Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
avatar
DLCEM.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New-York City.
messages : 80
parmi nous depuis le : 15/07/2016

DLCEM.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Ven 17 Mar - 12:08

« Et… Et… Et… Oui ! » Charles-Alexandre bondit hors de sa chaise, sa Nintendo DS à la main. « Je t'ai eu ! » Il venait enfin d'exterminer le Gardevoir de Dianthéa, maître de la ligue Pokémon de la version X. « Mon petit Magugus, tu es le meilleur ! » Il s'excitait tout seul et faillit couvrir l'écran de sa console de baiser, juste histoire de remercier son Léviator, avant de se raviser in extremis au dernier moment. « Raah, j'ai enfin gagné. » Au fond, ce n'était qu'une petite victoire, les ligues Pokémon étaient de plus en plus faciles de version en version. Il n'avait pas encore eu l'occasion de jouer aux plus récentes, Lune et Soleil, mais il sentait que ça se ferait simplement. Même en désactivant tous les petits trucs pour aider le joueur. À son époque – et il se sentait vieux en pensant cela – on se fichait que des gosses de six ans puissent jouer à Pokémon : c'est difficile, un point c'est tout. Ah c'est sûr qu'on se faisait démonter la tronche régulièrement mais c'était ce qui faisait le charme du jeu. Maintenant, inutile de compter le nombre de tentatives à la Ligue : il n'y en avait plus beaucoup… Il attendit la fin du générique, cliqua jusqu'à la fin du discours du professeur, des divers amis et compagnie puis sauvegarda. Et regarda la pile de dossiers qui l'attendait, incapable de se dire qu'il devait s'y mettre. Alec s'était d'abord dit qu'il allait battre un mec du Conseil 4 puis qu'il ferait ce qu'il avait à faire. Et puis finalement deux, trois, quatre… Une fois le maître vaincu, c'était fini de repousser. D'ailleurs, ça faisait déjà trois jours qu'il reculait ce fichu rapport d'autopsie (pas bien sorcier à comprendre pourtant : une demi-déesse avait croisé un chien des enfers, ça avait mal fini, du sang partout, merveilleuse scène de crime new-yorkaise à laquelle d'autres gens que lui devraient trouver une justification). Et c'était sans compter d'autres rapports issus de bases plus petites qu'il devrait synthétiser. Des rapports de rapports presque. Il alluma l'ordinateur fixe de son bureau en se frottant les yeux, fatigué par avance de la nuit qui l'attendait. Et au moment où il cliquait sur les données de l'autopsie, Rae apparut. « Oh merveill... » Le mot « registres » ne tomba pas dans l'oreille d'un sourd et il sentit un gémissement de désespoir lui échapper. Il allait mourir, enterré sous la paperasse. Il posa son front sur la table glacée dans un bruit sourd qui résumait toute sa situation. « Génial, merci Rae. » Le tout était accompagné d'un beau tampon rouge vif « URGENT ». La secrétaire alluma toutes les lumières. « Mais qu'est-ce qu… Hé, c'est pas Versailles ici. » Au fond, il était content de voir quelqu'un. Les autres légistes et divers employés étaient partis en fin d'après-midi, le plantant là, seul. « Plutôt un chocolat, s'il te plaît. » Il se sentait déjà assez surexcité comme ça sans avoir besoin d'en rajouter. « Je t'en prie, squatte, squatte ! Après tout, ce n'est pas comme si j'avais du boulot ! » Il était de mauvaise humeur mais il aimait bien Rae, c'était devenu une bonne amie.

_________________
» Je suis tellement contente que vous soyez venues, dit Aphrodite. La guerre approche. Le carnage est inévitable. Il n'y a plus qu'une chose à faire. ... Prendre le thé et papoter.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : colonie des sangs-mêlés
messages : 506
parmi nous depuis le : 08/04/2016

