Partagez | .
 

 Logan ✟ all of me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : à la colonie des sangs mêlés
messages : 529
parmi nous depuis le : 03/12/2015

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: Logan ✟ all of me   Lun 20 Mar - 18:54


All of me



Parce que mon être entier aime tout de toi. Aime tes courbes et tous tes contours toutes tes parfaites imperfections. Donne-toi à moi toute entière, je te donnerai tout de moi. All of me – John Legend
Logan & Elin



Actuellement - Colonie des sangs-mêlés.

Tu es assise depuis un bon moment au réfectoire de la colonie. L'heure du dîner avait sonné depuis une quinzaine de minutes et tu t'étais empressé d'y aller. Tu t'étais faufilé parmi les autres demi-dieux qui eux aussi rejoignaient la cantine pour pouvoir trouver la personne que tu cherchais. Tu ne la trouvas qu'au moment où tu t'étais assise à ses côtés et que les festivités avaient commencé. Par reflex, tu avais jeté une part de ton plat dans le feu en offrande pour ton père Eros. Une habitude des demi-dieux. Un signe de reconnaissance comme dirait certain. Reconnaissant de n'être pas un simple mortel et d'avoir un parent immortel qui t'avait abandonné à ton triste sort quelques heures après que ta mère avait accouché de toi. Et qu'il t'avait donné pouvoirs et ennemis qui allaient avec. Tu soupiras en posant un regard sur la lettre que tu avais mise sur la table. Orion te donnait des nouvelles et il n'était pas fort à parié que vous allez vous voir rapidement. Tu t'inquiétais pour ton demi-frère romain. S'il y avait bien une chose qui vous différenciait à part de n'avoir pas la même mère ni la même mythologie s'était bien sur votre point de vue concernant l'amour. Lui qui d'habitude si heureux et proclamait que l'amour était beau comme digne fils de Cupidon ne faisait plus rien de tout ça maintenant. Et ça t'inquiétait. Horriblement. Orion qui commençait à ne pas aimer ce n'était pas Orion. Tu l'avais appris à l'aimer avec cette facette-là, te moquant joyeusement quand il te rapprochait de coucher à droite et à gauche sans chercher le grand amour. C'était Orion quoi. Il te manquait. Tu poussais un soupir en te passant une main dans tes cheveux. On dirait bien qu'on avait une nouvelle chose en commun maintenant, d'être malheureux en amour. Une pensée comme quoi les enfants de l'Amour étaient maudits en amour te passa à l'esprit et un fin sourire s'accrocha sur ton visage. Orion l'était. Tu l'étais. Et ça depuis que tu avais l'âge de ressentir des sentiments pour quelqu'un. À commencer par Alek. Un fin espoir s'était insinué en toi en pensant quand entrant à la colonie des sangs-mêlés, la malédiction allait être bloqué au portail permettant l'accès au camp. Ton regard partit se poser au loin sur Logan Jackson qui rigolait avec Lily-Rose où il avait sans doute fait une énième connerie qui avait fait rire la fille d'Hécate. Ton espoir s'était finalement cassé la gueule au même moment où ta peur de l'amour et de l'abandon s'était manifestée. Encore une fois. Bienveillante. Douloureuse. Et imposante. Et en regardant toujours Logan au loin, tu te mis à te souvenir de lui. De votre passé. Où tu étais bien différente de celle que tu étais aujourd'hui. Avec des moments de joies jusqu'à la descente en enfer. Causé par tes soins.

Elin à 19 ans - Colonie des sangs-mêlés.

Un sourire satisfait apparu sur mon visage quand je regardais fièrement l’Étendard que j'agrippais. La capture de l'étendard était un jeu que j'avais appris à apprécier quand j'avais foulé le sol de la colonie des sangs-mêlés à mes huit ans. Le principe était plutôt simple à comprendre. Deux équipes s'affrontaient et avaient pour but de capturer l'étendard de l'autre équipe en premier. Bien sûr, tous les coups étaient permis et les plus malchanceux ou plutôt les moins forts finissaient à l'infirmerie du camp pour soigner leurs blessures. Endroit où il faudra que j'y aille, un enfant d'Arès ne m'avait pas loupé et j'étais bonne pour avoir une vilaine cicatrice sur l'abdomen pendant longtemps. C'était les risques du métier. J'avais vite compris en entrant à la colonie des sang-mêlé après avoir découvert ma véritable nature que je n'allais pas avoir une vie de princesse. Ou plutôt de demi-déesse. En être une, ce n'était pas du tout repos. Ce n'était pas se la couler douce et dire fièrement aux gens qu'un de tes parents était un de ses dieux qu'on lisait dans les manuels scolaires. Non. Être un demi-dieu, c'était, on peut dire un sport à part entière. Et de la survie aussi. Car ce qui allait avec divinités se complétait avec ses créatures. Et on pouvait dire que si on n'était pas entraîné pour les battre, on était bon pour mourir jeune. Ce que je ne souhaitais vraiment pas. Des cris me sortirent de mes pensées signe que mon équipe avait eu vent de mon exploit. Ma mère me disait souvent que j'avais l'esprit d'une fonceuse et d'un leader. Je m'appliquais à chaque fois de lui faire honneur. Elle me manquait. Car être une sang-mêlé s'était aussi ça. De devoir quitter notre parent mortel, car celui-ci n'avait pas le droit d'entrer à la colonie. Pour notre protection. La colonie faisait office d'internat et je me portais toujours volontaire pour accomplir des missions en extérieur. Pas que je ne me plaisais pas ici, juste que dehors me manquait. Et ça même si je savais qu'en tant que demi-déesse, le danger était plus important dans le monde mortel qu'ici à la colonie. La preuve étant qu'on n'avait pas le droit aux téléphones portables, car ceci donnait comme des alarmes aux créatures en leur disant où on était. Il était déjà arrivé à des sangs-mêlés d'en avoir payé le prix, fort pour certain, et je m'y pliais à la règle.

