Partagez | .
 

 ☞ CONTEXTE. (à lire avant l'inscription)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: ☞ CONTEXTE. (à lire avant l'inscription)   Lun 18 Aoû - 11:35

- CONTEXTE DE BASE -
16 février 2015, états-unis.
16 Février 2015, Colonie des Sangs-mêlés.
« La paix est revenue. » Il disait vrai. La Colonie des Sangs-mêlés s'étendait sous les balcons de la Grande maison, seulement agitée par les entraînements quotidiens. Des cris montaient d'une course de chars, un peu plus loin dans la vallée, et un concert d'acclamations s'élevèrent lorsqu'une lance se ficha brutalement dans l'une des roues du véhicule adverse. De l'autre côté de la colonie, une forêt de bungalows grandissait à vue d’œil. Un pour chaque divinité existante, qu'elle ait ou non des enfants, qu'elle soit connue ou pas. « On a eu du temps pour se reconstruire. » Trois années déjà que Gaïa n'était plus une menace et que la sécurité était revenue. Une sécurité toute relative bien sûr, des sangs-mêlés perdaient encore la vie au cours d'une quête face à quelques monstres, mais cela avait toujours existé. Et puis la Colonie n'était plus seule. « Tu as eu des nouvelles de nos ambassadeurs à la Nouvelle Rome ? » « Oui oui, ils nous ont envoyé un message Iris hier soir. » Les Romains avaient été une aide précieuse pour affronter le danger que représentait Gaïa et si quelques tensions s'élevaient parfois entre les deux groupes, l'entente existait toujours entre la Colonie et le Camp Jupiter.

ⱴ ⱴ ⱴ

La troupe avançait en silence, attentive aux ordres. Lorsqu'une main se dressa, simple ombre dans la nuit, chaque homme s'immobilisa. En théorie, ils n'auraient pas du se trouver là où ils étaient, une barrière aurait dû les en empêcher. Mais la technologie résolvait bien des problèmes. Une jeune femme redressa son arme, la calant contre son épaule. Tendue, elle attendait les ordres. Lorsque la main s'abaissa, elle bondit en avant, se glissant avec agilité entre les buissons qui bordait la Colonie des Sangs-mêlés. Ce n'était qu'une attaque éclair, silencieuse, le commencement d'une guerre secrète et meurtrière. Quelque chose s'envola d'un arbre, jetant l'alerte, mais les soldats étaient déjà loin dans le camp. Une silhouette dépenaillée, toujours en pyjama, se dressa subitement entre la jeune femme et ce qui devait être la « Grande maison ». Une épée miroita dans les ténèbres. Trop lent. Une balle jaillit de l'arme, projetant le garçon en pyjama contre un arbre. « Repli ! » Silencieuses, la troupe se retira dans les buissons, passa la barrière.

ⱴ ⱴ ⱴ

L'attaque avait été silencieuse, inattendue, meurtrière. Quarante-cinq sangs-mêlés âgés entre huit et vingt-deux ans avaient perdu la vie, tous abattus d'une unique balle en bronze céleste. Encore en pyjama, tous s'étaient dressés contre ces silhouettes muettes et assassines. Et personne n'avait rien vu, personne n'avait d'explication. Ceux qui avaient croisé la route des intrus avaient péri, les autres s'étaient contentés d'errer dans le noir, l'épée au clair. À l'aube, un message Iris se manifesta pour annoncer une bien funeste nouvelle. Une attaque similaire avait infiltré le Camp Jupiter, laissant trente-et-un cadavres.
pour plus de précisions.
NOTE. Le contexte se situe en l'an 2015 mais le temps avance au même rythme que nous. Si nous sommes en décembre 2015, vos personnages seront également en décembre 2015. Veuillez le prendre en compte dans vos RP (météo, fêtes, etc.).
© .ipar haizea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ CONTEXTE. (à lire avant l'inscription)   Sam 30 Jan - 21:54

- CHAPITRE 01 -
15 septembre 2015, colonie des sangs-mêlés.

