Partagez | .
 

 Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité


MessageSujet: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   Ven 19 Mai - 0:24

- Dahlia Krasi -
dossier n°0827-100 ; informations générales.
NOM •• Son nom de famille est Krasi, elle le tient de sa mère.  PRÉNOM(S) •• Son prénom provenant d'une fleur que sa mère adore particulièrement, une belle fleur aux milles pétales et d'une odeur enivrante Dahlia. SURNOM(S) •• La plupart de personne la surnomme D. ou Dada. ÂGE •• Elle est âgée de 17 ansDATE ET LIEU DE NAISSANCE •• Le 24 novembre 2000 à Malibu aux Etats-Unis. NATIONALITÉ •• Elle est améicaine ORIGINES •• Sa mère a des origines grecques qui sont assez lointaines. OCCUPATION •• Elle est souvent dans les champs ou dans les vignes en train de s'en occuper, parfois Dalhia préfère tout simplement peindre ou dessiner.  ORIENTATION SEXUELLE •• Elle est bisexuelle STATUT CIVIL •• Dahlia est célibataire. PARENT DIVIN ••  Son parent divin est tout naturellement le dieu du vin Dionysos alias Monsieur D.  POUVOIR(S) •• Son premier pouvoir est celui de rendre les gens fous durant un temps très limité ( 10 minutes)  mais cela lui donne un maux de tête et si Dahlia l'utilise à foison, la jeune fille se vide énormément de mon énergie. Son deuxième pouvoir est de faire pousser de la vigne et toutes les plantes liées aux cultes de Dionysos tel que le pin, la lierre, la vigne, le figuier et la grenadière. ARME FÉTICHE •• Un poignard, Dhalia n'est pas très à l'aise aux combats DÉFAUT FATAL •• Dahlia pense que c'est sa rancune qui l'empêche parfois de voir clair dans toutes les situations.
À LA COLONIE DEPUIS •• 1 an
CARACTÈRE.
Intelligente + Colérique + Sociable + Loyale + Sarcastique + Rancunière + Souriante + Impulsive + Franche + Maline  + Lunatique + Fêtarde + Ambitieuse.

QUELQUES ANECDOTES.
01.Dahlia s'est fait virer de plusieurs écoles avant d'arriver à la colonie de sang-mêlé 02. Elle ne sait comment mais elle arrive toujours à s'attirer des problèmes.  03. Etant hyperactive, Dahlia a du mal à dormir plusieurs heures par nuit 04. Dahlia est une passionnée d'art et dessin,
elle adore dessiner bien qu'elle n'a pas le don des enfants d'Apollon. 06. Elle est toujours prompte à faire une bêtise avec quelqu'un.  07. Elle est très douée à la flûte de Pan sans pour autant qu'elle hypnotise quelqu'un. 08. Elle a déjà voulu se faire tatouer une panthère mais sa mère avait réussi à l'en empêcher chez le tatoueur 09. Dahlia n'est pas très douée pour les mensonges alors elle bégaie souvent en voulant mentir.  10. Elle est assez douée pour la course de fond, après tout, elle a passé son enfance à fuir sa mère et ses réprimandes.
interview de Dahlia Krasi, colonie des sangs-mêlés.
01. •• QUE PENSEZ-VOUS DES DIEUX ? ET DES ROMAINS ? J'ai toujours été fascinée par les Dieux de l'Olympe. Ma mère travaillant en tant que guide dans les musées m'a toujours donné cette envie de découvrir un peu plus sur eux. Quand j'ai découvert que j'étais une demi-déesse et que mon parent divin n'était autre que Dionysos, je fus heureuse, cependant je trouve que les dieux sont assez absents envers leurs progénitures. Pour ce qui est des romains, je n'ai rien à dire, à part que c'est un peu comme de la famille élargie.

