Partagez | .
 

 (Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
κόρη Αθηνάς
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : A la colonie des Sang-Mêlés
messages : 348
parmi nous depuis le : 18/09/2016

κόρη Αθηνάς

MessageSujet: (Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"    Sam 12 Nov - 23:41

Quelque part sur la côte nord-est des Etats-Unis, trois demi-dieux et trois Gorgones dans un même endroit #AQUILAFAUTE
Helena Subasic & César A. Delange
Y'a des moments où l'on se demande à quoi ressemblerait une vie normale. Et puis il y a des jours comme celui-ci où se retrouver suspendue la tête en bas solidement attachée à un autre demi-dieu , dans une caverne glauque, vous permet de réaliser une petite introspection ou du moins vous demander comment vous avez pu vous retrouver dans cette situation peu encourageante. Pour ma part, c'est la deuxième option.

Dans mon esprit c'est le noir complet depuis je ne sais combien de temps mais cette noirceur comme à se dissiper au fur et à mesure que des bruits et des odeurs mes parviennent puis qu'une douleur se réveille. Tout d'abord je sens l'odeur fortement présente de sel mais surtout de l'humidité et ce qui ressemble à du poisson. Tiens, je ne crois pas qu'à la colonie ça sente de la sorte. Le clapotis de l'eau contre des rochers commence à me mettre la puce à l'oreille alors j'émerge doucement et revient sur Terre lorsque une vive douleur à la tête décide d'être présente pour de bon. Mes yeux s'ouvrent sur un monde littéralement sens dessus dessous, j'ai abusé de quelque chose ou quoi ? J'ai pourtant quitté la Colonie, seule et tranquillement ! J'essaye de bouger, malheureusement très peu, et je relève instinctivement instinctivement la tête pour regarder comment je peux être entravée. Génial, me voilà ligotée la tête en bas et suspendue à une poutre sacrément envahie par des coquillages et autres mollusques. Je remarque d'ailleurs une paire de pied qui, je le sais parfaitement même si j'ai très mal à la tête, ne m’appartiens pas. Est-ce une blague, de très mauvais goût, d'un Arès ou est-ce que je viens de me faire avoir par un monstre ? Ennuyée par l'effort fournis à garder la tête vers le haut je relâche et commence à regarder les alentours histoire de déterminer le niveau de pétrin dans lequel je suis.

Pour commencer l'état des lieux je me tourne dans une caverne qui, au vu de l'état de ses parois recouvertes d'algues ou de crustacés, doit souvent se trouver sous l'eau. Je ne suis pas claustrophobe, ça peut aller. Du coin de l’œil j'aperçois, allongée contre la paroi, une petite fille qui semble en train de dormir profondément avec une petite poupée coincée fermement entre ses bras ... Oulah, ça me dit quelque chose ces cheveux châtains, ce visage si mignon, et cette poupée. Je plisse les yeux tout en essayant malgré la douleur à la tête de me rappeler où est-ce que j'ai vu cette petite fille. Des voix détournent mon attention de la petite fille, deux voix féminines qui se disputent à propos d'une main plus forte que l'autre. Mes yeux cherchent l'origine des voix, survolant la présence de deux tunnels, jusqu'à tomber sur deux gorgones qui jouent au cartes à même pas deux mètres de moi et de l'autre marmotte tandis qu'une autre fait les cent pas un peu plus loin. Je lâche un petit hoquet mêlant la stupeur à l'envie d'en découdre (même si je suis en mauvaise posture) puis je détourne immédiatement le regard et je clos les paupières. Par les dieux, qu'est-ce que j'ai fait pour tomber sur ce genre de monstres ? Je commence bouger doucement le bras droit ne serait-ce que pour vérifier que la personne attachée avec moi est toujours vivante et que si c'est le cas, je pourrais la prévenir de ne pas ouvrir les yeux.


_________________
Helena Subasic
«La connaissance parle mais la sagesse écoute» Jimi Hendrix ~by lizzou.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1604-cesar-x-chroniques-d-un-it
localisation : New-York City.
messages : 123
parmi nous depuis le : 08/05/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: (Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"    Dim 11 Déc - 13:06