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Dim 26 Mar - 13:06

licence to kill
intrigue #4

14 mars 2017 ; Elle ne pouvait pas voir Logan croiser ses doigts derrière son dos, mais elle pouvait presque le deviner. Lily-Rose le connaissait depuis de trop longues années déjà pour ne pas ignorer qu’il serait prêt à prendre des risques inconsidérés sans la moindre seconde de réflexion si cela s’avérait nécessaire. Elle savait à quoi s’en tenir, encore plus depuis Scranton. Son sourire et ses paroles rassurantes pouvaient en tromper d’autres, mais pas elle. Ainsi, elle s’apprêtait à répliquer lorsque son meilleur ami glissa sa main dans la sienne. Le geste la décontenança. Elle lisait la lueur narquoise dans les yeux de son ami, et resta plusieurs secondes immobile, la bouche ouverte, oubliant complètement le petit discours moralisateur qu’elle avait préparé mentalement. Lorsqu’elle reprit possession de ses moyens, elle sentit ses joues rougir. Puis, une fois la première gêne passée, un grand calme l’envahit. Jusque là, elle n’avait pas réalisé à quel point la perspective de la mission l’avait angoissée. Elle avait fait les cent pas car l’attente de leurs coéquipiers l’agaçait, mais également parce qu’elle était anxieuse à l’idée de se mettre en route. Il s’était presque écoulé un an depuis qu’ils avaient sauvé Fanny, pourtant il lui arrivait encore parfois de se réveiller après un cauchemar. Mais avec Logan à ses côtés, elle se sentait armée. Malgré la peur, elle avait rêvé du moment où elle pourrait frapper le DLCEM en retour, où elle pourrait leur faire payer pour toute la souffrance que l’organisation leur avait fait subir. Et à présent, elle y était, elle touchait cet instant du bout des doigts. Elle savait qu’elle avait avec elle le partenaire idéal, il n’y avait personne au monde à qui elle faisait plus confiance.

« - Souviens-toi juste de Scranton et de ce qui s’est passé après au Camp Jupiter. Je ne veux pas revivre ça, et je.. je refuse de te perdre. » murmura-t-elle dans l’oreille de Logan au moment où deux silhouettes émergeaient de l’obscurité entre les arbres du parc. Elle garda la main de son meilleur ami dans la sienne, s’y accrochant temps qu’elle le pouvait encore. Lorsqu’ils rompraient le contact, ils ne seraient plus seuls. Ils auraient une équipe à prendre en compte, et un objectif à ne pas perdre de vue. Elle se concentra pour distinguer les visages des nouveaux arrivants dans la nuit qui était tombée. La veille, lors de la réunion avec Chiron, elle avait réalisé qu’elle ne connaissait personnellement aucun des Romains envoyés pour la mission, et elle n’avait ainsi pas bien retenu qui était supposé faire partie de son groupe. Le premier s’avança vers eux avec un sourire jovial. Il était visiblement bien plus âgé qu’elle, ce qui expliquait sans doute que son visage ne lui semblât pas particulièrement familier malgré ses quelques visites au Camp Jupiter. Le deuxième le suivait de peu, elle se rappelait vaguement l’avoir déjà aperçu en compagnie d’Élin, mais elle n’aurait su se rappeler de son nom avant qu’il ne prenne la parole. Elle tiqua lorsqu’il parla de la quatrième cohorte. Elle était devenue familière avec la manière de faire des Romains et leurs cohortes militaires. Les guerriers les plus aguerris se trouvaient dans la première et dans la deuxième. Elle espérait que les Romains ne s’étaient pas moqués d’eux et qu’ils prenaient cette mission bien au sérieux. Elle décida cependant de ne pas juger ses compagnons par avance, après tout, elle non plus ne devait pas sembler particulièrement féroce au premier abord. Contrairement à Logan, elle se contenta d’un signe de tête dans leur direction. À cause de son merveilleux don de télépathie, elle limitait au possible ses contacts physiques avec les autres, et ce n’était pas le moment de se laisser déstabiliser. « - Lily-Rose, fille d’Hécate. » ajouta-t-elle simplement avec un sourie, tentant d’atténuer l’attitude froide qu’ils auraient pu lui prêter au premier abord.

Leur équipe se retrouvait ainsi presque au complet. Ils n’attendaient plus qu’un demi-dieu itinérant qui devait leur prêter main forte. Ce scénario ne lui plaisait que moyennement, lui remémorant sa dernière expérience désastreuse avec l’un d’eux. Les quatre demi-dieux déjà présents discutaient entre eux, faisant vaguement connaissance, mais Lily-Rose ne pouvait s’empêcher de jeter quelques regards agacés vers la montre qu’elle portait au poignet. L’heure du départ approchait dangereusement, il était vingt-deux heures cinquante-cinq. « - S’il n’est pas là dans cinq minutes, on part sans lui. » soupira-t-elle. « - La mission est trop importante, hors de question de manquer l’heure indiquée par Chiron à cause d’un retardataire. » Elle commençait à bouillir intérieurement. L’angoisse qu’elle avait ressentie quelques instants auparavant laissait place à une sorte d’excitation provoquée par la proximité de sa vengeance. Logan était avec elle, ils se comprenaient sans même échanger le moindre mot. Les deux Romains lui semblaient corrects. Ils pourraient s’en sortir sans une personne qui ne prenait même pas la peine d’être ponctuelle. Lorsque l’heure fatidique arriva, elle s’exprima d’un ton déterminé. « - On y va. » lança-t-elle avant de prendre la tête du groupe. Encore une fois, elle se trouvait être l’unique fille de l'équipe, et elle ne voulait pas laisser ses partenaires penser que, pour cette raison, elle était plus fragile, plus faible qu’eux. Avant la mission, elle avait correctement fait ses devoirs et parfaitement mémorisé le chemin qu’ils auraient à parcourir entre le point de rendez-vous et le quartier général du DLCEM, ainsi que quelques trajets alternatifs, en cas de problèmes. Elle espérait néanmoins que cette première étape se passerait sans souci, car il s’agissait sans nulle doute de la moins dangereuse de la soirée.