- ACCÉDER AU TOPIC DE L'INTRIGUE -


15 Septembre 2015, Colonie des Sangs-mêlés.
« C'était pour la fête de départ de monsieur D. Son affectation à la Colonie touchait enfin à sa fin et il souhaitait organiser une fête mémorable pour marquer les esprits. Enfin vous imaginez bien la chose quoi : du pur monsieur D., avec un banquet, de la musique, des boissons… Comme il a le sens de la fête et qu'il paraît que plus on est de fous, plus on rit, le Camp Jupiter était convié. » « Oui, c'était pour atténuer les quelques tensions qui restaient entre Grecs et Romains... » « La fête battait son plein, je dansais avec une fille de Mercure quand... » La voix jusque là si assurée du garçon se brise. Il se tenait bien droit sur une estrade de fortune, faisant face à la marée de visages qui l'observait. Derrière, vingt-trois linceuls reposaient, attendant leurs funérailles. La fille qui avait pris la parole en deuxième continue à sa place. « Un type est entré à l'intérieur du camp. Pour la seconde fois, un vulgaire mortel a franchi nos barrières magiques. Nous avions des gardes au cas où, et ils l'ont stoppé avant qu'il n'aille trop loin. Ils... » Les gardes avaient tué l'intrus, aveuglés par la peur et la colère. Le corps du mortel avait été brûlé rapidement, personne ne sachant vraiment ce qu'il convenait d'en faire. Il s'agissait d'un ennemi, d'un adversaire… d'un assassin. « Mais il n'était pas seul. Comme beaucoup d'entre vous le savent, nous avons trouvé la camionnette qui dissimulait une escouade supplémentaire et nous les avons pris par surprise. » « Pourquoi vous les avez pas tué ! » C'est une voix suraiguë qui perce de la foule de demi-dieux, la voix d'une gamine romaine, pas plus haute que trois pommes. Mais déjà, des inflexions assassines teintent ses paroles : elle voudrait du sang, des meurtres, la guerre. A peine sept ans et elle rêve déjà de vengeance. « Nous les avons fait prisonniers ! » Les mortels avaient été conduit jusqu'à l'arène et soigneusement ligotés en vue d'un interrogatoire en règle. Mais une foule en colère ne fait pas bon ménage et s'échauffe. Les idées se passent, la tension monte. « On avait la situation bien en main à ce moment-là ! Les mortels étaient neutralisés et ils ne pouvaient rien faire d'autres… Et puis l'une d'entre nous a invoqué une hydre et... » Une regrettable erreur, tout ça. Une gamine avait cédé à la colère et usé de ses pouvoirs pour se venger. L'hydre qui en avait résulté s'était retournée contre les sangs-mêlés, laissant aux agents une opportunité de s'évader. « Tout a été très vite ensuite. Il a fallu se mobiliser pour détruire la créature et les mortels sont restés sans surveillance. Cependant, des demi-dieux se sont chargés d'eux, les laissant passablement hors d'état. » L'hydre avait fini par voler en poussière grâce à la bravoure de certains sangs-mêlés, qu'ils soient Grecs ou Romains, enfants ou adultes. « Mais le pire... » La voix de la jeune fille se casse à nouveau. Tous ont souvenir des événements suivants, troublants, traumatisants.

« Le pire est arrivé ensuite. Je ne sais pas quel plan ils avaient, ni quel était leur objectif initial, mais d'autres mortels sont venus en renfort. Ils étaient organisés, ceux-là, ils étaient comme ceux de la première nuit. Armés, ordonnés, froids, masqués. Ils nous ont tiré comme des lapins, mitraillant dans le tas. Ça a été très vite. Ils ne venaient pas pour attaquer cette fois, juste pour récupérer les autres. Ils n'ont rapatrié que les vivants, laissant le cadavre du premier. Ils en ont aussi laissé un deuxième, un qu'ils croyaient sans doute mort... » Mais qui ne l'est pas. L'agent est prisonnier dans la Grande Maison, soigneusement désarmé et attaché. Les demi-dieux ont soigné ses blessures car il est d'une importance capitale. Il est leur seule source d'information après tout… « Je… Vingt-trois morts. Nous pouvons compter vingt-trois décès de cette journée. Deux demi-déesses ont aussi été emportées : June et… Fanny. L'augure du Camp Jupiter. N-nous célébrerons les funérailles des nôtres tout à l'heure. »

Tous doivent savoir, qu'ils soient résidents permanents ou simples sangs-mêlés de passage. Ils ignorent encore beaucoup de choses mais ils tiennent l'un des mortels responsables à présent. Malheureusement, le DLCEM a prit deux des leurs… Match nul.
pour plus de précisions.
NOTE. Cette intrigue célèbre particulièrement le courage d'Haytham, Logan, Sixtine et Ailam chez les demi-dieux, et Marvin, Mercedes et Isaure chez les agents du DLCEM. Ont aussi participé Sacha, Melia, Charlène, Malika, et Althea. Que leurs noms restent gravés dans nos mémoires !
© .ipar haizea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ CONTEXTE. (à lire avant l'inscription)   Lun 11 Juil - 18:07

- CHAPITRE 02 -
23 avril 2016, camp jupiter.