02. •• QUE FAISIEZ-VOUS ET OÙ ÉTIEZ-VOUS LA NUIT DE L'INTRUSION (FÉVRIER 2015) DE LA BANDE ARMÉE DE MORTELS AU SEIN DE LA COLONIE ? ET LORS DE L'ATTAQUE A LA FÊTE DE MONSIEUR D ? (SEPTEMBRE 2015) Je n'étais pas encore là, je n'étais pas encore arrivée quand cela est arrivée. J'étais encore à Malibu en train de faire mes bagages pour New-York et à me disputer avec ma mère et mon beau-père. Cependant, je tiens à dire que tout cela n'aurait jamais dû arriver et que j'espère que cela aurait servi à renforcer notre sécurité bien que j'arrive pas à saisir comment ils avaient réussi à passer au dessus de la barrière.

03. •• QUE PENSIEZ-VOUS DES MORTELS JUSQU'ALORS ? ET MAINTENANT ?  Je pense qu'ils sont un peu près comme moi sauf que j'ai des pouvoirs, que j'ai un dieu comme père. Ils sont comme nous bien qu'ils ont une vie parfaitement normale et qu'ils ont pas à craindre les créatures mythologiques comme nous. Cependant, je ne comprends pas les mortels qui étaient rentrés dans le camp et ce qu'ils voulaient faire. Nous exterminer ? Je ne comprends vraiment pas et comme je n'étais pas là, je ne sais pas vraiment quoi dire de cela.

04. •• VOUS SENTEZ-VOUS PARTICULIÈREMENT EN DANGER OU DÉMUNI FACE À CETTE  MENACE INVISIBLE ET IMPRÉVISIBLE QU'EST LE DLCEM ? Je me sens un peu perdue, je viens de découvrir ce monde qui est devenu le miens depuis que ma mère m'a jetée. Ce monde que j'ai appris à aimer. J'ai perdu une mère mais j'ai gagné un père. Je me sens perdu et un peu démuni, j'aimerais savoir comment faire pour les arrêter et surtout trouver un moyen d'éviter la guerre, car je ne suis pas fan des guerres, j'aime la fête, ça j'adore.
à propos du joueur.
PSEUDO/PRÉNOM •• Luna ÂGE •• 19 ans COMMENT AS-TU CONNU MALUM DISCORDIAE ? •• En flânant, je m'en souviens pas COMMENT TROUVES-TU LE FORUM •• Plutôt beau. AVATAR •• Danielle Campbell SOUHAITES-TU UN PARRAIN ? •• UC. SI JAMAIS JE PARS •• j'autorise que les admins se servent de mon personnage entant que pnj dans les intrigues à venirUN DERNIER MOT •• En retard, je suis en retard !
© .ipar haizea


Dernière édition par Dahlia Krasi le Ven 19 Mai - 20:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   Ven 19 Mai - 0:37

HISTOIRE
Lighting matches just to swallow up the flame like me ?
- Oh Dahlia, Cesses donc de faire ça ! On dirait ton père ! S'exclama sa mère.

Une douce litanie résonnait dans cette phrase, sa mère n'avait jamais cessé de la répéter depuis qu'elle fut toute petite. Sa mère était dure avec elle, certes, Dahlia n'était pas une enfant facile. Toujours en train de se faire remarquer, s’intéressant que peu aux études. Toujours en train de faire rire ou du bruit déconcentrant les autres élèves. Elle était hyperactive, dormant peu et toujours en train de bouger.  Il lui arrivait parfois de se lever , danser en plein contrôle avant de se rasseoir. Bon nombre de convocations ont eu lieu dans les murs des écoles. Certaines professeurs démunis la renvoyaient vers une autre école qui se disait plus adaptée. Certains en étaient excédés tant que leurs méthodes ne marchaient pas sur elle. Hormis son problème de concentration évidente, elle était tout autant dyslexique.  Dahlia n’était pas vraiment une très bonne élève à l’école. Elle était intelligente, personne ne le doutait mais sa dyslexie,  son hyperactivité et son braquage face à l’autorité d’un adulte rendait le tout, très compliqué. Peu de choses l’intéressait à part les arts, la musique, la danse et aussi les plantes. Parfois, elle venait aider sa grand-mère dans les vignes familiales. Dahlia aimait beaucoup sa grand-mère qui s’intéressait énormément à elle par rapport sa mère. Sa mère travaillait trop et emmenait parfois Dahlia au travail qui avait fini par connaître chaque allée du musée. Ainsi, elle était tombée en amour avec l’exposition de la Grèce Antique, avec le grand tableau représentant le Panthéon Grec.  Tout de suite, Dahlia fut fascinée par ce tableau où les hommes semblaient puissants et invincibles et les femmes puissantes mais d’une manière plus gracile. Sa mère a toujours été distante avec Dahlia, les deux n’arrivaient pas à s’entendre. Pourtant, Dahlia savait charmer son monde avec ses bonnes joues rondes, ses bouclettes brunes et ses yeux d’un bleu azur, ses manières et ses danses toujours plus étranges mais marrante. Sa maladresse  faisait rire les gens face à ses chutes. Dahlia était une enfant souriante avec des réparties déjà bien cinglantes pour une enfant. Cependant ce charme n’avait jamais atteint sa mère. Une mère froide prêtant peu attention à sa fille. Sa mère ne lui faisait toujours que des reproches et sortait toujours la même phrase qui blessait la petite fille qui ne cherchait que son attention et son amour.