acidbrain



_________________

be a freak like me too

now here i go again I see a crystal vision, i keep my visions to myself. it's only me who wants to wrap around your dreams. have you any dreams you'd like to sell? dreams of loneliness acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Au Camp Jupiter ... essentiellement ;)
messages : 130
parmi nous depuis le : 06/01/2017

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Dim 26 Mar - 13:55

Licence to kill#TeamBleus #OSS117CombatLeCrime #HastaLaVistaMesPoulets Après une courte péripétie due à un atterrissage raté à cause un client dans le mauvais W.C, j'arrive enfin au point de rendez-vous avec Marius. Nous sommes pas en retard ni vraiment en avance et lorsqu'on arrive j'ai quand même l'impression d'être en retard mais bon cela ne me décourage pas à sourire. Je me présente, laisse le grec faire de même puis c'est au tours Marius et de la grecque. Une lumière s'allume brusquement dans ma tête, mais quel crétin que je suis ! Tout le monde balance l'identité de son parent divin et mon coéquipier rajoute son numéro de cohorte.  Je lève les yeux au ciel, y'a des jours comme celui-ci où je me collerais bien des claques pour avoir fait les choses à moitié, c'est pas que j'ai honte de mon pè... quoi que ça peut dépendre de la situation, mais des fois les gens vous prennent beaucoup moins au sérieux si vous leur annoncez que votre père est le dieu le plus instables mentalement.

Je me concentre un court instant sur les informations reçue puis j'en tire la conclusion qu'il est  intéressant de faire équipe avec un fils de l'eau et une fille de magicienne, de quoi donner des choses bien badass avec un fils du taré roi des vents et un fils de l'impératrice de la beauté. Je soupire en feignant d'ajouter une information en mode "c'était prévu" alors qu'en vrai je n'y avais pas pensé.

- Oui Maris est de la Quatrième cohorte quant à moi je suis Centurion de la Cinquième et fils d'Aeolus alors je peux vous garantir que malgré les rumeurs vous êtes en très bonne compagnie guerrière, ajoutais-je avec sérieux alors que mentalement je suis en train de m'imaginer me faire frapper par Rita pour avoir oublié le protocole de présentations. Puis pour faire passer le message je leur lance un grand sourire parce que après tout on est pas chez les sauvages.

A présent que les présentations sont faites il ne reste plus que le demi-dieux itinérant et le temps qu'il daigne se montrer nous commençons à discuter bien gentiment pour faire connaissance. Les minutes défilent, nous rapprochant de l'instant tant attendu qu'est le départ mais toujours aucun demi-dieux en approche sachant que depuis le temps que nous sommes à Central Park un monstre aurait pu nous tomber dessus. Je vois Lilly-Rose consulter sa montre et lorsqu'elle nous annonce que si dans les cinq prochaines minutes le dernier membre de l'Agence tout risques n'est pas là nous partons, je hoche la tête entièrement d'accord avec elle. Les cinq minutes sont intenables pour moi parce que déjà que je commençais à faire les cent pas comme Sherlock Holmes lorsqu'il réfléchit, là je me sens comme un lion en cage mais la libération arrive. La fille d'Hécate prononce trois mots qui pourraient me faire rugir de joie comme sur un champ de bataille mais comme j'ai plus de retenue, surtout devant une demoiselle, je me contente d'à nouveau hocher la tête en guise d'accord.

