Partagez | .
 

 I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité


MessageSujet: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   Mer 27 Sep - 20:34

- Ricardo Zachary Flores -
dossier n°xxxx-xx ; informations générales.
NOM •• Il porte le nom de famille de son père et des ses ancêtres : Flores. PRÉNOM(S) •• Son père l'a baptisé Ricardo lorsqu'il lui a été ramené et lui a donné un deuxième prénom correspondant au nom de Zachary, son meilleur ami. SURNOM(S) •• Son père l'appelle R tandis que certains de ses amis l'appellent Richie ou encore Ric.ÂGE •• Il a désormais 20 ans. DATE ET LIEU DE NAISSANCE •• Il naquit le 03 avril 1997, il présume à New York, il n'en est pas sûr. NATIONALITÉ •• Il est Américain. ORIGINES •• Les origines mexicaines de son père remontent à plusieurs générations, quant aux origines grecques de sa mère, elles remontent à la Grèce Antique. OCCUPATION •• Il étudie la Littérature Contemporaine à l'université et travaille en même temps dans le service après-vente d'un magasin de bricolage. ORIENTATION SEXUELLE •• Il se considère comme homosexuel, n'étant jusque là tombé amoureux que de personnes de son genre. STATUT CIVIL •• Au grand dam de son coeur qui se sent seul, il est célibataire. PARENT DIVIN •• Son côté divin lui vient d'Hécate, déesse grecque de la Magie et quelques fois de la Nouvelle Lune. POUVOIR(S) •• Malgré son incapacité à contrôler la Brume, il est capable de manipuler la réalité et de changer la vision de deux personnes maximum. S'il essaye de manipuler la réalité pour plus de deux personnes, cela lui prendra bien trop d'énergie. Concrètement, son pouvoir ressemble beaucoup au contrôle de la Brume, il est capable de modifier les faits réels aux yeux d'une personne, ou même d'une créature pour lui faire voir ce qu'il entend faire voir. Il est capable d'enfermer une personne dans une bulle qui la projettera dans un environnement dont elle entendra les sons, sentira les odeurs et verra chaque détail comme s'il était réel, tandis que son corps se trouve toujours là où Ricardo se trouve. Même s'il possède ce pouvoir, il n'est pas immunisé face à ce pouvoir, il est cependant plus apte à discerner le vrai du faux si jamais il est touché par cette capacité. Il est également capable de pratiquer ce qui est appelé le vol d'ombre, c'est-à-dire la capacité à se déplacer à travers les ombres. Malgré tout, il ne peut se déplacer que de trois kilomètres par vol d'ombre et ne peut pas en pratiquer trop dans un laps de temps trop court sans courir le risque de finir par devenir une ombre lui-même.  ARME FÉTICHE •• Il possède une épée en bronze céleste qui peut se rétracter en bague de bronze sur le majeur de sa main droite. Il lui suffit de passer un doigt sur la bague pour qu'elle devienne l'épée équilibrée qu'il utilise pour se battre. Le nom de l'épée est Géras (γέρας en alphabet grec), un mot venant du grec ancien signifiant Offrande. Il l'a nommée ainsi car il considère que chaque combat qu'il mène avec cette épée est une offrande à sa mère et à son père, qui l'ont mis au monde. DÉFAUT FATAL •• Il a tendance à croire les choses acquises bien trop vite. Dans un combat, s'il voit qu'il a l'avantage, il considérera qu'il a déjà gagné, ce qui peut se retourner contre lui. À LA COLONIE DEPUIS •• Il est arrivé à la Colonie l'année de ses 15 ans, cela fait donc 5 ans qu'il vit à la Colonie en ne repartant chez son que pour une certaine période pendant les vacances universitaires.
CARACTÈRE.
perfectionniste + persévérant + (trop) confiant + amical + susceptible + ne se remet pas en question + imaginatif + n'a que très peu froid aux yeux + (trop compétitif) + prêt à tout pour son père + rancunier + mauvais perdant et mauvais gagnant + farceur.

