Partagez | .
 

 young gods. (ravena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
Invité


MessageSujet: young gods. (ravena)   Jeu 16 Fév - 23:06



RAVENA CLARISSA NORTHWAYcitationvingt-trois anspansexuelleaquilonromainequalité & qualité & qualitédéfaut & défaut & défautcryokinésie & manipulation du froidinfos au choix sur le personom de l'avatar (f/m) intitulé du lien ▬ un petit résumé pour exprimer tes idées à propos de ce lien que tu recherches. (f/m) intitulé du lien ▬ un petit résumé pour exprimer tes idées à propos de ce lien que tu recherches. (f/m) intitulé du lien ▬ un petit résumé pour exprimer tes idées à propos de ce lien que tu recherches. (f/m) intitulé du lien ▬ un petit résumé pour exprimer tes idées à propos de ce lien que tu recherches. (f/m) intitulé du lien ▬ un petit résumé pour exprimer tes idées à propos de ce lien que tu recherches.Résumé de l'histoire : Un extrait ou un résumé de l'histoire de ton personnage, en point, en rp ou comme ça te fait envie. Tu peux également improviser et mettre carrément autre chose, sale rebelle.(en cours)Titre du rp ♦ feat. Prénom Nom
(terminé)Titre du rp ♦ feat. Prénom Nom
(abandonné)Titre du rp ♦ feat. Prénom Nom

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods. (ravena)   Jeu 16 Fév - 23:07

Titre ou citationPrénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.© 2981 12289 0

Titre ou citationPrénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.© 2981 12289 0

Titre ou citationPrénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.© 2981 12289 0

Titre ou citationPrénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.Prénom Nomintitulé du lienSi vous voulez mon avis, on fonce tout droit vers une génération d'handicapés sociaux. Quand j'parle d'handicapé sociaux, je le vois pas sous le même angle que les autres parce que dans ce cas, je m'inclurai dans le lot. Non, non, j'n'ai pas à être foutu dans le même panier que les autres. J'suis pas supérieur, mais j'ne veux pas être semblable. J'me dis que bientôt, plus rien ne sera vrai, aujourd'hui on y est presque. Faux sourire, fausse sympathie, faux compliments. Qui, vraiment, n'a jamais pensé à l'immondice des chaussures de la nana d'à côté avant de lui lancer qu'elles étaient vraiment jolies ? L'handicap, c'est l'hypocrisie.© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods. (ravena)   Jeu 16 Fév - 23:07

+1 au cas, à vous les loups. I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 311
parmi nous depuis le : 28/06/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: young gods. (ravena)   Jeu 16 Fév - 23:24

preum’s !
J’ai aucune idée par contre ! On peut déjà commencé avec Hillel, car si j’ai bien compris, elle est au camp jupiter. Et je crois que j’ai mis dans ses anecdotes que les rousses étaient son pêché mignon.
Que dire de mon personnage. C’est un peu l’archétype du surfeur australien. Il est australien et il fait du surf parfois. Forcément ! xD
Quoi d’autre ? Il est insolent, un fénéant, un perturbateur au camp. En fait, c’est un sale gosse, mais genre gentil. Il foue le bordel en faisant des blagues, parfois pas drôle. Ca peut être des petites, ou des grosses. Comme une fois, il collé des carottes sur le front des pégases au camps pour les faire passé pour des licornes. Bref. Il est un peu dur à résumé, faut le tester en rp pour savoir si on aime ou pas What a Face
C’est un gamin, il a une mère schizophrène, donc sa jeunesse à été un peu difficile, et son quotidien l’est toujours. Il a quitté son australie à contre-coeur à cause de sa nature de demi-dieu et donc euh... il est du genre à donner l’impression de tout prendre à la légère. Parce que y’en a marre quoi de se prendre la tête xD

Je vais m’arrêter là, car j’ai peur de te faire peur. Car y’aurais pas mal de trucs à dire sur lui pour cerner le personnage hem. Ah petit détails, il est de la 3e Cohorte. Sinon quoi ? Bon allez stp. Tu as des questions, des débuts d’idée ? Moi j’irai lire le profil de ta fiche voir et fouiller la fiche s’il faut entre temps.

