Partagez | .
 

 (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 305
parmi nous depuis le : 28/06/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   Sam 18 Fév - 16:40

La jeune-femme avait été libérée de la prise d’Hillel qui lui était arrivé dessus de façon un peu fourbe. Il détenait toujours l’arme de l’agent de police [hrp : si je ne me trompe pas], caché derrière lui. Marjolaine s’était légèrement éloignée pour jeter un oeil aux ruines après avoir secoué un peu la terre. Elle allait vérifier le résultat de ses pouvoirs, laissant Hillel seule avec sa nouvelle captive. Le fils de Mercure en avait profité pour poser quelques questions, toujours aussi insolent qu’au début. Leanne lui répondit presque sur le même ton.

Elle avait commencé par lui faire comprendre qu’il devait être un peu idiot, car à en voir son uniforme on devait bien deviné sa présence sur les lieux du crime. Hillel l’avait jaugé, la bouche tordue, se sentant légèrement idiot, il est vrai. Après… Uniforme ou pas… « Ç’aurait pu être un déguisement » avait-il grommeler dans sa barbe, toujours les bras croisés. Par contre ce que j’ai capté de suite, c’est qu’elle en savait pas plus. Et ça, ça faisait chier… Hillel tordit de nouveau sa bouche en une nouvelle grimace déçu. Il jeta un oeil par-dessus son épaule pour voir Marjolaine, histoire d’être sûr qu’elle était toujours en vie. C’est alors que la demoiselle se mit à le menacer. Lui et sa partenaire de mission. Hillel la fixa d’un regard dur et eut un rictus narquois.  Elle avança les conséquences de ses gestes sur un agent des forces de l’ordre. Il se retenait de rire. Pas besoin d’envenimer les choses. Puis que clairement j’avais autre chose sur le feu pour prendre le temps de jouer de provocation. Il comptait bien lui couper la parole et répliquer qu’il s’en moquait, c’est pas ça qui lui faisait peur. Avoir des soucis avec l’autorité officielle d’un pays, que ce soit aux Etats-Unis ou en Australie, il connaissait. Un jeune délinquant qui en avait fait des garde-à-vue et était passé par la case centre-pour-jeunes-difficiles. Or, il ne dit rien, car elle l’avait intrigué. Leanne avait parlé de monstre. Il arrêta de la regarder de haut pour se montrer plutôt choqué.

Pas le temps de lui poser des questions, elle avait informé Hillel qu’elle n’était pas seule et les renforts n’allaient pas tarder. Mais je le fracasse ton coéquipier ! Le demi-dieu était resté interdit. Ca filait à toute vitesse dans sa tête, il réfléchissait vite et peut-être mal. Elle avait l’air de connaitre leur nature et dire qu’ils étaient précieux. Mais pourquoi ?! Hein ! Pourquoi elle nous pense précieux ?. Il sortit l’arme derrière son dos et la pointa une nouvelle fois en directions de Leanne, malgré ses menaces. Au même moment, Roman était arrivé. « Vous êtes qui bordel ?! » éclata t-il subitement. Marjolaine avait choisi aussi ce moment pour revenir. Elle interpella Hillel qui était bien trop concentré à tenir l’arme pointé sur la demoiselle et elle remarqua l’autre homme. Elle hésita à intervenir. « Vous en faite partie c’est ça ? C’est trop louche une jolie fille comme toi dans la police ! Tu sais de quoi tu parles… T’es bizarre !! Vous êtes du DLCEM c’est ça ?! Hein ! Parle ou je t’explose la tête ! »

Marjolaine se rapprocha derrière Hillel. Elle lui alerta de sa présence et posa une main sur son épaule, lui demandant ce qui se passait et de faire moins de bruit. « Il reste des gars sur place… C’est bizarre…

_Comme eux !!! aboya t-il, serrant plus sa prise sur la crosse de l’arme.
_Arrête… Calme toi, ils y sont peut-être pour rien. »
Hillel resta immobile et silencieux un moment avant de dire qu’il n’y avait qu’un moyen de le savoir. Il utilisa son pouvoir de supervitesse et lesta Leanne de ses papiers, puis bondit vers Roman, lui prenant son arme et aussi ses papiers. Il retourna à sa position exacte. Marjolaine surveillait les deux mortels alors que le fils de Mercure épluchait les papiers dans tous les sens. Il soupira. puis il sortit d’un geste rapide le boitier de munition de l’automatique. Des balles en acier. Il fit pareil pour l’arme de Leanne. Il garda bien sûr les munitions et leur jeta leur armes vides.