- ACCÉDER AU TOPIC DE L'INTRIGUE À SALEM, MASSACHUSETTS-
- ACCÉDER AU TOPIC DE L'INTRIGUE À SCRANTON, PENNSYLVANIE-


23 Avril 2016, Camp Jupiter.
Robb Niccol et Harry Cooper faisaient face à la foule qui s'amassait devant eux. Il y avait principalement des Romains mais des visages grecs étaient aussi visibles, leurs traits tirés minés par la fatigue et l'inquiétude. Il y a des mois, la Colonie grecque se faisait attaquer par les mortels au cours de la fête d'adieu à Monsieur D et deux des leurs se faisaient enlever. Harry se souvenait encore de ce jour funeste où il avait appris la mort de vingt-trois sangs-mêlés et la disparition de Fanny, son augure, et de June, une Grecque. Le Camp Jupiter et la colonie des Sangs-mêlés ne pouvaient plus rien faire pour les morts mais les deux filles étaient selon toute logique toujours en vie alors la veille, Grecs et Romains avaient monté deux escouades de secours. Ils savaient où se rendre grâce à l'oracle, Jackson Potter, et les deux groupes avaient aussitôt pris la direction de Scranton et Salem. Malheureusement… Robb s'éclaircit la gorge et avança d'un pas, affichant une mine de circonstance. « Comme vous le savez sans doute tous, nous avons envoyé hier deux équipes de secours en direction des villes de Scranton et de Salem où Jackson Potter, l'oracle grec, avait entrevu les deux disparues, captives mais vivantes. Nous… Les deux équipes ont bien trouvé les deux filles sur place mais si Fanny a pu être secourue, June Summers a malheureusement trouvé une mort douloureuse. » Robb s'interrompit, à cours de mots. Harry savait à quoi il songeait : lorsqu'ils étaient devenus prêteurs du Camp Jupiter, ils savaient tous deux qu'ils auraient des annonces difficiles à faire un jour ou l'autre mais aucun d'eux n'aurait pu imaginer un tel enfer. Le second prêteur prit la relais, se tordant les mains dans un mouvement d'angoisse.

« Fanny est en vie, bien que très affaiblie par les sept mois de captivité qu'elle a subi. Nos guérisseurs les plus doués sont avec elle et elle devrait se rétablir rapidement. Pour June… Le Camp Jupiter affiche ses plus sincères condoléances et nous promettons d'être un allié fidèle à la Colonie des Sangs-mêlés face à cet ennemi dangereux et invisible. Je ne peux que conseiller aux demi-dieux de rester le plus possible au sein de l'un des deux camps, quel qu'il soit, et de sortir le moins possible. Unis, nous ne pouvons que songer à la victoire. » À la victoire oui, mais contre qui ? Les mortels étaient des milliards alors comment repérer ceux qui représentaient une menace ? « Ces missions de secours n'auront pas été vaines : elles nous auront permis d'unir pour de bon nos deux camps dans la bataille, prouvant que Grecs et Romains pouvaient collaborer pour de bon. Elles nous auront aussi permis de repérer quelques visages parmi ce groupe de mortels. Certains ont pu être interrogés avant de fuir, d'autres ont disparu trop vite mais nous en savons plus désormais ! Il nous faudra multiplier les missions de repérage car la connaissance sera sans doute notre salut. » Harry recula d'un pas, indiquant un endroit plus en contrebas. « Maintenant… le Camp Jupiter et la Colonie ont choisi de se rassembler ici ce soir pour un repas en mémoire des morts du 14 Septembre et de June, hier, mais aussi pour le sujet plus heureux du retour de Fanny. » Le rassemblement de sangs-mêlés s'orienta dans un même mouvement silencieux vers les tables et le banquet établis plus bas dans le Camp. C'est une triste fête ce soir mais il était bon de se souvenir des morts et de rappeler combien leur vie devenait dangereuse aujourd'hui.

