Partagez | .
 

 ☞ ANNEXES REVUES ET AMÉLIORÉES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
DLCEM.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New-York.
messages : 125
parmi nous depuis le : 11/01/2016

DLCEM.

MessageSujet: Re: ☞ ANNEXES REVUES ET AMÉLIORÉES   Mar 7 Mar - 16:05

Nickel !

_________________
les ailes de la liberté.
« Combien de fois me suis je retourné dans la rue, le cœur en vrille parce que j'avais cru apercevoir un bout de silhouette qui... ou une voix que... ou une chevelure comme... ? Combien de fois ? Je croyais que je n'y pensais plus mais il me suffisait d'être un moment seul dans un endroit à peu près calme pour le laisser revenir. »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'AS DE CŒUR.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 1273
parmi nous depuis le : 28/09/2015

L'AS DE CŒUR.

MessageSujet: Re: ☞ ANNEXES REVUES ET AMÉLIORÉES   Lun 13 Mar - 18:32

ANNEXE DLCEM. (en plusieurs messages !)

LE D.L.C.E.M.
le département de lutte contre les êtres mythologiques, qu'est-ce que c'est ?
Le Département de Lutte Contre les Êtres Mythologiques, raccourci en le sigle de D.L.C.E.M. (au masculin, le D.L.C.E.M. donc), est un département secret rattaché au gouvernement. Il est international, donc présent dans chaque pays le possédant, mais chaque département travaille en étroite collaboration avec ceux de l'étranger. Ce département étant gardé secret, la majorité des habitants du monde n'ont pas la moindre idée de son existence. Ceux connaissant son existence, comme les hommes de pouvoir, sont tenus au secret le plus absolu.

L'objectif principal du D.L.C.E.M. est de maintenir l'équilibre entre le monde mythologique et celui mortel, en préservant l'ignorance des mortels et en réduisant la puissance mythologique à sa plus faible expression. Il ne vise en aucun cas à exterminer les dieux, les monstres ou les dieux, simplement à protéger la paix et l'équilibre mondial. Pour cela, il est prêt à mettre en œuvre n'importe quel moyen dont il puisse disposer. Sa force de frappe réside principalement en ses agents, qu'ils soient mortels ou semi-divins, et en son lien avec les gouvernements.

l'idéologie du département.
Le D.L.C.E.M. s'est à l'origine constitué dans l'objectif de lutter contre les monstres errant dans une ville française, mais le groupuscule a bien évolué, devenant légal puis gouvernemental. Le Département ne hait pas l'univers mythologique tout comme il ne l'aime pas. Ses objectifs sont neutres, simplement orientés vers la protection du monde mortel des dangers d'un tel monde (et de l'utilisation qui pourrait en être faite s'il venait à être connu). Il n'est pas non plus rattaché à un pays en particulier, bien qu'il soit dans chaque pays lié au gouvernement. Cette neutralité lui permet une efficacité à toute épreuve et une liberté d'action sans égal. Cependant, ses agents peuvent posséder des motivations différentes de celles du groupe.
© .ipar haizea

_________________

L'enfer c'était hier, ce soir nos rêves sont durs comme fer. #336699

Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'AS DE CŒUR.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 1273
parmi nous depuis le : 28/09/2015

L'AS DE CŒUR.

MessageSujet: Re: ☞ ANNEXES REVUES ET AMÉLIORÉES   Lun 13 Mar - 19:52

ANNEXE DLCEM - deuxième message.

ÊTRE AGENT AU D.L.C.E.M.
Appartenir au D.L.C.E.M. ?
    ☞ Rejoindre le D.L.C.E.M. ?

On ne choisit pas de rejoindre le D.L.C.E.M., on est choisi pour le rejoindre. Cette simple phrase résume à elle seule la façon de rejoindre ce département secret. Le futur agent est choisi pour ses capacités, pour son métier ou pour des prédispositions particulières mais au final, chaque cas est unique. Il est dans un premier temps repéré par des agents recruteurs à travers des dossiers ou des mots-clés puis il est approché par celui qui l'a repéré. Un rapport est alors écrit sur sa possible capacité à servir le département. Les approches sont généralement faites en douceur, pour permettre tout repli discret si le potentiel agent ne se révèle pas intéressé voire dangereux pour le département. Généralement, les personnes intéressant les recruteurs n'ont pas ou plus grand-chose à perdre et montrent toutes des aptitudes particulières, que ce soit en gestion d'une équipe, en conception d'armes, en stratégie ou quoi qui puisse être utile à la cause. On retrouve ainsi de nombreux anciens militaires mais aussi des scientifiques, des médecins, des ingénieurs de génie ou des personnes voyant à travers la Brume. Parfois, le D.L.C.E.M. va jusqu'à sortir des individus de prison en échange de leur loyauté absolue au département, uniquement pour bénéficier de leurs compétences. Mais rejoindre le D.L.C.E.M., c'est jurer de sa fidélité absolue, sans possibilité de faire marche arrière. On devient agent et on le reste ensuite, ou on s'attend à disparaître mystérieusement ou à subir quelques manipulations désagréables.