«  On dirait ton père »

Comme toute petite fille, elle se posait un tas de questions sur son père mais sa mère répondait très vaguement,  tout ce qu’elle arrivait à sortir à sa fille, c’était qu’il l’avait éblouie alors qu’elle travaillait dans les vignes familiales pendant les vacances, qu’il était beau et qu’elle lui ressemblait. C’était tout, rien d’autre. Pas un nom, pas un prénom. Dahlia se sentait bien seule avec une mère qui ne voulait jamais passer du temps avec elle et une grand-mère qu’elle voyait très peu. Le peu qu’elle voyait sa grand-mère arrivait à la calmer. Elle était toujours plus calme après un petit week-end chez sa mamie. Dahlia se plaisait à courir dans les vignes où le raisin poussait  sous le soleil chaleureux de la Californie.  Elle adorait beaucoup la nature et elle était calme chez sa grand-mère ce qui avait créé des tensions entre sa mère et sa grand-mère. Sa mère pensait que sa grand-mère faisait tout pour la faire passer comme une méchante et que Dahlia jouait la petite fille calme. Dahlia était peut-être un turbulente mais c’était une gamine qui cherchait sa mère pour avoir son attention car elle en manquait cruellement.  Sa grand-mère ne faisait que lui donner ce qu’elle voulait, de l’attention et elle la laissait libre de courir dans les vignes et les vergers afin de se dépenser alors que sa mère la brimait souvent et lui reprochait toujours ses frasques de petites filles.  Ses reproches ne changèrent jamais, c’était toujours la même phrase qui ressortait aussi souvent  comme un refrain qui se répétait sans cesse dans ses oreilles.

«  On dirait ton père »

Finalement ,  sa mère avait fini par rencontrer un homme à son travail. Un homme qui avait su réparer le cœur brisé de sa mère, de la rendre à nouveau heureuse. Dahlia ne la comprenait pas et ne comprenait pas cette situation. Une petite fille trop habituée à être seule avec sa mère et qui croit dur comme fer à l’image d’un couple où son papa et sa mère allait se remettre ensemble. Enfin, si son père ferait une apparition. Plus souvent seule avec une nourrice dans l’appartement, elle se sentait de plus en plus seule. Leur communication fut interrompue à ce moment.  La petite fille avait eu du mal à se faire à cette idée d’autant plus que sa mère ne lui expliquait pas du tout ce qui se passait . L’homme, le conservateur au musée,  se fichait d’elle. Il souriait à elle devant sa mère mais derrière, il n’y avait aucun sourire. Cela la perturbait quelque peu surtout qu’à ce moment, elle eut des problèmes à l’école. Une bande de filles l’avaient prise en grippe. Dahlia se faisait bousculer dans les escaliers ou dans la classe tout cela sous le regard de l’enseignante qui ne disait rien.  Une matinée, la chef de la bande avait voulu la bousculer et se fit étrangement happer par une folie qui l’avait fait tomber  des escaliers. Elle s’était mis à chanter, à danser, à tourbillonner dans une langue étrange. La petite eut un très mal à la tête mais rien de grave. Elles furent convoquées chez le directeur qui n’avait pas cru à la turbulente Dahlia. Sa mère n’avait pas aidé, au lieu de la défendre, elle l’accusait de l’avoir fait pour lui faire payer.  Elle fut renvoyée de l’école à ce moment et sa mère n’avait fait sortir une phrase de reproche.