Dire que le danger était partout, qu'il pouvait jaillir de nulle part dans les endroits les plus insolites… Les sangs-mêlés, qu'ils soient Grecs ou Romains, étaient tous à la même enseigne désormais. La mort pouvait les prendre à la gorge à n'importe quel instant, sortie d'on ne sait où. N'importe quelle mission pouvait être la dernière, n'importe quelle fête pouvait mener aux Enfers. Quand on savait que ce danger venait des insignifiants et faibles mortels, on pouvait aussi se demander comment tournait le monde.
pour plus de précisions.
NOTE. À Salem, cette intrigue célèbre particulièrement le courage de Abigail et Frederick chez les demi-dieux, Vasiliy comme infiltré mortel et enfin Mercedes et Monet comme agents du DLCEM. Ont aussi participé Ofelia, Deirdre et Charlie. Que leurs noms restent gravés dans nos mémoires !

À Scranton, cette intrigue célèbre particulièrement le courage d'Haytham, Lily-Rose, TJ, Jules, Lyllian-Aaron et Logan chez les demi-dieux, et Tamara et Dewei chez les agents du DLCEM. Que leurs noms restent gravés dans nos mémoires !
© .ipar haizea
Revenir en haut Aller en bas
avatar
I'M A PNJ.
Voir le profil de l'utilisateur http://www.malum-discordiae.com
messages : 851
parmi nous depuis le : 10/10/2012

I'M A PNJ.

MessageSujet: Re: ☞ CONTEXTE. (à lire avant l'inscription)   Lun 2 Jan - 20:13

- CHAPITRE 03 -
13 juillet 2016, au large de Houston.

- ACCÉDER AU TOPIC DU REZ-DE-CHAUSSÉE-
- ACCÉDER AU TOPIC DU PREMIER ÉTAGE-
- ACCÉDER AU TOPIC DE A TERRASSE-


13 juillet 2016, Camp Jupiter.
Robb Niccol faisait face aux demi-dieux rassemblés devant lui, seul. Son partenaire et deuxième prêteur du Camp Jupiter était toujours à l'infirmerie, grièvement blessé lors du naufrage. Aujourd'hui, ce serait seul qu'il tiendrait le discours aux siens, et ce serait seul qu'il lirait l'angoisse dans leurs yeux. Comme la dernière fois qu'il les avait rassemblés, Grecs et Romains se mélangeaient pour lever des visages de tous les âges vers lui. Les gamins côtoyaient les adultes dans l'enceinte sacrée du Camp Jupiter… mais cette enceinte n'était plus inviolable et les enfants tombaient aussi facilement que les grands. Robb prit une profonde inspiration, serrant les doigts dans sa poche. « J'aurais préféré ne pas avoir à faire ce discours mais je ne peux pas y échapper. Vous non plus. Comme vous le savez sans doute tous, il y a deux jours, un demi-dieu bien connu a organisé une grande fête sur son yacht personnel. Il s'agissait bien sûr de Bradley Draxler. Nous étions tous conviés à venir, autant pour célébrer son mariage que sa réussite professionnelle. Sa vie était la preuve que nous pouvions mener une vie quasiment normale dans le monde mortel, que nous pouvions réaliser nos rêves, nous marier, devenir célèbres si nous le souhaitions. Cependant cette soirée de rêve ne s'est pas du tout passée comme elle le devait. » Des gamins levaient des yeux interrogateurs vers lui, trop jeunes pour réellement comprendre les tenants et les aboutissants de son discours. Par chance, il n'y avait aucun enfant en-dessous de seize ans présents sur le bateau. « La future mariée, Angelyne, a été retrouvée morte dans l'une des salles de bain. » Tous savaient, sauf les enfants. Tous savaient la suite. « Bien sûr, des mortels ont été retrouvés dissimulés parmi les invités. Nous pouvons en déduire une connexion logique – et directe – avec ce meurtre. Peut-être qu'elle les avait démasqué et qu'ils se sont débarrassée d'elle avec une arme trouvée à bord. Ce qui est sûr, c'est qu'ils ont projeté le yacht contre le port le plus proche. Cinquante-huit sangs-mêlés ont été blessés et certains comme votre deuxième prêteur, Harry Cooper, se trouvent toujours à l'infirmerie. Nous avons malheureusement à décompter vingt-sept morts, dont Angelyne, Bradley, Joshua et Elie, le quatuor à l'origine de la soirée. Tous sont restés bloqués sur le navire, incapable d'en sortir à temps lorsqu'il a explosé. Le DLCEM – parce que nous avons leur nom aujourd'hui – le DLCEM donc a fait explosé un bateau, s'attaquant à des demi-dieux et à des célébrités également reconnues dans le monde mortel ! Bien sûr, le monde mortel est en deuil mais aucun mortel autre que ces hommes ne se trouvaient à bord, la fête était strictement réservée aux sangs-mêlés. » Robb reprit son souffle, les mains tremblantes. Devant lui, l'assemblée semblait s'être changée en pierre.