« Tu n'trouves précieux pourquoi ? » s’adressa t-il à Leanne, calme et ferme avant de s’approcher d’elle lui tendant ses papiers. « C’nos affaires, nos histoires. On fais chier personne. Si t’as envie d'nous buter, c’ton choix mais crois moi que j'te tuerais très lentement. Si t'veux nous aider, tu es la bienvenue. Tu auras ma reconnaissance éternelle... enfin presque, faut pas déconner. »  

En s’énervant, il attire des agents du « gouvernement ».
Oui : Les agents du DLCEM arrive et les entourent, les menace de leur armes en leur demandant qui il sont. Leanne et Roman sont pris dans le lot avec les deux autres demi-dieux.
Non : Hillel utilise alors ses pouvoirs pour voler les papiers de Leanne et Roman, ainsi que l’arme de ce dernier.

_________________

fun & run


Dernière édition par Hillel Davis le Sam 18 Fév - 16:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 868
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   Sam 18 Fév - 16:40

Le membre 'Hillel Davis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MORTEL INSOUCIANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New York.
messages : 207
parmi nous depuis le : 13/06/2016

MORTEL INSOUCIANT.

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   Lun 20 Fév - 11:54

Le DLCEM, c'était quoi ça encore ? Ce garçon avait du abuser de ses drogues. Elle ne voyait que ça. Il en avait trop abusé et maintenant il nageait en plein délire de paranoïa. La jeune femme termina même par penser qu'appeler le samu serait peut-être la meilleure chose à faire finalement face à un tel phénomène. Il n'avait vraiment pas l'air bien, complètement ailleurs, il baragouinait des choses sans aucun sens… Et maintenant qu'il avait subtilisé l'arme de Roman (quelles chances ils avaient face à ça?) et leur papiers, il devait de sentir bien bête.

« Tu es rassuré ? Je n'ai pas mentis, nous sommes bien de la police », répliqua t-elle d'une voix sèche.

À ses côtés Roman avait du mal à tenir en place. Si Leanne avait déjà vu le garçon se servir de son pouvoir, ce n'était pas le cas de son coéquipier qui lui… se sentait subitement mal à l'aise. Il lui tapotait l'épaule de manière répété, l'air de vouloir lui dire « t'as vu ce que j'ai vu toi aussi ? » et elle hocha la tête en silence. Il arrêta son geste et son attention se reporta sur les deux jeunes gens. Elle ne s'était jamais sentie aussi proche de son coéquipier. Mais là elle devait bien avouer qu'ils étaient dans la même mouise. Les aider ? A buter très lentement ? Il parlait sans s'arrêter, balançait des punchlines avant de se contredire juste après… Oui, son esprit était assez confus. Roman poussa un soupire, agacé, et elle le savait ce n'était pas bon signe. Il devait être en train de préparer quelque chose, elle le voyait à sa tête. Qu'avait-il au juste derrière la…

«Yaaaa ! »

Ce cri, ridicule d'ailleurs, avait été poussé par son coéquipier qui… c'était jeté sur les deux demi-dieux. Un grand bond, une main tendu, main qui tenait un petit truc que le jeune homme avait du oublier dans son racket. Un taser. Roman était grand, musclé et se manger une telle personne dans la figure devait dejà faire mal. Mais se faire plaquer au sol en plus de ça… Ce fut donc Marjolaine qui fut la cible. Sans doute Roman avait-il choisis l'option de facilité, et à présent la jeune femme était paalysée au sol. Il se redressa, la jeune femme dans les bras, un air menaçant sur le visage.