- Alors c'est partit les Mini James Bond, dis-je avant de me mettre en marche derrière Miss magie.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DLCEM.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New York.
messages : 51
parmi nous depuis le : 26/01/2017

DLCEM.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Lun 27 Mar - 22:20

licence to kill
intrigue #4

14 mars 2017 ; Il râla mais elle se contenta de l'ignorer. Il avait du se spoiler une de ses séries, ou perdre à un de ces jeux, et ça, elle n'y pouvait rien. Et puis, elle cherchait juste un peu de compagnie elle ! Elle se contenta de lui faire un grand sourire et de préparer son chocolat avec toute la bonne humeur qui lui restait en ce début de soirée. Elle s'installa sur une des tables de la morgue (non occupé évidement) et souffla sur sa boisson encore brûlante. Comment pouvait-on bosser ici toute la journée comme Charles-Alexandre ? Honnêtement, elle ne voyait pas comment. Bon, certes, elle passait beaucoup de temps ici depuis quelques mois, mais c'était différent. Alors qu'elle s’apprêtait à lui montrer sa nouvelle paire de louboutin, deux personnes entrèrent dans la salle, dossier en main et badge accroché à la ceinture. Inconnu au bataillon ces deux là. Et pourtant elle avait une sacré mémoire.

- Bonsoir...
- Bonsoir ! Agent José Sanchez et Dolores Flores, détachement de Mexico City.
- Hé bien, enchanté, Rae P...
- Nos sommes bien dans les quartiers de Charles-Alexandre, c'est ça ?

La main qu'elle avait tendu se fit royalement ignoré, elle ravala sa fierté, et leva les yeux au ciel. Bon ça, c'était fait. On ignorait encore la secrétaire. C'était désolant. Si elle se fiait à leur tenue, l'homme devait pratiquer le même boulot que Charles-Alexandre et n'avait rien trouvé de mieux comme horaire pour se rendre à New York. Quant à la femme, elle avait tout l'air d'être son assistance, ou quelque chose dans le genre. Youpi, c'est la fête, ils allaient encore en ramener combien ? Non parce que les agents qui restaient tard, d'accord, mais ceux des détachements étrangers qui venaient au bureau à toute heure... Elle se nota leur nom dans un coin de la tête, elle allait bien finir par trouver quelque chose à leur sujet, quelque chose de honteux. Rien que pour l'avoir ignoré tient. Non mais.

- Excusez moi mais les bureaux sont censé être fermés et...
- Nous étions au neuvième jusqu'à maintenant, mais nous devions passer faire un tour ici avant de repartir à Mexico. Excusez moi, vous êtes... ?
- Rae Po...
- Ah ! Très cher vous voilà !

Nouveau vent. Diantre. Décidément ils le faisaient exprès ! Que quelqu'un ou quelque chose la sorte d'ici. Pourquoi n'avait-elle pas un petit ange gardien qui entendait ses prières de temps en temps ? Tout ce qu'elle voulait s'était juste être avec Charles-Alexandre sans personne pour les embêter. Pas pour faire ce que beaucoup trop ici pensait mais juste pour bavarder un peu, se vider la tête. C'était trop demander?
acidbrain



_________________

rae

Chacun de mes gestes, chacun de mes pas, peu importe le reste, tout me pousse vers toi, vers un univers, rempli de mystère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Camp Jupiter.
messages : 240
parmi nous depuis le : 06/03/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Dim 2 Avr - 14:35

licence to kill
intrigue #4

14 mars 2017 ; Une fille d'Hécate ! Là, il se sentait d'avantage rassuré. Pourquoi ? Parce que tout simplement les enfants de la magicienne étaient assez réputé pour avoir des pouvoirs absolument géniaux, utile. Pas comme lui par exemple. Bon, finalement, peut-être n'étaient-ils pas si mal barrés ? Il manquait encore quelqu'un à l’appel et ce fut la dénommé Lily-Rose qui donna le ton. Ils n'attendraient pas encore dix minutes de plus. Il était du même avis que la grecque, attendre quelqu'un qui ne viendrait jamais était une perte de temps. Alors sans un mot de plus ils se mirent en route. Il était un peu inquiet, à n’en pas douter. Et pour cause, il ne connaissait pas si bien que ça ses partenaires de mission. Les deux grecs eux, avaient l'air liés comme les doigts d'une main. Et quant à lui et Lorenzo... Et bien disons qu'il craignait que le tempérament de feu du fils d’Éole ne les mettent dans l'embarras. Ils arrivèrent par une petite ruelle, sombre et étroite, déserte à cette heure. La porte ne semblait pas protégée. Un boîtier, servant sans doute à y glisser des cartes de service, et une caméra dans un des angles. Il la montra à ses camarades. Bon, si quelqu'un se trouvait derrière ses écrans pour surveiller tout ça, ils ne feraient pas long feu. Son angle était principalement axé sur la porte, ce qui leur donnait un petit avantage.

« Une idée de comment on force tout ça ? »

Il avait posé la question alors que... Oui, il en avait déjà une derrière la tête. Elle n'avait pas l'air solide, il regarda rapidement son équipe au grand complet avant de se dire que lui, du haut de son un mètre quatre-vingt-seize, avant plus de chance d'ouvrir la porte d'un coup de pied que la jeune Lily-Rose.

