Partagez | .
 

 ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Au Camp Jupiter ... essentiellement ;)
messages : 157
parmi nous depuis le : 06/01/2017

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Dim 25 Mar - 14:51

Licence to kill#TeamBleus #OSS117CombatLeCrime #HastaLaVistaMesPoulets Tout était parti en vrille dès l'instant où les issues s'étaient refermées, ne nous permettant pas d'accéder à d'autres étages que le cinquième, le sixième et le septième. Nous avions passé plusieurs minutes à fouiller les différents bureaux dans l'espoir de trouver des informations sur ce que faisait le DLCEM puis nous avions été surpris et nous nous étions servis d'une agente pour accéder à la morgue du coin quand le pouvoir de Marius avait cessé de faire effet. Et qui bien sûr s'est prit la première balle ? C'est bibi !

Ma jambe me faisait un mal de chien tandis que l'on essayait de reprendre discrètement l'ascendant sur la situation et seulement quand l'agent a été neutralisée j'ai pu prendre un peu d'ambroisie afin de ne pas me vider de mon sang. Mais comme des problèmes ne viennent jamais seuls, on était loin d'être les uniques occupants de la morgue -à part ceux déjà refroidis- parce que d'autres agents s'y trouvaient et franchement si la situation était autre j'aurais pu me moquer d'eux. Sérieusement ? Se cacher dans un placard à cadavre ? Quoi qu'il en soit une fois que les agents et employés ont été découverts ça n'a pas été non plus facile et j'ai même eu le droit de me prendre un sac à main dans la figure, au moins c'était pas une balle mais ça ne faisait pas du bien. Mais le pire est arrivé, enfin pire que la situation dans laquelle on se trouvait déjà.

Des tirs faisaient rage juste au-dessus de nos têtes et le bruit des armes me filaient la chair de poule ... à moins que ce soit le fait que je sois en train de me vider de mon sang. Mais tandis que la fille au sac et son copain à lunettes étaient entre nos mains voilà qu'entraient deux agents à l'allure peut avenante. Ils venaient de pousser deux types que j'avais aperçu à la réunion de Chiron, Rosario et Evan, et voilà que nous étions de nouveau menacés.

Deuxième balle dans ma jambe et je ne peux m'empêcher de lâcher un cri de douleur. Les rudes entraînements de Lupa me semblent bien loin et ils ne m'avaient aucunement préparé à prendre des balles. Si seulement nos pouvoir pouvaient fonctionner, les auraient depuis longtemps envoyés valser dans un mur. Je saisis ma jambe blessée entre mes mains pour tenter de compresser les plaies et tandis que je serre les dents je souffle bruyamment comme si je venais de me taper un marathon. Mais un mouvement attira mon attention, le grand gaillard tatoué venait de s'écarter du mur sur lequel il s'était appuyé et il commençait se tirer sur ses propres collègues, ceux qui étaient "nos" otages. Mon cœur battait la chamade, pompant le sang pour continuer à irriguer ma jambe blessée puis l'horreur arriva lorsqu'un troisième coup de feu fut tiré. La vitesse d'une balle est si élevée que si le tireur vise bien, on ne se rend compte de rien. Malheureusement pour moi je sens comme aiguille me piquer le cou, l'instant suivant je ressens une vive douleur puis un liquide poisseux à la fois chaud et froid se met à couler rapidement sur moi. Instinctivement je porte mes mains à mon cou pour vérifier ce qu'il se passe : du sang. Ce taré, en voulant viser son collègue, vient de me tirer dessus.

Rapidement la peur me tenaille et même si l'entraînement romain m'a appris à maîtriser mes émotions sur le terrain, surtout la peur, je ne peux m'empêcher d'écarquiller les yeux tandis que j'essaye de presser les plaies avec mes mains. Je sens le sang s'écouler entre mes doigts, j'essaye de parler mais tout ce qui sort de ma bouche n'est qu'un affreux râle comme si je m'exerçais à de fichus gargarismes. Je me laisse tomber à terre, j'accorde que ma chute n'a pas été énorme étant donné que j'étais assis. Cette mission est un fiasco total, on a été complètement pris au dépourvu. Comment se fait-il que nos pouvoirs ne fonctionnement ou alors comme si on les utilisaient pour la première fois ? J'espère sincèrement qu'il y aura au moins un survivant pour le dire à Chiron et à notre Prêteur parce que sinon on est mal parti.
J'ai une rapide pensée pour ma sœur qui attend que je revienne au Camp, ma mère qui ne sait pas où je suis, tandis que mon cerveau capte une parole fugace comme quoi il faut m'aider parce que je vais bientôt y passer. J'ai peur de devoir me rendre aux Enfers et d'attendre le jugement, peur de ne pas me retrouver aux Champs Elysées et d'être perdu à jamais. J'aurais peut-être dû y penser avant d'accepter de faire partie de la mission ... Les secondes s'écoulent et je sens mes forces me quitter, je décide d'adresser une dernière prière.

