Partagez | .
 

 (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Colonie des sang-mêlés
messages : 174
parmi nous depuis le : 02/06/2017

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   Lun 5 Juin - 10:42


I'm not afraid of the dark.
Evan & Hailey
Un peu plus tôt dans la journée, on avait informé Hailey qu'elle avait une mission à faire en binôme et que Chiron les attendait. C'est les sourcils froncés qu'elle se rendit au point de rendez-vous, un peu méfiante. Elle espérait ne pas faire équipe avec un boulet qui ferait tout foiré. Déjà qu'elle était assez pessimiste à l'idée de croiser encore une fois des monstres, il ne fallait pas pousser non plus en lui donnant un partenaire qui ne savait pas contrôler ses dons.
Néanmoins, son visage se détendit en voyant Evan avec Chiron. Elle était avec son ami et en plus quelqu'un à qui elle était prête à confier sa propre vie. Et puis il fallait avouer qu'avoir un « porte-chance » à ses côtés était plutôt intéressant. Cela la rassurait un peu plus sur la mission que Chiron commença d'ailleurs à expliquer.

« Vous avez rendez-vous à Six Flags New Orléans. Si ce nom ne vous dis rien, c'est normal, ce parc d’attraction est fermé depuis 2005. D'après certains de mes amis de la région, il s'y passe des choses étranges. Et votre mission et de me faire un rapport complet sur la situation. Nous ne pouvons pas laisser des monstres investir l'endroit, et s'il ne s'agit pas de ça, il va falloir que vous trouviez ce qui rend cet endroit plus... morbide qu'il ne l'est déjà. » 

Génial, des créatures mythologiques ! Autant dire qu'ils avaient intérêt à être vigilant. Chiron finit par leur dire de se préparer et que des pégases les attendraient dans une heure pour leur départ. Hailey avait déjà entendu parler de ce parc, plus particulièrement de l'Ouragan ayant traversé la région. Mais d'après le récit donné, d'autres choses s'y passaient. A eux de trouver d'où cela vient.

 
*    *    *


« Moi qui ait toujours rêvé de visiter la Nouvelle-Orléans, je ne pensais pas que ce serait dans ce cadre-là ! » dit-elle en rigolant à Evan alors que les pégases descendirent à terre.

Le voyage avait été plutôt calme et léger. Ils avaient discuté des derniers ragots de la Colonie, des nouveautés, comme toujours quand ils se voyaient. Hailey lui avait même fait part de sa joie de ne pas se retrouver avec un boulet de service à ses côtés, qu'ils formaient une bonne équipe. C'était leur première mission ensemble, mais même durant les jeux à la Colonie des sang-mêlés, il s'avouait faire un excellent partenaire. Pourquoi pas là ?

Descendant de la pégase, dans la forêt à cent mètres du parc, elle la caressa sur le flanc et lui donna une pomme en guise de récompense. Même si elle n'avait pas eu le choix que de l'amener à cette mission, cette créature mythologique méritait d'être félicitée. Et puis, c'était seulement à leur Colonie que l'on en trouvait des dressées et des dociles.

Après avoir réuni ses affaires, elle accrocha l'épée dans son étui à sa taille après s'être amusée à la faire tourner entre ses doigts. Il s'agissait de son arme préférée. Elle la maniait plutôt bien, mais au fond elle espérait ne pas en avoir besoin. Dans sa paire de bottes était dissimulée deux couteaux, très pratiques pour le corps-à-corps ou bien le tir à distance. Finalement, elle regarda Evan et lui lança un « prêt ? » attendant son accord pour y aller.

Quand elle l'eut finalement, ils marchèrent jusqu'au parc d'attraction abandonné. C'est qu'une fois devant qu'un frisson parcourut l'échine de la jeune Williams. Ce lieu faisait froid dans le dos.  Elle se souvint adorer les fêtes foraines quand elle était plus jeune : les barbes à papa, les musiques, l'ambiance, les manèges...
 
*    FLASHBACK    *
 
Hailey avait sept ans quand son père la conduisit pour la première fois à un parc d'attraction. Elle était excitée comme une puce. Autant dire qu'elle devait taper sur le système de son père dans la voiture à demander toutes les minutes un « on arrive bientôt ? », « oui, bientôt, mais quand ? ». Mais au lieu d'être agacé, son père lui adressa son plus beau sourire à chaque fois. Il aimait lui faire plaisir. Et il aimait la voir heureuse. Son sourire s'élargit un peu plus quand elle colla ses yeux émerveillés à la fenêtre en voyant toute cette ambiance festive. Et il se mit à rire en l'entendant lui demander si elle pouvait habiter ici. Leur voiture était assez grande. Il ne fallait pas oublier qu'à cette période elle avait déjà ses trois frères (ses petites sœurs n'arriveront qu'un peu plus tard). Le plus grand s'amusait à la tirer à droite et à gauche dans les attractions, alors que les deux plus petits favorisés les manèges tournants que tout le monde connaissait. A cette époque, Hailey avait déjà le coup du risque, elle faisait les montagnes russes, le train fantôme, les attractions à sensation... Elle n'avait pas froid dans le dos. Autant dire que son grand frère (enfin demi-frère, mais elle l'a toujours considéré comme tel) était plié en deux quand elle frappa un homme qui avait tenté de la surprendre dans le train fantôme, par peur. A peine petite, elle avait déjà ce côté battante et guerrière qui ressortaient. Elle détestait les mauvaises surprises de ce genre et elle était persuadée que l'homme du manège l'avait très bien compris. Ils en avaient rigolé pendant des années. Avec le recul, même un événement honteux ou gênant pouvait devenir drôle. Cette famille lui manquait tellement aujourd'hui. Même si elle était issue d'une autre mère qui l'avait abandonnée, elle avait toujours eu cette impression d'être une part entière de cette famille. Sa belle-mère en avait fait bien plus que sa génitrice. Au moins, elle ne l'avait pas abandonné et pour elle, c'est comme-ci elle était de son sang. Elle avait toujours été là pour la rassurer, lui lire une histoire, l'écouter, la conseiller, faire des petites batailles de chatouilles avec elle... Quelle douce innocence qui lui manquait déjà ! Parfois, elle se disait qu'elle aurait pu continuer à vivre banalement sa vie en Ecosse, avec sa famille, mais ce temps était révolu. Au moins, elle gardait contact avec eux, mais leur lien n'était plus le même aujourd'hui. Pas étonnant quand un continent les séparait, un Océan...