_________________

fun & run


Dernière édition par Hillel Davis le Jeu 16 Fév - 23:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods. (ravena)   Jeu 16 Fév - 23:29

Donc moi je viens te demander un petit lien :D Voilà ma fiche pour les détails et en résumé -> Enzo est centurion de la Cinquième et un sacré bout-en-train qui aime se battre et draguer des filles :blink: :

Que dirais-tu un lien empli de compétition entre les deux mais avec un soupçon de sympathie ou de la compét pure et dure vu que Ravena est de la Première ? T'as des idées ? :)

Edit : Merdouille Hillel, t'as pas le droit de me griller la place de premier bg de la Nouvelle-Rome !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'AS DE CŒUR.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 1292
parmi nous depuis le : 28/09/2015

L'AS DE CŒUR.

MessageSujet: Re: young gods. (ravena)   Ven 17 Fév - 11:49

Hop, me voici pour trouver des liens ! bril
Alors, j'ai donc quatre personnages, quatre petits gars : un demi-dieu, Tristan, fils de Borée, et trois agents du DLCEM, Mercedes, Aramis et Charles-Alexandre. Je ne sais pas si on va réussir à trouver des liens avec les trois mais dans le doute, on peut toujours chercher.

Tristan a écrit:
TRISTAN (présentation + liens).
Bon avec lui, la fiche de présentation est un peu obsolète, je l'ai écrite il y a presque trois ans et il a bien eu le temps d'évoluer depuis (il faut vraiment que je la réécrive à l'occasion...).

discret + survivant + a du cran + peu d'ego + courageux + actif + solitaire + débrouillard + traître + froid.

20 ans + itinérant + enfant de Borée + arrivé le 17 juillet 2007 à la Colonie des Sangs-mêlés + il en est parti le 26 août 2013 + à la colonie, gamin discret, que les autres aiment prendre comme souffre-douleur ou comme tête de turc + suite à un accident avec des monstres, dissimulés aux yeux des mortels par la Brume, on l'a pris (en compagnie de Loïs I. Clinton) pour un criminel se lançant dans le terrorisme + il est toujours en fuite, aussi bien de la Colonie que des mortels + ce personnage n'a strictement aucune fierté et il est uniquement guidé par son instinct de survie : s'il doit se mettre à genou devant quelqu'un pour que tout aille bien pour lui, il le fera sans hésiter + actuellement il travaille à New-York dans une animalerie et il se cache sous l'identité d'Ethan, un gamin des rues un peu paumé, un peu vulgaire, souvent je-m'en-foutiste + dans le viseur du DLCEM car reconnu comme potentiellement dangereux (plus à cause de ses agissements que de ses réels pouvoirs ou autre).

Bon en fait, Tristan, c'est quasiment l'inverse de Ravena. :mdl: Là où ta miss est guerrière, où elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et se défend s'il le faut, Tristan se contente de subir. Il est un professionnel du "je me couche et j'attends que l'orage passe", ce qui le pousse à des extrémités souvent contestables. Arrow Bon après, Tristan, c'est un personnage qu'il faut rencontrer, il est plutôt difficile à décrire comme ça. hem Mis à part ça, il est aussi le demi-frère côté grec de Ravena puisqu'ils ont le même papa. Tristan adore Borée, mais il aime en revanche assez peu ses semblables (à juste titre, puisque beaucoup ont profité de son caractère un peu trop tranquille pour se défouler sur lui).