On ne devient pas agent du jour au lendemain et une formation est nécessaire, pouvant aller de trois mois à deux ans selon le profil du potentiel agent. On lui apprend les bases de son nouveau métier, ses spécificités, ses fonctions, et tout ce qui pourra être bon à savoir. Généralement, l'agent en formation se trouve sous la responsabilité d'un aîné possédant au moins le grade 04. L'agent en formation ne possède pas de grade mais dés qu'il devient titulaire, il devient automatiquement grade 05.

    ☞ Que peut-on être au D.L.C.E.M. ?

Les tâches au sein du D.L.C.E.M. ne manquent pas mais il n'est pas rare qu'un même agent possède plusieurs casquettes. Chaque personne est utile au sein du département qui n'embauche pas de nouveaux agents à la légère. Qu'on soit agent de terrain ou agent d'entretien, qu'on travaille à New-York ou à Scranton, on a tous son importance pour l'immense fourmilière que forme cet ensemble. Vous trouverez des descriptions plus poussées des principales fonctions dans ce sujet. Bien évidemment, il s'agit d'une liste non-exhaustive et nous sommes ouvertes à de nouvelles idées.

→ agent de bureau
→ agent de liaison
→ agent d'entretien
→ agent de terrain
→ agent d'inspection des bases
→ agent double
→ agent en formation
→ agent référent
→ analyste
→ chercheur
→ informaticien
→ ingénieur des technologies mythologiques
→ médecin
→ médecin légiste
→ psychologue
→ psychiatre
→ spécialiste en Histoire et religions
→ scientifique

    ☞ Que pouvait-on être avant le D.L.C.E.M. ?

Être agent du département n'est souvent pas son premier boulot en ce monde, bien que ce soit le cas pour certains enfants d'agents ou sangs-mêlés uniquement élevés dans cet objectif. Mais pour la majorité, ils exerçaient un autre métier avant, un métier ou une occupation qui leur a permis de développer des talents utiles au D.L.C.E.M. Ceci est bien sûr une liste non-exhaustive et vous êtes libres de modeler votre personnage à votre convenance tant que la crédibilité reste présente.

→ militaire (→ devenir agent de terrain)
→ agent secret (→ devenir agent de terrain ou agent double)
→ milieu médical (→ devenir médecin, psychologue, psychiatre, infirmière…)
→ historien (→ devenir spécialiste en Histoire et religions)
→ hors-la-loi (→ selon ses capacités)
→ agent du FBI/CIA/services secrets (→ selon sa formation et ses capacités)
→ ingénieur (→ devenir concepteur d'armes, d'objets, stratège)
→ sportifs de haut niveau (→ devenir agent de terrain)
→ homme politique (→ devenir agent supérieur)

    ☞ Le quotidien d'un agent ?

Le quotidien d'un agent varie grandement selon la fonction qu'il exerce au sein du département. Globalement, chaque agent est rattaché à un quartier général (voir message 03, description de quelques quartiers généraux). Cependant, un agent double en mission de longue durée ne s'y rendra que très peu durant la durée de sa mission, ne communiquant avec ses supérieurs et collègues que par le biais de l'informatique. Au contraire, un agent de bureau passera la plupart de ses journées dans la base à laquelle il est affilié, embauchant généralement aux alentours de 8h00 pour débaucher ensuite vers 15h00. Beaucoup des agents de bureau, stratèges, concepteurs, etc. font des heures supplémentaires et débauchent plutôt vers 18h00 ou 19h00, non seulement pour arrondir confortablement leur fin de mois mais aussi dans l'espoir d'être bien vu et d'espérer monter en grade.

    ☞ Quelques règles implicites du département.