«  Tu es comme ton père »

Ce ne fut pas une bonne année pour Dahlia, non seulement, elle s’était fait renvoyer de l’école et devait trouver une autre. Toutes les écoles ne voulaient  plus d’elle,  sa mère avait fini par trouver une qui était très loin. De plus, sa mère tomba enceinte de cet homme avec qui elle s’était fiancé, il y a peu de temps. Finalement, une petite fille nommée Rose vint à naître et le mariage fut célébrée à grand pompe. Dahlia fut mise à l’écart et sa grand-mère avait dû s’occuper d’elle toute la journée. Rose était un joli bébé et sa mère la partageait très peu. Selon les dires de celle-ci, Rose était la petite fille qu’elle avait toujours voulu. Dahlia avait aimé sa petite sœur même si elle l’enviait quelque peu. Sa mère avait fini par arrêter de travailler pour s’occuper des filles. Dahlia devait se lever très tôt pour partir dans une école assez lointaine tandis que Rose était encore un bébé qui avait besoin de sa maman. Ils déménagèrent bien vite à cause de la mutation de son beau-père pour finir par se retrouver à la Nouvelle-Orléans. Là , où la musique résonne du matin au soir et la fête coulait à flot. Dahlia avait bien grandi, de petite fille aux joues bien rondes, elle devint une jeune adolescente qui goûtait à l’amitié et aux fêtes.  Des fêtes douces digne d’enfants de 13 ans. Elle n’avait plus fait d’accident comme avec la bande de filles au point que Dahlia se demandait si ces filles l’avaient fait exprès pour qu’elle se fasse renvoyer.   Elle se sentait bien ici malgré que les relations se faisaient de plus en plus conflictuelles avec sa mère.  Dahlia n’aimait pas l’autorité et faisait en sorte de contredire souvent sa mère. Dahlia était une passionnée et une déterminée. Elle aimait bien la Nouvelle-Orléans même si elle était loin de sa grand-mère et des vignes.  Elle était bien, mais Dahlia a fini par faire un accident. Ce fut un soir où elle se préparait à sortir quand sa sœur surgit devant elle avec un sourire aux lèvres. Rose et elle n’avaient trop rien en commun à part un prénom qui faisait référence à une fleur et des yeux bleus.  Rose avait des joues bien rondes et des cheveux d’un flamboyant roux.  Rose était calme mais enjouée, voulant toujours jouer avec des personnes.  En cette soirée, Rose voulait jouer avec elle mais Dahlia, occupée à se préparer pour la fête la repoussait. Rose vint à lui tirer les cheveux, la décoiffant au passage. Dahlia s’était retourné tandis que dans son estomac, quelque chose grondait. Soudain, la petite fille âgée de 7 ans écarquilla les cheveux et fit la même chose que la petite fille dans les escaliers. Rose  tourbillonna, chanta dans une autre langue, fit un bruit infernale. Elle était devenue folle avant de s’arrêter complètement fatiguée. Alertée, sa mère était venue et avait pris sa petite Rose en la regardant d’un œil très mauvais.

«  Comme ton père »