*    FIN DU FLASHBACK   *

Actuellement, ce parc ne possédait pas seulement qu'un train fantôme effrayant, il faisait peur à lui seul. Pas besoin d'employés pour ça. Elle avait seulement envie de prendre ses jambes à son cou et de partir loin d'ici. Mais au lieu d'en faire part à son partenaire, elle préféra tourner ça à la rigolade, comme elle le faisait bien souvent d'ailleurs.

« Il n'est jamais trop tard pour abandonner la mission et aller prendre un verre dans le bar voisin, tu sais ? »

Elle lâcha un léger rire entre la plaisanterie et l'inquiétude. Elle se demandait ce qu'il allait trouver ici. Hailey décida de prendre les choses en main, n'ayant pas de temps à perdre. La jeune fille d'Athéna s'avança vers le portail -digne d'un film d'horreur, soit dit en passant-, quand le premier événement se produisit. Génial ! Le portail étant verrouillé, ils devront trouver un autre moyen de passer à l'intérieur de ce parc. Cela ne leur rendait pas la tâche facile, la mission ayant à peine débutée.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CROUPIER DE PREMIÈRE CLASSE.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Colonie des sang-mêlés.
messages : 139
parmi nous depuis le : 16/11/2016

CROUPIER DE PREMIÈRE CLASSE.

MessageSujet: Re: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   Lun 5 Juin - 12:58

i'm not afraid of the darkHailey & Evan Jusqu'à l'an dernier, Evan était le genre de pensionnaire qui ne rêvait que de partir en quête, en mission pour rendre honneur à al clonie et bien plus encore, à sa mère, Tyché. Et puis... Il y avait eu la recherche de la tunique maudite qui n'avait eu pour seul effet positif de lui faire rencontrer Mercedes, un gars vraiment adorable. En suivant il s'était traîné au Mexique pour retrouver Jude. Et là il en avait bavé. Alors certes il avait triomphé, il était revenu glorieux et avait même gagné un animal assez spécial dans le tas. Mais cette quête l'avait épuisé. Trois mois après il repartait pour prendre d'assaut le QG du DLCEM. Alors oui, il pensait en avait terminé avec tout ça. Au moins pour les six prochaines mois. Mais c'était bien mal connaître Chiron, aka le centaure qui avait toujours les idées les plus lumineuses du monde. Comme envoyer ces pensionnaire un peu partout dans le pays ou dans les pays voisins pour prouver de quoi ils étaient capable. Pourtant, abordant son éternel air jovial et optimiste il s'était rendu à la grande maison pour y entendre ses consignes. Ce n'était que de l'observation, rien de plus. Quelque part ce fut un réel soulagement pour lui. Peut-être arriverait-il à souffler sa vingt et unième bougie ?

On lui avait désigné Hailey comme compagne de mission. Il ne partait pas seul. La pression sur ses épaules baissa d'un seul coup quand il vit sa bouille, radieuse elle aussi (c'était sûrement de voir un visage aimé et familier qui la rendait ainsi). Pour faire court, Hailey c'était une fille qu'il appréciait vraiment. Et chose rare, sans être sortis avec elle. Elle était intelligente et en bonne fille d'Athéna qui se respectait, sûr d'elle, battante et la tête sur les épaules. Partir avec une stratège née lui ferait le plus grand bien, lui qui était obligé de compter à cinquante pour cent sur sa chance légendaire.

* * *

Ils avaient rendez-vous dans un parc d'attraction, désaffecté depuis le passage de Katrina. Dur épisode pour la région qui avait toujours du mal à s'en remettre. Ils s'y étaient rendus à dos de pégase, qui évidement à peine une fois arrivé se firent la mal. Mais il n'y avait pas de mal, leur avait dit Chiron. Souffler dans leur sifflet spécial permettrait de les faire revenir, rapidement à priori. Rien que ça, il ne le sentait pas. L'endroit était silencieux, morbide et... Enfin, c'était tout ce dont on pouvait s'attendre avec ce genre d'endroit quoi. Il avait emporté avec lui son épée, estimant qu'avoir une arme était toujours préférable, même pour mener l'enquête. Hailey lâcha une petite plaisanterie qui le fit sourire et il répondit du tac tac.