QUELQUES ANECDOTES.
01. Il adore les chiens. La chienne de son père (une golden retriever nommée Lacey) lui manque énormément lorsqu'il est à la Colonie. 02. Il a déjà plusieurs tatouages qu'il cache à son père parce qu'il n'aime pas les tatouages. 03. Il n'a fumé qu'une seule fois dans sa vie, lorsqu'il avait quinze ans et a dû aller à l'hôpital parce qu'il a fait une réaction allergique. 04. Il a une peur bleue des araignées et de nombreux autres insectes. 05. Il n'a jamais réellement compris pourquoi les dieux avaient tendance à avoir des relations entre membres de la même famille. 06. Son père étant né de parents mexicains, il parle couramment l'espagnol du Mexique et l'a appris à son fils. Cependant, Ricardo ne l'utilise que peu en dehors de ses communications avec sa famille et des jurons. 07. Il a passé toute son adolescence à écouter des chansons de K-Pop et en écoute encore aujourd'hui mais en secret. Il considère que c'est un peu honteux. 08. C'est son père qui lui a annoncé qu'il était demi-dieu et il a mis plus d'une semaine à le croire. 09. Il a fait son coming-out à son père à quinze ans, le jour où il partait pour la Colonie. 10. Il a toujours eu ce rêve de devenir écrivain ou scénariste et de jouer dans l'une de ses propres créations.
interview de Ricardo Z. Flores, colonie des sangs-mêlés.
01. •• QUE PENSEZ-VOUS DES DIEUX ? ET DES ROMAINS ? « J'ai un avis mitigé sur les dieux. Ma mère m'a toujours protégé et prend régulièrement de nos nouvelles. Elle n'est peut-être pas la mère la plus présente au monde, mais elle reste une mère qui n'est pas comme de nombreux autres dieux : aux abonnés absents. Ce sont ces dieux que je n'apprécie pas, les dieux qui font comme si leurs enfants n'existaient pas. Ce sont des humains, pensez à leurs émotions s'il vous plaît.
Quant aux Romains, je les aime bien. Ils sont sympas et sont, en y réfléchissant, exactement comme nous : des personnes avec (pour la plupart) un parent qui les délaisse presque et qui tentent de survivre à leur nature de demi-dieu. J'avoue ne jamais avoir compris les personnes qui les détestent. Qu'ont-ils de différent de nous ? Des dieux avec un nom différent et quelques traits différents ? Ce n'est rien quand on réfléchit au fait que nous sommes tous dans le même bateau, ce ne sont pas des grosses différences.  »

02. •• QUE FAISIEZ-VOUS ET OÙ ÉTIEZ-VOUS LA NUIT DE L'INTRUSION (FÉVRIER 2015) DE LA BANDE ARMÉE DE MORTELS AU SEIN DE LA COLONIE ? ET LORS DE L'ATTAQUE A LA FÊTE DE MONSIEUR D ? (SEPTEMBRE 2015) « Lors de l'intrusion de la bande de mortels, j'étais chez mon père. Cela faisait partie des vacances que je pouvais passer chez mon père. Je n'étais pas au courant qu'une telle chose s'était produite.
Par contre, en septembre, j'étais présent. Je me suis battu avec mes camarades contre les mortels, j'ai aidé lors des préparatifs pour la cérémonie en l'honneur de ceux que nous avions perdu cette nuit-là. A ce moment-là, j'ai fait en sorte de faire ce qui me semblait juste : protéger la famille que j'avais trouvé en la Colonie des Sang-Mêlés. »

03. •• QUE PENSIEZ-VOUS DES MORTELS JUSQU'ALORS ? ET MAINTENANT ? « Mon père est un mortel, et il est exceptionnel. La plupart des autres mortels que je connais sont des personnes adorables et qui ne feraient pas de mal à une mouche, alors pourquoi les détester ou en penser quelque chose de mal ? Je n'ai jamais détesté les mortels, j'en ai fait partie des années avant de savoir qui j'étais réellement et j'en fais encore partie par mon père. Ce n'est pas l'action de certains d'entre eux qui me fera détester le groupe entier, les innocents ne sont pas responsables de ce que d'autres font en leur nom. Malgré tout, il n'empêche que certains mortels mériteraient d'être transformés en statue par Méduse, mais ce n'est qu'une partie des mortels. »