Le sang battait dans ses tempes, ses chevilles étaient douloureuses. César ouvrit lentement les yeux, encore à moitié sonné, un peu comme s'il se réveillait d'un long sommeil absolument pas réparateur. Il cligna plusieurs foi des paupières avant de discerner quoi que ce soit et il lui fallut encore quelques secondes pour réellement comprendre l'absurdité de sa situation. Il avait mal à peu près partout mais ce n'était pas si étonnant quand on voyait que… « Oh putain !* » Il pendait, complètement ligoté et attaché par les pieds à une poutre de bois recouverte de chapeaux chinois et autres coquillages, à quelques mètres du sol. Sous l'effet de la panique, le Breton peinait à analyser les lieux ou même à faire attention à ce qui se passait. Il voyait juste le sol, si loin de lui (trop pour un réveil), et sentait es vibration de la corde à chacun de ses sursauts paniqués. Comme son, il n'entendait que sa respiration saccadé. Il s'agita, tira sur les corps qui lui serraient les poignets, essaya de jeter un coup d’œil en haut mais… Ses apprentissages de l'école de police finirent par revenir et s'imposer à lui. Un goutte de sueur glissa le long de sa tempe mais il ferma tout de même les yeux dans l'espoir de se calmer. Qu'est-ce… Non, d'abord, comment était-il arrivé ici ? Un enlèvement ? César creusa sa mémoire jusqu'à effleurer ses souvenirs. Il était sorti de chez lui, armé. Normal, il ne quittait jamais son Beretta, toujours glissé dans sa ceinture, sous sa veste. Question de sécurité. Ensuite… Il devait aller jusqu'au cinéma où il travaillait, pour retrouver… Sa mémoire refusait de lui donner le nom mais c'était sans importance, parce qu'il n'était jamais arrivé jusqu'au cinéma. Il était monté dans un taxi, avait salué le conducteur et… Voilà. Le fil de ses souvenirs s'arrêtait là.

Il cligna des yeux, être la tête en bas ne lui faisait pas du bien, son esprit perdait de sa clarté. Analyser son environnement maintenant. Son regard se posa aussitôt sur une voisine, elle aussi attachée la tête en bas. Elle regardait ailleurs et il poursuivit son tour de lieu rapidement avant de revenir à elle. Très près – trop près – trois femmes jouaient aux cartes. Elles étaient tellement bizarres qu'il fallut deux secondes de plus à César pour savoir pourquoi. Il se figea instantanément mais trop occupées à se disputer à propos de leur jeu de cartes, les gorgones n'avaient même pas remarqué qu'il était réveillé ou qu'il avait crié quelques instants plus tôt. César usa de toute sa volonté pour poursuivre son observation, le cœur battant à tout rompre. Il entrevit une gamine, enchaînée à la paroi en pierre humide de la grotte, puis des tunnels. À côté de l'un d'eux, à proximité des trois créatures, il vit son pistolet posé par terre. Des statues figées dans l'action (souvent la terreur) tenaient compagnie aux armes. Il ferma les yeux à nouveau, tant dans l'espoir de passer inaperçu (si tant est que son juron tout à l'heure était resté inconnu des gorgones) que pour se donner le temps de réfléchir. Près de lui, il sentit l'autre prisonnière remuer vaguement, pour finalement l'effleurer. Il entrouvrit à nouveau les yeux. « Vous allez bien ? » chuchota-t-il le plus doucement possible. Heureusement que les trois monstres en dessous braillaient à s'en rompre la voix… Il essaya d'entrapercevoir le visage de sa voisine. Elle était plus âgée que lui et avoir la tête en bas lui donnait le teint rouge. Il n'arrivait pas à voir grand-chose d'autre. « Je… Vous savez comment nous sommes arrivés ici ? » La gamine attachée au mur l'inquiétait, elle semblait inconsciente et n'avait pas bien meilleure mine qu'eux deux. « Hé Sthéno, va falloir qu'on pense à ce qu'on va faire des deux demi-dieux hé ! » « Tais-toi, tu veux juste me déconcentrer ! Mais je te vois venir là, tu passes ta vie à tricher ! » « Alors d'abord c'est même pas vrai et... » « Tais-toi ! Tais-toi, tricheuse ! » La troisième, qui faisait les cent pas, leur siffla d'arrêter de faire les gamines. « Faut pas les réveiller, on sait pas de quoi ils sont capables ! » César referma les yeux aussi sec lorsqu'elle leva les yeux vers elle. Il se souvenait des mythes appris sur elles, leur regard (enfin celui de Méduse, c'était le seul dont il était sûr), pétrifiait les gens. Et César n'avait pas grande envie de venir rejoindre la collection de statues qui ornait déjà la grotte. Sous-marine la grotte, s'il se fiait aux coquillages et autres mollusques greffaient aux murs humides. La marée montait elle jusqu'ici ? Ils avaient du soucis à se faire… Mais comment s'enfuir quand on était ligoté comme un joli rôti ? Les provoquer ? Les mettre en colère ? Celle debout avait l'air futée mais les deux autres… L'afflux de sang dans sa tête commençait vraiment à lui embrouiller les idées.