« Hé bien, nous sommes deux dans ce cas alors ma chère ! »

Ils s’avancèrent de quelques pas. L'immense avantage était que la zone semblait déserte. Le vent qui soufflait faisait grincer les manèges mais rien de très effrayant. Enfin, pas encore super effrayant. L'endroit donnait la chaire de poule, certes, mais il ne avait vu d'autre. Même si en ce moment il avait la vague impression de se retrouver dans un film d'horreur avec pour thème le cirque, ou bien un clown maléfique.

« J'avoue que je suis tenté de te suivre Hailey... »

C'était pour ça qu'il l'appréciait, elle le connaissait et savait dire les bonnes choses pour détendre l’atmosphère. Mais ils étaient là pour travailler, ils ne pouvaient -même si l'idée le tentait grandement – pas partir et abandonner leur mission.

« Je te propose qu'on se garde l'idée pour quand nous en aurons fini avec notre petite enquête ! »

Le portail était fermé, cadenassé sans doute pour éviter aux petits curieux de se rendre dans cet endroit si glauque. Mais il ne s'en faisait pas torp pour ça. Si l'on se fiait aux nombreux photographies du parc sur le net (car oui, il avait tout de même demandé à un enfant d'Hermès de lui cherchait deux trois trucs dessus avant de partir) des petits malins avaient déjà trouvé de quoi rentrer, ou bien tout simplement créée une nouvelle entrée.

« On essaie de voir un peu autour pour voir ? »

Sur ces paroles il fit quelque pas, cherchant du regard un accès potentiel. Grillages, barbelés, bâtiments en piètre état. Sa première idée fut de grimper. Après tout, c'était plus rapide que de faire tout le tour du parc. Même s'il était près à parier que son enceinte n'était pas entièrement protégée.

« On peut toujours couper à travers la végétation sinon, qu'en penses-tu ? »

Car oui, le parc était un peu perdu au milieu d'une végétation qui avait repris le dessus, et devenue luxuriante avec le temps. Il lui désigna d'un geste du bras la fin d'une barrière métallique qui semblait se perdre dans les hautes herbes.  
© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

On peut continuer à exister sans son âme, tant que le cœur et le cerveau fonctionnent. Mais on n'a plus aucune conscience de soi, plus de mémoire, plus... rien. Et plus aucune chance de guérison. On existe, c'est tout. Comme une coquille vide. — JK Rowling.



Dernière édition par A. Evan Worthington le Sam 10 Juin - 13:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Colonie des sang-mêlés
messages : 174
parmi nous depuis le : 02/06/2017

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: Re: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   Mar 6 Juin - 17:34


I'm not afraid of the dark.
Evan & Hailey
Hailey n'était pas rassurée par cette mission. Elle sentait que quelque chose d'étrange se dégageait de ce parc d'attraction abandonné. Elle le pressentait : sa destruction n'avait rien d'une cause naturelle comme pourrait le penser n'importe quel mortel. Mais elle sentait la peur de ce lieu. Elle ne sut dire pourquoi. Elle avait l'impression de voir la scène qui s'y était déroulée en 2005. La jeune Williams avait l'impression d'entendre des hurlements, des pas pressés, de la panique. Elle avait l'impression d'avoir été là le jour de cette « accident ». Pourtant ce n'était pas le cas. Alors pourquoi ressentait-elle autant de douleur ?

Perdue dans ses pensées, ce fut Evan qui la ramena sur Terre en exposant son idée de se rendre dans la végétation pour trouver une ouverture. Immédiatement, son imagination sombre s'évacua et elle se concentra à nouveau sur l'objectif initial : trouver ce qui fait de ce lieu un lieu étrange et sans pareil. Quelque part, il ne semblait pas naturel. D'habitude, Hailey était du genre à ne pas avoir froid aux yeux et rentrer dans ce lieu abandonné sans se poser de question, fonçant la tête la première. Pourtant quelque chose la bloquait actuellement, mais quoi ? Elle n'était pas une peureuse, tout de même ! Elle était la fille d'Athéna, fille de la sagesse, du combat et de la stratégie. Alors pourquoi un parc d'attraction tout banal la terroriserait ? Pour rien. Bien entendu. Tout cela était le fruit de son imagination.
 
« Tu as eu une excellente idée, Worthington ! Je suis fière de toi, c'est bien rare. » dit-elle d'un air narquois, en lui offrant son plus beau sourire.

Bien entendu, il n'y avait rien de blessant dans ses propos. De la simple plaisanterie, comme ils le faisaient toujours entre eux. Et puis quelque part, se raccrocher à un sentiment aussi positif que l'amusement lui permettait d'évacuer tout le négatif qu'elle pouvait avoir en ce moment même. Décidant de prendre les rennes afin de ne pas s'éterniser dans ses lieux, elle s'avança vers le lieu indiqué par Evan.

Plus ils avançaient et plus la végétation devenait dense et le terrain difficilement praticable. Hailey dût même utiliser son épée pour retirer des branches barrant le chemin. Et, bon sang, qu'elles étaient nombreuses. Ce terrain était comparable à un jardin abandonné. Les herbes étaient hautes, les arbustes déformés, des mauvaises herbes saccagées les lieux. Bref, rien de bon ne s'était passé par ici.

« Toujours écouter ses meilleurs potes. Ils ont de chouettes idées. » ricana-t-elle entre ses fines lèvres rosées tout en continuant d'avancer. « Tiens regarde ! »

Elle lui adressa un clin d'oeil taquin avant de finalement voir une entrée possible. Le grillage était légèrement penché et une branche passait par dessus. Leurs entraînements à l'escalade porteraient enfin leurs fruits. Sans attendre sa confirmation, elle sauta à pieds joints et attrapa la branche épaisse. Elle se hissa dessus à la force de ses bras et s'y assit à califourchon avant de regarder son partenaire en souriant.