Aeolus, Père, je t'en pries. Si tu entends cette prière, viens en aide à mes camarades ...
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Camp Jupiter.
messages : 272
parmi nous depuis le : 06/03/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)    Dim 25 Mar - 18:03

licence to kill
intrigue #4

14 mars 2017, dans la morgue ; Marius lança un regard désolé à la fille d'Hécate et à Logan. Oui, il avait merdé, il le savait mais... Mais c'était plus fort que lui. Qu'aurait-il du faire, hein  et eux, qu'auraient-il fais ? Il s'en voulait d'avoir rendu la petite agente blonde, il s'en voulait tellement, mais il n'avait aucune envie de finir une balle dans le crâne ou blessé comme tous ses autres camarades. Il voulait retrouver Rosario et Evan en vie, que les agents qui leur faisaient face leur rende leur camarade... Evan parvint à articuler quelque chose à propos de négociation et le fils de Venus leva les mains en l'air, comme pour montrer qu'il était prêt lui aussi à parler. De quoi, comment... Il n'en savait rien. Mince, ils ne leur avait pas appris à discuter avec des gens comme ça chez Lupa, jamais !

Logan et Lily-Rose ne perdirent pas de temps avec tout ça, eux. Eux étaient bien plus courageux que le fils de Venus, dont les jambes et à peu près tout le reste du corps tremblait de peur. Adieu l'illusion qu'offrait son imposante carrure et ses muscles. Il n'était plus rien dans l'immédiat. La jeune femme avait pris l'un des agents de leur côtés en otage, rétablissement un maigre équilibre entre les deux camps...

« Atten... »

...tion. Un coup fut tiré et Marius esquissa un geste vers ses compagnons. Plus de mort, plus de... La balle ne toucha la Lily-Rose à son grand soulagement mais... Mais trouva la gorge de son compagnon romain qui s'écroula par terre.

« Lorenzo ! »

Il se jeta sur son camarade main, pour plaquer une main sur sa gorge en sang, les doigts tremblants. Non non non non c'est un... un cauchemar. Réveille toi Marius, tu dois être en plein délire tu... Il ne faisait que se dire ça depuis tout à l'heure, mais rien avait changé. Touché par une balle qui ne lui était pas destiné, tiré par un clown de service qui continuait de débiter des conneries dans son coin. Il avait envie de hurler.

« Tient bon, tient b... »

Mais y avait-il seulement quelque chose à faire pour lui ? Il avait envie de croire qu'il allait survivre. Qu'ils allaient réussir à tous se sortir de là, de cette morgue, à rentrer. Il allait l’emmener auprès de leur soigneurs et demain, il serait sur pied. Ils allaient rentrer, et oublier tout ça. Non. Au lieu de ça, Lorenzo venait de mourir dans ses bras, sous les yeux de ses camarades et devant une bande d'agent surpris par le geste de leur collègue, mais sans doute soulagé de voir une menace en moins dans la pièce. De tous leurs groupes Lorenzo avait le pouvoir de se téléporter. Il aurait pu... Il aurait peut-être abréger les choses, Marius n'en savait rien. Ils allaient tous y passer dans cette morgue ? Les yeux sans expression de Lorenzo continuaient de le fixer et il rassembler le peu de courage qu'il lui restait pour ne pas fondre en larme pour de bon.  
acidbrain



_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « Licence to kill. » (étages 5 à 7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

 Sujets similaires

-
» ☞ INTRIGUE NUMÉRO QUATRE - « A view to a kill. » (étages 8 à 10)
» j'ai deux question qui m'intrigue
» La Maison de la Nuit-->Ecole de Vampires, intrigue et meurtres...
» Ecran noir et 4 carrés- rien a faire
» ATI Eyefinity : L'évolution du Multi- Écran !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LES ÉTATS-UNIS.  :: new york city. :: quartier général du d.l.c.e.m.-