« Nous avons un nom, obtenu par un groupe de demi-dieux. La complicité de l'un d'eux avec l'ennemi a nettement été mis en évidence cette soirée-là. TJ et Héloïse, romains, et Ariel, grec, ont clairement vu qu'Haytham Cassidy, romain, était complice avec un homme connaissant parfaitement ce DLCEM. Demi-dieux, demi-déesses, nous mèneront l'enquête, soyez-en sûrs. Nous vengerons nos camarades tombés au combat, nous ferons la chasse aux traîtres, au pluriel, et nous sécuriserons les frontières du Camp Jupiter et de la Colonie. Grecs et Romains, il est temps encore d'être unis devant cette menace : nous connaissons leur nom mais nous ne savons guère de choses en plus. » Robb repensa aux plans ramenés par Jules, un de ses légionnaires. Ils en savaient un peu plus en vérité mais si des traîtres se dissimulaient parmi eux…

Oui, le danger était partout, derrière chaque pierre, chaque mur… Mais pire encore : il semblait maintenant pouvoir s'infiltrer partout, jusqu'à contaminer le cœur même de vaillants légionnaires. Pour les Romains, c'était la preuve qu'ils n'étaient pas infaillibles. Pire, cela signifiait aussi qu'ils ne pouvaient faire confiance à personne, pas même aux leurs. Après tout, tous croyaient Bradley mort, tous, alors qu'il était lui-même à l'origine du désastre sur le yacht. Qui soupçonnerait un mort de collaborer avec l'ennemi ? Et qui savait combien de demi-dieux prêtaient allégeance à l'ennemi en échange d'une garanti plus ou moins réelle de survie ? Personne. Personne ne pouvait le dire. La méfiance allait naître partout maintenant, empoisonner chaque demi-dieu, chaque demi-déesse. Quand aux agents du DLCEM, comment faire confiance aux leurs quand beaucoup trahissaient ? Là-aussi, les mensonges fleurissaient un peu partout, jetant un voile sinistre sur le département.
pour plus de précisions.
NOTE. Au rez-de-chaussée, cette intrigue célèbre particulièrement le courage de Héloïse, TJ, Ariel et Haytham chez les demi-dieux et Marvin comme agent du DLCEM. Ont aussi participé Lux, Dillon et Frederick. Que leurs noms restent gravés dans nos mémoires !

Au premier étage, cette intrigue célèbre particulièrement le courage d'Orion, Sebastian et Lyllian-Aaron chez les demi-dieux, et Tamara comme agent du DLCEM. Ont aussi participé Vasiliy, Chase, Kenan et Triss. Que leurs noms restent gravés dans nos mémoires !

À la terrasse, cette intrigue célèbre particulièrement le courage de Lily-Rose, Alaska, Lethario et César chez les demi-dieux, et Mercedes, Isaure et Julian comme agents du DLCEM. Ont aussi participé Atlas et Angel. Que leurs noms restent gravés dans nos mémoires !

© .ipar haizea
Revenir en haut Aller en bas

MessageSujet: Re: ☞ CONTEXTE. (à lire avant l'inscription)   

Revenir en haut Aller en bas
 

☞ CONTEXTE. (à lire avant l'inscription)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1. à lire avant de s'inscrire
» LIENS AVANT L'INSCRIPTION ▹recherche.
» A lire avant de se présenter + fiches de présentation
» Modifier la couleur de la police d'écriture dans les boutons qui sont sous le règlement à lire lors de l'inscription
» comment faire pour un admin de lire les messages avant de poster.......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ⱴ MALUM DISCORDIAE. :: ⱴ ADMINISTRATION.  :: parchemins des dieux.-