« Je tente un truc les gars... »

Parce qu'ils n'avaient pas de temps à perdre, ils devaient défoncer. Défoncer des portes ne faisait pas partis de ses loisirs, il espérait juste que les tonnes de séries policières qu'il avait regardé ne mentaient pas sur les techniques permettant de le faire. Et de la chance pour lui, elle avait tout l'air de s'ouvrir vers l'intérieur. Alors il frappa un grand coup sous la poignée, la partie la plus fragile de la porte, en y mettant tous son poids et sa bonne volonté. Une fois, deux fois, trois fois et la porte céda. Faute de pouvoir se servir de ces pouvoirs durant cette mission, peut-être que sa force naturelle serait un avantage ? Pour une fois qu'il concédait à s'en servir... Il se retourna vers le petit groupe et désigna la porte entrouverte.

« Bon et bien... A vous l'honneur. Je ferme la marche. »

Il avait toujours eu horreur d'être tout devant, Marius c'était plus le gars sympa qui s'assurait que personne ne soit à la traîne ou en difficulté dehors. Sa jambe lui faisait un peu mal, mais la sensation de fourmis très désagréable allait bien finir par passer.
acidbrain



_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 830
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Dim 9 Avr - 10:44

ÉQUIPE BLEUE - ÉTAGES 5 À 7
L'intrigue pour l'équipe bleue.
14 mars 2017, quartier général du D.L.C.E.M., morgue, laboratoires et salle de sport – 23h27.
Les demi-dieux progressaient en silence dans une cage d'escalier. Une vague lumière un peu tremblante les éclairaient toutes les dix marches mais l'endroit restait froid et humide. Ce n'était qu'une entrée de service, qui ne servait sans doute jamais. Ou peut-être même plutôt un accès de secours en cas d'attaque. Comme la leur. Mais ce qui devait aider le DLCEM en temps normal était aujourd'hui leur faiblesse. Les marches se succédaient les unes après les autres et ils grimpaient, grimpaient. Cinq étages plus tard, ils terminèrent devant une nouvelle porte, différente de celle d'en bas, bien plus protégée. Le DLCEM se croyait-il aussi puissant et intouchable ? Disons que pendant des années, il avait eu pour lui le strict secret de son existence. Chercher à ouvrir la porte ne s'avéra pas vraiment nécessaire puisque quelqu'un le fit pour eux.

L'agent était jeune, sans doute encore en formation. Il portait un badge écrit « Fred Hudson » sur sa poitrine et il tenait une petite blonde par la main. La vérité, c'est que les deux jeunes secrétaires en formation comptaient sans doute d'éclipser discrètement pour assouvir quelques envies variées, mais ils se retrouvèrent plutôt nez-à-nez avec quatre sang-mêlés montés ni vus ni connus. La blondinette poussa un hurlement de surprise et traversa le couloir sur lequel donnait la porte pour écraser un gros bouton. « Uniquement en cas d'alarme ! » figurait en gros en rouge juste au-dessus mais elle avait raison, il y avait urgence ! L'alarme se déclencha automatiquement, prenante, stridente, douloureuse.
Indications pour le deuxième tour.
☞ Félicitation demi-dieux, vous voici en plein cœur de l'une des bases les plus énormes et les plus dangereuses du DLCEM. Vous voici à présent en parfait territoire ennemi, plus que vous ne l'avez jamais été. Lorsque vous pénétrez au cinquième étage, après que Fred ait gentiment ouvert la porte pour vous, celle-ci se referme. Cette fois-ci la défoncer sera difficile puisqu'elle ne donne pas sur l'extérieur. Le mur empêchera toute tentative.

☞ En ce qui concerne le DLCEM (Charles-Alexandre, Rae), l'alarme sonne brutalement dans la morgue où vous vous trouvez. Vous ne savez absolument pas ce qui se passe ni même que des demi-dieux sont entrés à l'intérieur. Cette alarme, vous ne l'avez jamais entendue sonner auparavant mais vous savez que c'est celle d'une grosse menace. (Elle est différente de l'alarme incendie.)

☞ Attention, l'alarme ferme automatiquement toutes les portes du cinquième et du septième étage. À partir de là, vous ne pouvez naviguer qu'entre ces trois étages mais vous ne pouvez pas en sortir. Les ascenseurs sont également mis hors-service. Attention, les étages sont plutôt vastes. Des plans seront rapidement communiqués pour aider au jeu.

☞ Les trouvailles, les utilisations de pouvoirs ou d'arme se feront avec des lancés de dés.