Je levais l'étendard en l'air sous les applaudissent de certain et la mine de mauvais perdant des autres. Je rigolais à une vanne d'un de mes coéquipiers qui me donnait une claque sur l'épaule. On avait eu notre vengeance et il comptait bien narguer l'autre équipe comme ils l'avaient fait la dernière fois qu'ils avaient gagné la partie. Je lui passais le trophée et je le regardais s'éloigner. Même si ma mère me manquait, je me plaisais beaucoup ici. C'était devenu ma deuxième famille où je n'avais rien de la fille bizarre que j'étais quand j'étais dans une école pour les mortelles. Ici, on était tout pareil. Certes avec des parents divins différents mais semblables. Dans un lieu qui nous garantissait la protection, l'apprentissage et tout ce qui fallait pour démarrer notre nouvelle vie de sang-mêlé. C'était finalement un petit prix à payer d'être en internat. Je secouais la tête pour chasser mes pensées et je commençais à prendre le même chemin de retour qu'avaient pris les autres demi-dieux. Une chevelure que je connaissais que trop bien attira mon attention. Un fin sourire s'étira sur mes lèvres et partit en courant vers cette personne. Je lui sautais dessus son dos littéralement et je dus ma "survie" qu'à ses bons réflexes. Et sans doute aussi par sa musculature qu'il avait sculptée à force d'entraînement. « Tu ne la ramènes plus là trop hein ? Je te l'avais pourtant bien dit qu'on allait gagner cette fois. » Je lui ébouriffais les cheveux en rigolant. « Ne fais pas la gueule Logan, tu y arriveras un jour à me dépasser. Enfin en taille s'est déjà fait, on ne dirait pas que je suis plus âgé que toi. » Car il y avait bien quatre ans de différence entre nous deux et pourtant Logan faisaient déjà une tête de plus que moi pour son âge. Je le jalousais d'avoir grandi si vite alors que moi, j'avais dû attendre mes quinze ans pour grandir. Ça faisait quelque temps qu'on se connaissait et j'avais appris à l'apprécier. « Bref, je crois que selon les termes du pari, j'ai gagné et je peux demander tout ce que je veux c'est bien ça ? Qu'est-ce que je peux bien te demander de faire. Hum… » Faisant mine de réfléchir, je resserrai mes bras autour du cou de Logan pour me maintenir à son dos. Telle une moule à son rocher. « J'ai trouvé. Passe la journée avec moi et surprends-moi, Logan Jackson ! » J'aurai pu trouver pire pour le fils d'Achéloos, mais je savais très bien ce que je faisais. Au fond de moi, je savais très bien pourquoi j'avais mis tant de motivation et de fougue à attraper cet étendard. Car je voulais gagner mon pari avec Logan. Pour pouvoir lui demander ça, car une petite voix dans ma tête me souffla l'idée que si j'aimais passer du temps avec lui, c'était parce que ce demi-dieu me plaisait. Un sentiment que je pensais avoir perdu quand Alek était parti à cause du travail de son père, mais qui était revenu en la présence de Logan Jackson. Et je comptais bien en profiter.




_________________
Je suis assise, les yeux grand ouverts, et une pensée reste gravée dans mon esprit. Je me demande si j'ai évité une balle perdue ou si je viens de perdre l'amour de ma vie. Bébé, bébé, j'ai l'impression de perdre la raison . Je veille toute la nuit, toute la nuit, tous les jours. Je t'ai fait un signe, mais tu ne m'as rien donné . Que m'arrive-t-il ? Je veux juste continuer à crier ton nom jusqu'à ce que tu reviennes à la maison.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Logan ✟ all of me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» difficile d'écouter son coeur quand sa tête est ailleurs.
» Petit biscuit est parmis vous
» Projet de forum basé sur les livres de R.Riordan.
» Dacia au Salon de Bruxelles 2014
» L'Âge de cristal - Logan's Run

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ AUTRES DIMENSIONS.  :: le passé.-