* en français dans le texte.
couleur de César : #99ccff
couleur de Sthéno : #99cc66
couleur d'Euryale : #ffccff
couleur de Méduse : #ffcc33

_________________
“ Every angel is terrifying. ”
Des images me reviennent, comme le souvenir tendre, une ancienne ritournelle autrefois en décembre. Je me souviens, il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble. Et je retrouve dans un sourire la flamme des souvenirs. #669900
Revenir en haut Aller en bas
avatar
κόρη Αθηνάς
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : A la colonie des Sang-Mêlés
messages : 348
parmi nous depuis le : 18/09/2016

κόρη Αθηνάς

MessageSujet: Re: (Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"    Dim 11 Déc - 14:04

Quelque part sur la côte nord-est des Etats-Unis, trois demi-dieux et trois Gorgones dans un même endroit #AQUILAFAUTE
Helena Subasic & César A. Delange
Je suis saucissonnée dans une corde avec un autre demi-dieu et ce dans une caverne avec trois Gorgones. Franchement on pourrait rêver mieux mais en un sens c'est toujours mieux que de déjà être dans la file d'attente pour les Enfers. Mon inspection des lieux est rapidement faite et j'en tire la conclusion que l'objet de ma présence ici-bas est due à la petite fille parce que maintenant que je l'ai observée je me rappelle d'elle : je venais de quitter la colonie quand je suis tombée sur cette enfant qui semblait perdue, n'écoutant que mon instinct de protection j'ai voulus l'aider et c'est sûrement à ce moment-là que j'ai été assommée. Décidément, pour manger de la progéniture de dieu elles usent de stratagèmes bien rodés mais la question est de savoir si elles ont pensé à bien nous surveiller. Je sursaute lorsqu'il lâche un mot assez sonore qui ressemble à du français et je serre les mâchoires, le maudissant d'être aussi bruyant mais faut croire que les Gorgones qui jouent aux cartes sont trop occupée à savoir si l'autre triche qu'elles ne font pas attention à nous.

Au bout de quelques instants, quand je me remet à me tortiller, le demi-dieu me demande à voix basse comment je vais et je soupire.
- Comme quelqu'un qui peut servir de repas à des Gorgone mais sinon je vais bien, répondis-je avec la même hauteur de voix. Il me demande ensuite si je sais comment on est arrivés là et j'ai quelques secondes pour lui répondre avant que les monstres ne s'arrêtent de parler ou au contraire continuent, Dans mon cas la dernière chose dont je me rappelle c'est de la petite qui me demande de l'aide, elle était perdue et voulait que je lui indique le chemin pour rejoindre la Colonie.

Je m'apprête à lui demander de quoi il se souvient mais mon cerveau se concentre sur les paroles des Gorgones. L'une d'entre elles aborde le fait qu'il faut penser à ce qu'elles vont faire des demi-dieux, donc du jeune homme, de la petite et moi-même, l'autre répond que c'est une stratégie pour déconcentrer et la troisième leur demande de se taire pour pas nous réveiller. Pas de bol on l'est déjà et effectivement elles ne savent pas de quoi on est capables. Il faut agir vite. Une fois qu'on sera libérés de nos liens, aucun retour en arrière ne sera possible. J'ai bien en tête la disposition de la grotte, la position des deux tunnels, de l'entrée et là où se trouve la petite-fille donc je peux me débrouiller sans avoir les yeux ouverts mais pour les deux autres ça va être compliqué. Je bouge légèrement pour pouvoir avoir le champ libre pour vérifier que ma bague et bien à mon doigt puis je dis dans un murmure, profitant du fait que deux des monstres soient encore en train de se disputer:

- Helena, fille d'Athéna. Il va falloir être vif et surtout garder les yeux fermés. Il y a deux tunnels à environs quatre mètres de nous et la petite est juste à côté. Les monstres sont à deux mètres et pas plus dix secondes pour réagir et être sur nous. J'espère que vous savez vous battre !

J'essaye de créer un maximum d'espace pour ma lance afin d'éviter de m'embrocher avec mais l'espace des quelques secondes où mon arme passe de son état de bague à celui de lance, cela fait assez de bruit pour que la Gorgone la plus "intelligente" s'en rende compte.