☞ Vos pouvoirs se trouvent légèrement brouillés par rapport à d'habitude. Demi-dieux, vous ressentirez une impression un peu étrange une fois la porte refermée : vos pouvoirs et capacités sont toujours là, mais comme un peu endormis, avec une précision et une efficacité moindre. Ce QG n'a rien à voir avec les bases précédentes et sa technologie est redoutable.

☞ Quoi qu'il advienne, ne soyez pas pressés : prenez le temps de tout mettre en place (dans une logique de cohérence).

☞ Il n'y a pas d'ordre défini ni de tours mis en place : vous postez quand vous le souhaitez. Cependant, privilégiez des réponses brèves et rapides. Plus vous posterez et plus l'intrigue aura un intérêt.

☞ N'oubliez pas la présence de PNJ du DLCEM, tous armés, bien entraînés et redoutables ou au contraire innocents.. Ils seront au aguets et une fois l'alarme déclenchée, vous deviendrez des cibles.

☞ Objectif du tour pour les demi-dieux : vous êtes là pour obtenir un maximum d'informations : agencement des lieux, agents, organisation... Fouillez tout ce que vous trouvez et lancez les dés ! Vous pourrez tomber aléatoirement sur des documents importants, des dossiers d'agents, des dossiers sur des demi-dieux, des plans d'attaque, des plans d'armes ou objets propres au Département... Bref, fouinez partout et ramenez un maximum d'informations.

☞ Attention, tout se sera pas aussi simple car vous pourrez également tomber sur des agents, au minimum par deux (ils ont leur consigne), armés et tous décidés à vous arrêter. Dans une lancée de dés, la probablement de tomber sur des agents doit être au moins égale à celle de tomber sur une découverte. Si vous lancez un dé à six faces, trois faces seront pour les découvertes, trois pour les agents.

☞ Objectif du tour pour les agents : vous cacher ou arrêter les intrus. Mais attention, en vous cachant, vous prenez le risque d'être découvert ! Mais souvenez-vous, vous vous trouvez à proximité des laboratoires dans lesquels Charles-Alexandre travaille assidûment. Rappelez-vous de l'étrange sérum retrouvé par Evan !

☞ Bon jeu pour ce deuxième tour ! ♥
© .ipar haizea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : colonie des sangs-mêlés
messages : 506
parmi nous depuis le : 08/04/2016

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Dim 9 Avr - 12:39

licence to kill
intrigue #4

14 mars 2017 ; Elle constata avec plaisir qu’aucun de ses compagnons ne tenta de la contredire, au contraire, Lorenzo approuva ses paroles avec enthousiasme, lui arrachant un sourire. Le Romain semblait avoir un style bien à lui, à chaque fois qu’il ouvrait la bouche Lily-Rose se demandait quelle blague allait en sortir. Néanmoins, le trajet se déroula presque dans le silence. Chacun semblait prendre la mesure du danger qui les attendait. Jusque là, elle avait affiché un air serein, sûr d’elle, mais le doute la rongeait. Et s’ils avaient fait une erreur en n’attendant pas le dernier membre de leur équipe ? Peut-être celui-ci était-il doté d’une capacité, d’un pouvoir qui aurait su faire la différence une fois à l’intérieur du quartier général des mortels. Elle secoua la tête tout en continuant d’avancer, elle ne pouvait pas se permettre de penser de la sorte. Chiron avait été clair quant à l’heure où ils devraient se mettre en route. Leur fenêtre d’ouverture était très limitée, une telle occasion ne se représenterait sans doute pas avant longtemps, peut-être même jamais. Ils ne pouvaient pas la gâcher à cause d’un bête retard. Marius, Lorenzo, Logan et elle avaient été choisis pour cette mission. Malgré les apparences ou les numéros de cohorte, les dirigeants des deux Camps avaient pensé qu’ils étaient aptes à mener cette mission à bien, et ils n’allaient certainement pas les décevoir.