« Tu viens ou tu admires mes talents? » ricana-t-elle en lui tirant la langue d'un air enfantin, mais aussi léger. Il pouvait s'estimer heureux, il était le seul à avoir l'honneur de voir cette « charmante » partie d'elle. Les autres devaient se contenter de ses ronchonnements et ses pics quotidiens.

Toujours dans la plaisanterie, elle se mit debout sur la branche et marcha en équilibre dessus avec prudence, s'aidant de ses bras pour faire balancier. Arrivant de l'autre côté de la grille, elle se rassit, attrapa la branche entre ses doigts et se laissa tomber lourdement au sol sur ses deux jambes. Se tapant les mains entre elles, la fille d'Athéna attendit Evan pour continuer cette quête, quand une idée lui vint en tête.

« Je pourrai essayer ma transformation en chouette pour vérifier les environs, tu ne penses pas ? Ca nous permettait de ratisser une grande partie du parc extérieur. Enfin, pour cela, il faut que je m'en sorte bien. Je ne sais pas encore le maîtriser celui-ci. Tu ne veux pas me porter chance toi, hein ? » ricana-t-elle. « Cela ne nous laisserait que les bâtiments à vérifier. Qu'en dis-tu ? »

Elle fit quelques pas en mettant des coups de pieds dans une pomme de pins qui traînait par là et n'avait rien demandé avant de se stopper net. Quelque chose n'allait pas où ils se trouvaient. Ils l'avaient tout deux remarqués quand Hailey commença à balayer les alentours du regard, l'oreille attentif au moindre bruit suspicieux. Son épée entre les mains, elle était prête à attaquer en cas de besoin.

Emi Burton


QU'EST-CE QUI LES ATTENDS ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 868
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   Mar 6 Juin - 17:34

Le membre 'Hailey J. Williams' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CROUPIER DE PREMIÈRE CLASSE.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Colonie des sang-mêlés.
messages : 139
parmi nous depuis le : 16/11/2016

CROUPIER DE PREMIÈRE CLASSE.

MessageSujet: Re: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   Sam 10 Juin - 13:46

i'm not afraid of the darkHailey & Evan « J'admire tes talents, j'admire tes talents ! »

Il n'y avait rien à dire, un bon coup de débroussailleuse et de tondeuse à gazon, voilà ce qu'il fallait faire ici. Il savait que le parc avait été sujet à de nombreux rachats mais que tous, faute de moyen ou pour des raisons inconnues du grand public n'avaient pas aboutit. Il se félicitait en tout cas de se retrouver dans ce genre d'environnement. Alors certes, c'était un peu flippant, mais après le désert, puis la frontière mexicaine, les grandes étendues arides, sèches et désertes ne lui faisait plus très bonne impression. Il leva la jambe pour éviter de nouveaux petits roches, des racines dans tous les sens et se hissa à son tour sur la bûche. Rien à dire, les entraînements de la colonie servaient toujours à quelque chose quand un demi-dieu était envoyé en mission ou en quête. La jeune femme proposa de se changer en chouette pour observer les horizons. En soit, c'était une bonne idée, ils ne perdraient pas trente ans à tourner en rond à la recherche d'une planque éventuelle ou d'indice.

« Aller, va, tente donc ça je vais croiser les doigts ! » rigola t-il doucement. « Mais soit prudente, ce n'est pas un animal courant ici alors fais le plus rapidement possible pour ne pas éveiller les soupçons. »

Car si créatures mythologique il y a avaient dans le coin, ils seraient eut. Il s'immobilisa quelque seconde, suivant les gestes de son ami. Ils n'étaient pas seuls. Au loin, quelques jeunes visiblement bien imbibés erraient sans but dans le parc en rigolant et jetant leur cannettes. Aucun respect de l'environnement ceux-là, pensa t-il. Il attira Hailey à lui, la tenant par le bras.

« Je pense que tu peux te transformer tranquillement, ce n'est pas eux qu'il faut craindre... »

Il se souvenait des paroles de Chiron, rester discret et c'était pour cela qu'ils n'allaient pas intervenir auprès des autres jeunes. Parce qu'Evan le savait, avec sa malchance qui pouvait frapper n'importe où n'importe quand (quoi que, après de longues études sur lui même il s'était avéré qu'elle faisait irruption quand il avait peur ou quand il était en colère) c'était un coup à débuter une bagarre. Pas top donc. Ils n'étaient plus qu'à quelques mètres des premiers bâtiments du parc. Déjà il voyait clairement la peinture délavé, inexistante à certains endroit. La pluie avait rouillé les canalisations extérieurs et le moindre petit coup de vent faisait grincer les vieilles installations. Il s'était accroupis par terre, le temps que son ami se concentre, rester debout n'était pas une bonne idée. Au moins les hautes herbes avaient leur utilité, elles servaient de planque.

