Partagez | .
 

 (m/libre) Le Marquis des Neiges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 148
parmi nous depuis le : 15/05/2016

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: (m/libre) Le Marquis des Neiges   Sam 18 Mar - 23:54

- Edmund P2 Fawkes -
dossier n°xxxx-xx ; informations générales.
NOM •• Fawkes. PRÉNOM(S) •• Edmund, deuxième prénom libre et facultatif. SURNOM(S) •• Le Marquis, c’est comme ça qu’il se faisait appeler déjà à la Middle School (~ collège) avec son air arrogant de petit prince. Puis, il a persisté plus tard à la Colonie, mais c’est plus un titre qu’un surnom (cf histoire). ÂGE •• 23 ans DATE ET LIEU DE NAISSANCE •• Officiellement pour les mortels, en Alaska. NATIONALITÉ •• Américaine. ORIGINES •• Pays anglo-saxon : irlandais, anglais, écossais, ... OCCUPATION •• Sexer, draguer, dépenser son fric, hockeyeur et étudiant, ... ORIENTATION SEXUELLE •• hétéro ou ouvert, mais ça ne doit pas se savoir. STATUT CIVIL •• célibataire et il court pas après le mariage ou les relations durables. PARENT DIVIN •• Chioné (déesse de la glace). POUVOIR(S) •• Cryogénèse : il peut  créer de la glace ou du « froid » dans le sens geler. Il le maitrise assez bien, c’est son premier pouvoir et le principal. Plus il créera des choses imposantes et plus ça puisera dans son énergie, comme de refroidir de grandes surfaces/éléments.
Cryokinésie : c’est un peu comme une évolution de pouvoir, et il peut simplement manipuler la glace qu’il a créé ou trouvé. Il l'a découvert il y a très peu temps et il doit encore le travailler et se concentrer pour y arriver. Ca ne marche pas toujours.  
 ARME FÉTICHE •• libre DÉFAUT FATAL •• Son arrogance. À LA COLONIE DEPUIS •• Ca fait dix années qu’il y passe ses vacances.
CARACTÈRE.
égocentrique + narcissique + fier  + manipulateur + intéressé  + venale  + traitre  + menteur + possessif + jaloux + mauvais + faux-calme + prétentieux + ...

QUELQUES ANECDOTES.
01. pense que tout lui est du, enfant pourri-gâté. 02.  Il a un appartement dans le centre de New-York. Il lui permet de faire des breaks avec ses parents, Alaska et la Colonie. 03. Ses parents le voient comme l’idéal. Ses ex-conquêtes le qualifieraient plutôt de petit connard prétentieux. Les deux sont vrais. Mais c’est un peu plus compliqué que cela. 04. Il aime être au centre de l’attention. 05. Il en a fait des bêtises à l’école et ses parents ont souvent atterri dans le bureau du directeur il fut un temps. Depuis qu’il a été renvoyé trois jours, il a appris à faire porter le chapeau aux autres pour éviter d'avoir des comptes à rendre à ses parents. 07. On a tendance à dire, pour le taquiner avec sa naissance divine qu’il a un coeur de glace. Il aime séduire et parfois de façon déloyale, mais personne ne le possède vraiment. Il s’échappe souvent avec froideur et parfois cruauté. 08. Alaska à un pouvoir qui créer des liens d’affection et ce pouvoir dégage une aura qui poussent les gens à l’aimer. Edmund y est peu réceptif. Pourquoi ? Est-ce son coeur de glace, sa capacité à haïr Alaska à un si haut point, ou encore d’avoir grandit avec il s’y était habitué. Ce qui est sûr, c’est qu’il n’est pas encore devenu fou. Car à la longue, son aura rend fou d’amour pour elle. Ça clash toujours avant. Un hasard ou le font-il exprès ? Bonne question ! C’est un plus pour lui, il a un coup d’avance. Jamais, il ne sera son esclave malgré-lui. 09. Il joue souvent à des jeux d'argent. Il en a tellement qu'il ne sait plus quoi en faire, alors autant le passer par les fenêtres...  10. On peut reprocher beaucoup à Edmund, mais pas qu'il manque de conversation. Il a une bonne culture sur pas mal de domaines, et il sait alimenter des débats s'ils en valent la peine. Aussi, s'il ne répond que peu quand on lui parle, c'est tout simplement qu'il n'a pas envie de parler.
à propos du scénario.

- Né avec une cuillère en argent dans la bouche. Fait partie de la jeunesse dorée. Ils sont descendants d’une famille noble, un aïeul portant le titre de Marquis.

- Il est fils unique et sa mère mortelle, celle qui l’a élevé est stérile. Malgré sa naissance dû à un adultère, elle s’est occupée de lui avec amour. Il est le seul enfant qu’elle a eu et n’en a eu pas d’autre.

