à chercher du regard un arrêt de bus ou un taxis à proximité lorsque Jake me demande ce qu'on fait. Je m'apprête à lui répondre de prendre le premier taxi qui passe quand je suis interrompue par une voiture qui klaxonne, je regarde alors dans la direction d'où est provenu le bruit et je constate qu'un des véhicules jaunes de New-York vient de se garer juste à côté de nous. Si on a besoin d'un taxi ? Dans l'immédiat c'est qu'il faut, surtout pour mon ami étant donné que je sais me battre,mais bon je ne vais pas non plus l'abandonner.

Nous nous regardons mutuellement puis Jake m'ouvre la porte du véhicule en m'annonçant discrètement qu'il paierait la course et en guise de réponse lève les yeux au ciel puis je m'assois sur la banquette arrière. Le chauffeur attend que mon ami s'installe à son tour avant de demander à quelle destination il doit nous amener. Le moteur se met à ronronner au moment même où un grand fracas retentit, signe que le monstres est entré dans la boutique et continue à nous suivre. La voiture démarre, trop doucement à mon goût et Jake demande à ce que le chauffeur roule plus vite en contre partie d'une plus haute rémunération, le concerné marmonne des mots incompréhensibles mais exécute tout de même la demande. Je regarde rapidement Jake puis me tourne sur la banquette pour pouvoir regarder derrière et voir si la harpie à réussit ou non à sortir du bâtiment. Je n'aime pas fuir, surtout devant une furie mais je sais que de toute façon elle et moi on finira bien par se recroiser à un endroit ou un autre. J'ignore combien de temps se passe, combien de temps je regarde la route mon genou s'agitant de la même manière qu'un marteau piqueur mais je sursaute presque lorsque le taxi freine brusquement. Je remarque que le décor à changé : nous voici à Chinatown. Jake donne l'argent au chauffeur et dans le même je sors de la voiture pour ensuite m'arrêter sur le trottoir et regarder les alentours. Mon ami me rejoins rapidement puis s'excuse pour l'option qu'il a choisie, mes yeux cessent de scruter les environs pour se poser sur lui. C'était exactement ce que je voulais faire. Ce qu'il dit ensuite par rapport aux monstres me fais légèrement sourire mais ça me donne envie d'en savoir plus sur lui.

- Moi qui pensais que j'étais folle, je suis contente de ne plus être seule, répondis-je en calquant mon ton sur le sien. Mon regard se détourne de Jake pour se poser sur un vendeur ambulant de nourriture chinoise, Un petit creux ?


_________________
Helena Subasic
«La connaissance parle mais la sagesse écoute» Jimi Hendrix ~by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
DLCEM.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 145
parmi nous depuis le : 01/05/2016

DLCEM.

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   Dim 13 Nov - 13:42

avec Helena« Oh que oui ! J'ai encore un peu mal à la tête... »

Ils se dirigèrent vers le vendeur ambulant. Il n'avait pas pour habitude de manger ce genre de chose (il avait toujours eu un peur peur du genre de nourriture vendu par ces types et de cette manière) mais il n'allait pas chipoter. Outre le fait que le vendeur en connaissait qu'en anglais uniquement les mots liés au vocabulaire de la vente et alimentaire, il commanda quelque chose qui lui parut très bon et qui se révéla délicieux.

« Je vais donner l'impression d'être un grand curieux mais... Depuis combien de temps ça dure chez toi ? Ces visions effrayantes, ces choses inhabituelles... »

Quitte à s'inventer un nouveau personnage, autant le faire à fond. Et de plus, il n'aurait pas à mentir sur les trois quarts des choses. Après tout il était un véritable mortel capable de voir à travers la brume, depuis son adolescence plus précisément. Il avait déjà croisé des créatures mythologiques, à trois reprises seulement, mais pour un mortel c'était déjà beaucoup trop. Il comprenait la plus part de ces collègues, d'être effrayé ou agacé par tout ça. Leur monde n'était pas censé être comme ça. Il y avait bien longtemps que Dieu avait châtié toutes les créatures impures... Il chassa de sa tête une pensée pareille, il recommençait à penser comme ses pairs.