Ils se sont sans doute rencontrés : la découverte Grecs-Romains s'est faite en 2012, donc un an avec que Tristan ne quitte la Colonie. Pour Tristan... Il est tellement à côté de ses pompes que difficile de dire s'il apprécierait l'existence d'une demi-sœur. Disons qu'il faut le voir à l'inverse : si Ravena, en découvrant ce demi-frère grec, s'est montrée sympa, alors Tristan l'aura apprécié aussi. Sinon, ce sera la guerre (Oui, la guerre ! Arrow). What a Face Ravena penserait quoi d'un petit frère comme Tristan, quasiment son inverse ? bril

Mercedes a écrit:
MERCEDES (présentation + liens).
taciturne + inculte + illettré + timide + désobéissant + narquois + moqueur + ironique + froid + gentil + loyal + dépassé + dérangeant + étrange + perturbé + joueur + direct + honnête + déterminé + malheureux + agressif + paranoïaque.

28 ans + agent chargé des stratégies au DLCEM, en passe d'être nommé agent de terrain officiellement + originaire d'Ecosse, de Colstream + arrivé le 1er septembre 2015 à New-York et au DLCEM + il vit en colocation ave une fille, Asha (un pnj), X. Isaure I. Ilser ainsi qu'un canard + un peu étrange, limité attardé quand il était petit + il voit parfaitement à travers la Brume depuis toujours, ce qui l'a mené à un accident : il a accidentellement tué un jeune livreur en pensant qu'il s'agissait d'un monstre venu harceler sa mère + il s'est retrouvé ensuite coincé dans le système psychiatrique de ses huit à ses vingt-sept ans, à coup de retard dans les procédures, de ceci, de cela, et accessoirement parce qu'il n'y mettait pas non plus du sien + il a été recruté par le DLCEM il y a un an et demi, et mène difficilement une vie normale + c'est un grand passionné d'origamis, il en fait des dizaines, de toutes les formes, de toutes les tailles, de toutes les couleurs, ça le détresse + il est proche de zéro dans ses études et il sait à peine lire et écrire + en revanche, à force de côtoyer sa colocataire française, il s'est révélé doué en langues et il parle couramment français + actuellement hospitalisé de force dans un centre psychiatrique de la banlieue new-yorkaise pour délire commun avec Monet L. Kaplan.

Bon, lui c'est un peu le personnage HS en ce moment mais rien ne nous empêche d'essayer de trouver un lien datant d'entre septembre 2015 et décembre 2016. What a Face Mercedes, c'est le gars qui parait parfaitement lambda au premier abord et puis il agit et on se dit que finalement, c'est pas plus mal si on ne le connait pas. Bon, du coup ton personnage n'était pas présente lors de la première intrigue, ni sur le yacht lors de la troisième à ce que j'ai compris. Donc pas moyen que nos personnages se soit croisés là-bas (Mercedes était présent aux trois : il s'est retrouvé dans la panade à devoir se battre à l'épée dans la première, il a fait exploser l'otage lors de la seconde, et il était dans la cabine de pilotage lorsque le yacht s'est écrasé dans le port). Arrow Donc on peut éventuellement partir d'un lien totalement fortuit, en dehors des histoires de camps, de demi-dieux et de DLCEM ? :mdl: Je ne sais pas s'il arrive à ta miss de sortir du Camp Jupiter, pour des quêtes par exemple, mais...

Aramis a écrit:
ARAMIS (présentation + liens).
sérieux + travailleur + solide + concentré + distant + poli + loyal + organisé + propre sur lui + doué + fier + très mauvais perdant + obsessionnel en ce qui concerne l'ordre et le nettoyage + collectionneur + possessif + exigeant + brutal.