« Ça suffis, vous… Vous nous suivez jusqu'à la voiture et on va régler ça dans les règles. »

Leanne n'avait pas ouvert la bouche, elle avait juste envie de lui balancer un… « bien joué » ou un «mais pourquoi elle c'est lui le pire des deux crétin ! », un mélange de tout ça. Elle croisa les bras, regardant tour à tour son collègue et le jeune homme. Alors, qu'allait-il faire ? Ils avaient son amie, non pas en otage, mais… de leur côté. Non elle ne comptait pas l'aide,r et puis  faire quoi déjà, il n'était pas très clair. Et jamais elle n'aiderai quelqu'un qui s'amusait à la menacer.

lancer de dés.
oui, l'attaque touche Hillel.
non, l'attaque ne touche pas Hillel mais Marjolaine.

_________________
Before rebirth.
Il y a des choses qu’on fait par nécessité, par désir ou encore par devoir, et d’autres parce qu’on n’a absolument pas le choix. En général, ces dernières impliquent un risque mortel.


Dernière édition par Leanne Summers le Lun 20 Fév - 11:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 868
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   Lun 20 Fév - 11:54

Le membre 'Leanne Summers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Intrigue 01.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 305
parmi nous depuis le : 28/06/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   Lun 27 Fév - 16:06

« C’est pas parce que tes papiers disent que vous venez de la police que c’est vrai. Y’a pas cinq minutes tu me prenais pour un simple crétin de drogué ? Réponds oui et tu vas pas aimer où je vais te les rendre tes affaires. » siffla t-il comme un enfant insolent qu’il était. Il était un petit peu sous pression avec la mission et déjà pas très stable psychologiquement. Il y avait des jours plus durs que d’autre.

Pas le temps de discuter plus longtemps alors qu’il rendait les affaires aux deux agents de polices en prenant soin de garder les balles. Il était devant Leanne quand son coéquipier fut touché par une vague d’héroïsme. Il bondit, poussa un cri et électrocuta Marjolaine avec son tazer. Il l’avait plaqué au sol avec force et la seconde d’après, il se relevait en soulevant sa partenaire d’arme. L’homme les sommait de les suivre dans la voiture. « Mec arrête tes conneries !!! » avait hurlé Hillel, prit de peur et de colère en voyant l’état de Marjolaine. Il se retenait de ne pas agir imprudemment et risquer encore plus la vie de son camarade de caserne. Il stressait, sa main tremblait et il fusillait Roman du regard. « Mec… Tu te rends pas compte. Ca te dépasse tout ça… » et d’un mouvement il se retrouva devant le policier, tout prêt et en un clin d’oeil. On ne l’avait pas vu bouger, juste sentit le vent qui vous fouette la peau soulevé par son mouvement. « Tu veux nous buter, fait le mais dépêche toi avant que moi je le fasse. Sinon, tu nous laisses faire… C’est pas pour vous ce qui se passe ici. Cassez-vous. J’dis ça pour vous... » porta t-il un regard à Leanne qui avait l’air de les connaitre. Il espérait qu’elle avait un temps soit peu d’esprit et de tolérance pour comprendre qu’il fallait les laisser faire.

Soudain, un bruit les coupa… Les arbres se balancèrent derrière eux, ce qui pouvait déjà alerter Roman et Leanne faisant face à ce petit bois. C’était quelques mètres plus loin, plus vers le village. Soudain il y eut des éclat de voix et quelques coups de feu. Puis peu de temps après, des voitures qui démarrait. Marjolaine était encore dans les vapes. C’est alors que sa vision encore floue distingua une forme étrange et surtout assez conséquente. Elle accommoda son regard et son visage se tordit en une grimace de panique. Peu importe où elle se trouvait, dans quelle situation, il fallait qu’elle les prévienne. Qu’elle prévienne Hillel qui lui tournait le dos et bien trop occupé à jouer les tête-brulées. C’était difficile d’articuler, elle gémissait d’abord. L’Australien la jaugea un peu perplexe. Marjolaine leva le dois par-dessus son épaule. Par-dessus quelques maisons on pouvait voir la tête d’un monstre. Elle s’élevait d’au moins quatre mètres au-dessus du sol peut-être plus et encore sa queue faisait contre-poids. Une chimère aux allures reptiliennes. Une bête dont le corps cylindrique glissait dangereusement sur le sol, était aussi large qu’un tronc de chêne moyen et sa longueur affolante. Elle humait l’air. Ca sentait le demi-dieu. Elle se dirigeait lentement vers eux. Hillel resta un moment interdit. Il était temps de réagir alors qu’il avait perdu de vue la chimère. Il attrapa Marjolaine, l’arrachant des mains de Roman. « J'vous avais prévenus. Chacun sa merde maintenant ! Tant pis pour vous !  » et il fila en la portant sur le dos. Il n’usait pas de ses pouvoirs, mais il était rapide à la course naturellement. Il préférait économiser ses ressources. Il passa entre le village et la forêt et au coin d’une maison en ruine, il devint blême en voyant le bout de la queue de la chimère s’évanouir derrière une dizaine de maison plus loin. Elle s’enfonçait dans les ruines et elle n’était pas petite.