04. •• VOUS SENTEZ-VOUS PARTICULIÈREMENT EN DANGER OU DÉMUNI FACE À CETTE  MENACE INVISIBLE ET IMPRÉVISIBLE QU'EST LE DLCEM ? « Je me suis toujours senti en danger, tout du moins depuis que des monstres et autres créatures mythologiques ont commencé à m'attaquer juste parce que mon odeur ne leur plait pas (je me lave pourtant, je vous le promets). Ne pas sentir en sécurité est quelque chose d'habituel chez la progéniture d'une divinité, nous ne sommes jamais à l'abri d'une attaque. Alors maintenant, la menace qu'est le DLCEM rajoute une cause de plus à notre insécurité, mais nous sommes préparés désormais. Je ne me sens pas démuni, je me sens revigoré et prêt à attaquer ceux qui nous attaquerons la prochaine fois qu'ils oseront mettre un pied sur notre territoire. »
à propos du joueur.
PSEUDO/PRÉNOM •• Epistrophia ÂGE •• 19 ans COMMENT AS-TU CONNU MALUM DISCORDIAE ? •• Bazzart ou PRD, je sais plus  Arrow  COMMENT TROUVES-TU LE FORUM •• Il a l'air sincèrement très bien ! C'est le meilleur rpg de l'univers de Percy Jackson que j'ai vu jusque là je pense  hem  AVATAR •• Tyler Posey SOUHAITES-TU UN PARRAIN ? •• je ne pense pas en avoir besoin  hem  SI JAMAIS JE PARS •• j'autorise que les admins se servent de mon personnage entant que pnj dans les intrigues à venir UN DERNIER MOT •• Big up aux cornichons  
©️ .ipar haizea


Dernière édition par Ricardo Z. Flores le Ven 6 Oct - 21:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   Mer 27 Sep - 20:34

Ricardo
His story.
De bons moments passés avec son père. Ricardo n’aurait besoin que de ces mots-ci pour décrire la vie avant ses treize ans, avant sa revendication. Son père étant professeur d’espagnol dans un lycée et à l’université où Ricardo ferait pus tard ses études, il eut la chance de pouvoir suivre les cours de son père lorsqu’il n’en avait pas lui-même. Quelques fois assis au fond des salles de classe, il s’amusait avec des étudiants et leur apprenait des règles qu’ils ne connaissaient pas (l’avantage de venir d’une famille mexicaine et d’avoir un père professeur de langue était qu’on apprenait les langues plus facilement). Il était particulièrement le petit chouchou du groupe du mardi soir de six heures du soir à huit heures. Les étudiants l’adoraient.

Il fut revendiqué un soir où son père rentra et le découvrit tapi dans la salle de bain, effrayé par un animal parlant se promenait dans l’appartement. Sur l’instant, il ne comprit pas ce qui ne l’étonna pas lorsqu’il lui apprit que la belette (était-ce un putois ?) lui parlait et lui annonçait des choses comme « Ta mère a décidé qu’il était temps. » Sa mère ? Il ne connaissait pas sa mère. Tous savaient que sa mère les avait laissé il y a des années, quelques mois à peine après la naissance de son fils. Mais le putois était là (ou la belette) et il parlait à Ricardo comme s’il arrivait à la comprendre sans problème. Il était persuadé qu’il devenait fou, mais son père lui rappela plusieurs fois qu’il était loin de l’être. « Cette nuit, quand tu dormiras, tu comprendras tout. » lui avait dit la belette avant de disparaître comme si elle n’avait jamais été présente.
Le reste de la soirée fut si folle que Ricardo en garderait sûrement un souvenir assez fort toute sa vie. Sept ans après, il s’en souvenait encore. Lorsque l’animal avait disparu, son père lui avait demandé de s’asseoir. Il lui avait tout raconté : la mythologie grecque, les dieux et l’existence et le fait qu’ils soient basés à New York désormais, les enfants qu’ils avaient de temps en temps avec les mortels, et les pouvoirs que pouvaient avoir leurs enfants. Comment croire ça ? Est-ce qu’il était supposé croire son père sur le moment ?
Cependant, lorsqu’il s’endormit, (avec une certaine boule au ventre, sans réellement savoir pourquoi) tout ce que son père venait de lui avouer prit tout son sens.
Il ne se souvient pas réellement du rêve qu’il a fait cette nuit-là, sauf le passage où une jeune fille aux cheveux noirs et aux yeux totalement noirs lui avait saisi le bras (en lui annonçant qu’elle était sa mère), qu’il avait senti brûler. Il s’était réveillé en hurlant, se tenant l’avant-bras. Il n’avait rien sur le bras, mais tout semblait si réel qu’il comprit que les choses annoncées par son père plus tôt étaient vraie.