- Une éducation stricte, pleine d’étiquettes et une réputation à tenir.

- Il a vécu en Alaska jusqu’à ses 8 - 9 ans...

- S’il s'est mis à faire du hockey, ce n'est pas sans raison. Il savait qu'il avait de quoi exceller dans ce sport, parce que sans se mentir, c'est son élément. Et quitte à faire quelque chose, autant être meilleur que les autres. Le fait que ce soit le père d'Alaska qui l'entraîne est un plus. Ou un moins, ça dépend des points de vue. Il a commencé à patiner assez jeune et en Alaska.

- Jeune et encore maintenant, au moins une fois par an, il part en vacance dans une maison au bord d’un lac avec la famille Matthews. C’était devenu comme un rituel pour leurs parents. Parfois il y va simplement avec ses parents, ou seul, même de rare fois avec Alaska mais c’est souvent un accident. Ces deux là aiment s’y rendre en solitaire pour souffler un peu, alors il arrive qu’ils se croisent.

- Le choix de ses études sont libres. Il aimerait beaucoup pousser sa carrière de hockeyeur en professionnel, mais il hésite encore.

- A la Colonie, il se montre obéissant et docile au début, mais ce n’est qu’une façade. Il a observé l’endroit, étudié les gens et en grandissant, il a fini par intégrer le groupe de sales gosses de Lyllian, dit la « Cour du Prince ». Il tient toujours à son image par habitude et est assidu, mais il n’en pense pas moins. C’est juste histoire de se fondre dans la masse et veille à ce qu’on puisse jamais rien lui reprocher en général.

- Il fait donc partie de ce groupe de jeune demi-dieu vu comme des perturbateurs, des marginaux, des mauvaises graines. Ils sont tous un peu à part, puis ce sont de grands « rebelles ». Et pourtant, ils font rarement des débordements, ils restent juste entre eux, un groupe très fermé et qu’il ne vaut mieux pas embêter. (cf. lien avec Lyllian et pour plus d’information se renseigner auprès de la joueuse) Il devient le « second » de Lyllian, surnommé « Le Marquis ». Depuis que Lilly est parti, il a reprit la place de leader du groupe.

- cf. fiche Alaska

interview de Edmund Fawkes, colonie des sangs-mêlés.


01. •• QUE PENSEZ-VOUS DES DIEUX ? ET DES ROMAINS ?
Note : quoi qu’il pense, les romains ne valent pas mieux que les grecs. Enfin, ça se discute...

02. •• QUE FAISIEZ-VOUS ET OÙ ÉTIEZ-VOUS LA NUIT DE L'INTRUSION DE LA BANDE ARMÉE DE MORTELS AU SEIN DE LA COLONIE ?
Note : il a protégé les siens, dont Alaska.

03. •• QUE PENSIEZ-VOUS DES MORTELS JUSQU'ALORS ? ET MAINTENANT ?  
Libre.

04. •• VOUS SENTEZ-VOUS PARTICULIÈREMENT EN DANGER OU DÉMUNI FACE À CETTE MENACE INVISIBLE ET INCONNUE ?
Libre.
Note : s’il se sent démuni, il ne le laisse pas paraitre.

Les liens


Alaska J. Matthews
pour-le-meilleur-et-pour-le-pire. •• Mais leur histoire et leur relation est si compliquée et ça on le sait. On évite de les mettre ensemble à la Colonie, car soit ça passe, soit ça casse. Et souvent ça casse et pas que de façon imagé. Combien de fois ils se sont fracturés quelques choses tous les deux. Surtout le nez.
Ils ont grandi ensemble, et se connaissent depuis l’école élémentaire. Deux demi-dieu dans une école, ça en a provoqué des problèmes et déjà à l’époque ils se détestaient, mais ils devaient apprendre à se s’entraider. On les as séparé que vers la fin de la Middle-school. Depuis tout jeune, il lui a fait les pire misère à cette Alaska, cette fille pas très fine, un peu brute de pomme. Leurs parents respectifs ont finis par se connaitre et se soutenir, ce qui amena les deux jeunes demi-dieux à grandir ensemble. Même en école séparés, ils finissaient toujours chez l’un ou chez l’autre après les cours en garde-partagée. Leurs devoirs, leur anniversaires, leurs premières dents, ils ont tous partagés et pourtant, ils ne pouvaient se piffrer. Après, il y eut l’adolescence et il y eut une idylle. Alaska était follement amoureuse d’Edmund sauf que ça n’a pas tenu. Malheureusement, leurs parents s’y étaient faits et eurent la réflexion que ce serait peut-être le meilleure solution pour eux, vu leur situation qui rendait leur quotidien si compliqué. En bref, ils veulent les mariés, même si la famille Fawkes se trouve bien perdante dans cette histoire quand on voyait la fille Matthews. Au final, cette pression leur a coupé toute envie et a tout compliqué. Par principe et parce qu’ils se haïssent depuis les bancs de l’école, jamais ils ne finiraient ensemble. C’était devenu un sport. Leur nouveau jeu, c’était à celui qui arriverait à faire craquer l’autre pour quelques câlins. Chacun son tour. En gros à ce jour, c’est délicat, on ne sait jamais s’ils se supportent, s’aiment, se détestent ou mieux vaut carrément pas qu’ils se croisent. C’est selon l’humeur, ce qui s’est passé le matin, ou encore simplement une envie de faire chier l’autre. Au fond, ils se le montrent rarement, mais ils tiennent énormément l’un à l’autre. Edmund veille sur elle dans l’ombre et ne l’avouera jamais. Puis qu’il faut le dire, ils n’aiment pas trop quand l’autre à un/une partenaire.