« Moi tout a commencé quand j'étais adolescent, j'avoue, au départ, je n'ai pas très bien compris. Enfin, aujourd'hui encore je me pose un tas de question. Et croiser pour la première fois une personne comme moi... J'avoue me sentir moins seul. Et peut-être moins étrange. »

C'était tout de même dingue. Rencontrer Mila. Via le net. La rencontrer en vrai et subir une attaque de monstre en plus New York. Évidement qu'il allait consigner tout ça dans son petit journal et étudier tout ça de plus près plus tard dans la soirée. Ce qui était sûr, c'est qu'il allait garder contact. En plus d'être gentille elle serait un parfait cas d'études. On demandait toujours aux agents doubles de se fondre dans la masse, il était chargé d'en apprendre le plus sur leur ennemi. Et c'était sans doute le meilleur moyen possible. Ils étudiaient, les agents de terrain neutralisaient et les autres examinaient et cherchaient des plans pour contrecarrer tout ça, toutes ces choses anormales qui peuplaient leur monde. Il était curieux à propos de la jeune femme, il avait du mal à le cacher (mais tout ça fait partis de Jake, il était un gars curieux comme tout) mais il avait envie d'en savoir plus sur elle.
© 2981 12289 0

_________________
TAKEN AWAY TO THE DARK SIDE ✽
I was the one who had it all, i was the master of my fate. I never needed anybody in my life, i learned the truth too late.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
κόρη Αθηνάς
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : A la colonie des Sang-Mêlés
messages : 348
parmi nous depuis le : 18/09/2016

κόρη Αθηνάς

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   Dim 13 Nov - 14:27

S'il est impossible de ne pas penser à quelque chose, il reste encore possible de penser à autre chose. #L.Carroll
Helena Subasic & Julian E. Shatterstar
A présent que nous avons du temps pour parler j'invite Jake à manger quelque chose et il accepte. J'ai toujours trouvé ça fascinant les quartiers comme Little Italy, China Town, Koreatown ou encore El Bario où des personnes vivant depuis des années aux Etats-Unis continuent à vivre selon la culture d'origine de leur pays et de parler presque exclusivement l'italien, le chinois, le coréen ou l'espagnol tout en vivant en une communauté très soudée. Je commande quelques pièces de Char Siu puis j'écoute attentivement Jake. Il demande demande depuis quand je vois des choses inhabituelles et je hausse les épaules, je suis Mila qui voit des monstres ce que je dis doit être crédible. Je fronce légèrement les sourcils pour montrer une incertitude dans l'âge mais aussi de la certitude que cela fait un bon moment.

- Depuis mes dix ans je dirais. Quand j'étais petite mes parents mettaient ça sur le compte de l'ami imaginaire même si un ami avec une langue de serpent c'est pas le plus créatif et au fur et à mesure c'est devenue de la schizophrénie, répondis-je avec toute la sincérité que je peux donner dans ce mensonge tout en y mettant une certaine gêne après tout je lui est sortis que mes parents me donnaient des médicaments et je peux aussi lui dire que j'ai séjourné en hôpital psychiatrique si jamais il cherche à trop en savoir.

Le vendeur ambulant nous sert nos plats, que je règlent prestement avant d'inviter Jake à aller nous asseoir un peu plus loin. En tant que fille d'Athéna j'ai tout de suite été revendiquée à ma naissance et je n'ai pas grandit dans l'ignorance de l'autre monde auquel j'appartiens. Et je n'ai jamais douté un seul instant qu'il soit possible que des mortels puissent voir à travers la Brume, il y a toujours des ratés même dans les meilleurs plans. Mon père par exemple voit très peu mais est réfléchit alors il a un instinct plutôt qu'une vision, en même temps il faut être très observateur quand une amante (au niveau intellectuel) est une déesse et que vous avez une fille avec cette même amante. Je sors de mes pensées lorsque Jake m'explique un petit bout de son histoire vis à vis de ce qu'il a tendance à voir. J'en profite alors pour noter dans un coin de ma tête la période vers laquelle s'est déclarée la vision à travers la Brume histoire de faire quelques statistiques pour plus tard, ça peut toujours servir.

- Je comprends vu que j'étais dans le même cas jusqu'à aujourd'hui, je me pose toujours des questions sur ces choses qu'il m'arrive de voir ... même si mon entourage n'arrête pas de dire que je suis folle.  

Je lâche un petit soupire puis commence à manger un peu de ma portion de viande qui, soit dit en passant, est très bonne. Je termine ma bouchée puis je pose d'autres questions.

- Tu as déjà été ... comment dire ... attaqué par ces choses ? Comment c'est possible ? D'où est-ce que ça sort ?


_________________
Helena Subasic
«La connaissance parle mais la sagesse écoute» Jimi Hendrix ~by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: "Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Bonne ou mauvaise surprise, telle est la question" (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Freemobile : (mauvaise) surprise des appels vers l'international !
» Cerise ou orange ? Telle est la question. [4/4]
» Mauvaise réception TNT
» Bonne année 2009 !!!
» JE CHERCHE UN BONNE SECURITE POUR MON ORDI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LES ÉTATS-UNIS.  :: new york city. :: times square.-