Il rongeait son frein Evan. Il n'était pas hyperactif pour rien et rester là calmement en attendant la ronde de Hailey était compliqué. Lui qui avait sans cesse la bougeotte, l'envie de creuser un peu plus, cette curiosité dévorante en lui... Ah la curiosité, un bien vilain défaut d'après certains, mais une qualité pour d'autre. Chez les demi-dieu, c'était d'avantage le défaut qui l'emportant. Entendez par là qu'un demi-dieu très curieux avait une espérance de vie plus courte qu'un demi-dieu prudent et raisonnable. Ils le savaient tous, mais Curiosité devait être rassasier sans quoi, elle pouvait nous faire perdre la tête et la raison. C'est pourquoi il se leva pour entrer dans le tout premier bâtiment qui devait autrefois servir d’accueil. Les guichets vide et détruits, les toilettes et les vestiaires à casier lui confirmèrent ses soupçons. Aller, tu as vu Evan, maintenant, tu sors de là et tu rejoins ton amie... Mais non. Un bruit puis un autre un peu plus discret attira son attention. Il provenait de derrière le guichet. Arme à la main (on était jamais trop prudent) le fils de Tyché s'approcha à pas de loup.

« AIDEZ MOI ! »

Ce fut une nymphe qui lui sauta dessus, l'air complètement paniqué. Son visage, plein de terre et de petites coupures était déformé par la peur. Elle se cramponnait à son col, refusant de le lâcher tout en sanglotant. Incapable de dire autre chose que « aidez moi », la nymphe hurla à s'en déchirer les tympans. Nul doute que le bruit allait alerter Hailey.

« Attendez, attendez... Lâchez moi ! »
« Demi-dieu ! »

Et merde. Il tenta de la repousser le plus doucement possible dans un premier temps, puis dans un second de manière un peu plus forte, en vain. Ses ongles étaient plantés dans son tee shirt et Evan paniqua. Le coup d'épée qu'il lui donna eut l'effet de l’assommer complètement. Maintenant qu'il la voyait comme ça, il avait l'impression qu'elle avait passé plusieurs semaines dans ce parc. Ongles mal coupés, cassé, tenue sale, visage abîmé... Quelque chose n'allait pas avec cet endroit.
© YOU_COMPLETE_MESS

LANCER DE DÉS.
1à2, absolument rien à voir ici, il retourne à son poste.
3à4, un petit animal seulement, rien de quoi s'affoler.
5à6, une nymphe terrifié lui saute dessus.

_________________

On peut continuer à exister sans son âme, tant que le cœur et le cerveau fonctionnent. Mais on n'a plus aucune conscience de soi, plus de mémoire, plus... rien. Et plus aucune chance de guérison. On existe, c'est tout. Comme une coquille vide. — JK Rowling.



Dernière édition par A. Evan Worthington le Sam 10 Juin - 13:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 868
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   Sam 10 Juin - 13:46

Le membre 'A. Evan Worthington' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé 6 faces.' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Colonie des sang-mêlés
messages : 174
parmi nous depuis le : 02/06/2017

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: Re: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   Dim 11 Juin - 14:36


I'm not afraid of the dark.
Evan & Hailey
Entendant un bruit provenant de quelques mètres plus loin, elle dégaina son épée dans un bruit métallique avançant vers le lieu qui avait capté leur attention. Elle retrouva un groupe de jeunes complètement saouls. Elle s'apprêtait à les assommer au cas où ils les avaient remarqué, mais Evan l'attira derrière un arbre. Alors c'était ça l'adolescence « normale » qu'elle aurait pu avoir ? Venir dans des parcs abandonnés pour se procurer des sensations fortes et se bourrer à en perdre conscience ? Très glorieux. Vraiment très glorieux !

« Merci de ton conseil, Evan. Je ferai de mon mieux, mais ce n'est pas le don que je sais le mieux maîtriser. Disons que ce n'est pas mon genre de survoler des territoires pleins de mortels, discrètement. » avoua-t-elle dans un murmure pour ne pas que les adolescents ne les entendent.

Finalement, Evan les attira dans les grandes herbes. Ils y furent cachés. C'était déjà ça. En cas de problème, ils pourraient s'aider de ceci. Mais il fallait avouer que ce n'était pas très agréable comme endroit. Assise en tailleur, elle ferma les yeux et respira profondément, expirant de la même manière, pour se concentrer et arriver à se transformer. Cependant, le vent qui régnait dans ces lieux vint chatouiller le visage de la jeune Williams avec les hautes herbes. Grimaçant, elle mit un coup de couteau pour enlever ce qui la gênait. Puis referma les yeux. Ce fut à cet instant précis que les alcooliques décidèrent de mettre une enceinte de musique au volume maximum. Un « fais chier » quitta ses lèvres, avant qu'elle ne pose sa main sur son front.

« Je ne vais jamais y arriver avec ces gamins. Tu es sûr que l'on est pas autorisé à les assommer ? Ca me démange. » ajouta-t-elle, agacée par ces conditions.

Finalement, elle tenta de s'enfermer dans sa petite bulle et fit abstraction de ce qui l'entourait. Il lui fallut une bonne dizaine de minutes avant de réussir à se transformer et il fallait avouer que c'était loin d'être agréable. Elle sentait son corps rétrécir. Ses doigts disparurent pour laisser place à des ailes. Sa vision humaine s'élargit pour laisser place à cette vision animale. Sa bouche se transforma en bec. Bref, c'était plutôt simple à comprendre : elle détestait ce changement de corps.