Lyllian-Aaron McLochlainn
de-la-même-graine •• Au début, c’était aussi compliqué. Ils se méfiaient l’un de l’autre. Ils viennent un peu du même monde et ça se sentait. Puis ils se sont déjà croisés à des événements mondains. Mais avec le temps, Lilly l’a observé, espionné même et tenté de l’approcher. Ils ont discuté par politesse mais rapidement, le plus vieux a demandé à Edmund de se joindre à son « cercle d’amis » et ce dernier accepta. Pour la survie. Edmund se méfiait bien plus de Lilly que ce dernier ne se méfiait d’Edmund. Une relation plus qu’hypocrite, nourri de faux-semblants mais au final... Une amitié forte et soudée s’est créer entre les deux. Ils se font presque aveuglément confiance. A la Colonie, durant leurs années communes, ils marchaient souvent l’un avec l’autre. Deux grands esprits qui se rencontrent. Il n’était pas étonnant qu’Edmund récupère ce qu’avait construit Lilly. Il n’y avait qu’en lui que le fils de Nemesis avait confiance.  

Ofelia B. Schreave
Bat les pattes ! •• En intégrant la cour de Lilly, il ne pouvait pas ne pas connaitre Ofelia. Et qu’elle était intéressante, mais il comprit tout aussi vite qu’il valait mieux qu’il ne l’approche pas de trop près. Il devait rester correct et amical. Au début c’était ses companons « sales-gosses » qui l’avaient mis en garde, mais il prit ça avec légèreté. Or le jour où Lilly s’est battu avec un des leurs, un fils d’Arès et que ça s’est fini par un renvoi du Prince d’un mois, il a vite compris qu’il ne fallait même pas penser à essayer quelque chose. Ofelia est la chose la plus précieuse pour Lilly et Edmund l’a sûrement compris avant les autres. Il se tient à carreau, mais un jour cette information pourrait lui être utile si jamais il devait retourner sa veste. Avec Ofelia, il s’entend bien en général. Ils s’amusent à se taquiner, se chamailler mais avec vice et ce depuis qu’Ofelia à ramener Alaska dans le groupe. C’est bon enfant entre eux, et ils ont évolué : leur jeu préféré c’est d’embêter Lyllian. Ce dernier ne supporte pas quand ces deux là font équipe pour lui pourrir la vie. Des blagues qui finissent un peu trop souvent mal ; ils devraient le savoir qu’il n’est pas bon de jouer avec un fils de Nemesis. Ce dernier entre souvent dans leur jeu et quand ça dépasse les bornes, ça peut aller d’une petite vengeance à il-ne-faut-pas-rester-dans-les-parages.

Hillel Davis
Tout les opposent •• C’est très simple. Ils se sont connus par Ofelia et Alaska. En fait, il connait Ofelia et Hillel en est arrivé à connaitre Ofelia et Lilly, puis Alaska. Ils ont bien fini par se croiser ces deux là, et ils ne s’aiment pas du tout. Mais alors pas du tout, du tout, du tout. Ils ne viennent pas du même monde. Tout chez Edmund énerve Hillel, comme avec Lilly. Mais c’est encore différent. Or, il les mets tous les deux dans le même panier. Edmund n’en rate pas une non plus pour lui rappeler sa place et sa condition à côté de la sienne. Ca peut-être petit, des remarques ou bien plus blessant. Ils n’en sont encore jamais arrivés aux mains, car on les as toujours arrêté avant. Sauf qu’un jour, un soir même après une soirée où ils étaient tous les deux, bien éméchés. Ils se sont embrassés. Edmund le nie, faisant comme s’il ne s’en rappelait pas devant les autres, mais avec Hillel, il n’en manque pas une pour le rabaisser et se moquer de lui à ce propos. Leur relation s’est réellement gâté depuis ce jour, si bien que Hillel ne veut plus le croiser. Sans parler, qu’il ne supporte pas non plus la façon dont il traite Alaska et encore moins qu’il s’approche d’Abigail.  