Helena utilise son arme magique.
1 à 3 : Le bruit de transformation de la bague-lance fait du bruit mais n'attire pas l'attention des Gorgones et laisse du temps à la demi-déesse de couper les liens.
4 à 6 :Le bruit attire l'attention de la Gorgone sentinelle qui s'approche des deux demi-dieux.

_________________
Helena Subasic
«La connaissance parle mais la sagesse écoute» Jimi Hendrix ~by lizzou.



Dernière édition par Helena Subasic le Dim 11 Déc - 14:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 868
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"    Dim 11 Déc - 14:04

Le membre 'Helena Subasic' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé général.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ITINÉRANT.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com/t1604-cesar-x-chroniques-d-un-it
localisation : New-York City.
messages : 123
parmi nous depuis le : 08/05/2016

ITINÉRANT.

MessageSujet: Re: (Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"    Dim 11 Déc - 16:00

Les gorgones allaient-elles réellement les prendre comme guise de dîner ? César peinait à y croire à les voir (trois nanas à cheveux de serpents maigrelettes et jouant aux cartes) mais il finit par juger que sa voisine suspendue savait sans doute bien mieux que lui ce qu'elle racontait. La fille avait rencontré la petite gamine attachée au mur et c'était là que se faisait le noir pour elle. Rien à voir avec César donc, mais il avait bien plus urgent à réfléchir que des raisons de sa présence ici. Sa voisine se présenta enfin et embraya aussitôt sur la suite. « Euh, César. » Fils d'un mystère, voilà. Quoi dire de plus ? Il ne savait rien et il commençait à mal le vivre à force d'être trimballé ici et là mais toujours aussi largué. C'était l'impression que lui avait laissé son petit passage sur le yacht de Bradley Draxler et voilà que ça recommençait… Dessous, les gorgones continuaient leur querelle, au grand bonheur des sangs-mêlés de la pièce. Du coin de l’œil il vit Helena tripoter une bague qui se déploya en une lance dans un bruit… qui interrompit la gorgone qui faisait les cent pas. « Vous avez entendu ? » Elle leva les yeux vers César et s'apprêter à regarder Helena lorsqu'une de ses sœurs, énervée, lui jeta ses cartes au visage. « C'est une coalition ! Vous trichez pour que je perde ! » Même dans cette situation périlleuse, César les trouva stupide. « Tu détournes mon attention pour qu'elle... » Sthéno pointa celle qui jouait en face d'elle d'un doigt accusateur. « … puisse me voler mes cartes ! » « Mais t'es trop bête Sthéno ! » Paf, celle qui faisait les cent pas lui asséna un grand coup sur la tête. Mon Dieu mais qu'elles sont bêtes ! César ferma les yeux un bref instant, presque soulagé de les savoir en train de s'étriper juste sous eux. Il tendit difficilement ses poignets ligotés vers la pointe de la lance qu'Helena tenait et cisailla la corde avec une grimace d'effort.

Libre ! Il avait les mains libres, mais ce n'était qu'une petite victoire avec les trois andouilles juste en dessous et ses pieds toujours fermement arrimés à cette poutre au plafond. Une pluie de cartes vola à nouveau sous eux, les gorgones se balançant des as de pique et des trois de trèfle avec hargne. César fit appel à tous ses abdos pour essayer de se redresser et atteindre les cordes qui liaient ses chevilles. Au terme de grands efforts (sa condition physique de l'époque où il vagabondait dans les rues bretonnes se faisaient loin) il atteignit ses chaussures. C'était fermement lié mais il devait pouvoir y faire quelque chose… à condition que les monstres ne lèvent pas les yeux bien sûr. Dans l'absolu elles continuaient à se chamailler comme des gamines. Il jeta un coup d’œil à Helena, priant pour qu'elle essaie de se libérer ou d'en embrocher une, au choix. Dans les deux cas, ça lui conviendrait très bien.

César parvient-il à se libérer ?
1-2. La gorgone se fait frapper par sa sœur, se détournant d'eux et il parvient à se libérer les mains grâce à la lance d'Helena.
3-4. La gorgone s'approche d'eux et voit la lance mais César a le temps de se détacher les mains avec la lance de sa voisine.
5-6. La gorgone sonne l'alerte et les deux autres les font tomber de la poutre. Ils sont dans une sale posture.