→ Tout agent possède une formation de base commune et peut donc être appelé un jour en renfort pour n'importe quelle affaire à priori non dangereuse.
→ Un agent, quel qu'il soit, se doit de répondre à son téléphone de service à toute heure du jour ou de la nuit.
→ L'obéissance est absolue, sans condition et immédiate.
→ La trahison est absolument interdite, tout comme la révélation d'informations dépendant du département.
→ Le D.L.C.E.M. possède le droit de traiter comme il le souhaite tout agent parjuré.

la hiérarchie du département.
Le département possède une hiérarchie simple et efficace basée sur un système de grade. Il en existe en tout et pour six en comptant celui non hiérarchisé d'agent de formation. Chaque agent doit obéissance et respect à celui possédant un grade plus élevé que le sien, quelque soit la fonction exercée. Le respect est cependant valable dans les deux sens et posséder un grade moindre n'est pas quelque chose d'à priori dégradant, bien que des compétitions et des bizutages existent au sein de l'ensemble. Le contrôle du département à l'échelle mondiale se fait par un conseil composé de tous les grades 01 de la planète, soit chaque directeur d'une section nationale.

→ grade 01 (aux États-Unis, seule Janvier Hughes, la direct de la section américaine, possède ce grade)
→ grade 02 (un par état aux États-Unis, un par région en France ; ils sont liés à des circonscriptions quelconques de leur pays)
→ grade 03 (beaucoup plus nombreux, ils dirigent des unités, envoient en mission, donnent facilement des ordres)
→ grade 04 (de loin de plus commun avec le 5, ce sont des membres relativement classiques du département effectuant n'importe quelles tâches et pouvant, à l'occasion, diriger ne petite unité composée de grades 4 et 5)
→ grade 05 (agents titulaires sans autre responsabilité que d'accomplir leur travail)
→ agents en formation (en dehors de la hiérarchie)

    ☞ Monter en grade au sein du D.L.C.E.M. ?

Monter en grade au sein du D.L.C.E.M. n'est pas simple mais reste largement accessible à ses agents dans les grades les plus bas. Tout dépend de sa chance, des places disponibles, de besoins de la base et surtout des talents de l'ambitieux. La plupart du temps, une batterie de tests est mise en place lors d'une session d'examen, avec à la clef le fameux laisser-passer. Toutefois, un agent peut aussi espérer monter en grade par son travail et sa motivation, ou en accomplissant un acte digne d'un agent de grade plus élevé. (La montée en grade est possible, une fois le personnage en jeu, soit par l'achat du sésame dans la brocante avec vos points gagnés ou bien par l'accomplissement de missions et quêtes réussies.)

→ devenir grade 05 (pour les agents en formation) : achever sa formation et obtenir sa titularisation par son tuteur.
→ grade 04 (pour les grades 05) : s'inscrire à une session de tests et obtenir le sésame, ou réussir au moins cinq missions dont au moins une quête.
→ grade 03 (pour les grades 04) : s'inscrire à une session de tests et obtenir le sésame, ou réussir au moins dix missions ou huit missions et deux quêtes dont une en solitaire.
→ grade 02 (pour les grades 03) : réussir au moins cinquante missions dont dix quêtes et au moins cinq en solitaires.

quitter le département ?
Quitter le D.L.C.E.M. n'est en théorie pas possible. On devient agent et on le reste ensuite jusqu'à la fin de sa vie. Une fois trop âgé pour servir honorablement le département, une pension est versé à l'agent jusqu'à sa mort afin de lui permettre de couler des jours heureux où il le souhaite. Les traîtres et les parjures sont en revanches poursuivis sans répit car il représente un grand danger pour le secret du département. Ils sont en général neutralisés rapidement, sans bruit et avec une grande discrétion. La mort peut être une issue dans certain cas mais le D.L.C.E.M. préfère généralement récupérer ses agents puis s'assurer de leur loyauté et de leur obéissance futures par des moyens qui lui sont propres (généralement la manipulation, la torture et l'inclusion d'idées, dans l'objectif d'un reconditionnement de l'agent défaillant). Trahir le département n'est en général pas la meilleure idée qui soit.