Se contentant de mettre plusieurs coups d'ailes, elle survola le parc durant plusieurs minutes. Au début, elle ne trouva rien d'anormal. Mais le train fantôme capta son attention. Elle avait juré avoir vu une porte s'entrouvrir. Quelque chose s'y passait là-bas. Elle ne perdit pas plus de temps et se redirigea vers le lieu initial. En « douceur ». Oui, bon, il s'agissait d'une ironie. Hailey perdit le contrôle de son vol et s'écrasa au sol, reprenant sa forme humaine instantanément, les mains se protégeant le visage. Elle roula sur quelques mètres avant de se relever en soupirant, de la terre légèrement étalée sur son front. Elle eut même quelques restes de plumes sur elle.

« Il y a un train fa... Evan ? »

Elle regarda autour d'elle, mais ne trouva pas son ami. Où diable était-il allé ? La jolie brune se redressa soudainement paniquée en entendant un hurlement dans le bâtiment d'accueil. Elle se mit à crier le nom de son ami et, prise d'inquiétude pour lui, attrapa son épée et partit en courant vers le lieu d'où provenait les cris. Si elle avait vu du mouvement dans le train fantôme qui sait ce qui pouvait se cacher d'autre dans le parc abandonné. Elle espérait seulement qui ne soit pas en danger mortel. Et surtout, elle priait pour qu'il ne soit pas trop tard quand elle arrive. Elle avait dû s'absenter une dizaine de minutes, qui sait ce qui aurait pu se produire durant cet intervalle de temps ?

Le bâtiment était sombre. Elle dut sortir sa lampe torche de son sac à dos pour réussir à voir autour d'elle. Continuant à crier le nom de son ami, elle arpenta les couloirs, prête à mettre un coup d'épée en cas de besoin. Evan était son seul ami à la Colonie des Sang-mêlés ou plutôt l'un des rares. S'il lui arrivait quelque chose, elle s'en voudrait terriblement. Surtout quand il s'agissait d'une mission en binôme et que c'est son absence qui lui a causé du tord. Prise d'un élan de panique, elle tourna dans le mauvais couloir, n'arrivant pas à savoir d'où venait ce bruit. Priant mentalement pour qu'il n'ait rien.

Perdue dans ses pensées et son inquiétude, elle se mit à trébucher et à tomber à terre. Mais elle sentit quelque chose sous elle. Etait-ce Evan qui était blessé ou pire encore ? Avançant sa lampe torche vers le visage, elle se mit soudainement à hurler en voyant un cadavre sous elle. Elle se releva et recula jusqu'au mur derrière par pure surprise. Une réaction tout à fait normale, à vrai dire. Qui n'aurait pas pris peur en tombant dans le noir sur un cadavre ? Mais une partie d'elle fut rassurée que ce ne soit pas Evan. Où était-il, alors ?

Emi Burton


QU'EST-CE QUI LES ATTENDS ?:
 


Dernière édition par Hailey J. Williams le Dim 11 Juin - 14:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 868
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   Dim 11 Juin - 14:36

Le membre 'Hailey J. Williams' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Oui/Non' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
CROUPIER DE PREMIÈRE CLASSE.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Colonie des sang-mêlés.
messages : 139
parmi nous depuis le : 16/11/2016

CROUPIER DE PREMIÈRE CLASSE.

MessageSujet: Re: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   Lun 12 Juin - 9:24

i'm not afraid of the darkHailey & Evan Devant le corps de la petite nymphe assommée, Evan s'autorisa quelques secondes pour souffler. Bon. Il avait plusieurs solutions qui s'offraient à lui : la première était de planquer son corps, pour éviter que des personnes ou des créatures mal attentionnés ne lui tombe dessus et lui fasse des chose traces. Et la seconde, de la prendre avec lui. La voix de Chiron fit irruption dans son esprit. C'était juste une petite enquête. Pas une mission de secourisme. Soit. Il hissa la petite nymphe – très légère au passage – derrière le comptoir et la déposa à l'abri des regards, en position assise. Il devait retrouver Hailey, c'était avec la fille d'Athéna qu'il était venu après tout, et ils se devaient de progresser ensemble.

Seulement quand il retourna à leur petit point de départ, rien. Pas même une chouette dans le ciel. Il chuchota plusieurs fois son prénom, puis tenta de l’appeler à plusieurs reprises, mais sans trop jamais hausser la voix. On ne savait jamais après tout ce qui se cachait ici. Soudain derrière lui les hautes herbes bougèrent et bientôt, un visage qui allait finir par devenir familier fit son irruption. Un visage rond et pâle entouré de deux mèches de cheveux châtain presque verdâtres. La nymphe. Il sursauta, pointa son arme vers la créature en trébuchant de quelques pas.

« S'il vous plaît… Je ne voulez pas effrayer le demi-dieu… aidez moi... »

Elle rampait littéralement vers lui, une main tendu et le visage toujours aussi déformé par la peur. À ce rythme là, c'était d'elle qu'Evan allait finir par avoir peur.

« Je… Je ne peux pas vous aider… Je dois retrouver une amie... »
« Je connais le parc… je connais le parc... » murmura t-elle à mi-voix. « Et j'ai entendu des bruits…. Votre amie…. »

La croire était tentant, mais on parlait ici de croire sur parole une nymphe qui débarquait de nul part, les habits déchirés, le visage et les membres écorchés et pour couronner le tout, qui semblait pas mal divaguer. Hailey, sa priorité c'était Hailey. Oh bon sang, où était-elle ! Il ne devait pas la perdre. La dernière fois qu'on l'avait envoyé chercher un camarade qui s'était perdu, il c'était passé quoi déjà ? Ah oui, des milliers de kilomètres parcourus, il avait risqué sa vie des dizaines de fois et il était fiché par le DLCEM désormais.