28 ans + agent de terrain grade 3 + originaire du Pays de Galles + arrivé en 2011 à New-York et au DLCEM + son meilleur ami, probablement un demi-dieu, est mort durant leur enfant, tué par un monstre (qu'Aramis ne voyait pas) + en grandissant, il est devenu le meneur d'une bande de malfrats et ils ont réussi de nombreux coups, des braquages... À force, on en parlait beaucoup dans ls journaux mondiaux tant ça ressemblait à de la magie + Aramis contrôlait tout ça d'une main de fer, ne laissant rien au hasard et faisant preuve d'une organisation extrême, tout en s'assurant de la parfaite soumission de ses hommes + ils se sont faits arrêter et le DLCEM a proposé un poste à Aramis à la place de la prison + il n'avait pas trop le choix alors il a accepté + il a eu une histoire d'amour avec une fille, Joe (Jocaste Sabahnur), mais il y avait trop de secrets entre eux alors ils ont choisi de se séparer d'un commun accord + aujourd'hui, sa vie est littéralement une catastrophe : après avoir enchaîné les conquêtes féminines pendant des mois, voire des années, il a finalement agressé une demi-déesse au cours d'une mission, Jean E. Sylar (disons que soit elle se laissait faire, soit il les ramenait, elle et son gosse, au DLCEM), puis, quelques mois après, sa colocataire, Loïs I. Clinton + bref, il est dans une spirale infernale sans s'en rendre compte + il n'est pas réellement conscience du mal de ses actes, il se sent juste dans son bon droit.

Bon, concrètement, Aramis est un salaud doublé d'un beau malade mais vu qu'il n'en a absolument pas conscience, il pense être simplement dans son droit. Comprendre par là qu'il ne voit pas comment ni pourquoi une fille voudrait lui résister et ne pas céder à ses désirs. (Rien que ça.) Sa séparation avec Joe (qui est rousse aussi ) l'a littéralement fait dégringoler (et non, ce n'est pas une excuse :mdl:) donc aujourd'hui il jongle entre son rôle de mr. l'Agent-Parfait et celui de prédateur qui s'en prend parfois à des filles, quand l'occasion se présente, quand il est malheureux et que quelque chose l'y pousse. Et vu qu'il est une organisation extrême, il se débrouille bien pour passer inaperçu, voire décrédibiliser ceux qui pourraient dire quelque chose. Ce monsieur t'inspire quelque chose ou on le laisse de côté ? (Bon, il n'était pas au Camp Jupiter la nuit de la première intrusion mais à la Colonie.)

Charles-Alexandre a écrit:
CHARLES-ALEXANDRE (présentation + liens).
taciturne + appliqué + gentil + rancunier + précis + persévérant + renfermé + doux + hautain + attentionné + arrogant + ambitieux + courageux + digne + courtois + créatif + désordonné + galant + logique + travailleur + opportuniste + passionné + rationnel + susceptible + bavard.

27 ans + médecin légiste et chercheur au sein du DLCEM + originaire de France, de Bordeaux + arrivé le 31 août au DLCEM + il voit plus ou moins à travers la Brume, ce qui l'a conduit au DLCEM + Charles-Alexandre a connu une montée monumentale après son doctorat dans le domaine des sciences de la vie + il a dérivé sur son obsession de toujours, le monde mythologique, ce qui l'a petit à petit décrédibilisé aux yeux de sa famille + il est venu en aide à une fille d'Aphrodite, blessée en bas de chez lui à New-York + ça l'a conduit à rencontrer Aphrodite qui flashait sur lui et il a entretenu avec elle une histoire passionnée et brutale + il a recroisé la demi-déesse, ils se sont revus et embrassés, et Aphrodite a pété un plomb + sa carrière scientifique a dégringolé à vitesse grand V et il est passé pour un illuminé aux yeux de ses collègues (forcément, à dire que les dieux grecs existaient et qu'il avait couché avec une, pour un scientifique reconnu, ça ne fait pas très sérieux) + Aphrodite, histoire de l'achever, lui a filé une gosse issue de la relation et Charles-Alexandre s'est empressé de l'abandonner dans une église + il a ensuite été recruté par le DLCEM et il travaille aujourd'hui dans les laboratoires et à la morgue.