À partir de cet instant, tout devint complètement différent. Les années d’escrime que son père l’avait forcé à prendre lui furent très utiles pendant les deux ans qui avaient précédés son arrivée à la Colonie des Sangs-Mêlés. Il ne se passait pas une semaine sans qu’il ne se fasse attaquer par une créature dans une ruelle, ou à l’école, voire même dans la rue, en plein milieu de la rue. Ce fut à cette période qu’il reçut son épée magique Géras (un cadeau direct de sa mère, quelle chance) qu’il apprit à utiliser malgré lui, son père refusant de l’emmener dans le camp. Plus Ricardo gagnait de combats, plus il se sentait fort. Quelques fois, alors qu’une créature mythologique voulait jouer, il osait ne pas s’en préoccuper, ne la considérant pas à sa hauteur, voire presque trop facile à vaincre. Une fois par mois, Ricardo entendait son père parler seul, il soupçonnait qu’il parlait avec Hécate, mais il n’osait pas sortir de sa chambre pour aller le voir. À chaque visite, chaque mois, elle lui parlait de ce camp où les enfants des dieux grecs vivaient et apprenaient à faire face à la vie qu’ils devaient avoir. Chaque fois, son père répondait qu’il refusait de le laisser aller vivre seul, il était bien trop jeune.
Le déclic s’opéra lorsqu’un soir, Ricardo revint avec la jambe cassée. Ce moment reste flou pour Ricardo, qui a oublié jusqu’à l’identité de la créature qui l’a attaqué, mais il se souvient de la sensation horrible qu’avait été le retour chez lui à pieds, la douleur lancinante qui lui avait détruit la jambe pendant plusieurs semaines. Ce fut lorsqu’il revint chez lui, en pleurs, la jambe cassée et ensanglantée, n’arrivant plus à tenir debout que son père se décida à le laisser partir à la Colonie. Il fut forcé d’admettre qu’il n’arriverait plus à la protéger comme il le fallait. Cette attaque changea Ricardo quelques temps. Lui qui s’était toujours pensé surpuissant grâce à la partie de Magie qu’il avait hérité de sa mère, il avait tendance à se croire supérieur aux monstres qui l’attaquaient. Mais cette défaite, cette jambe cassée qu’il traîna pendant plusieurs mois lui rappela qu’il n’était pas le plus fort, ce qu’il détesta du plus profond de son être. Lorsque sa jambe fut réellement rétablie, il travailla avec deux fois plus d’ardeur pour tenter d’atteindre un certain niveau. Désormais, même s’il n’est pas le meilleur à l’épée, sa capacité à tout croire acquis a tendance à lui jouer des tours et à le refaire tomber dans cette période où il se pensait le plus puissant.

Ce fut quelques semaines avant ses quinze ans que Ricardo prit ses valises et fut emmené par un blond aux (milliers) yeux bleus à la Colonie, où il découvrit une vie différente. Juste avant de monter dans la voiture, il avait annoncé à son père son homosexualité avant de l’enlacer une dernière fois et de lui promettre de revenir aux prochaines vacances scolaires.
Au camp, il s’était découvert des frères et sœurs et une plus grande « famille » que ce qu’il avait imaginé jusque là. Sa vie prit un tournant différent et il embrassa rapidement sa nature de demi-dieu.
Aujourd’hui, du haut de ses vingt ans, il sent qu’il devra bien un jour quitter le camp, mais il n’ose pas, ayant peur de ne pas s’en sortir seul dans le monde des mortels. Bien évidemment, il ne le dira jamais, il est bien trop fier pour cela. De plus, au vu des deux attaques qui ont secoué son camp, l’envie de partir s’efface peu à peu. Il se blâme encore de son absence lors de la première attaque, celle d’octobre, et de son manque de réaction lors de la seconde. Tout ceci l’a bien évidemment chamboulé, lui qui pensait son camp invincible et qui a vu des personnes qu’il croisait tous les jours depuis des années mourir. Il a fait tout ce qu’il a pu pour protéger la Colonie et pour honorer ceux qui avaient perdu la vie en protégeant cet endroit qu’il aime plus que tout. Désormais, il sait qu’il ne se fera pas encore une fois avoir et qu’il sera prêt en cas de nouvelle attaque.
©️ .ipar haizea


Dernière édition par Ricardo Z. Flores le Sam 7 Oct - 16:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   Mer 27 Sep - 20:54

*enfile sa tenue grecque*

Bienvenue sur MD, Ricardo *on roule bien le r* Flores Quel bel beau feat que tu nous présente avec l'association à Hécate c'est trop cool, j'adore !