les demi-dieux au sein du D.L.C.E.M. ?
(Personnages uniquement accessibles en double-compte.) Le D.L.C.E.M. a longtemps employé uniquement des mortels mais depuis les années 70, la donne a changé. Que ce soit par le recrutement de demi-dieux montrant des qualités visibles pour le département ou en faisant lui-même naître ses agents semi-divins (généralement au moyen d'une famille d'agents doubles ou d'agents de terrain), le département parvient ainsi à produire lui-même ses demi-dieux. Ils sont alors soit destinés à la recherche, soit utilisés comme agents, agents possédant alors des capacités hors-normes et surtout appartenant au monde semi-divin. Le département profite que les dieux ne soient pas omniscients pour élever cette progéniture exceptionnelle et lui inculquer dés le plus jeune âge les valeurs du D.L.C.E.M. (courage, loyauté, protection) Cependant, ces agents semi-divins ne possèdent que très peu de chance de monter en grade et sont étroitement surveillés. Tous possèdent un tuteur mortel de grade 03 généralement, peu importe sa fonction. La plupart des demi-dieux au service du département deviennent agents de terrain ou agents doubles mais il n'est pas rare de compter des enfants d'Héphaïstos parmi les ingénieurs ou des descendants d'Athéna chez les stratèges. De plus en plus, depuis le début des années 2010, le D.L.C.E.M. se tournent vers les legs (descendants de demi-dieux) pour obtenir des agents plus fiables, avec des capacités parfois surprenantes mais moins intimement liés au monde mythologique.
© .ipar haizea

_________________

L'enfer c'était hier, ce soir nos rêves sont durs comme fer. #336699

Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'AS DE CŒUR.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 1273
parmi nous depuis le : 28/09/2015

L'AS DE CŒUR.

MessageSujet: Re: ☞ ANNEXES REVUES ET AMÉLIORÉES   Lun 13 Mar - 22:06

ANNEXE DLCEM - troisième message.

DÉTAILS SUR LE D.L.C.E.M.
quartiers généraux et bases du D.L.C.E.M.

Le D.L.C.E.M. possède de nombreux bâtiments dédiés à ses activités. On trouve des quartiers généraux dans les villes les plus influentes, avec en moyenne un Q.G. par état. Les villes plus petites possèdent parfois des bases qui peuvent être un immeuble, une maison voire même une ferme. Tout bâtiment susceptible d'abriter les activités du département est utile et la forme peut parfois être surprenante. Voici une liste non-exhaustive de quartiers généraux et de bases du département.

New-York (Q.G.) → Le quartier général new-yorkais s'élève dans le cœur de la ville, dans le quartier de Manhattan. Il se compose d'un unique building à l'architecture moderne. Les premiers étages sont consacrés à une société de téléphonie ainsi qu'aux services gouvernementaux de la ville. Derrière ces entreprises bien réelles, à partir du cinquième étage, se trouvent les bureaux du D.L.C.E.M new-yorkais avec de nombreux open-spaces pour les grades 05 et 04, des bureaux clos pour les grades 03. Les divers étages correspondent aux différents services mais on trouve aussi des salles de repos, des salles d'eau, des vestiaires, des gymnases, des laboratoires, une morgue, un centre de recherches, des salles de formation, de réunion, etc. Avec San Francisco, il s'agit du Q.G. le plus important du pays.

San Francisco (Q.G.) → Le quartier général de San Francisco est basé dans le cœur de la ville, au milieu des autres gratte-ciels. À l'image de New-York, il se compose d'un unique building et des sociétés-écran occupent les premiers étages. On trouve là à nouveau les services environnementaux mais aussi un cabinet d'avocat plutôt important. À partir du septième étage, l'immeuble est dédié au D.L.C.E.M. On y trouve de nombreux open-spaces pour les grades 05 et 04, des bureaux clos pour les grades 03. Les divers étages correspondent aux différents services mais on trouve aussi des salles de repos, des salles d'eau, des vestiaires, des gymnases, des laboratoires, une morgue, un centre de recherches, des salles de formation, de réunion, etc. Avec New-York, il s'agit du Q.G. le plus important du pays.

Indianapolis (base) → La base d'Indianapolis se situe dans une petite maison discrète. L'activité y est mineure et elle sert surtout de planque ou d'endroit où retenir temporairement des captifs. Les agents qui y sont stationnés sont simplement chargés de gérer l'activité mythologique dans leur secteur. Il ne s'agit pas d'une base majeure.

Niagara Falls (base) → Grande base à l'importance majeure, Niagara Falls est une base extrêmement surveillée, où de nombreux agents sont stationnés en permanence, d'autant plus depuis le passage d'une demi-déesse en quête. Les autres données restent à découvrir pour les sangs-mêlés.

Norwalk (base) → Située en Californie, cette base est assez grande. Suite au passage d'un demi-dieu, elle a connu d'importants dégâts des eaux mais ceux-ci sont maîtrisés et cette base majeure demeure en activité. Elle a cependant redoublée de vigilance et il ne ferait pas bon pour un sang-mêlé de s'en approcher. Elle possède ses propres agents de terrain et est autorisée à donner quelques missions ne provenant pas de l'un des quartiers généraux. Un petit laboratoire y est aussi installé.