Voilà enfin un personnage mignon comme tout ! Bon par contre je n'ai pas du tout d'idée de liens entre eux deux. hem

Je te laisse avec ces présentations, sait-on jamais que ça te donne des idées (ou en consultant les anecdotes sur les fiches, peut-être avec les anecdotes plus décalées, des passions communes, tout ça tout ça ! bril

_________________

L'enfer c'était hier, ce soir nos rêves sont durs comme fer. #336699
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IULIUS DIVINUS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Camp Jupiter.
messages : 332
parmi nous depuis le : 06/03/2016

IULIUS DIVINUS

MessageSujet: Re: young gods. (ravena)   Dim 19 Fév - 10:50

Hello camarade romaine, je viens quémander quelques petits liens Huhu
Je viens d'abord demander pour Jules, mon seul romain je pense qu'on peut se trouver des trucs sympa Il fait partit de la deuxième cohorte, il visa la première depuis son arrivée, en vain, ça reste toujours le point sensible avec lui. C'est un fils de Mars qui est... le cliché même des fils de Mars c'est à dire impulsif, sûr de lui, accro au combat en tout genre. Son pouvoir lui permettant d'encaisser les coups, ça le dérange pas de taper sur les gens si ces derniers l'agacent vraiment trop Arrow Après, c'est un coureur de jupons, et beaucoup le savent donc il n'est pas improbable qu'il ai déjà tenté sa chance avec ta demoiselle. Son meilleur ami est un fils de Venus, qui ne lui ressemble nullement d'ailleurs, mais quiconque touche à TJ aura à faire à Jules. C'est un peu le frère qu'il a jamais eut alors pas touche Arrow Au niveau d'un éventuel lien, j'ai une idée à te proposer ! Ils auraient pu partir en quête tous les deux, les gens s'étant dit qu'ils avaient quelques points commun au niveau du caractère, un bon niveau et qu'ils avaient déjà fais leur preuve. Je ne sais pas si cela aurait été un échec ou pas, s'ils se seraient bien entendu une fois en quête à toi de voir ce que Ravena pourrait penser de mon Jules aussi Ce que je te propose, c'est que si tout s'est plutôt bien passé, ils soient restés en bon termes pourquoi pas. Suffisamment proche en tout cas, pour qu'elle sache que le jour de l'attaque, Jules n'a pas participé à la défense du camp parce qu'il... était occupé avec une demoiselle. Loin des attaques. Ça évidement personne ne le sait puisqu'il clame haut et fort qu'il a participé à la défense de son camp, donc ça reste son petit secret honteux. Pour soulager sa conscience il a d’ailleurs accomplis une quête en solitaire qui fut un succès. Donc si elle le sait, Jules serait du genre trèèèèès gentil avec elle pour éviter que cela ne s'ébruite. Oui, il est prêt à tout pour conserver sa réputation 8D

J'ai aussi une demi-déesse grecque à te proposer, Joe, elle a le même âge que Ravena. (et j'ai aussi un DLCEM et une itinérante mais ça risque d'être plus chaud pour trouver des liens hem ) Je réfléchis pour Joe en tout cas

_________________
Un meilleur ami est comme un trèfle à quatre feuilles; difficile à trouver et chanceux de l’avoir. Nous sommes des monstres magnifiques.
& découvre jules.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: young gods. (ravena)   Dim 26 Fév - 19:10

Hey :hug3: entre rousse et romaine, il nous faudra obligatoirement un lien entre nous j'irai lire ta fiche dans la semaine car la, pour tout te dire je suis venue en mode touriste :mdl:
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: young gods. (ravena)   

Revenir en haut Aller en bas
 

young gods. (ravena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Angus Young !
» Angus Young
» 30 YEARS STILL YOUNG ∆ troisième bougie soufflée
» (neelah) ▽ live fast, die young
» Connexion Galaxy S en Wifi - Obtention de l'adresse IP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ HISTOIRE DE SE DÉTENDRE.  :: Emportés par le Léthé. :: Archives des fiches.-