« Montre moi le chemin. Si tu es clean, tu peux rester avec nous. »

Mais le soucis avec le jeune fils de Tyché était qu'il était beaucoup trop chevaleresque et sympa par moments. Mais au fond la petite nymphe lui faisait de la peine, seule, errante et terrifié par quelque chose qui le dépassait totalement. Visiblement ravie elle s'était relevé, l'avait agrippé par la main (sa peau était si froide) et tiré vers le bâtiment du quel il venait de sortir. Elle lui désigna l'autre couloir de l'accueil, sans doute celui qui menait à des vestiaires. Ou aux toilettes. Il faisait terriblement sombre aussi il dégaina l'objet dont il n'avait pas encore vu l’utilité au cours de ses nombreux périples, la lampe de poche. Et soudain son nom résonna dans l'obscurité.

« Hailey ! Hailey je suis là ! Ne bouge pas, j'arrive ! »

Son cœur avait fait un bond. Était-elle en parfaite santé, saine et sauve ? À côté de lui la nymphe avait posé sa tête contre son épaule, comme si sa présence avait le don de la rassurer. Bon sang, combien de temps cette pauvre fille avait-elle passé dans cet endroit morbide ?

« Je m’appelle Flora au fait... »
« Evan… Et nous cherchons Hailey. »

Il la sentit remuer, sans doute hocher la tête et ils continuèrent leur progression. Son amie ne devait plus être loin. Oh bon sang, pourquoi avait-il fallu que mère curiosité l'emporte et qu'il se barre de son poste ? Il le savait, jamais il ne se le pardonnerait si quelque chose lui arrivait.  La fille d'Athéna… Tu te souviens de la dernière ? De Juliet ? Comment pouvait-il l'oublier. La première fille d'Athéna qu'il avait croisé. La seule fille de qui il était vraiment tombé amoureux, pour de vrai, pour de bon. Il retrouvait certains de chez aspect chez Hailey, comme son esprit très vif. Elle ne devait pas mourir. Pas comme Juliet. Elle devait vivre et sa demi-sœur serait fière de lui, de la où elle se trouvait à présent. Voilà, il revivait la même angoisse de en plus la voir. Il se revoyait courir dans le camp à la recherche de sa petite amie. De la retrouver deux secondes. Avant de la voir de prendre une balle dans la tête.

« HAILEY ! »

Il avait hurlé beaucoup plus fort cette fois-ci. Un cri déchira l'obscurité et Evan se mit alors à presser le pas. Devant lui les ronds de lumières que faisait sa lampe zizaguaient dans tous les sens et la petite nymphe semblait exténué. Mais il ne pouvait pas s'arrêter de courir. Quand enfin, il la vit acculé contre un mur. Il baissa sa lampe quelques fractions de secondes, assez pour voir un corps visiblement mort au sol. Plaquant une main sur sa bouche il se retint de laisser un échapper un cri tandis que Flora poussa un nouveau hurlement strident.

« Ju…. Hailey ! Tu n'as rien ?! »
© YOU_COMPLETE_MESS

_________________

On peut continuer à exister sans son âme, tant que le cœur et le cerveau fonctionnent. Mais on n'a plus aucune conscience de soi, plus de mémoire, plus... rien. Et plus aucune chance de guérison. On existe, c'est tout. Comme une coquille vide. — JK Rowling.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Colonie des sang-mêlés
messages : 174
parmi nous depuis le : 02/06/2017

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: Re: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   Lun 12 Juin - 10:36


I'm not afraid of the dark.
Evan & Hailey
C'est la surprise qui avait éveillé Hailey à cet instant précis. Après tout, même si ils étaient des demi-dieux, il était normal qu'ils aient de telles réactions devant un corps ! Ils n'étaient pas des surhumains dépourvus de sentiments. Et puis, c'est lorsqu'ils verront un cadavre et trouveront ça normal qu'il faudra s'inquiéter. La jeune femme recula dans un hurlement jusqu'au mur derrière elle qu'elle cogna doucement avec son dos.

Sa main se plaqua contre sa bouche, alors qu'elle se laissa glisser le long du mur jusqu'à se retrouver assise au sol. Sa lampe torche était toujours à côté du cadavre dont il éclairait le visage. La jolie brune resta là à la fixer. Quand son corps se mit à trembloter et des hallucinations lui provinrent. Quand elle ferma et rouvrit les yeux, elle se vit à la Colonie. Il venait d'y avoir une attaque et elle se trouvait au milieu de dizaine de cadavres. Tournant sur place, elle crut devenir folle en voyant ses  amis au sol, totalement morts, inertes. Evan se trouvait parmi eux. Et ce fut soudain les larmes qui lui brouillèrent la vue.

En réalité, elle se trouvait bien et toujours sur le sol de l'accueil de l'ancien parc d'attraction. Ses jambes étaient remontées contre elle et ses mains étaient contre ses oreilles et ses yeux, fermés. Elle était dans sa bulle hallucinogène, mais ce fut un hurlement qui la ramena à la réalité. Juste avant qu'elle n'entende Evan. Elle se redressa encore tremblotante à l'aide de mur, n'arrivant plus à faire la part des choses. Ses yeux étaient encore humides.