Suite à cela, ils déménagèrent en Floride, histoire de un an ou deux avant d’arriver à New-York.  Un autre accident survenu à l’école mais ce coup-ci, ce fut de la vigne. Une fille l’avait embêtée et sous le colère, elle l’avait rendue folle. Elle a sauté, hurlé dans tout le couloir, tout en tourbillonnant avant de s’évanouir. Dahlia eu un maux de tête toute la journée avant de s’évanouir devant sa mère. Elle s’était réveillé à l’hôpital et sa mère l’avait regardée. Pour la première fois, elle la regardait avec de la tendresse. Elles avaient parlé et sa mère avait décidé de l’emmener dans un endroit où elle se sentirait bien et intégrée. Sa mère vint lui parler de son père tout en restant vague. Dahlia la regardait avec un demi-sourire, enfin, elle parlait sincèrement avec sa mère. A sa sortie, sa mère avait préparé ses affaires et elles partirent en direction de l’endroit. Dahlia avait peur en voyant une route abandonnée. Sa mère sortit et prit sa valise. Dahlia sortit à son tour. Elles firent un bout de chemin ensemble avant que Dahlia découvrit une entrée avec un panneau écrit dans une ancienne langue qu’elle avait réussi à lire sans problème. Sa mère la regarda une dernière fois avant de faire demi-tour. Dahlia rentra dans cette colonie au sang mêlé sans comprendre ce que cela était. Des champs de fraises disparurent pour laisser place à des bungalows et des personnes aux T-shirt oranges.  Elle fut accueilli par un certain Chiron et elle vint à découvrir la dure réalité. Elle était une demi-déesse, qu’elle était indéterminée , que les dieux grecs existaient vraiment.  Elle avait eu du mal à se faire. Petit à petit, elle se faisait et attendait patiemment qu’elle se fasse déterminer.  En attendant, elle s’amusait. Elle était douée en art mais pas autant que les enfants d’Apollon.  Elle était douée à la flûte de Pan mais elle n’arrivait pas à ensorceler. Elle adorait les vignes et les plantes. Le soir, elle envoyait une prière muette à son père. Puis cela est arrivée, au bout de 1 mois, elle fut déterminée avec un thyrse dans le ciel. Maintenant, tout était clair, Dahlia était la fille de Dionysos, dieu du vin, de la fête, des excès, de l’ivresse et de la folie.  Finalement sa mère avait raison, elle était tout comme son père.
 
© .ipar haizea


Dernière édition par Dahlia Krasi le Ven 19 Mai - 23:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MORTEL INSOUCIANT.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New York.
messages : 223
parmi nous depuis le : 13/06/2016

MORTEL INSOUCIANT.

MessageSujet: Re: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   Ven 19 Mai - 10:39

Bienvenue parmi nous ! I love you Très bon choix de parent divin, bon courage pour la suite de ta fiche !

_________________
Before rebirth.
Il y a des choses qu’on fait par nécessité, par désir ou encore par devoir, et d’autres parce qu’on n’a absolument pas le choix. En général, ces dernières impliquent un risque mortel.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ICE T.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : New-York.
messages : 2032
parmi nous depuis le : 15/03/2013

ICE T.

MessageSujet: Re: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   Ven 19 Mai - 10:49

Bienvenue sur MD ! bril J'adore le choix de parent divin, tiens. Bisous eskimau
Bon courage pour ta fichette, n'hésite pas à me recontacter par MP si tu as plus de questions.

_________________
#BeAHeroDude #NomDeCodeEthan #0066ff (c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   Ven 19 Mai - 11:40

Merci vous deux !
Je n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   Ven 19 Mai - 14:21

Oh Danielle quel bon choix d'avatar et de parent divin.
Bienvenue et courage pour ta fiche superhero
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   Ven 19 Mai - 15:15

Merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 311
parmi nous depuis le : 28/06/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   Ven 19 Mai - 18:47

Oooh une autre jolie fille de Dyonisos ! What a Face et encore une grecque --‘
Mais viendez chez nous les romains, on est gentil ouesh !
:mdr: sinon bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche.
Ps : qui aime bien châtie bien (a)

_________________

fun & run
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   Ven 19 Mai - 19:07

Il y en a d'autres ? J'ai des demis-soeurs ?

Merci beaucoup !
Pas de doute que vous êtes gentils les romains .

Ps : je le sais
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Camp Jupiter.
messages : 273
parmi nous depuis le : 06/03/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   Sam 20 Mai - 9:05

Bienvenue parmi nous ! I love you
Je suis très contente de voir une nouvelle grecque débarquer, et en fille de monsieur D. en plus ! Je vois que ta fiche est faite, je suis sur mon portable là mais on s'occupe de toi rapidement o/

_________________
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh, my heart is gold and my hands are cold ~ Dahlia Krasi ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Composition de trains dans RRTC 7.0 B1 Gold
» Aide TC Gold en français
» Passage de Silver à Gold
» hungry heart [Accepté]
» RTTC Gold V8A2 : problème de connexion...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ HISTOIRE DE SE DÉTENDRE.  :: Emportés par le Léthé. :: Archives des fiches.-