Le groupe arriva enfin dans une ruelle étroite. La nuit y semblait plus profonde qu’ailleurs, tant l’espace était restreint, sale et encombré. Grâce à sa mère, Hécate, elle s’était toujours sentie à l’aise dans les paysages nocturnes, mais celui-ci lui donnait presque la chair de poule, il s’en dégageait une atmosphère oppressante. Exactement le genre d’endroit où elle pouvait s’imaginer une bande de mortels meurtriers. Ce qui la surprit en revanche, c’était la simplicité de la porte du bâtiment. Elle ne semblait protégée que par un petit boîtier de métal servant sans doute à introduire une carte d’accès, carte qu'ils ne possédaient évidemment pas. Marius pointa ensuite du doigt une unique caméra à l'angle du bâtiment. C’était presque trop facile. « - Je m’occupe de la caméra. Manipuler la Brume ne devrait pas nécessiter beaucoup d’énergie ici. S’il reste quelqu'un pour surveiller les écrans, il ne devrait rien voir d’anormal. » Elle avait failli ajouter que dans le pire des cas, ils ne passeraient sans doute pas inaperçus bien longtemps une fois à l’intérieur du building, mais elle se retint au dernier moment. Inutile de se montrer pessimiste, et tout effet de surprise, aussi minime soit-il, était bon à prendre. « - Vous, occupez-vous de la porte. » lança-t-elle aux trois hommes, mais Marius avait déjà pris les devants. Un peu d’élan, quelques coups d’épaule bien placés, et son impressionnant gabarit leur ouvrait le chemin. Lily-Rose lui décocha un grand sourire lorsqu’elle passa devant lui. Fidèle à lui-même, Logan s’engouffra le premier vers l’inconnu, et elle le suivit de près. Devant eux s’étalait une cage d’escalier étroite et obscure. Une lumière tremblante les éclairait à intervalles réguliers, rendant l’atmosphère presque glauque. Nul doute que le DLCEM ne devait pas user très souvent de cette entrée, ou de cette sortie. Ils commencèrent à grimper en silence, ils n’avaient pas le choix, l’escalier ne descendait pas. Elle compta cinq étages lorsque l’escalier se termina. Ils n’étaient pas au sommet de l’immeuble, mais ils n’iraient pas plus loin. Une porte imposante s’élevait devant eux. Celle-ci, même Marius aurait du mal à la forcer.

Elle allait demander si quelqu’un avait une idée ou un pouvoir utile, lorsque la porte s’ouvrit d’elle-même. Bien qu’elle ne maîtrisait pas son don de télépathie, elle était à peu près certaine qu’il ne s’appliquait pas aux objets, ce ne pouvait donc qu’être mauvais signe. Elle caressa du doigt les poignards qui pendaient à sa ceinture, là où elle les avait accrochés une fois aux abords du bâtiment, prêts à être dégainés en cas de besoin. Deux agents émergèrent de l’ouverture. Un homme presque aussi jeune qu’elle, et une petite blonde qui s’arrêta en plein gloussement lorsqu’elle les aperçut. Son visage se décomposa et un cri s’échappa de sa gorge. Avant que quiconque n’ait le temps de réagir, elle avait traversé le couloir et déclenché une alarme. C’en était fini pour l’effet de surprise. Ils se précipitèrent à l’intérieur, juste assez vite pour voir la porte se refermer derrière eux et les deux agents disparaître. Apparemment, sonner l’alarme avait été suffisant pour eux et ils s'étaient enfuis avant que les choses ne dégénèrent. Chiron leur avait dit que les agents de terrain les plus redoutables avaient quitté le quartier général, il ne s’était pas trompé. Elle repensa à l’agent asiatique que Logan et elle avaient affronté à Scranton : jamais lui ne les aurait laissés passer si facilement. Cependant, le bruit strident de l’alarme retentissait toujours, agressant ses tympans. D’autres agents ne manqueraient sans doute pas de leur tomber dessus, et ceux-là ne partiraient peut-être pas sans essayer de se battre. L’atmosphère était également étrange, les ombres et la Brume dont elle se servait pour faire fonctionner ses pouvoirs semblaient être plus récalcitrantes que d’ordinaire, elle pouvait presque les sentir lui filer entre les doigts. Si ce lieu affectait ses pouvoirs, elle avait intérêt à éviter de toucher des personnes à tord et à travers, ce n’était pas le moment de se faire piéger par ses capacités de télépathe. Elle tenta de prendre la parole par-dessus le bruit strident de l’alarme qui retentissait toujours. « - On est en territoire inconnu à partir de là. Avant de se lancer, on devrait peut-être penser à une sorte de signal si l’un de nous a des ennuis. Je doute que tous les agents se fassent la malle comme les deux qu’on vient de croiser. » Elle fit une pause avant d’ajouter : « - Et on ne sait jamais quels pièges tordus peuvent nous attendre. Je sais pas si vous le sentez aussi, mais mes pouvoirs sont comme diminués ici. »


acidbrain



lancer de dés
oui : l'agent Fred et sa dulcinée se retrouvent bloqués à l'extérieur, laissant le groupe prêt à commencer leur enquête.
non : les deux agents sont bloqués à l'intérieur avec les demi-dieux, il faut s'en débarrasser avant d'aller plus loin.