Bruit...
Oui : Le monstre sort de sa cachette et arrive sur les agent du « gouvernement » restants et les font partir. (pour l’instant)
Non : Le monstre sort de sa cachette et arrive sur Leanne, Roman, Marjolaine et Hillel

_________________

fun & run


Dernière édition par Hillel Davis le Sam 13 Mai - 21:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 868
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   Lun 27 Fév - 16:06

Le membre 'Hillel Davis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MORTEL INSOUCIANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New York.
messages : 207
parmi nous depuis le : 13/06/2016

MORTEL INSOUCIANT.

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   Sam 4 Mar - 22:17

Une dispute. Un collègue qui venait de taser une jeune femme. Puis des bruits étranges, des coups de feux résonnèrent loin derrière eux. Et puis la jeune femme entendit les bruits de crissement de pneu, celle de voiture prenant la fuite devant un danger imminent. Évidement que son cœur s'emballa très rapidement : elle n'avait plus son arme et visiblement quelque était en train de se dérouler là-bas quelque chose de grave qui avait fais prendre la fuite aux hommes en poste près des lacs. Les feuilles s'écartèrent alors lentement pour laisser paraître la tête d'une chose... monstrueuse. Roman lui... Roman lui était planqué derrière Leanne, pointant du doigt la chose qui venait de sortir de derrière les buissons.

« J-j'ai toujours eu horreur de ce genre de cho-chose... »

Ah oui ? Lui aussi ? Puis il vint à l'esprit de Leanne qu'elle et lui ne voyait sans doute pas la même chose. Là où elle voyait un monstre hideux mi serpent mi... mi elle ne savait trop quoi, qui ondulait lentement vers eux, Roman devait voir tout au plus un gros serpent. D'accord, le genre qui n'habitaient normalement pas dans le coin mais uniquement dans la forêt amazonienne. Il sentait leur odeur et elle comprit pourquoi les deux demi-dieux étaient alors partis en courant. Elle était cuite, il allait sentir son odeur et la dévorer. Et elle n'avait pas d'arme. Seulement voilà, le serpent se détourna des deux policiers pour s'enfoncer de nouveau dans les arbres et les buissons, à la recherche de deux proies plus appétissantes. « Les dieux sont avec moi... » pensa t-elle aussitôt. Quant à Roman, il se relâcha presque aussitôt.

« On... on devrait aller voir nos collègues, quelque chose a dû mal se passer là-bas, on a entendu des bruits de tir. »
« Oui, allons y... Quoi que, attend, on fait quoi des deux autres ? »
« Ils se sont barrés non ? C'est le but ? S'ils se repointent ici, on les arrête. Viens maintenant. »

La mine boudeuse elle ne tenta pas de répliquer et suivit son collègues. Maintenant tout prenait sens ici. Enfin, pour elle. Elle se doutait bien que son collègue ne pourrait jamais penser, ne serait-ce qu'un instant, que le serpent qu'il avait vu était responsable de tous ces cadavres retrouvés dans le lac. Et pourtant, elle venait de voir le fameux tueur. Les voitures avaient toutes disparues à l'instar de la leur, qui demeurait désormais seule au milieu de la scène de crime. Plus personne en vue.