Salem (base) → La base de Salem se trouvait dissimulée dans un entrepôt en dehors de la ville, parmi de nombreux autres entrepôts de stockage en bord de plage. Cette base a été partiellement détruite lors de la deuxième intrigue et le D.L.C.E.M. est repassé derrière pour supprimer toute trace de ses activités. Aujourd'hui elle ressemble à un entrepôt vandalisé et à l'abandon, cependant des demi-dieux y passent parfois dans le cadre d'une quête. Les mortels quant à eux savent que des événements graves s'y sont produits, sans pouvoir en dire plus. La police la considère toujours comme une scène de crime aujourd'hui banalisée.

Scranton (base) → La base de Scranton se trouve un peu à l'extérieur de la ville, dans un quartier résidentiel. Il s'agit d'une maison d'habitation à étage, entouré d'un jardin. Quelques agents s'y trouvaient en fonction en permanence mais la base a été détruite lors de la deuxième intrigue par un groupe de demi-dieux venus délivrer la captive Fanny Lloyd. La base est aujourd'hui désaffectée et abandonnée par le D.L.C.E.M.

Simi Valley (base) → Située en Californie, cette base est dissimulée dans une grande maison plutôt jolie. Découverte par un demi-dieu lors d'une quête, elle n'est plus en activité et le D.L.C.E.M. est actuellement en train d'y supprimer toute trace de son passage. Bientôt elle sera complètement à l'abandon.

Vista (base) → Située en Californie, cette base se dissimule derrière un Apple Store. On y accède par le biais de toilettes condamnés. Elle a été découverte par les demi-dieux au cours de la quête de l'un d'eux mais elle reste aujourd'hui toujours opérationnelle, bien qu'étroitement surveillée. Un centre de recherche s'y trouve, ainsi qu'un lieu de stationnement pour des agents en mission.

les armes et objets du D.L.C.E.M.
Le D.L.C.E.M. se caractérise aussi par son matériel spécifique. Luttant contre un monde surnaturel et inconnu, chaque agent possède des armes et des objets adaptés à son combat et à son métier.

Carte d'agent du gouvernement (tout agent, objet officiel) → Tout agent du D.L.C.E.M., peu importe son grade ou sa fonction, possède cette carte d'agent. Plutôt neutre, elle indique simplement qu'il travaille pour le gouvernement et sert de laisser-passer auprès de n'importe qui. En théorie, la police se doit de laisser passer tout agent la présentant (dans les faits, c'est souvent plus compliqué que cela, tout policier n'étant pas toujours au courant de l'existence d'une telle carte). Chaque carte est nominative et accompagnée d'une photo, des informations de base de l'agent, de son groupe sanguin. Une puce contient davantage d'informations sur lui mais elle n'est lisible que par les hommes haut-placés dans le gouvernement et les autres agents du D.L.C.E.M.

Téléphone de fonction (tout agent, objet officiel) → Tout agent possède un téléphone de fonction réservé uniquement au D.L.C.E.M. Ce téléphone possède une puce traçable ainsi que de nombreuses applications propres au département, avec notamment un dictionnaire des créatures mythologiques, un mémo des dieux grecs et romains, un plan des bases. Ces applications se suppriment en un clic si besoin.

Arme de fonction (tout agent, objet officiel) → Tout agent possède une arme pour se défendre. Elle peut être diverse et variée, généralement discrète, et toujours équipée en balles en bronze céleste ou en or impérial ou avec une lame dans ces métaux. Un bon agent ne s'en sépare jamais.

Lunettes anti-Brume (tout agent, objet officiel) → À son entrée comme agent de formation, il reçoit une paire de lunettes permettant de voir à travers la Brume. La plupart des agents les gardent constamment sur eux, voire sur les yeux, par simple prudence. Bien sûr, ceux possédant le don de voir à travers la Brume n'en ont pas besoin mais elles peuvent se révéler utiles pour ceux voyant légèrement à travers la Brume mais pouvant toutefois se laisser berner. Avec ces lunettes, l'agent est tranquille, elles sont infaillibles (mais pas incassables).