Bon courage pour la rédaction de ta fiche :hii:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ GREC.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : colonie des sangs-mêlés
messages : 616
parmi nous depuis le : 08/04/2016

SANG-MÊLÉ GREC.

MessageSujet: Re: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   Mer 27 Sep - 22:27

yo brooo

bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche bril

_________________

be a freak like me too

now here i go again I see a crystal vision, i keep my visions to myself. it's only me who wants to wrap around your dreams. have you any dreams you'd like to sell? dreams of loneliness acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Camp Jupiter.
messages : 273
parmi nous depuis le : 06/03/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   Jeu 28 Sep - 10:07

Un fils d'Hécate Bienvenue sur Malum Discordiae ! Si tu as des questions, n'hésite pas bril En tout cas ton avis sur le forum fait bien plaisir

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SANG-MÊLÉ ROMAIN.
Voir le profil de l'utilisateur
messages : 311
parmi nous depuis le : 28/06/2016

SANG-MÊLÉ ROMAIN.

MessageSujet: Re: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   Jeu 28 Sep - 21:09

Mais toi je t’ai pas vu poster ! T’as failli passer entre les mailles du filet What a Face
Bienvenue à toi !
Je surkiffe ton pouvoir **
Bon courage pour ta fichette !

_________________

fun & run
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IULIUS DIVINUS
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Camp Jupiter.
messages : 332
parmi nous depuis le : 06/03/2016

IULIUS DIVINUS

MessageSujet: Re: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   Ven 29 Sep - 17:20

Tu as bien fais de poser tes valises sur MD ! bril bril
Bienvenue parmi nous & bon courage pour la suite de ta fiche ~

_________________
Un meilleur ami est comme un trèfle à quatre feuilles; difficile à trouver et chanceux de l’avoir. Nous sommes des monstres magnifiques.
& découvre jules.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   Ven 29 Sep - 20:53

Merci à tous ça fait plaisir bril bril
Revenir en haut Aller en bas
avatar
SHE IS THE DEMIURGE
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Colonie des sang-mêlés.
messages : 90
parmi nous depuis le : 24/07/2016

SHE IS THE DEMIURGE

MessageSujet: Re: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   Sam 30 Sep - 15:10

Copain de pouvoir Bienvenue sur MD et bon courage pour le reste de ta fiche ! (je plussoie la maman tient 8D)

_________________



She exists as in dreams. She has no sense of reality. She gets nervous because people are always interrupting her daydreams. — Clarice Lispector.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
CROUPIER DE PREMIÈRE CLASSE.
Voir le profil de l'utilisateur
localisation : Colonie des sang-mêlés.
messages : 152
parmi nous depuis le : 16/11/2016

CROUPIER DE PREMIÈRE CLASSE.

MessageSujet: Re: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   Sam 30 Sep - 16:37

Owai un nouveau grec ! ronde Bienvenue parmi nous !

_________________

On peut continuer à exister sans son âme, tant que le cœur et le cerveau fonctionnent. Mais on n'a plus aucune conscience de soi, plus de mémoire, plus... rien. Et plus aucune chance de guérison. On existe, c'est tout. Comme une coquille vide. — JK Rowling.

Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)   

Revenir en haut Aller en bas
 

I've always wondered 'bout why you let me go (R.Z.Flores) (jusqu'au 11/10)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Puis-je mener ce projet a bout ?
» firefox plante au bout de 2 mn [résolu]
» ordinateur portable qui se bloque
» Bloquer son programme au bout de X joures ??
» Diva... en panne... au bout de 2 jours ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ HISTOIRE DE SE DÉTENDRE.  :: Emportés par le Léthé. :: Archives des fiches.-