« Ça c'est étrange... »

Le monstre avait du bousculer quelque voitures, ils avaient du paniquer, forcément, no voyant pas d'où tout cela provenait. Et puis la jeune femme remarqua les profondes marques qui rayait désormais la carrosserie de leur voiture.

« Si je venais d'un monde fantastique, je dirais que la bête qui a fait ça à sûrement du infliger ces blessures aux cadavres, murmura Roman. Mais soyons réaliste c'est... Une mauvaise blague ?
Il faut croire...
»

Et au loin dans les bois un hurlement déchirant se fit entendre à nouveau. Son cœur fit un bond, le monstre venait peut-être à nouveau vers elle, cette fois-ci pour la dévorer.

_________________
Before rebirth.
Il y a des choses qu’on fait par nécessité, par désir ou encore par devoir, et d’autres parce qu’on n’a absolument pas le choix. En général, ces dernières impliquent un risque mortel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 305
parmi nous depuis le : 28/06/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   Sam 11 Mar - 15:55

Elle pesait son poids. Elle était lourde la Marjolaine à trainer quand même. Il avait usé de quelques pointes de vitesse, mais juste une au début pour les distancer et d’un pas rapide et léger, il s’était rapproché du village. Ils auraient mieux faits de partir et revenir un autre jour pour mieux s’y préparer. Après, ils l’étaient – préparés – si seulement il n’y avait pas eu autant de monde autour et pire encore, de tomber sur des pauvres mortels contre qui objectivement ils n’avaient rien. Du moins pas assez pour les tuer de sang-froid et être tout simplement débarrassé. Marjolaine n’était pas de ce genre là et malgré les apparences, Hillel avait aussi un coeur. Enfin, ils ne pouvaient pas prendre le risque de partir non-plus, si jamais il y avait d’autre mort. Ouais enfin à ce compte, les prochains c’est nous.

Majorlaine fut déposée contre un morceau d’habitation en ruine. Dos contre la pierre, elle était essoufflée et reprenait doucement ses esprits. Hillel avait penché la tête pour regarder dans le village et le corps de la chimère serpentaient le chemin principal. Il était presque difficile de savoir où était sa tête. Il jeta un coup d’oeil par-dessus son épaule. Les deux policiers n’avaient pas prévus de les embêter plus. Tant mieux, cela lui faisait une problème de moins à gérer. Puis, il avait toujours leurs munitions. Et s’ils en reprenaient dans la voiture ? En avaient-ils ? Avaient-ils une voiture ? Hillel les fixait un peu pensif, les questions qui défilaient quand le sifflement du monstre le ramena à la réalité. A ses priorités même. Les mieux employés à gérer la situation c’était eux, les demi-dieux. Il ignorait totalement que la jeune-flic pouvait voir à travers la brume. Il prit une grande inspiration et secoua sa comparse. « On fait quoi ? » et la demoiselle qui s’en remettait à peine s’était penchée pour regarder à son tour vers le village, mais du côté forêt. Elle était accroupie, ayant encore les jambes flageolantes. « Je ne sais pas… » gémit-elle, un peu perdue et apeurée. « Okay, no panic ! » commença Hillel nerveux aussi, se mordillant l’intérieur du pouce et marchant d’un pas énergique et rapide. « On y va et on improvise ! ». Marjolaine approuva.

Elle se relevait difficilement, il lui attrapa les bras et elle les siens puis se regardèrent longuement avant de se donner la force d’y aller. Hillel jeta un oeil vers les deux policiers. Cassez-vous... Dépêchez. « Maintenant… » chuchota t-il et Ils s’engouffrèrent dans le village.