Montre à monstres (tout agent, bêta) → Cette montre mise récemment au point par le laboratoire de New-York permet de détecter les monstres et d'en analyser la nature pour en déterminer l'espèce. Une fiche du monstre en question apparaît alors sur l'écran de la montre avec des informations sur sa dangerosité, sa rareté et comment s'en défendre. Cette montre reste cependant encore assez peu répandue parmi les agents et reste à l'état de test. Bref, ce n'est qu'une version bêta.

Sérum anti-pouvoirs (terrain, bêta) → Ce sérum vient d'être récemment mis au point par le laboratoire de New-York et permet en théorie de taire temporairement l'expression des pouvoirs d'un sang-mêlé pour quelques heures. Cependant son utilisation et sa réussite restent encore aléatoire, ce qui en fait quelque chose de dangereux à utiliser. Quelques échantillons sont en phase de test auprès d'agents de terrain.

Montre talkie-walkie (tout agent, objet officiel) → Cette montre, en plus de proposer de nombreuses fonctionnalités sportives, permet également de communiquer sur plusieurs canaux avec les autres agents du D.L.C.E.M. Elle est également équipée d'une puce traçable, détail que tous les agents ignorent. Elle permet ainsi éventuellement de tracer les potentiels traîtres à leur insu tandis qu'eux pensent avoir une longueur d'avance en écoutant toujours les communications du département.

histoire du D.L.C.E.M.
(naissance du département.) C'est en 1903 que naît le premier groupuscule visant à combattre les dangers issus de la mythologie. Jeune Français disposant de la capacité à voir à travers la Brume depuis sa plus tendre enfance, Alexandre Valesco monte un petit groupe de mortels luttant contre les monstres rôdant en ville. Leur champ d'action ne tarde pas à s'élargir, englobant bientôt les mortels frayant avec les divinités et les créatures, les dieux mineurs en vadrouille et dépressifs ou encore les sangs-mêlés usant et abusant de leur statut, méprisant les simples mortels que sont les Hommes. Il faut toutefois attendre 1943 pour que le groupuscule soit remarqué par les services secrets français et gagne en puissance, adoptant bientôt un statut plus officiel. Il devient alors le GDCCM (Groupe de Défense Contre les Créatures Mythologiques) mais il reste uniquement rattaché à la France. Il est actuellement dirigé par Janvier Hughes (voir pnj)

(son évolution jusqu'à aujourd'hui.)Dés la fin de la Seconde Guerre mondiale, le GDCCM se diffuse dans les autres pays. Si certaines choses sont jalousement gardées par les gouvernements, la défense contre l'univers mythologique n'en fait pas parti et en 1976, les plus grands pays disposent chacun de leur propre cellule. En 1998, les progrès fulgurants opérés grâce à l'innovation technologique permettent à ces petits groupes de grandir encore, pouvant se lancer dans une lutte plus efficace contre les êtres mythologiques. Il prend enfin son nom actuel.
© .ipar haizea

_________________

L'enfer c'était hier, ce soir nos rêves sont durs comme fer. #336699

Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'AS DE CŒUR.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 1273
parmi nous depuis le : 28/09/2015

L'AS DE CŒUR.

MessageSujet: Re: ☞ ANNEXES REVUES ET AMÉLIORÉES   Lun 13 Mar - 22:10

ANNEXE DLCEM - dernier message.

LE D.L.C.E.M. EN BREF
en résumé, c'est quoi ?
→ c'est un département secret rattaché au gouvernement de chaque pays.
→ il possèdes des agents de toute sorte (de terrain, doubles, analystes, etc.)
→ son objectif est de protéger la population mortelle de l'univers mythologique et de garantir la paix et la stabilité dans le monde en s'assurant que le monde surnaturel demeure méconnu des mortels.
→ pour cela, chaque agent possède une panoplie d'objets de toute sorte pour l'aider à accomplir sa mission.
→ des bases se trouvent partout dans tout le pays.
→ la trahison est interdite : trahir, c'est signer sa fin.
→ cette mission, si vous l'acceptez, sera la vôtre, agent.
© .ipar haizea

_________________

L'enfer c'était hier, ce soir nos rêves sont durs comme fer. #336699

Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ ANNEXES REVUES ET AMÉLIORÉES   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ ANNEXES REVUES ET AMÉLIORÉES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Administration] Des feuilles de style CSS annexes
» [Jeux de rôle] RPG amélioré : magasin, combat, monnaie
» [Modération] Améliorer la modération en passant par le profil d'un membre
» Amélioré le design de son forum ?
» Un presse-papier amélioré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ ADMINISTRATION.  :: les archives du staff.-