_________________
“ Every angel is terrifying. ”
Des images me reviennent, comme le souvenir tendre, une ancienne ritournelle autrefois en décembre. Je me souviens, il me semble, des jeux qu'on inventait ensemble. Et je retrouve dans un sourire la flamme des souvenirs. #669900


Dernière édition par César A. Delange le Dim 11 Déc - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 868
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"    Dim 11 Déc - 16:00

Le membre 'César A. Delange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé général.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
κόρη Αθηνάς
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : A la colonie des Sang-Mêlés
messages : 348
parmi nous depuis le : 18/09/2016

κόρη Αθηνάς

MessageSujet: Re: (Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"    Mar 3 Jan - 13:31

Quelque part sur la côte nord-est des Etats-Unis, trois demi-dieux et trois Gorgones dans un même endroit #AQUILAFAUTE
Helena Subasic & César A. Delange
Il faut agir vite si je ne veux pas me retrouver dans l'estomac de trois Gorgones. Déjà il faut libérer nos mains et ce n'est pas une mince affaire sachant que nous sommes la tête en bas, comme des chauves-souris. Quand je déploie ma lance, le bruit métallique attire l'attention de la Gorgone qui fait les cent pas et j'avoues que je remercie ses copines de continuer à se chamailler parce que son attention se détourne de nous. Ni une ni deux je me contorsionne pour libérer les mains de César de leurs entraves puis je m'occupe des miennes. Après plusieurs secondes à batailler pour couper la corde mes mains sont enfin libres. J'entreprends ensuite de remonter mon buste jusqu'à la poutre, comme mon compagnon d'infortune, et de là je m'y accroche d'un bras.
En dessous la rude partie de belote fait rage, faisant assez de bruit pour que je puisse interagir avec César.

- Accroches-toi bien à la poutre, une fois nos pieds libérés il n'y aura plus de retour en arrière. Compris ? murmurais-je avant de lui indiquer la partie de la grotte où trônent statues et armes. Je poursuis sur a lancée en commençant à scier le cordage à l'aide de la pointe de ma lance.Quand nous sommes libérés, pendant que j'en tue au moins une, tu coures là-bas pour prendre ce que tu veux pour te battre et gardes bien les yeux fermés. Si tu peux tu m'aider, si non tu protèges la petite !

Une fois que je suis certaine qu'il à compris, m'assurant d'avoir une bonne prise sur la poutre pour éviter de tomber trop tôt, je finis de couper la corde qui tombe sur le sol. Il va falloir avoir de bons réflexes et être rapide. Je jette un dernier coup d'oeil à César puis je me balance, comme les trapézistes, tout en retenant le placement des objets et de monstres puis je ferme les yeux et lâche. Elles continuent à jouer, tant mieux j'ai quelques fractions de secondes pour agir. J'atterris sur le sol puis avec ma rapidité au combat je donne un bon coup de lance lorsque je sens que la pointe à trouvé sa cible. J'entends une sorte de craquement avant que ça ne rentre comme dans du beurre et il y a un nouveau craquement. Je ne peux pas ouvrir les yeux mais j'ai comme l'impression que la Gorgone ne va y survivre.

- Bon séjour au Tartare ! dis-je d'une voix à la fois moqueuse et sérieuse.

Bon j'ignore ce que va faire l'autre demi-dieux mais maintenant que j'ai tué un des trois monstres va falloir faire attention et se battre avec efficacité parce que les deux autres ne vont pas apprécier. En tout cas je préfère éviter d'attendre au risque de me faire embrocher. Je retire ma lance de la Gorgone que je viens tuer tuer puis je pousse un cri de guerre en bondissant en avant vers, si elle n'a pas changé de place, la Gorgone-garde.



Lancé de dé :
1 à 2 : Helena atterrit à côté de la Gorgone qui se plains de complots et lui enfonce la lance dans la tête.
3 à 4 : Helena atterrit sur la table de jeux et profite de l'étonnement des Gorgones pour commencer le carnage.
5 à 6 : Helena atterrit devant la table de jeux et donne un coup dans le visage parce que changement de position : les Gorgones commencent à sérieusement se battre.


HRP:
 

_________________
Helena Subasic
«La connaissance parle mais la sagesse écoute» Jimi Hendrix ~by lizzou.



Dernière édition par Helena Subasic le Mar 3 Jan - 13:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 868
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"    Mar 3 Jan - 13:31

Le membre 'Helena Subasic' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé général.' :
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: (Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"    

Revenir en haut Aller en bas
 

(Mission Lena et César) "Qui va servir d'apéritif ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelqu'un sait il se servir de GanttProject ?
» Assister à une émission de télé
» Metroid : Remake Mission
» Émission 19-2
» NüMaps Lifetime : comment se servir de la carte de la taille d'une carte de crédit ? RESOLU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LES ÉTATS-UNIS.  :: le reste des états-unis.-