« Tu... Tu étais à la Colonie. Tu étais mort... Je l'ai vu ! Pourquoi tu es là ? Où sont les autres ? »

Ce fut la panique qui se lisait dans son visage. Etait-elle en train de rêver ? Non. Elle n'était plus à la Colonie des Sang-Mêlés. Elle était à la Nouvelle-Orléans, avec l'un de ses meilleurs amis. Ils étaient en mission. Et il n'était pas mort. Alors pourquoi la peur envahissait son corps peu à peu ? Qu'est-ce qui faisait de cet endroit un lieu aussi morbide ?

Comprenant qu'elle avait inventé tout ce qu'elle venait de voir, elle s'essuya le visage et tenta de se calmer, reprenant son visage plus ferme et qui dévoilait moins ce qu'elle pouvait ressentir. Elle détestait paraître faible. Mais Hailey ne comprenait pas ce qu'il venait de lui arriver. Elle n'était pas une folle dingue qui avait des hallucinations. Jamais.

« On devrait se dépêcher. Quelque chose de pas net se passe ici. Ne traînons pas là. »

Elle reprit la maîtrise de ses sentiments et préféra faire comme-ci rien ne s'était produit. Encore une de ses remarquables qualités : faire semblant que tout va bien, alors que ce n'est pas le cas. La fille d'Athéna se pencha pour ramasser la lampe à côté du cadavre, et porta sa main à son nez. L'odeur qu'il dégageait lui fit avoir une nausée. Il pourrissait ici depuis pas mal de temps. Il semblait se décomposer et être mangé par des bestioles. Qui était-il ? Un demi-dieu, une créature mythologique ou un simple mortel ?

Faisant demi tour, sa lampe éclaira une femme dans un piteux état. Elle semblait tétanisée. Ses ongles étaient pleins de terre. Ses cheveux étaient ébouriffés et emmêlés. Sa peau était lacérée. Mais son état ne fit pas réagir Hailey qui se contenta de la dévisager et de parler sèchement, comme elle le faisait bien trop souvent.

« Tu es qui, toi ? dit-elle de son amabilité sans égale.
- Flora. Ton ami est tombé sur moi. Il m'a dit que je pouvais vous aider.
- Ah oui ? Il a dit ça ? dit-elle en braquant sa lampe torche vers son ami, lui lançant un mauvais regard, puis de nouveau sur la nymphe. Sauf que l'on est pas en mission sauvetage. La sortie est à quelques mètres, alors pourquoi tu aurais besoin de notre aide pour sortir ? Tu as qu'à prendre tes petites jambes et sortir toute seule, comme une grande, on n'a pas besoin de ton aide, Flora. »

La jeune nymphe sembla désorientée. Mais Hailey, elle ne comprenait pas pourquoi elle réagissait aussi méchamment. D'habitude, elle aurait ouvert sa bouche, mais pas au point d'être méchante. Ce lieu faisait ressortir des partie d'elle qu'elle détestait vraiment. Et cela ne s'arrangea pas quand la jeune femme se colla contre son ami, apeuré, la tête sur son épaule.

« Donc c'était avec elle que tu étais quand je paniquais parce que je ne te trouvais plus ? Tu jouais les héros ? » s'agaça-t-elle avant de prendre conscience que son comportement n'était pas habituel. « J'ai besoin de prendre l'air. »

Ce fut une voix un peu plus calme qui parla quand elle s'éloigna de son ami pour atteindre les sorties du bâtiment. Elle avait l'impression que dans ce lieu régnait la peur, la haine, la rancune... Que ce parc voulait détruire les personnes et les rendre complètement dingue. Mieux valait-il qu'ils se dépêchent à partir. Et vite.

Il ne lui fallut que quelques secondes et des enjambées rapides pour atteindre la sortie de la bâtisse.Enfin, à vrai dire, elle ne l'atteignit jamais. En effet, quelque chose lui agrippa la cheville. Hailey n'eut pas le temps de sortir son épée qu'elle tomba au sol. Elle hurla le nom de son ami, alors que son corps semblait attirer dans une pièce plus obscure encore. Tentant de se débattre, elle s'accrocha à l'encadrement de la porte avec le bout de ses doigts. Grimaçant, elle tira de toutes ses forces en hurlant. Si elle tentait d'attraper son épée, elle risquait de se retrouver attirer dans ce lieu qu'elle ne connaissait pas. Et si elle ne faisait rien, la jeune femme avait tout de même le risque que sa force ne cède à un moment ou à un autre. Ne sachant pas si Evan allait venir, elle prit le risque de lâcha un bout du mur pour dégainer son épée. Mais l'obscurité fit qu'elle frappa au hasard. Elle sentit effectivement le corps d'une créature sous sa lame, mais n'avait pas assez de force à une main pour l'attaquer. Lâcher le mur ou attendre Evan ?


Emi Burton


QU'EST-CE QUI LES ATTENDS ?:
 

_________________
and we fight 'til the end.
Scars of our mind games never show. We're never going to be alone again. We're never gonna let it know. We're enemies, lovers, not friends. And we fight 'til the end.


Dernière édition par Hailey J. Williams le Lun 12 Juin - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: (mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington   

Revenir en haut Aller en bas
 

(mission) i'm not afraid of the dark ♦ evan worthington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [VX]Dark earth[Stopper]
» Dark Angel =]
» I follow you into the dark - Exotic
» Assister à une émission de télé
» Metroid : Remake Mission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ LES ÉTATS-UNIS.  :: le reste des états-unis.-