Lorenzo Visconti
concurrent de taille •• Si cet homme à bien quelque chose contre laquelle il ne peut pas lutter, c’est son physique et sa « belle-gueule ». Le genre d’homme auquel la fille d’Aphrodite qu’est Alaska ne peut simplement pas résister. Aux grands maux, les grands remèdes, car il est tout simplement jaloux et qu’il y a une chose qu’il ne supporte pas, c’est quand il vient faire le coq devant lui, Alaska pendue à son bras. Il est allé le voir, aussi simplement et il la prévenu qu’il ferait mieux de laisser Alaska tranquille ou de bien se cacher et d’arrêter de se pavaner devant lui comme ça, même si c’est Alaska qui lui aurait demandé. C’était plus un conseil qu’une menace, mais ça disait la même chose : ça allait mal finir s’il continuait.

Abigail Cardin
conquête •• Au début, c’était simplement pour embêter Alaska. Il a tenté de séduire l’une de ses bonnes amies, et en plus une fille de Venus, pour être bien sûr de la rendre hors-d’elle et folle de jalousie. Or, Abby n’est pas facile non plus, elle ne se laisse pas faire et elle n’a aucune envie d’être une conquête parmi tant d’autre et pis encore, juste un instrument pour énerver une demi-soeur grecque. Elle apprécie ses compliments et la cour qu’il peut lui faire, c’est toujours très valorisant, mais elle l’arrête avant qu’ils n’aillent trop loin. Ca le frustre un peu le Marquis. Ah non, il n’aime vraiment pas ça. Ce qui n’était devenu qu’un passe-temps pour énerver quelqu’un est devenu simplement un défi personnel pour lui.  

Stanford Young
partenaire de jeu •• Le hasard les ont fait se croiser autour d’une table de jeu. Au début de temps en temps, puis ils ont passé toute une nuit à jouer, poker et black-jack. Le courant est bien passé. Ils se retrouvent parfois pour jouer, dans des casino divers ou encore pour une soirée privée chez un tel. Ils sont même passés au niveau au-dessus et font des jeux d’argent entre eux, se donnent des défis et paris sur tout et n’importe quoi. Une entente amicale et légère, mais Edmund reste sur sa réserve. Il ne fait pas confiance à n’importe qui, mais il aime bien passer du temps avec Stan, ça lui change les idées.


© .ipar haizea

_________________
If I am just a piece of cake, then, you're just a piece of meat to me.
« Tout ce qui constitue la féminité, dans notre culture, dans nos traditions, est fait d'interdits, d'éléments négatifs. On nous enseigne à ne pas faire beaucoup plus qu'à faire. »
E. JONG

Pour m’envoyer un mp, merci de passer par hillel. ❤︎


Dernière édition par Alaska J. Matthews le Dim 2 Avr - 9:34, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 148
parmi nous depuis le : 15/05/2016

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: Re: (m/libre) Le Marquis des Neiges   Dim 19 Mar - 10:19

TITRE

Bonjour à toi !
Déjà un grand merci de t’intéresser à mon scénario et si tu le prends, je te couvrirais de cookie  :*-*:  oh oui !

Donceuh donc ! Pour l’avatar, il est négociable.
Pour les anecdotes, c’est juste pour se faire une idée du personnages.
Pour son histoire, j’ai juste précisé des points et par conséquent tout le reste (enfin le peu qu’il reste) est libre. Vous avez le pouvoir de votre inspiration et votre imagination. Si besoin, c’est possible de modifier certaine partie, à discuter Wink
Pour les liens, c’est pareil, il est possible de changer, sous réserve.

Pour la présence de connexion, je m’adapte à tout – tant qu’on prévient – mais j’aimerai avoir un assez bon niveau en terme de jeu. C’est une de mes milles exigeances, mais je suis gentille et je ne mords pas, je vous le jure !  

Je tiens aussi à remercier l’aide d'Ofelia B. Schreave pour l’écriture de ce scenario et aussi de m’avoir laissé c/c des éléments de son ancienne fiche.

© .ipar haizea

_________________
If I am just a piece of cake, then, you're just a piece of meat to me.
« Tout ce qui constitue la féminité, dans notre culture, dans nos traditions, est fait d'interdits, d'éléments négatifs. On nous enseigne à ne pas faire beaucoup plus qu'à faire. »
E. JONG

Pour m’envoyer un mp, merci de passer par hillel. ❤︎
Revenir en haut Aller en bas
 

(m/libre) Le Marquis des Neiges

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» qui a vu nacho libre
» Nom de domaine libre mais innaccessible via FA
» Thème libre forumactif
» Rang " Libre "
» Widget "Tribune libre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ GESTION DU PERSONNAGE.  :: trouversonpersonnage.com/-