_________________

be a freak like me too

now here i go again I see a crystal vision, i keep my visions to myself. it's only me who wants to wrap around your dreams. have you any dreams you'd like to sell? dreams of loneliness acidbrain


Dernière édition par Lily-Rose Liebherz le Dim 9 Avr - 18:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 830
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Dim 9 Avr - 12:39

Le membre 'Lily-Rose Liebherz' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Au Camp Jupiter ... essentiellement ;)
messages : 130
parmi nous depuis le : 06/01/2017

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Lun 10 Avr - 13:04

Licence to kill#TeamBleus #OSS117CombatLeCrime #HastaLaVistaMesPoulets Le bâtiment devant lequel nous nous trouvons à présent me donne un frisson à mi-chemin entre avoir la pétoche et être excité comme une puce à l'idée d'aller castagner des méchants. Plusieurs solutions s'offrent à nous. La première est que je pourrais nous téléporter à l'intérieur mais n'ayant pas en tête le plan des locaux, c'est prendre le risque qu'on atterrisse dans un endroit imprévu ou finir comme Garou-Garou je raye mentalement cette option. Le temps que je réfléchisse Miss Magie s'est chargée de la caméra et Marius se met à défoncer la porte à grands coups d'épaule, oui y'a cette solution un peu bourrin. L'avantage c'est que ça marche et que c'est moins risqué. Quoi qu'il en soit nous entrons, Logan ouvrant la marche, et nous commençons à monter des escaliers pour une destination inconnue. Au bout de cinq étages nous débarquons devant une porte qui, au vu de sa robustesse, nous indique que nous sommes au bon endroit. Je regarde Lilly-Rose qui semble vouloir prendre la parole quand soudain la porte s'ouvre sur deux jeunes adultes. Je me fige un léger instant en posant mes mains sur la garde de mes poignards en fer. La jeune fille hurle puis avant même que le groupe réagisse elle s'est déjà barrée dans le couloir et quelques battements de cœur plus tard un alarme stridente se déclenche. Surpris par l'énorme bruit produit je porte mes mains sur mes oreilles en lâchant un "Par Hadès, les cons !". Je lâche un rictus puis je suis le mouvement de mes camarades qui s'engouffrent à travers la porte encore ouverte.

Nous débarquons dans un grand étage composé de quelques bureaux fermés et beaucoup en open-space. Je retire mes mains de mes oreilles pour me saisir de mes deux poignards en acier et j'entends la porte se refermer lourdement alors je me retourne pour me ruer vers ce qui était notre sortie pour essayer de l'ouvrir, en vain. Je donne un coup de pied rageur dans la porte puis me retourne vers mes cousins.
- Il faudra trouver un autre moyen de sortie, dis-je d'une voix forte pour qu'ils puissent m'entendre parce que cette alarme est vraiment casse-pieds. Je soupire puis Miss Magie déclare qu'on doit se trouver un code en cas de problème et que des pièges ont sûrement été mis en place, mon cerveau se met en marche et je réponds, Criez "Vive Poutine" en cas de problème, ils vont adorer !

Si Minerve n'a pas d'enfants, Athéna en a et le président russe fait partie de sa descendance. Sympathique non ? J'ai appris ça après le réchauffement des relations greco-romaines et j'en ai rit pendant un bon moment. Je laisse camarades pour m'approcher des premiers bureaux en open-space. J'ai comme l'impression de voir flou, non pas que je suis en train de devenir aveugle mais l'air bouge légèrement comme si je suis en place dans un de ces mirages que l'on aperçoit sur la route quand il fait chaud. Quoi qu'il en soit je ne m'attarde pas sur cette bizarrerie et je m'arrête au premier bureau qui me laisse la tâche facile dans mon activité de recherche d'informations car il n'est pas rangé et des dossiers, des papiers, sont disposés dessus comme si quelqu'un est partit peu de temps pour revenir ensuite. Je jette un rapide coup d’œil à l'ordinateur, éteint, puis je commence à lire rapidement les papiers.

© 2981 12289 0

Lancé de dé :
Oui : Le premier bureau est parfaitement rangé, l'ordinateur est éteint, il n'y a rien à voir. Au suivant !
Non : Le premier bureau est couvert de dossiers et papiers en tout genre, l'ordinateur est éteint.


Dernière édition par Lorenzo Visconti le Lun 10 Avr - 13:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 830
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Lun 10 Avr - 13:04

Le membre 'Lorenzo Visconti' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO UNE ; à quoi tu danses ?
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - INSCRIPTIONS.
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO DEUX - « And they were ennemies. » (Scranton, Pennsylvanie)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Rez-de-chaussée - Golf du Mexique)
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO TROIS - « Blast Off. » (Terrasse du Yacht - Golf du Mexique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LES ÉTATS-UNIS.  :: new york city. :: quartier général du d.l.c.e.m.-