Ils coururent. Hillel menait la course et tenait la main de Marjolaine pour qu’elle puisse le suivre. Elle trainait un peu la patte, mais ça allait. Il s’arrêta subitement contre un mur et serra la légionnaire contre lui. Il lui fit signe de se taire et activa son sort de camouflage. Ils disparurent contre une demi-paroi de mur, dans un coin couvert de gravât. Il respirait lentement et on pouvait entendre le sifflement de sa langue qui les sentait. Le monstre chercha un tout petit peu plus loin et c’est là qu’Hillel décida de bouger. Il courut, rapidement grâce à ses pouvoirs. Juste une petite pointe, tenant toujours Marjolaine contre lui. Si elle ne vomissait pas à l’arrivée, c’était une chance. La bête les avaient sentit, entendu et vu. Elle les pourchassa. Hillel plongea dans la fosse de cadavre. Marjolaine poussa un gémissement mélangeant dégout et peur, mais l’australien lui colla une main sur la bouche. La bête les avait perdu, mais elle entendit du bruit plus loin. Elle quitta le village et se dirigeait vers Leanne et Roman.

Monstre va vers Hillel : 1 à 3
Monstre va vers Leanne : 4 à 6

_________________

fun & run


Dernière édition par Hillel Davis le Sam 11 Mar - 16:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 868
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   Sam 11 Mar - 15:55

Le membre 'Hillel Davis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MORTEL INSOUCIANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New York.
messages : 207
parmi nous depuis le : 13/06/2016

MORTEL INSOUCIANT.

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   Sam 6 Mai - 16:58

« Bon, Summers je... On a ce qu'il nous faut. Enfin je veux dire, j'ai récolté ce qu'il nos faut en information et ces hommes en costume me laisse penser que cette affaire regarde des instances plus haut gradé que nous. Je le mentionnerais dans mon rapport. Ainsi que votre... hum, efficacité sur le terrain. »

Elle se retint de répliquer un « comment ça, c'est tout » avant de se souvenir que son collègue, contrairement à elle, n'avait pas vu le monstre. Et elle n'avait pas envie de finir interner dans un hôpital psychiatrique après lui avoir raconté sa version des faits. La vraie et l'unique mais qu'y pouvait-elle si Roman n'était qu'un simple mortel ? Ils ne seraient jamais sur la même longueur d'onde. Elle hocha donc de la tête et regarda leur voiture, griffé de toute part. Il fonça s'installer au poste de pilotage et Leanne soupira devant la non galanterie de cet homme. Lui avant tout et basta. C'était une case perdu. Au loin elle vit la végétation de la forêt bouger, ce que l'agent au volant lui ne sembla même pas voir. Et soudain, le monstre. Qui resta là, en bordure de forêt à dévisager leur véhicule s'éloigner. Il ne s'élança pas à leur poursuite et elle lâcha un soupire de soulagement.

« Qu'es-ce que tu regarde ? »
« Rien. »
« Tu es pâle agent Summers, la vue des cadavres ne t'a pas fait du bien, hein ? »
« Comme si vous pouviez parler... »

Il éclata de rire tandis qu'elle se concentra à nouveau sur la route tracée devant elle. C'était la première fois de sa courte vie qu'elle avait côtoyé un monstre mythologique de si près. Et elle n'était pas prête de l'oublier. Et personne ne connaîtrait jamais la vérité à propos des corps que l'on avait retrouvé dans le lac. Tous le monde persisterait à penser qu'ils avaient été la victime d'un quelconque tueur en série et en fin de compte, c'était peut-être mieux comme ça. Le monde dans lequel elle vivait n'était peut-être pas encore prêt à accueillir l'autre monde dans lequel elle pensait vivre. Elle serait rentré dans quelques heures, son collègues clamerait haut et fort avoir fait tout ce dont il était capable pour mener à bien leur enquête. Et elle retournerait à la circulation, à distribuer des amendes en tout genre et bientôt, tout le poste dans lequel elle bossait aurait une fois de plus oublié jusqu'à sa première mission.

_________________
Before rebirth.
Il y a des choses qu’on fait par nécessité, par désir ou encore par devoir, et d’autres parce qu’on n’a absolument pas le choix. En général, ces dernières impliquent un risque mortel.
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: (mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(mission hillel/leanne) > le mystère des lacustres (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Assister à une émission de télé
» Metroid : Remake Mission
» client mystère
» Émission 19-2
» ★ LijO : Participez au jeu de la phrase Mystère !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LES ÉTATS-UNIS.  :: le reste des états-unis.-